Risible : définition de risible


Risible : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RISIBLE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Vx. [En parlant d'une pers.] Qui a la faculté de rire. Les philosophes scolastiques disaient que l'homme est un animal risible (Ac.1835, 1878).
B. −
1. Vieilli. Qui est propre à faire rire, à amuser. Synon. usuels amusant, burlesque, cocasse, comique, drôle, marrant (pop.), plaisant, rigolo (pop.).Cette farce est une des plus risibles qu'on ait encore vues (Ac.1798-1935).
2. Mod., péj. Qui prête à rire, qui mérite qu'on en rie, qu'on s'en moque. Synon. comique, ridicule.Aventure, mot, quiproquo risible; prétentions risibles. La pitié seule ne pourrait vous donner la patience d'écouter à pareille heure toutes ces histoires banales et risibles (Butor,Passage Milan,1954, p. 276):
Mon rôle fait rire. Pense donc! Un homme trompé, c'est déjà risible, un homme de mon âge trompé par un jeune homme c'est encore bien plus risible. Mais si cet homme est trompé par son fils, le rire éclate! C'est un chef-d'œuvre de fou rire. Une farce, une bonne farce. La meilleure de toutes les farces. Cocteau,Parents,1938, II, 9, p. 248.
II. − Subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui est risible; qualité, caractère de ce qui est risible. Le risible d'une aventure, d'un conte, d'une histoire, d'une personne. Les auteurs ont coutume de rattacher à l'étude du laid celle du risible, du ridicule et du comique (Bray,Du beau,1902, p. 225).Est comique tout ce qui donne, d'une part, l'illusion de la vie et, d'autre part, l'illusion d'un arrangement mécanique (...) la définition du risible qui les a fondés [ces procédés] ne correspond jamais simultanément aux conditions nécessaires et suffisantes que la raison exige à la fois (Arts et litt.,1935, p. 80-13).
REM.
Risibilité, subst. fém.a) Vx. [À propos d'une pers.] Faculté de rire. Dans l'ancienne philosophie scolastique, on regardait la risibilité comme la faculté distinctive de l'homme (Ac.1798-1878).b) Rare. Qualité, caractère de ce qui est risible. Synon. Le risible.Risibilité d'une histoire, d'un projet. Quant aux gens de La Syrinx, ils sont positivement admirables. Jamais plus instructive risibilité littéraire ne m'est parvenue (Valéry,Corresp. [avec Gide], 1892, p. 169).
Prononc. et Orth.: [ʀizibl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1370 « qui provoque le rire » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, p. 270); 2. 1611 « qui provoque la moquerie » (Cotgr.). B. 1550 « qui a la faculté de rire » (A. de Guevara, L'Orloge des princes, trad. en fr. [par R.-B. de La Grise] II, 1 ds Hug.: l'homme [...] une beste [...] sociable, communicable et risible). Empr. au b. lat.risibilis « risible, ridicule; capable de rire (caractère opposant l'homme aux animaux) » (Blaise Lat. chrét.); dér. de ridere (supin risum) « rire », suff. -bilis (-able*). Fréq. abs. littér.: 298. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 353, b) 404; xxes.: a) 466, b) 467.
DÉR.
Risiblement, adv.D'une manière risible. Synon. comiquement, ridiculement.L'habillement des femmes, si risiblement laid sous l'Empire, est devenu tout à fait charmant [en 1820] (Hugo,Rhin,1842, p. 298). [ʀisibləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1655 (Molière, Étourdi, 1946); de risible, suff. -ment2*.

Risible : définition du Wiktionnaire

Adjectif

risible \ʁi.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est propre à faire rire.
    • Risibles le ronflement à l’église, la titubation de l’ivrogne, le pistolet qui rate au théâtre, le petit homme qui se baisse pour passer sous l’Arc de triomphe. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 41)
    • Ce quiproquo est risible.
  2. Qui est digne de moquerie (se dit surtout pour des choses plutôt que pour des personnes).
    • Ce que vous dites là est risible.
    • Vous nous faites là un conte risible.

Nom commun

risible \ʁi.zibl\ masculin

  1. Matière à rire.
    • [Henri Bergson] Pour produire du risible – et donc des histoires drôles –, le philosophe français identifie trois moyens :
      — l’inversion ;
      — la répétition ;
      — l’interférence des séries.
      — (Luc de Brabandere, Petite Philosophie des histoires drôles, Eyrolles, Paris, 2007, page 19)

Adjectif

risible

  1. (Soutenu) Risible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Risible : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RISIBLE. adj. des deux genres
. Qui est propre à faire rire. Cette farce est une des plus risibles qu'on ait encore vues. Ce quiproquo est risible. Il signifie aussi Qui est digne de moquerie; il se dit alors surtout des Choses. Ce que vous dites là est risible. Vous nous faites là un conte risible.

Risible : définition du Littré (1872-1877)

RISIBLE (ri-zi-bl') adj.
  • 1Qui a la faculté de rire. Il était plutôt animal envieux qu'animal risible, Scarron, Rom. com. I, 11. Après que les auditeurs eurent ri de toute leur faculté risible, le baron de Sigognac voulut que son page reparût sur le théâtre, Scarron, ib. II, 3. Il est vrai que l'homme, qui est un animal risible, est aussi un animal orgueilleux, Voltaire, Dict. phil. Rire.
  • 2Qui est propre à faire rire. Ce quiproquo est risible.
  • 3Qui est digne de moquerie. C'est un homme risible. Caractère puéril et fanfaron et que le monde lui-même a toujours regardé comme le dernier, le plus vil et le plus risible de tous les caractères, Massillon, Carême, Doutes.

