La langue française

Rang

Sommaire

  • Définitions du mot rang
  • Étymologie de « rang »
  • Phonétique de « rang »
  • Citations contenant le mot « rang »
  • Images d'illustration du mot « rang »
  • Traductions du mot « rang »
  • Synonymes de « rang »

Définitions du mot rang

Trésor de la Langue Française informatisé

RANG, subst. masc.

A. − [En tant qu'ensemble d'éléments]
1. Chacune des lignes sur lesquelles est disposée une suite, un ensemble d'objets semblables ou de personnes (dans le sens de la largeur, par opposition à file dans le sens de la longueur); p. méton. cette suite, cet ensemble lui-même.
a) [À propos d'obj.] Synon. rangée.Il y a sur le bord de la mâchoire un premier rang de dents dans une situation verticale; et par derrière, plusieurs autres rangs couchés (Cuvier, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 125).C'est un gros village, qui prend naissance à cent mètres de la plaine par un double rang de maisons basses (Arland, Ordre, 1929, p. 38).
α) [À propos de sièges, de tables]
Série de sièges placés côte à côte (dans une salle de spectacle, de cours...). À L'Aiglon, pour la répétition générale et pour la première, nous avions des places au premier rang. C'est l'échelle de la gloire (Renard, Journal, 1910, p. 1264).Je suis entré dans l'église. (...) Donc, j'entre, et je me place dans un rang vide (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 815).
HÔTELLERIE. Rangée de tables. Loc. Chef de rang. Responsable du service d'un « rang de table » (Guide ONISEP des métiers et des formations, t. 2, 1977, p. 991). Après 3 ou 4 années d'expérience, le chef de rang peut accéder à l'emploi de maître d'hôtel (Guide ONISEP des métiers et des formations,t. 2,1977,p. 992).
β) Spécialement
ARCHIT., CONSTR. Le pavage de la cour contient un grand nombre de rangs de cases en briques (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., t. 2, 1890, pp. 466-467).Les tuiles se posent par rangs horizontaux en commençant par le bas de la toiture (Bourde, Trav. publ., 1928, p. 136).
GÉOGR., région. (Canada). Ensemble des fermes et des exploitations rurales situées le long d'un chemin ou d'un cours d'eau, caractéristique du peuplement rural du Canada français; p. méton. ce chemin (d'apr. Fén. 1970). Les rangs s'alignent en bordures de rivières, qui fournissaient les voies de communication et les bonnes terres d'alluvions (George1970).
AGRIC., VITIC. Rang de vignes. Les pièces travaillantes [des houes] (...) sont (...) de petits versoirs orientés vers les rangs de vignes lorsqu'on se propose de chausser la vigne (Brunet, Matér. vitic., 1909, p. 145).V. aligner ex. 6.
TRICOT, CROCHET. Ensemble déterminé de mailles faites d'affilée sur une même ligne. Un rang à l'endroit, un rang à l'envers. Quand (...) j'apprenais à tricoter, on m'obligeait à défaire des rangs et des rangs de mailles, jusqu'à ce que j'eusse trouvé la petite faute inaperçue (Colette, Vagab., 1910, p. 298).
γ) P. méton.
IMPR. ,,Meuble en bois ou en métal dont l'intérieur est garni d'étagères ou de casses et dont la partie supérieure forme un pupitre où travaille le compositeur typographe`` (Comte-Pern. 1974). L'épreuve lue revient au compositeur, qui, d'après elle, corrige sa composition et la pose ensuite sous son rang (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 201).
ORFÈVR. Rang de perles. Collier (constitué de perles), rangée de perles. Vous, madame, avec trois rangs de perles au cou (Romains, Knock, 1923, i, p. 7).
b) [À propos de pers.]
α) Domaine milit.Suite de soldats alignés côte à côte. Anton. file.Le rang est de flanc en flanc, et la file de la tête à la queue (Ac.).Il fit passer l'ordre d'ouvrir les rangs devant le cavalier et de le laisser traverser l'armée impunément (Péladan, Vice supr., 1884, p. 155).
Locutions
[Commandement milit.] À vos rangs, fixe! V. fixe III.
Loc. adv. En rang(s). Les soldats se mettent en rang autour des drapeaux et défilent autour de la salle (Claudel, Tête d'Or, 1901, 2epart., p. 256).Le plus grand bonheur de cet imbécile était de se faire saluer (...) quand nous défilions en rangs dans Oberwesel pour aller au travail (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 109).
Rompre les rangs. Quitter les rangs, ne pas rester rangé. Lagache profita du commandement: rompez les rangs! pour se sauver à toutes jambes dans la campagne (Champfl., Souffr. profess. Delteil, 1853, p. 33).Empl. pronom. Les hommes devant moi étaient rangés sur deux rangs. Les ailes firent face à droite et face à gauche. Puis sur un ordre les rangs se rompirent (Guéhenno, Journal homme 40 ans, 1934, p. 186).
Serrer les rangs. Se rapprocher, de façon à occuper moins de place. L'ennemi était à trois cents mètres (...). Les Français, malgré les balles, serrèrent les rangs (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 142).
