La langue française

Répulsif

Sommaire

  • Définitions du mot répulsif
  • Étymologie de « répulsif »
  • Phonétique de « répulsif »
  • Citations contenant le mot « répulsif »
  • Traductions du mot « répulsif »
  • Synonymes de « répulsif »
  • Antonymes de « répulsif »

Définitions du mot répulsif

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉPULSIF, -IVE, adj.

A. −
1. PHYS. Qui exerce une répulsion. Anton. attractif.Car admettre l'universalité de ce théorème [de la conservation de l'énergie], c'est supposer, au fond, que les points matériels dont l'univers se compose sont uniquement soumis à des forces attractives et répulsives (Bergson, Essai donn. imm., 1889, p. 117).V. attractif ex. 1.
2. BIOL., PHARMACOL. [En parlant d'une substance ou d'une préparation] Qui provoque une réaction d'éloignement, notamment chez les animaux nuisibles, en particulier chez les insectes nuisibles. (Ds Agric. 1971, Méd. Biol. t. 3 1972, Piéron 1973, Villemin 1975).
Empl. subst. masc., AGRIC. Substance chimique naturelle ou de synthèse servant à protéger les cultures ou les récoltes contre les animaux nuisibles. Anton. attractif. (Ds Envir. Écol. 1982).
B. − Au fig., littér. Qui inspire de la répulsion. Synon. rebutant, repoussant, répugnant; anton. attirant.Visage répulsif; figure, physionomie répulsive; manières répulsives. Zola (...) est tout à fait répulsif par l'indifférence impolie avec laquelle il accueille les choses qui intéressent les autres, et l'énorme intérêt qu'il témoigne à son sujet, quand il parle des épreuves de Rome (Goncourt, Journal, 1896, p. 928).Je ne me peux défendre d'un sentiment de malaise au souvenir de l'aspect répulsif qu'il lui plut d'emprunter pour une rencontre que je fis à Naples (Milosz, Amour. init., 1910, p. 10).
Prononc. et Orth.: [ʀepylsif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1495 [éd.] « qui repousse » (J. de Vignay, Mir. histor., f o18d ds Gdf.); 2. 1705 phys. force répulsive (A. Parent, Recherches de math. et de phys., t. 1, p. 208); 3. 1782 « qui inspire de la répulsion » (J.-J. Rousseau, Dial., 2 ds Gohin, p. 356). Dér. sav. du lat. repulsus, part. passé du lat. repellere « repousser, écarter »; suff. -if*. Fréq. abs. littér.: 60.

Wiktionnaire

Adjectif

répulsif

  1. (Physique) Qui repousse.
    • Force répulsive.

Nom commun

répulsif \ʁe.pyl.sif\ masculin

  1. Substance ou appareil destiné à repousser des animaux.
    • Quelques années plus tard, deux autres répulsifs pour corbeaux sont découverts : la diphénylguanidine et le triacétate de guazatine. Ces produits sont assez strictement limités aux corvidés. — (Jean Lhoste & Pierre Grison, La phytopharmacie française: chronique historique, page 29, INRA, 1989)
    • Le géraniol est un répulsif chassant les moustiques, mouches, cancrelats, fourmis et tiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉPULSIF, IVE. adj.
T. de Physique. Qui repousse. Force répulsive.

Littré (1872-1877)

RÉPULSIF (ré-pul-sif, si-v') adj.
  • Terme de physique. Qui repousse. La force répulsive qu'indique l'électromètre, Saussure, Voy. Alpes, t. III, p. 300, dans POUGENS.

    Force répulsive, force moléculaire antagoniste de la cohésion, qui empêche le contact immédiat des molécules des corps ; on l'attribue au calorique latent. Tout porte à croire que, dans l'état gazeux, non-seulement l'influence de la figure des molécules, mais encore celle de leurs forces attractives est insensible par rapport à la force répulsive de la chaleur, Laplace, Exp. IV, 17.

    Réfraction répulsive, se dit de la double réfraction, quand le rayon extraordinaire s'écarte plus de l'axe que le rayon ordinaire.

    Fig. Des manières répulsives. Une figure répulsive.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉPULSIF, adj. (Phys. & Méch.) force répulsive, est une certaine puissance ou faculté qui réside dans les particules des corps naturels, & qui fait que dans certaines circonstances ils se séparent mutuellement l’un de l’autre.

M. Newton, après avoir établi la force attractive de la matiere sur les observations & l’expérience, en conclud que comme en Algebre les grandeurs négatives commencent où les positives cessent, de même dans la Physique la force répulsive doit commencer où la force attractive cesse. Quoi qu’il en soit de ce principe, les observations ne permettent point de douter qu’une telle force considérée quant à ses effets, n’existe dans la nature. Voyez Répulsion.

