Poncif : définition de poncif


Poncif : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PONCIF, subst. masc.

A. − BEAUX-ARTS, BROD., INDUSTR. TEXT. Feuille de papier comportant un dessin piqué de multiples trous que l'on reproduit en pointillé (sur une surface quelconque) en passant une ponce sur le tracé. À Saint-Savin, ces plis [des draperies] semblent tracés au moyen d'un poncif, tant leur disposition est constante dans la plupart des figures (Mérimée,Ét. arts Moy. Âge, 1870, p.165).Il connut les chemins de croix bâclés au rabais (...), les stores dessinés d'après des poncifs, toutes les besognes basses encanaillant la peinture dans une imagerie bête et sans naïveté (Zola,L'OEuvre, 1886, p.271).
B. − P. ext., vieilli, péj. Dessin conventionnel dans le choix du sujet, la composition, les procédés. Les motifs convenus de la peinture actuelle, et les poncifs qui traînent dans tous les jeunes ateliers (Baudel.,Salon, 1845, p.36).
C. − Au fig., péj. Expression ou oeuvre (littéraire, artistique, etc.), banale, de routine, copiant manifestement un modèle et dépourvue de toute originalité. Synon. cliché, stéréotype, lieu commun*.Roman rempli de poncifs; donner, tomber dans les poncifs. La Normandie est le pays de tous les poncifs: l'architecture gothique, le port de mer, les bateaux, la ferme rustique avec de la mousse sur le toit (Goncourt,Journal, 1866, p.236):
. Toute nouveauté ayant pour condition l'élimination préalable du poncif auquel nous étions habitués et qui nous semblait la réalité même. Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.552.
P. méton. Véritable poncif de piété, il émaillait son discours de clichés sacerdotaux. Le bienheureux saint Joseph. Le vénérable curé d'Ars. La très sainte Vierge (H. Bazin,Vipère, 1948, p.98).
REM. 1.
Poncif, -ive, adj. (rare au fém.,parfois inv. au plur.). Qui reprend des idées, des modèles déjà utilisés; qui fait preuve de la plus grande banalité. Style poncif; expressions poncives. Il y a des colères poncif, des étonnements poncif, par exemple l'étonnement exprimé par un bras horizontal avec le pouce écarquillé. Il y a dans la vie et dans la nature des choses et des êtres poncif, c'est-à-dire qui sont le résumé des idées vulgaires et banales qu'on se fait de ces choses et de ces êtres: aussi les grands artistes en ont horreur (Baudel.,Salon, 1846, p.164).C'était un ramassis de vulgarités et de prétentions, une élégie dithyrambique encadrée dans une forme poncive et écrite dans un style médiocre (Murger,Scènes vie jeun., 1851, p.236).Cela devient par trop poncif et ridicule, sous prétexte qu'on est des amants un peu fins, d'écrire Amour et Coeur avec des majuscules (Géraldy,Toi et Moi, 1913, p.23).
2.
Poncis, subst. masc.,synon. vieilli (supra A).Le poncis général est à ce moment employé par morceaux qui se raccordent entre eux (Moreau-Vauthier,Peint., 1933, p.122).V. poncette dér. s.v. ponce ex. de Adeline
3.
Poncivement, adv.,hapax. À la manière d'un poncif. Un homme admirable, après tout, ce Paul de Kock, pour avoir appris de la Révolution à la masse du public tout ce qu'il en pense et tout ce qu'il en sait. Admirable pour avoir immortalisé poncivement tous ces types consacrés, qui traînent dans la mémoire du peuple, toutes ces vieilles connaissances du préjugé populaire (Goncourt,Journal, 1857, p.395).
4.
Poncivité, subst. fém.,rare. Fait d'user, dans une oeuvre littéraire, artistique, de poncifs, de lieux communs. Contre la poncivité de l'École, ce groupe [les peintres de 1740] a protesté en aimant la vie, le familier, le hasard des mouvements (Mauclair,De Watteau à Whistler, 1905, p.44).Je me rappelle le désappointement que me procura ma première lecture d'Atala (...) dont la redondante poncivité sauta au nez de mes quinze ans (L. Daudet,Stup. XIXes., 1922, p.90).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃sif]. Ac. 1694-1835: poncis; 1878: poncis ou poncif, id. ds Littré: poncis ,,on dit aussi, par corruption, poncif`` et ds DG: poncif ,,et vieilli, poncis``; 1935: poncif. Même confusion entre -is et -it que dans adventif, massif, pendentif, plumitif. Étymol. et Hist. 1. 1551 ponsif, beaux-arts, brod., industr. text. (Doc. in Mém. de la Sté des antiquaires de France, 7esérie, t.10, p.338); 1621 [éd.] poncis «id.» (E. Binet, Essay des Merveilles de la nature, p.201); 2. a) α) 1828 «mauvais dessin fait de routine» (Montabert, Traité complet de peinture, I, p.203 ds Fr. mod. t.17, p.300); β) 1828 faire ponsif «peindre sans originalité» (Delécluze, Précis de traité de peinture, pp.247-248, ibid., p.301); b) α) 1833 «banal, démuni d'originalité» (Gautier, Jeunes-France, p.177 ds Mat. Louis-Philippe, p.239: jette-toi dans les latrines [...] si tu trouves les autres genres de mort que je viens de te proposer trop poncifs et trop académiques); β) subst. «idée qui a été exprimée mainte et mainte fois et qui a perdu toute originalité» (Balzac, OEuvres div., t.1, p.405). Dér. de poncer*; suff. -if*. Fréq. abs. littér.: 106.