À rangs serrés (vieilli). Ce genre de feu [feu précipité] offre (...) l'avantage de procurer des tirs nourris contre l'artillerie, sans qu'il soit nécessaire d'augmenter le nombre de fusils mis en ligne, c'est-à-dire de placer les troupes à rangs serrés (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., t. 1, 1889, pp. 351-352).
P. méton. Les rangs. L'ensemble des hommes qui servent dans une unité militaire. Servir dans les rangs d'une armée. Les Athéniens peuvent à peine surmonter leurs compatriotes qui combattent dans les rangs ennemis (Chateaubr., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 45).Ces décisions avaient pour conséquence de vaincre les dernières hésitations du gouvernement de Londres et de jeter dans les rangs alliés les armées britannique et belge (Foch, Mém., t. 1, 1929, p. 10).
En partic., absol. Le rang. L'ensemble des hommes de troupe et des sous-officiers, ou, le plus souvent, l'ensemble des hommes de troupe seulement. Servir dans le rang; demeurer dans le rang. Du reste il [Napoléon] n'avait pas moisi dans le rang (Arnoux, Roi, 1956, p. 276).Depuis 1781, on ne devenait officier, sans passer par le rang, qu'en faisant preuve de quatre quartiers [de noblesse] (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 109).
[En parlant d'un officier] Sortir du rang. Conquérir ses grades après avoir servi comme soldat, sans passer par une école militaire. C'est un officier sorti du rang (Ac.1935).P. anal. Sorti du rang. Qui n'est pas passé par une grande école. M. Sidoine, (...) sorti du rang, parvenu à force de travail et d'habileté à un poste de haut fonctionnaire qui lui a été durement disputé par les anciens élèves des grandes écoles (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 22).
Loc. adv. Hors rang. V. hors II A 2.
P. anal. ou au fig. Rentrer dans le rang. Renoncer à ses prérogatives. Les masses allemandes (...) rentrent dans le rang, quand on leur promet qu'elles vont manger (H. Albert, inMercure de France, n o491, 1erdéc. 1918, p. 534 ds Quem. DDL t. 21).
β) P. anal. [À propos d'écoliers] Disposition ordonnée des écoliers lorsqu'ils doivent se déplacer. Silence dans les rangs. Il est défendu de parler dans les rangs (Ac.).À deux heures, quand la cloche sonna, le maître d'études fut obligé de l'avertir pour qu'il se mît avec nous dans les rangs (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 2).
Loc. adv. En rang. On se mit en rang deux par deux (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Confess., 1895, p. 47).
2. Loc. adv., fam. [Dans le temps] De rang. Synon. d'affilée, de suite.Trois jours de rang. Croyez-vous que ça ne donne pas soif de jouer au tennis quatre heures de rang (Toulet, J. fille verte, 1918, p. 143).
B. − Dans des loc. verb. fig. ou p. anal.
1. Masse, nombre, ensemble de personnes réunies par des idées ou des sentiments communs. Rejoindre les rangs. Voulez-vous passer avec nous dans les rangs de l'opposition? (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 371).Cette force du lien familial a puissamment aidé cette société à grossir les rangs de sa population (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 204).
Les rangs s'éclaircissent. Les gens (d'un groupe déterminé, de l'entourage) meurent peu à peu. La mort de Mmede Villeneuve m'a affecté vivement. Il faut, chère sœur, se rapprocher davantage à mesure que les rangs s'éclaircissent (Chateaubr., Corresp., t. 2, 1811, p. 364).V. éclaircir I A 2 b p. anal.
Mettre au rang de + subst. plur. Mettre au nombre de, compter parmi. Ses travaux l'ont mis au rang des savants les plus illustres (Ac.1835-1935).
Loc., vieilli. Mettre une chose au rang des péchés oubliés (Ac. 1798-1878). Ne plus s'en souvenir.
2. Serrer les rangs. Se grouper pour affronter les difficultés et pouvoir s'entraider. Ils ont appelé une fois de plus les assurés à serrer les rangs pour défendre la Sécurité Sociale en danger (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 51).
Serrer ses rangs. Serrons nos rangs, oublions nos petites dissidences (Chateaubr., Lib. Presse, Marche et effets Censure, 1827, p. 277).
3. [Avec, gén., une idée de concurrence]
Être sur les rangs. Faire partie du nombre des concurrents. Un certain nombre de locaux seront mis en vente libre pour les négoces les plus variés: cinéma, instituts de beauté, bijoutiers et même un gantier seraient sur les rangs, car, paraît-il, les demandes sont dès à présent nombreuses (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 4, col. 2).
Se mettre sur les rangs. Se porter candidat, entrer en concurrence avec d'autres (pour obtenir quelque chose). Il se met en même temps sur les rangs pour l'académie des sciences morales et politiques (Scribe, Camaraderie, 1837, ii, 3, p. 272).