HISTORIQUE

XIVe s. Et ceulx qui ne dient oncques aucune chose risible, Oresme, Eth. 136.

XVIe s. S'il est ainsi, comme dit Plutarque, qu'en quelque endroit de l'Inde il y aye des hommes sans bouche… il [l'homme] n'est plus risible [capable de rire], Montaigne, II, 263. Nostre propre et peculiere condition [de nous hommes] est autant ridicule que risible, Montaigne, I, 379.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « risible »

Étymologie de risible - Wiktionnaire

Du latin risibilis, de rideo, risum (« rire ») avec le suffixe -bilis
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de risible - Littré

Lat. risibilis, de risum, supin de ridere, rire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « risible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
risible rizibl play_arrow

Citations contenant le mot « risible »

  • "Il n'y a aucune raison cette fois-ci pour justifier que l'on n'a pas anticipé les choses. (...) Ce serait risible, s’il n’y avait pas de morts suite à de mauvaises décisions... Mais malheureusement ce n’est pas risible. Dès juin, il y avait des preuves que certaines zones en Europe pouvaient se reconfiner". LaLibre.be, Philippe Devos sur le retour des vacanciers de zones à risques: "C'est incompréhensible, on a l'impression de revivre un mauvais scénario" - La Libre
  • Le sujet vous paraît risible ? Attendez de voir les participants à l’œuvre. Car s’il faut souvent, disons, plusieurs heures (pour ne pas heurter certaines sensibilités) à un être humain lambda pour résoudre ce puzzle légendaire, les compétiteurs ne jouent pas dans la même cour puisqu’une minute représente déjà un score déplorable à ce niveau. Cela donne des sessions un petit peu humiliantes pour le commun des mortels, mais absolument hypnotisant à regarder. Journal du Geek, Netflix sort un documentaire sur deux champions de Rubik's Cube
  • La première acception fait référence à l’aspect risible ou comique de l’animation. Les repas événementiels sont animés par le biais de divertissements initiés par des spécialistes du rire : humoristes, clowns, blagueurs professionnels, etc. Avec ce type d’animations de repas assis drôles, les convives sont davantage concentrés sur la facette « dégustation » de l’événement. Cela s’explique par le fait qu’ils restent souvent assis (à moins que d’autres animations de repas plus entrainantes soient organisées). Evenement.com, Animations de repas assis drôles : que proposer à ses invités ?
  • Amber Heard, elle, espérait toujours parvenir à sortir l'homme qu'elle aimait de ses addictions. Face à ce que l'avocate qualifie de "preuves écrasantes de violences domestiques", Johnny Depp répond qu'il s'agit d'un coup monté de la part d'Amber Heard et de ses proches. La thèse d'un complot planifié est "risible", a estimé l'avocate. LaProvence.com, France - Monde | La défense du Sun dresse un portrait noir de Johnny Depp | La Provence
  • « Voir les gens ne pas du tout compter sur nous au début de la saison c’était presque risible pour nous. On a rigolé. Ce n’était pas tant un manque de respect cette fois, parce qu’on a gagné. Évidemment on a perdu Kawhi (Leonard) et Danny (Green), qui constituaient une partie énorme de l’équipe, mais c’était risible quand même. On n’a jamais reçu ce respect avant les deux derniers mois de la saison, on a l’habitude, donc ça ne change pas grand chose pour nous. » Fred VanVleet Basket Infos, Zéro complexe et une rage intacte pour les Raptors; « C'était presque risible pour nous »
  • Les hommes sont risibles, elle ajoute. Dans leurs poses. Dans ce qu'ils cachent. Dans leur façon de se débattre avec leur virilité. Leur pudeur. C'est pour ça qu'ils sont si touchants. De Olivier Adam / Peine perdue
  • Les attitudes, gestes et mouvements du corps humain sont risibles dans l'exacte mesure où ce corps nous fait penser à une simple mécanique. De Henri Bergson / Le Rire
  • La seule cure contre la vanité, c'est le rire, et la seule faute qui soit risible, c'est la vanité. De Henri Bergson / Le rire
  • Dès qu’on s’aperçoit qu’un acteur veut à toute force vous faire rire, il cesse d’être comique, pour devenir risible. De André Birabeau
  • L'amour ne peut pas être risible. L'amour n'a rien de commun avec le rire. De Milan Kundera / Le Livre du rire et de l’oubli
  • Il est odieux de défendre et risible d'attaquer une société dont on profite. De Jean Rostand / Pages d'un moraliste
  • Tout grand amour a en soi quelque chose d'humiliant et de risible. De Jaroslaw Iwaszkiewicz / Un été à Nohant

Traductions du mot « risible »

Langue Traduction
Corse risata
Basque laughable
Japonais ばかばかしい
Russe смехотворный
Portugais risível
Arabe مثير للضحك
Chinois 可笑的
Allemand lächerlich
Italien ridicolo
Espagnol cómico
Anglais laughable
Source : Google Translate API

Synonymes de « risible »

Source : synonymes de risible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « risible »



mots du mois

Mots similaires