Poncif : définition du Wiktionnaire

Nom commun

poncif \pɔ̃.sif\ masculin

  1. (Arts) Dessin qui a été piqué et sur lequel on passe un petit sachet de poudre de charbon appelé ponce ou poncette.
    • Il faut garder ce poncif, il pourra encore servir.
    • Les poncifs sont commodes pour tirer plusieurs copies d’un même dessin.
  2. (Figuré) Dessins qui sentent la copie, qui reproduisent un type banal, conventionnel, arrêté une fois pour toutes.
    • Cette tête est un poncif.
    • Les figures de ce tableau sont des poncifs.
  3. (Par analogie) (Littéraire) Cliché, stéréotype.
    • Il faut rompre avec ce poncif cher aux philosophes sceptiques qui ne veulent voir dans les mathématiques qu’un langage. — (Gaston Bachelard, L’Activité rationaliste de la physique contemporaine, Presses universitaires de France, 1951, ISBN 978-2-1302-8523-6, p. 29)
    • Au point qu'elles ont parfois fait fonction de sujet obligé, un peu comme la bonne chère, entre le Rhône et la Saône. Il est de vieux poncifs au monde de la lyonnitude... — (Jean-Pierre Bacot, L'histoire étrange d'une loge: “Les Amis de la vérité” dans la maçonnerie lyonnaise, Paris : Éditions Detrad aVs, 1988, p. 6)
  4. (Spécialement) (Figuré) (Par extension) (Littéraire) Personne incarnant divers clichés.
    • Véritable poncif de piété, il émaillait son discours de clichés sacerdotaux. Le bienheureux saint Joseph. Le vénérable curé d’Ars. La très sainte Vierge. Jamais « Dieu », mais toujours « le bon Dieu ». Jamais « le pape », mais toujours « notre très saint père le pape ». — (Hervé Bazin, Vipère au poing, 1948, X)
  5. (Cartographie) Structure constituée par la répétition régulière d’un symbole ou d’un ensemble de symboles sur une surface délimitée[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Poncif : définition du Littré (1872-1877)

PONCIF (pon-sif) s. m.
  • 1Papier ou carton sur lequel un dessin quelconque est découpé ou piqué, de manière à pouvoir le reproduire à l'infini moyennant la poncette contenant de la poudre de charbon de bois.
  • 2 Fig. et familièrement. Formule de style, de sentiment, d'idée ou d'image qui, fanée par l'abus, court les rues avec un faux air hardi et coquet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PONCIF. Ajoutez :
2 Adj. Qui a le caractère d'un poncif.
Le grand mérite de Brûlons Voltaire, c'est de ne rien emprunter aux comédies poncives, P. Véron, Journ. amusant, 14 mars 1874, p. 3, 1re col.
3 S. m. Préparation ayant pour objet d'empêcher l'adhérence de l'alliage aux moules. Les fabricants de laiton et de planches de cuivre coulent les alliages en général ternaires, et composés en partie de zinc, sur lesquels ils opèrent, dans des moules composés de deux pierres de granit, revêtues intérieurement d'une couche d'une préparation appelée poncif, et qui a pour effet d'empêcher l'adhérence de l'alliage aux moules, Sous-commission des monnaies, Procès-verbal de la séance du 30 mai 1840, p. 12.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poncif »

Étymologie de poncif - Littré

Altération vulgaire de poncis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de poncif - Wiktionnaire

De « ponce », du latin punctum , et suffixe adjectival « -if ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poncif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poncif pɔ̃sif play_arrow

Citations contenant le mot « poncif »