Prendre rang (avec un compl. prép. à, dans, parmi). Prendre place, être compté (dans, parmi). Octave, elle n'en doutait pas, était appelé aux plus hautes destinées. Depuis qu'il avait pris rang à l'École Centrale, cette modeste et utile académie de jeunes ingénieurs s'était transformée dans son esprit en une pépinière d'hommes illustres (Verne, 500 millions, 1879, p. 31).Il ne considéra pas ce qu'avait d'anormal que Séryeuse prît si vite rang parmi ses anciens amis (Radiguet, Bal, 1923, p. 89).
C. − Place, niveau atteint dans une série, un ordre, dans une disposition généralement hiérarchique ou dans un classement.
1. Dans une série d'éléments, d'objets.
a) MATH., SC.
Rang (d'un chiffre). ,,Position d'un chiffre dans un nombre`` (Guilh. 1969).
Rang pair, impair. Catégorie déterminée en fonction de la parité. L'effet des traits de rang impair (...) est (...) de détruire, par interférence, la moitié des spectres que donneraient les traits de rang pair agissant seuls (M. de Broglie, Rayons X, 1922, p. 32).
Rang d'une matrice. Taille maximale des sous-matrices carrées régulières que l'on peut former en supprimant des lignes et/ou des colonnes de la matrice considérée. (Ds Bouvier-George Math. 1979).
Rang d'un système linéaire. Rang de la matrice formée par les coefficients du système considéré. (Ds Chamb. 1981).
b) STAT., LEXICOMÉTRIE. Il faut introduire une notion supplémentaire, celle de rang, et classer les vocables par fréquence décroissante (Ch. Muller, Initiation à la stat. ling., Paris, Larousse, 1968, p. 167).
c) MUS., ACOUST. Rang d'un harmonique. ,,Son numéro d'ordre, le fondamental étant l'harmonique 1`` (Mus. 1976). On ne va pas au delà du quatrième harmonique. Le rendement, en effet, diminue avec le rang de l'harmonique employé (J. Mercier, Radio-électr., t. 1, 1937, p. 68).
d) LING. STRUCT. ,,Chacun des niveaux successifs, subordonnés les uns aux autres, qui s'étagent de l'unité supérieure (l'énoncé) aux unités élémentaires, inanalysables en unités plus petites`` (Ling. 1972).
e) MAR. ANC. ,,Position assignée aux grands bâtiments selon leur structure et leur armement`` (Lar.). Vaisseaux du premier rang. ,,Les vaisseaux à trois ponts`` (Ac. 1798-1878). Vaisseaux du second rang, du troisième rang. ,,Les vaisseaux qui n'ont que deux ponts`` (Ac. 1798-1878).
2. Au premier rang. En première position. Au premier rang des questions philosophiques, en mathématiques comme ailleurs, se placent celles qui portent sur la valeur représentative des idées (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 240).Il m'invitait à mettre les questions de forme au premier rang de mes préoccupations (Gide, Si le grain, 1924, p. 532).Il mettait l'énergie au premier rang des vertus (Mauriac, Journal occup., 1944, p. 326).
3. Place occupée par une personne physique ou morale, place d'un droit dans un classement.
a) [Dans la hiérarchie admin., scol., univ., pol., milit.] Reprendre son rang; élever au rang de colonel. Quand le roi de Dacie vint séjourner à Venise, la république lui donna rang de citoyen (Hugo, Rhin, 1842, p. 467).M. Joseph Reinach sera donc ramené au rang de simple cavalier (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 419).
DROIT
,,Place qu'occupe un dignitaire ou un fonctionnaire dans l'ordre des préséances`` (Cap. 1936). Rang diplomatique (Jur.1971).
Rang des privilèges et des hypothèques. ,,Place à laquelle est classé un privilège ou une hypothèque, dans l'ordre de priorité à établir entre ces sûretés, et qui dépend en général d'une inscription à la conservation des hypothèques et de la date de cette inscription`` (Juridique 1987).
[Dans un cadre scol.] Place obtenue à un examen, un concours. Mes notes oscillent entre 15 et 20; mon rang sera suffisant (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1909, p. 78):
En fonction de leur rang de sortie, les élèves de l'École Nationale d'Administration sont donc destinés à des fonctions et à des débouchés sensiblement différents selon ce rang... Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 245.
b) [Dans la société, dans la hiérarchie sociale (conférée notamment par la naissance, la puissance, l'argent)] Redescendre, retomber au rang de; les plus hauts rangs de l'ordre social; au premier rang de l'échelle sociale; une personne d'un rang élevé. Né dans un rang illustre, riche des revenus de provinces entières, universellement estimé (Lemercier, Pinto, 1800, i, 6, p. 20).Il est bien vrai qu'un homme ne puisse être en présence d'un autre, communément, sans se demander: « Que vaut-il? Est-il au-dessus? Au-dessous de moi? En fortune, rang social, intelligence, etc. » (Mounier, Traité caract., 1946, p. 590).
Absol. La rivalité du rang; distinctions de rang; cacher son rang; les honneurs dus au rang. François Picaud se rend chez un cafetier, son égal de rang et d'âge (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 781).Elle ne voulait être qu'une femme, heureuse comme les autres. Mais supérieure aux autres par le rang et la fortune (Arland, Ordre, 1929, p. 77).
