La langue française

Cocasse

Définitions du mot « cocasse »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCASSE, adj. et subst.

I.− Adj. Qui est d'une drôlerie un peu bizarre, voire ridicule.
A.− [Appliqué à une pers.] Dont l'aspect physique, le comportement ou le caractère habituellement plaisant, comique, parfois extravagant provoque involontairement le rire. D'étranges et cocasses petits vieillards (Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 397):
1. Le comte de Bardi, plus jeune que sa sœur de deux ans, la dépassait de la tête. Vif, remuant, drôle, cocasse, joyeux, délicieusement imprévu, craquant de sève et de belle humeur, (...) il était le type achevé de ce qu'on appelait alors le « titi » parisien. Gyp, Souvenirs d'une petite fille,1928, p. 325.
Plus spéc.
1. [Appliqué à l'aspect phys., au comportement, au cost.] Qui a un côté bizarre, grotesque. Une petite femme grasse (...) avec une tournure boulotte où il y avait quelque chose de fallot [sic], de cocasse, de comique (E. et J. de Goncourt, Manette Salomon,1867, p. 271).Des gestes cocasses, des roulements d'yeux (Dabit, L'Hôtel du Nord,1929, p. 211)
2. [Appliqué à des propos, à un lang. ou à l'un de ses aspects] Qui fait rire par ses traits comiques, ses tours de phrase extravagants, emphatiques, son style ou ses thèmes burlesques. Sa parole abondait et jaillissait en mots trouvés, en images cocasses, en ces métaphores qui sortent du génie comique des foules (E. et J. de Goncourt, Germinie Lacerteux,1864, p. 206):
2. Mon visiteur a (...) dans ses propos cet éternel sautillement de la pensée qui rend la conversation anglaise si cocasse et si amusante aussi, car on passe d'un sujet à l'autre comme un singe qui se lance de branche en branche à travers la forêt. Green, Journal,1941, p. 118.
[Appliqué à une œuvre littér. ou artistique] Quel film cocasse il y aurait à faire, une cascade de gags inépuisables et saugrenus (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 306).
B.− P. ext. [Appliqué à un inanimé] Qui amuse par son aspect bizarre, curieux, insolite.
1. [En parlant d'obj.] De cocasses flacons à demi remplis de liqueurs (L. Cladel, Ompdrailles,1879, p. 360)
2. [En parlant d'un détail de la nature] Un endroit cocasse et « qui a du cachet » [Cayeux] (Flaubert, Correspondance,1867, p. 124).La lune brillait, une lune cocasse qui remontait le ciel contre le torrent des nuages (Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 122).
Loc. C'est cocasse, rien n'est (de) plus cocasse (que). Une coiffure sur les cheveux délayés de Bonvalot! C'était aussi cocasse que d'allouer des gants à un manchot (Frapié, La Maternelle,1904, p. 112).
II.− Subst. Caractère de ce qui est d'un comique saugrenu; ensemble des traits comiques ou bouffons d'une personne, d'un écrit, d'un langage ou d'une chose. Son comique [à Vallès] qui va jusqu'au Cocasse, jusqu'à cet absolu dans le comique, le Cocasse (Verlaine, Œuvres posthumes,t. 2, Voyage en France par un Français, 1896, p. 97).
[Appliqué à un paysage] L'aspect des lieux atteignait le pittoresque et même le cocasse (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 166; cf. supra I B 2).
Prononc. et Orth. : [kɔkas]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1742 (Caylus, Œuvres badines, X, 487 [Etrennes] ds IGLF). Du fr. coquard (v. cocarde), avec substitution de suff. -asse (v. -ace). Fréq. abs. littér. : 184. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 81; t. 2 1972 [1925], p. 95.

Wiktionnaire

Adjectif

cocasse \kɔ.kas\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’une drôlerie un peu bizarre, voire ridicule.
    • On pourrait remplir des pages entières avec l’exposé sommaire des thèses contradictoires, cocasses et charlatanesques qui forment le fond des harangues de nos grands hommes ; rien ne les embarrasse […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.159)
    • Et c’étaient encore, çà et là, de solennelles et de cocasses définitions telles que celle-ci qui figure dans la vie de César de Bus : […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Venu comparaître mercredi dernier devant le tribunal de Londres pour une affaire de corruption, le patron de la F1 Bernie Ecclestone aura beaucoup amusé les journalistes en créant une situation cocasse à ses dépens avec une porte-tambour de l’établissement. — (Guichaoua Virginie, Bernie Ecclestone piégé par une porte-tambour du tribunal de Londres, dans www.gentside.com, le 8 novembre 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COCASSE. adj. des deux genres
. Qui est d'une drôlerie bouffonne. On le dit des Personnes et des Choses. Cet homme est fort cocasse. Peut-on rien voir de plus cocasse? Il est familier.