  • Lancé la semaine dernière, Beyond The Unknown est l’un des nouveaux titres « digital first » de DC Comics et sans doute le plus énigmatique, au propre comme au figuré, puisqu’il s’agit d’une anthologie où la notion « d’inconnu » est variable. Après un épisode de lancement consacré à Green Lantern et où l’inconnu était donc l’espace (aux frontières de l’infini et tout cela…), et voici donc cette fois Kamandi et la Legion of Super-Heroes où « l’inconnu » se défini d’une manière toute autre. Dans le premier segment, celui de Kamandi, Tom Sniegoski et Eric Gaspur tissent une histoire qui se déroule juste après que le « dernier garçon sur Terre » est sorti du bunker D, découvrant une situation étrange et un peu lugubre. La maison automatisée privée de ses occupants d’origine est un poncif de la science-fiction et Tom Sniegoski se lance là-dedans de façon plutôt sympathique mais sans réellement arriver à transformer l’essai. Disons que l’ambition est là mais que le résultat est plus nuancé, en particulier parce que l’histoire est dessinée par un Eric Gaspur qui, sans faire spécialement un travail déshonorant, apporte peu d’âme à ce récit. En fait, à bien y regarder, même si Kamandi ou Omac ont tous les deux rencontrés des automates dès les épisodes produits par Jack Kirby, l’histoire fonctionnerait sans doute de manière plus naturelle si elle concernait Omac, plus propre à traiter ce genre d’histoire. Comic Box, Avant-Première Comics VO: Review From Beyond The Unknown #2 - Comic Box
  • Parler de l’innovation, concept plus que jamais galvaudé surtout en entreprise et dans les écosystèmes numériques, nécessite d’abord de ma part de camper le décor, c’est-à-dire de partager avec les lecteurs ma conception de ce mot. Il s’agira aussi de mettre en exergue certains poncifs pour mieux montrer leur vacuité. , L’Afrique est un réservoir d’innovations inexploré | CIO MAG
  • «C’est un bras de fer permanent», explique le journaliste. Interpellé sur la prolifération des poncifs dans ses articles, ce rédacteur dit se trouver souvent à la croisée des chemins. A cause de la pression croissante, il utilise volontiers des expressions qui ont le vent en poupe. Du coup, elles font tache d’huile. «Vous aurez le même son de cloche chez les collègues, même si la profession est évidemment terre de contrastes…» Le Temps, Ces poncifs qui ont le vent en poupe - Le Temps
  • C'est un poncif: la crise du Covid-19 a souligné une nouvelle fois la difficulté pour l'Europe de gérer des chocs importants en l'absence de capacité d'emprunt collective – les Vingt-Sept tenteront le 17 juillet de trouver un accord pour en créer une qui alimenterait le plan de relance 750 milliards d’euros proposé par la Commission. En attendant, un fardeau démesuré a une nouvelle fois été posé sur les épaules de la Banque centrale européenne (BCE). L'Echo, "L'investissement public doit être la priorité de 2021" | L'Echo
  • L'étude précitée semble aussi contredire la stratégie banale de l'immunité collective, présumée naturellement protectrice par simples contacts interhumains, une fois que 50% à 75% des résidents d’une communauté territoriale sont contaminés. À telle fin que de raison, cette stratégie ordinaire de l’immunité grégaire, qui fut longtemps un poncif de la doctrine épidémiologique virale, revient désormais à jouer à la roulette russe, au risque d’enfler abruptement la vulnérabilité de la population dans les pays têtus. Club de Mediapart, L’EXEMPTION CONTRARIÉE AU COVID-19 | Le Club de Mediapart
  • Le coach allemand a aussi mis en avant que « les joueurs sont heureux d'être ensemble ». C'est évidemment un poncif dans le milieu, mais il y avait quelque chose de particulier dans l'air du havre dimanche soir. Neymar, sur Twitter, a même évoqué une petite « boule dans le ventre » à l'idée de reprendre le foot.  , Amical : Tuchel a apprécié un PSG « très concentré et calme » face au Havre
  • La société mixte privé-public a toujours eu sa préférence en France. Pour schématiser, et c'est un poncif de le dire, lorsque les choses vont bien pour les entreprises, elles réclament moins d'Etat et moins de prélèvements ; lorsque les choses vont mal, elles demandent plus d'Etat, sous forme de subsides, mais toujours moins de prélèvements. Les Echos, Opinion | Un mariage de raison entre le capitalisme des parties prenantes et l'Etat | Les Echos
  • N’ayons pas peur de commencer par un bon vieux poncif des familles après cette ultime victoire du PSG, vendredi, face au Celtic au Parc des Princes : vu le contexte actuel, avec un arrêt prématuré de la Ligue 1, des vacances forcées longue comme une tirade d’Edouard Baer et une reprise subite avec deux matchs importantissimes dans la saison parisienne, le PSG ne pouvait pas mieux préparer ses deux finales de coupe à venir. Mais seule la vérité du terrain, de la compet (la vraie), nous dira si nous avions vu juste. Il n’empêche, le bilan des hommes de Thomas Tuchel aurait difficilement pu être plus positif. , PSG-Celtic : Des jambes, du kiff et des buts, le PSG pète la forme avant la finale contre Saint-Etienne
  • Le public aspire au poncif, inlassablement. Jean, dit Jean-Richard Bloch, Naissance d'une culture, Rieder

Images d'illustration du mot « poncif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poncif »

Langue Traduction
Corse cliché
Basque topikoa
Japonais クリシェ
Russe клише
Portugais clichê
Arabe كليشية
Chinois 陈词滥调
Allemand klischee
Italien cliché
Espagnol cliché
Anglais cliché
Source : Google Translate API

Synonymes de « poncif »

Source : synonymes de poncif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « poncif »



mots du mois

Mots similaires