Place (généralement élevée) dans cette hiérarchie. Occuper un rang dans la société. On lui conteste, on lui dispute son rang (Ac.1835-1935).On respecte plutôt son rang que sa personne (Ac.1935).[Lors de la construction de la cathédrale de Chartres et de Sainte-Marie de Dives] on vit des hommes et des femmes de haut rang courbant la nuque pour s'atteler, comme des animaux, à des chariots (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 222).
En partic., vieilli. Place dans la hiérarchie nobiliaire. Les premiers rangs de la noblesse. Isabelle d'Este fut sans doute, dans la réalité, une fort petite princesse, semblable à celles qui sous Louis XIV n'obtenaient aucun rang particulier à la cour (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 525).
Loc. verb.
Avoir rang de. Exercer (...) un contrôle sur les secrétaires d'état n'ayant pas rang de ministres (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 261).
Tenir (un, son) rang. Vivre en fonction d'un certain niveau social, jouer un certain rôle social. Sa famille a tenu un rang distingué à la cour de Suède (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 193).Quand on se marie, c'est tout différent. On a une maison, un rang à tenir (Anouilh, Sauv., 1938, iii, p. 226).
P. anal. Tenir son rang. Se comporter selon la situation, les convenances. La comtesse d'Orgel parut. Elle craignait de ne pouvoir tenir son rang, tant elle était faible (Radiguet, Bal, 1923, p. 179).
Soutenir un rang. Si je suis l'amant de cette femme, ce n'est point par amour, mais par intérêt. Elle est riche et je suis pauvre, j'ai un rang à soutenir, des enfants à élever (About, Grèce, 1854, p. 101).
c) [Pour répartir, classer, mesurer dans une série, une suite] Loc. adv. À son rang. Opiner, parler à son rang. ,,Parler selon son rang, selon la place qu'on occupe`` (Ac. 1835-1935). Vous parlez à votre rang (Ac.1798).
d) Niveau de compétence, qualité reconnue d'un créateur. Goethe est tout seul au premier rang dans l'art de composer des élégies, des romances, des stances (Staël, Allemagne, t. 2, 1810, p. 182).M. Léon Cogniet est un artiste d'un rang très élevé dans les régions moyennes du goût et de l'esprit (Baudel., Salon, 1845, p. 41).
4. Loc. prép. [Le compl. prép. indique le critère de classification des éléments d'une suite]
Fam. En rang d'oignon*.
Par rang de + subst.Par rang d'urgence, par rang de taille. Et il fallait voir le bel ordre, les casseroles et les pots par rangs de grandeur, chaque chose à son clou, jusqu'à la poêle et au gril qui reluisaient (Zola, Page amour, 1878, p. 862).Je saluai à la ronde, par rang d'âge et de sexe (Pesquidoux, Livre raison, 1932, p. 211).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃]. Homon. ran, ranz, rend(s) (formes de rendre). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. A. 1. a) α) Ca 1100 renc « ligne de guerriers » (Roland, éd. J. Bédier, 264); β) 1636 serrer les rangs du bataillon (Monet, s.v. serrer); b) α) 1835 entrer dans les rangs d'une armée (Ac.); β) 1918 rentrer dans le rang « renoncer à ses prérogatives » (H. Albert, loc. cit.); 2. a) 1165-70 ranc « piste réservée pour la joute » (Chrétien de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 2118); b) α) 1170 se mettre al renc « se présenter au bout de la piste pour engager la joute » (Marie de France, Lais, Milun, éd. J. Rychner, 413); 1220-40 se mettre en renc « id. » (Lancelot, éd. A. Micha, t. 7, p. 388); β) 1676 fig. mettre (des concurrents) sur les rangs (Corneille, Pulchérie, II, 1, 376). B. 1. a) Ca 1100 « rangée (de personnes) » (Roland, 2192: Sis mist en reng dedevant ses genuilz); b) ca 1160 « rangée (de choses) » (Enéas, éd. J. J. Salverda de Grave, 433: treis rens de mangnetes); 2. 1771 (Trév.: rang signifie encore la place qui convient à une chose parmi plusieurs autres). II. A. Ca 1140 en renc « à tour de rôle » (Voyage de Charlemagne, 417 ds T.-L.). B. 1. 1462 mettre ou ranc de « compter parmi » (Villon, Testament, éd. J. Rychner et A. Henry, 1010); 2. a) α) 1462 « privilège » (Mém. pour servir de preuves à l'hist. ecclés. et civile de Bretagne, t. 3, p. 9 ds Bartzsch, p. 15: preservation des droitz, rancs, prerogatives et noblesses tant d'assiepte que autrement); β) 1640 « place qu'une personne occupe dans la société » (Corneille, Cinna, IV, 3, 1207); b) 1549 « place, position dans un ordre, un classement, une classification » (Est.). De l'a. b. frq. *hring « cercle, anneau » (cf. l'all. Ring « anneau »), introd. au sens de « assemblée militaire disposée en cercle »; v. FEW t. 16, p. 246a. Fréq. abs. littér.: 4 737. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 9 637, b) 6 207; xxes.: a) 5 682, b) 5 177. Bbg. Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 298.