Littré (1872-1877)

COCASSE (ko-ka-s') adj.
  • 1Mot du parler vulgaire signifiant plaisant, avec une nuance de quelque chose soit d'étrange, soit de ridicule. Cela est cocasse. Pierrots et paillasses, Beaux esprits cocasses, Charment sur les places Le peuple ébahi, Béranger, Cocagne.
  • 2 S. f. Sorte de laitue.

HISTORIQUE

XVIe s. …De rouges limaces Et d'autres dans les creux de leurs tendres cocasses [coquilles], Belleau, Berger. t. I, p. 70, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cocasse »

(XVIIIe siècle) Dérivé de « coquard ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. coquasse, femme ou fille ridicule, femme ou fille ivrogne. Cocasse ne se trouve ni dans Furetière ni dans Richelet ni dans le Dictionnaire de l'Académie avant l'édition de 1835 : il a signifié, comme on voit à l'historique, coquille, et est, en ce sens, un dérivé de coque ; mais comment passer du sens de coquille à celui que cocasse a aujourd'hui ? les intermédiaires manquent. Et ne faut-il pas plutôt y voir une dérivation de coq, cocart ou coquart, autre dérivation qui a en effet le sens de fou, de vaurien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cocasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cocasse kɔkas

Évolution historique de l’usage du mot « cocasse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cocasse »

  • Le diable est un grand artiste perdu par le goût du cocasse et du monstrueux. De Georges Bernanos / Nous autres Français
  • Anecdote cocasse dans ce premier conseil d’investiture de la nouvelle mandature. Le plus ancien des conseillers présents, remettra l’écharpe tricolore au nouveau maire. C’est donc Pierre Bac, 75 ans, qui devrait remettre l’écharpe de maire à Pierre Durand et Julien Rancoule le plus jeune conseiller, 26 ans, qui prendra la fonction de secrétaire de séance. lindependant.fr, Municipales - Aude : Julien Rancoule (RN) a bâti des éléments de force pour l’avenir de Limoux - lindependant.fr
  • Vous avez dit cocasse ? Si on vous avait préparé un quiz sur les élections municipales, on aurait sans doute glissé cette hypothèse pour le moins improbable. Le maire sortant Jean-Jacques Sellès (divers droite) a été réélu à Chassieu, ville de l’Est lyonnais de plus de 10.000 habitants, face à Sylvaine Coponat (LR). , Résultats des municipales à Chassieu : Jean-Jacques Sellès (divers droite) élu… au critère d’âge
  • Le Festival Théâtre d’avril leur ouvrait largement la scène pour… Une histoire cocasse, drôle à la fois tendre et cruelle, plein d’humour et de rebondissement : "Balance ton Vieux !" Oui mais, c’était sans compter sur un scénario inattendu qui s’est invité sournoisement sur scène : "Le virus Covid 19", stoppant toutes les manifestions, animations…. Pour céder la place à une "Vie suspendue !" ladepeche.fr, Rosières. Inédit : le théâtre à domicile avec Benjamin et Arnaud - ladepeche.fr
  • Bon, tous les détails ne sont pas exactement similaires à la crise qui est présentement vécue, mais c’est quand même assez cocasse qu’à l’écoute de la description, on pense automatiquement à la Covid-19! Le Soleil de Châteauguay, Une sortie entre filles qui se transforme plutôt en prémonition - Le Soleil de Châteauguay
  • La situation cocasse a amusé l’hémicycle. Mais le Speaker de l’Assemblée nationale a pris cette 'gaffe' avec dérision. Non décontenancé, il a corrigé : « the spirit of the former speaker… ». Le Defi Media Group, Lapsus : situation cocasse après que Bodha a laissé échapper «Madam» au Speaker Phokeer | Defimedia

Images d'illustration du mot « cocasse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cocasse »

Langue Traduction
Anglais funny
Espagnol gracioso
Italien divertente
Allemand komisch
Chinois 滑稽
Arabe مضحك
Portugais engraçado
Russe веселая
Japonais おかしい
Basque dibertigarria
Corse divertente
Source : Google Translate API

Synonymes de « cocasse »

Source : synonymes de cocasse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cocasse »

Cocasse

Retour au sommaire ➦

Partager