Comme la répulsion paroît avoir les mêmes principes que l’attraction, avec cette différence qu’elle n’a lieu que dans certaines circonstances, il s’ensuit qu’elle doit être assujettie aux mêmes lois ; & comme l’attraction est plus forte dans les petits corps que dans les grands, à proportion de leurs masses, il en doit donc être de même de la répulsion. Mais les rayons de lumiere sont les plus petits corps dont nous ayons connoissance, il s’ensuit donc qu’ils doivent avoir une force répulsive supérieure à celle de tous les autres corps. Voyez Rayon & Lumiere.

M. Newton a calculé que la force attractive des rayons de lumiere est 1000000000000000 fois aussi grande que celle de la gravité sur la surface de la terre ; d’où résulte, selon lui, cette vîtesse inconcevable de la lumiere qui vient du soleil à nous en sept minutes de tems : car les rayons qui sortent du corps du soleil par le mouvement de vibration de ses parties, ne sont pas plutôt hors de sa sphere d’attraction, qu’ils sont soumis, selon M. Newton, à l’action de la force répulsive. Voyez Lumiere.

L’élasticité ou ressort des corps, ou cette propriété par laquelle ils reprennent la figure qu’ils avoient perdue à l’occasion d’une force externe, est encore une suite de la répulsion, selon le même philosophe. Voyez Elasticité. Chambers.

Nous nous contentons d’exposer ici ces opinions, qui à dire le vrai ne nous paroissent pas encore suffisamment constatées par les phénomenes. Prétendre que l’attraction devient répulsive, comme les quantités positives deviennent négatives en Algebre, c’est un raisonnement plus mathématique que physique. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « répulsif »

 Dérivé de répulsion avec le suffixe -if, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. RÉPULSION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « répulsif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
répulsif repylsif

Citations contenant le mot « répulsif »

  • Les beaux jours et la chaleur sont là, et nombre de moustiques répondent également présents à l’appel... Quel antimoustiques choisir pour protéger bébé des piqûres ? Comment le défendre naturellement contre ces insectes qui piquent ? A partir de quel âge peut-on utiliser un répulsif ? Voici nos astuces.  PARENTS.fr, Quel antimoustique pour bébé ? | PARENTS.fr
  • C’est ce que nous allons vous partager dans ce rapide guide après avoir interrogé le Dr Paul Henri Consigny du Centre Médical de l’Institut Pasteur à Paris. Il est conseillé d’utiliser un répulsif sur les parties dégagées du corps. Son application doit être renouvelée maximum 3 fois par jour. Le Huffington Post, Quel type d’anti-moustiques choisir entre la crème, le roller et le spray? | Le Huffington Post LIFE
  • Pourquoi c’est bon ? Le lemongrass, au parfum plus doux que la citronnelle, contient du géraniol qui en fait un excellent répulsif. Son action anti-inflammatoire est en outre utile en cas de piqûres. Femme Actuelle, Anti-moustiques : 4 recettes pour créer ses propres répulsifs à la maison : Femme Actuelle Le MAG
  • Si on trouve l’odeur du basilique agréable, ce n’est pas du tout le cas avec les mouches. Un véritable répulsif, la plante aromatique qu’on utilise normalement pour la préparation de plusieurs mets dans la cuisine est un allié de choix dans la lutte contre ces insectes. Pour avoir donc des soirées tranquilles dans votre arrière-cour ou terrasse, il suffit de placer un pot de basilic sur le bord de la fenêtre ou directement au centre de votre table extérieure. Les bons résultats ne tarderont pas à se faire voir ! Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Comment éloigner les mouches à l'extérieur ?
  • Pour que le répulsif soit un maximum efficace, voici les 3 gestes simples à avoir en tête, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Le Huffington Post, 3 gestes pour utiliser correctement son anti-moustique | Le Huffington Post LIFE
  • Côté huiles essentielles, préférez citronnelle, eucalyptus citronné, lavande, menthe poivrée. Il est aussi possible d’utiliser des répulsifs cutanés, lesquels contiennent un principe actif qui éloigne les insectes sans pour autant les tuer. , Pratique. Comment se débarrasser de ces bébêtes qui nous embêtent... | Le Courrier du Pays de Retz
  • C’est pourquoi, le meilleur moyen de lutter contre la transmission de la dengue est de se protéger individuellement contre les piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs cutanés, moustiquaires), et de ralentir leur reproduction en détruisant les gites larvaires les plus évidents (dessous de pots, déchets, gouttières). HERAULT direct, Hérault - Un cas de dengue confirmé dans l'Hérault ! : HERAULT direct

Traductions du mot « répulsif »

Langue Traduction
Anglais repellent
Espagnol repelente
Italien repellente
Allemand abweisend
Chinois 驱蚊剂
Arabe طارد
Portugais repelente
Russe отталкивающий
Japonais 忌避剤
Basque repellent
Corse repellente
Source : Google Translate API

Synonymes de « répulsif »

Source : synonymes de répulsif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « répulsif »

Partager