Wiktionnaire

Nom commun 1

rang \rɑ̃\ masculin

  1. Ordre, disposition de plusieurs personnes ou de plusieurs choses sur une même ligne. File, alignement.
    • Ces collégiens sont sortis en rangs.
    • Il est défendu de parler dans les rangs.
    • Il était au premier rang des spectateurs.
    • Des fauteuils de second rang au théâtre.
    • Un rang de colonnes.
    • Un rang de sièges.
    • Un rang de perles.
    • Elle avait plusieurs rangs de dentelle sur sa robe.
  2. (Militaire) Ensemble de soldats alignés les uns à côté des autres.
    • Le rang est de flanc en flanc, et la file de la tête à la queue.
    • Mettre une troupe en ligne sur deux rangs.
    • Combattre aux premiers rangs.
    • A vos rangs!
    • Rompez les rangs!
    • Sortir des rangs.
    • Hors des rangs.
    • Quitter son rang.
    • Rompre, percer, enfoncer les rangs ennemis.
    • Entrer dans les rangs d’une armée, être admis, être incorporé dans une armée.
    • J’ai combattu, j’ai servi dans vos rangs.
    • Il fut chassé des rangs de l’armée.
  3. (Figuré) Troupe des soldats, à l'exclusion des officiers.
    • Sortir du rang se dit des officiers qui, partis simples soldats, ont gagné leurs grades dans la troupe, par opposition à ceux qui sortent des écoles militaires. On le dit aussi, par extension, de quelqu’un qui s’élève au-dessus de son milieu.
    • C’est un officier sorti du rang.
  4. (Figuré) Compagnie, groupe, société.
    • Nous l’avons admis dans nos rangs.
    • Se mettre, être sur les rangs, être en concurrence pour parvenir à quelque charge, être candidat à quelque situation.
  5. Place qui appartient, qui convient à chacun ou à chaque chose parmi plusieurs autres. Classement ; classe ; grade.
    • Dans le monde actuel se trouvent l’amphioxus, l’animal vertébré dont l’organisme est le plus imparfait, et les lamproies, qui occupent le dernier rang parmi les poissons. — (Émile Blanchard, Revue des Deux Mondes, 1ier octobre 1874, page 612)
    • Dans l'espèce humaine, la Parthénogénèse n'a été vue que par les yeux de la foi ; il n'en est pas ainsi dans les rangs inférieurs de l'animalité, et même à ce degré, la chose est si extraordinaire qu'elle a dû, au début, être accueillie par les esprits prudents avec certaines réserves, sinon même avec incrédulité, […] . — (Yves Delage & Marie Goldsmith, La Parthénogénèse naturelle et expérimentale, Flammarion, 1913, p.2)
    • La Victoire affirmée, Fagerolle […] pensait pouvoir, sans effort, réoccuper son rang. Il dégota, péniblement, une place de sous-reporter, dans un canard impécunieux du matin. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Ils prirent séance chacun selon son rang, chacun à son rang.
    • Chacun d’eux marchait selon son rang, à son rang.
    • rang d’âge, d’ancienneté, de taille.
    1. (En particulier) Grade dans la hiérarchie sociale.
      Rang éminent.
      Ce prince avait toutes les vertus qu’exige le rang suprême.
      On lui conteste, on lui dispute son rang.
      Tenir ou soutenir son rang.
      On respecte plutôt son rang que sa personne.
      • Je les vends cher quand elles sont belles sans m'informer de ce qu'elles sont. On n'achète point le rang : une reine qui serait laide ne trouverait pas marchand. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIV. Le brigand, 1748)
  6. Toutes les classes de la société.
    • Cette révolution a confondu tous les rangs, a effacé la distinction des rangs.
    • Il fréquente des hommes de tous les rangs.
    • Les derniers rangs de la société.
    • Il ne fréquente que des gens du rang le plus bas, du dernier rang.
    • Il est sorti des derniers rangs de la société.
  7. Place qu’une personne, qu’une chose tient dans l’estime, dans l’opinion des hommes.
    • Platon et Aristote tiennent le premier rang parmi les anciens philosophes.
    • Entre les pierres précieuses, le premier rang revient au diamant.
    • C’est un savant, un écrivain du premier rang, du rang le plus distingué.
    • Je mets sur le même rang ce poète et cet autre.
    • Mettre au rang, Mettre au nombre.
    • Ce général peut être mis au rang des plus grands capitaines.
    • Depuis longtemps il m’a mis au rang de ses amis.
    • Ses travaux l’ont mis au rang des savants les plus illustres.
    • Il s’est mis au rang de nos meilleurs écrivains.
  8. (Canada) (Vieilli) Série de lots agricoles disposée en rangée.
  9. (Canada) (Par extension) Chemin perpendiculaire aux lots.
    • Rang Saint-Louis
    • Si vous voyagez un brin du côté de Saint-Quentin, dites bonjour à mes parents qui habitent le cinquième rang. — (La Bottine souriante, "Dans nos vieilles maison")
  10. (Algèbre linéaire) Dimension du sous-espace vectoriel engendré par une famille de vecteur.
  11. (Par extension) Collier à simple rang de perles.

Nom commun 2

rang \ʁɑ̃\ masculin

  1. (Belgique) (Champagne) Nom du toit à porcs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RANG. n. m.
Ordre, disposition de plusieurs personnes ou de plusieurs choses sur une même ligne. Ces collégiens sont sortis en rangs. Il est défendu de parler dans les rangs. Il était au premier rang des spectateurs. Des fauteuils de second rang au théâtre. Un rang de colonnes. Un rang de sièges. Un rang de perles. Elle avait plusieurs rangs de dentelle sur sa robe. Il désigne spécialement, en termes de Guerre, un Ensemble de soldats placés sur la même ligne les uns à côté des autres. Le rang est de flanc en flanc, et la file de la tête à la queue. Mettre une troupe en ligne sur deux rangs. Combattre aux premiers rangs. À vos rangs! Serrez les rangs! Rompez les rangs! Sortir des rangs. Hors des rangs. Quitter son rang. Rompre, percer, enfoncer les rangs ennemis. Fig., Entrer dans les rangs d'une armée, Être admis, être incorporé dans une armée. On dit de même : J'ai combattu, j'ai servi dans vos rangs. Il fut chassé des rangs de l'armée. Fig., Nous l'avons admis dans nos rangs, se dit du Fait d'accueillir une personne dans une compagnie, dans un groupement, dans une société. Fig., Être sur les rangs, Être en concurrence pour parvenir à quelque charge, être candidat à quelque situation. Cette place est vacante tels et tels sont sur les rangs. On dit aussi : Se mettre sur les rangs, Se mettre, se présenter au nombre de ceux qui prétendent à quelque chose.

RANG se dit figurément au singulier de la Troupe des soldats, en dehors des officiers. Sortir du rang se dit des Officiers qui, partis simples soldats, ont gagné leurs grades dans la troupe, par opposition à Ceux qui sortent des Écoles militaires. C'est un officier sorti du rang. On le dit aussi, par extension, de Quelqu'un qui s'élève au-dessus de son milieu.

RANG désigne aussi la Place qui appartient, qui convient à chaque personne ou à chaque chose parmi plusieurs autres. Ils prirent séance chacun selon son rang, chacun à son rang. Chacun d'eux marchait selon son rang, à son rang. On a rang selon l'ordre de sa réception. Chacun opine selon son rang. Garder son rang. Sortir de son rang. Prendre rang, Perdre son rang. Reprendre son rang. Donner, régler, fixer les rangs. Rang d'âge. Rang d'ancienneté. Rang de taille. Opiner, parler à son rang, Parler selon son rang, selon la place qu'on occupe.

RANG désigne, au figuré, l'Importance de chacun dans la hiérarchie sociale. Rang éminent. Un haut rang. Ce prince avait toutes les vertus qu'exige le rang suprême. On lui conteste, on lui dispute son rang. Tenir son rang. Maintenir son rang. Soutenir son rang. Une personne de votre rang. Conserver son rang. Être déchu de son rang. On respecte plutôt son rang que sa personne. Il se dit, en général, des Différentes classes de la société. Cette révolution a confondu tous les rangs, a effacé la distinction des rangs. Il fréquente des hommes de tous les rangs. Les derniers rangs de la société. Il ne fréquente que des gens du rang le plus bas, du dernier rang. Il est sorti des derniers rangs de la société. Il se dit encore, figurément, de la Place qu'une personne, qu'une chose tient dans l'estime, dans l'opinion des hommes. Platon et Aristote tiennent le premier rang parmi les anciens philosophes. Entre les pierres précieuses, le premier rang revient au diamant. C'est un savant, un écrivain du premier rang, du rang le plus distingué. Je mets sur le même rang ce poète et cet autre. Mettre au rang, Mettre au nombre. Ce général peut être mis au rang des plus grands capitaines. Depuis longtemps il m'a mis au rang de ses amis. Ses travaux l'ont mis au rang des savants les plus illustres. Il s'est mis au rang de nos meilleurs écrivains.

HORS RANG, loc. adv. En dehors du classement. En termes militaires, Compagnie hors rang.

EN RANG D'OIGNON, loc. adverbiale et familière dont on se sert en parlant de Plusieurs personnes qui sont rangées sur une même ligne. Ils étaient tous en rang d'oignon.

Littré (1872-1877)

RANG (ran ; le g se lie et prend le son du k : un ran-k élevé ; aller de ran-k en rang ; au pluriel, l's se lie : des ran-z entiers) s. m.
  • 1Disposition de choses ou de personnes sur une même ligne. Rang d'arbres. Rangs de dents. Ces rois et ces princes anéantis, parmi lesquels à peine peut on la placer, tant les rangs y sont pressés, Bossuet, Duch. d'Orl. C'est un petit village ou plutôt un hameau, Bâti sur le penchant d'un long rang de collines, Boileau, Épître VI. Il est vrai qu'en supposant ces rangs de rames [dans les vaisseaux des anciens] perpendiculairement les uns sur les autres, il n'est pas aisé de comprendre comment se pouvait faire la manœuvre, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 572, dans POUGENS. En dansant, un petit rang de perles s'est détaché de son habit ; je m'en suis emparé, sans que personne s'en soit aperçu, Genlis, Mères riv. t. III, p. 150, dans POUGENS.

    Au théâtre, loges de premier rang, de deuxième rang, premières loges, deuxièmes loges.

    Dans les galères, les rangs, les forçats qui les faisaient marcher. Le service des rangs sauva notre galère.

    Terme de manége. L'endroit du manége où les élèves se tiennent l'un à côté de l'autre, et d'où ils sortent pour travailler tour à tour.

    Rang d'écurie, nombre de chevaux attachés à un même râtelier.

    Grand rang, le rang le plus nombreux ou les plus beaux chevaux.

    Espèce de table que les typographes établissent sur des tréteaux pour y placer leurs casses.

    Terme de maçonnerie. Se dit des assises d'un mur en pierre ou en moellon.

    Terme de marine. Faux rang, vide dans l'arrimage.

  • 2Suite de soldats placés les uns à côté des autres. Mettre en rang. Serrez les rangs. Ils avaient rompu les rangs. Quand notre dictateur devant les rangs s'avance, Corneille, Hor. I, 4. Dans leurs rangs à ce lâche ils ont donné retraite ! Corneille, ib. III, 6. Aussitôt qu'il eut porté de rang en rang l'ardeur dont il était animé, Bossuet, Louis de Bourbon. Trois rangs, tirant à la fois et avançant ensuite rapidement, décident aujourd'hui du sort des batailles, Voltaire, Louis XIV, 18. Le premier rang de sa compagnie [du roi de Prusse, père de Frédéric II] était composé d'hommes dont le plus petit avait sept pieds de haut ; il les faisait acheter au bout de l'Europe et de l'Asie, Voltaire, Comm. œuv. aut. Henr. Et nous prenons nos rangs dans un morne silence, Delavigne, Paria, V, 6. Il [Napoléon, à Moscou, passant des revues] déclare que jusqu'alors c'est par erreur qu'on les a rangés [les bataillons] sur trois hommes de hauteur, que deux suffisent ; il ne forme donc plus son infanterie que sur deux rangs, Ségur, Hist. Nap. VIII, 11. On remarqua un bataillon qui, s'étant présenté de flanc aux batteries russes, perdit un rang entier de l'un de ses pelotons par un seul boulet ; vingt-deux hommes tombèrent par le même coup, Ségur, ib. VI, 4.

    Entrer dans les rangs d'une armée, être admis, être incorporé dans une armée.

    On dit de même : j'ai combattu, j'ai servi dans vos rangs ; nous l'avons admis dans nos rangs ; il fut chassé des rangs de l'armée.

    Terme de tournoi et de combat de barrière. Se mettre sur les rangs, paraître sur les rangs, se présenter au combat, montrer qu'on est prêt à entrer en lice.

    Fig. Être sur les rangs, se mettre sur les rangs, être, se mettre parmi les prétendants à un emploi, à une charge, etc. Il s'est mis sur les rangs pour la députation. Tant de concurrents Que la soif de régner avait mis sur les rangs, Corneille, Pulch. II, 1. Que veut-il, dira-t-on ; quelle fougue indiscrète Ramène sur les rangs encor ce vain athlète ? Boileau, Épître X. Il crut qu'il méritait son attention, et s'était mis sur les rangs, Hamilton, Gramm. 5.

    On dit de même : entrer sur les rangs. Phébus même aurait peur s'il entrait sur les rangs, Boileau, Épître I.

    Être sur les rangs, paraître dans le monde avec crédit, faveur, autorité ; locution qui a vieilli. Ah ! Dieu vous gard' la belle ville, Vous voici donques sur les rangs ? St-Amand, Rome ridicule, stance 9. Rome fut saccagée, jusques à ce que Mucien et Marcellus vinrent sur les rangs, Perrot D'Ablancourt, Tacite, Hist. II, 42.

  • 3Place qui appartient, qui convient à une personne ou à une chose parmi plusieurs autres. Ils prirent séance chacun selon son rang. Rang d'ancienneté. Rang de taille. Remettre un livre à son rang. L'homme ne sait à quel rang se mettre ; il est visiblement égaré, et tombé de son vrai lieu sans le pouvoir retrouver, Pascal, Pens. VIII, 12, éd. HAVET. Il [Alexandre Sévère] avait une autre chapelle où l'on voyait l'image d'Achille et de quelques autres grands hommes ; mais Jésus-Christ était placé dans le premier rang, Bossuet, Hist. M, 12. Dans le ciel les rangs ne seront marqués que par les vertus, Maintenon, Lett. à Mme de la Viefville, 9 avr. 1713.

    Opiner, parler à son rang, opiner, parler selon la place qu'on occupe.

    Terme de marine. Se former par rang de vitesse, se dit d'une armée, d'une escadre, dont les vaisseaux se rangent le plus promptement possible sur les divers points d'une ligne de combat, quel que soit le poste ordinaire de chaque vaisseau.

    En termes d'étiquette, avoir rang avant, après, marcher devant. après. Le même traitement fut assuré au duc d'Enghien, et la maison de France garda son rang sur celle d'Autriche, jusque dans Bruxelles, Bossuet, Louis de Bourbon. Le patriarche de Russie fut dès lors sacré par les évêques russes, non par le patriarche ; il eut rang dans l'Église grecque après celui de Jérusalem, Voltaire, Russie, I, 2.

  • 4 Fig. Il se dit des différentes classes de la société. La distinction des rangs. Tirer quelqu'un des derniers rangs. Et dans les plus bas rangs les noms les plus abjects Ont voulu s'ennoblir par de si hauts projets, Corneille, Cinna, IV, 3. Il ne suffit pas qu'il y ait dans une monarchie des rangs intermédiaires, il faut encore un dépôt de lois, Montesquieu, Esp. II, 4.
  • 5 Particulièrement. Haute position dans la société. Élever quelqu'un au rang de sénateur. Des femmes d'un haut rang. Je t'ai préféré même à ceux dont les parents Ont jadis dans mon camp tenu les premiers rangs, Corneille, Cinna, V, 1. Ne manquez pas, d'un haut ton, De les saluer par leur nom, De quelque rang qu'ils puissent être ; Cette familiarité Donne à quiconque en use un air de qualité, Molière, Remerc. au roi. Plus mon rang a d'éclat, plus l'affront est sanglant, Molière, Psyché, Prologue. Je suis seule… je ne tiens aucune place ni aucun rang sur terre, que dans votre cœur… et dans celui de mes amis… mais vous, dans le rang que vous tenez…, Sévigné, 606. Si son rang la distinguait, elle était encore plus distinguée par son mérite, Bossuet, Duch. d'Orl. C'est là [dans l'histoire] que les rois n'ont plus de rang que par leurs vertus, Bossuet, ib. Vous y verrez des saints qui ont tenu dans le monde les mêmes rangs que vous y tenez aujourd'hui, Bourdaloue, Avent, Sainteté, 302. Viens briller près de moi dans le rang qui t'est dû, Racine, Esth. III, 7. Mettez au premier rang ceux qui ont une noblesse plus ancienne et plus éclatante, Fénelon, Tél. XI. J'étais jeune et superbe et nourri dans un rang Où l'on puisa toujours l'orgueil avec le sang, Voltaire, Œdipe, IV, 1.
  • 6 Fig. Importance d'une personne. Camille, qui ne tient que le second rang dans les trois premiers actes et y laisse le premier à Sabine, prend le premier en ces deux derniers, Corneille, Hor. examen.

    Il se dit aussi des choses. Quoi que doive un monarque, et dût-il sa couronne, Il doit à ses sujets encor plus qu'à personne ; Il cesse de devoir quand la dette est d'un rang à ne point l'acquitter qu'aux dépens de leur sang, Corneille, Pomp. I, 1.

    Mettre une chose au rang des péchés oubliés, voy. PÉCHÉ, n° 1.

  • 7 Fig. Place qu'une personne tient dans l'estime des hommes… vous tenez encor même rang dans son âme, Corneille, D. Sanche, I, 3. Lui qui d'un honnête homme à la cour tient le rang, Molière, Mis. V, 1. Donnez-moi la joie de voir que vous êtes persuadé que vous êtes au premier rang de tout ce qui m'est le plus cher au monde, Sévigné, à Arnauld d'Andilly, 11 déc. 1672. Chacun avait son rang dans les discours du prince, Bossuet, Louis de Bourbon. En vain aux conquérants L'erreur, parmi les rois, donne les premiers rangs, Boileau, Épître I. À peine en sa mémoire ai-je encor quelque rang, Racine, Théb. II, 3. Et je ne puis gagner dans son perfide cœur, D'autre rang que celui de son persécuteur ! Racine, Andr. II, 5. De ce jour-là seulement il prend son rang d'homme de mérite, La Bruyère, XII. Cette célèbre réponse par laquelle il [Annibal] donnait le premier rang entre les grands généraux à Alexandre, le second à Pyrrhus, le troisième à lui-même, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VIII, p. 336, dans POUGENS. [Lamotte] prouva que, dans l'art d'écrire, on peut être encore quelque chose au second rang, Voltaire, Louis XIV, 32.

    Il se dit aussi des choses. Vous savez comme tout cela [les affaires de Mme de Grignan] se trouve naturellement dans le premier rang de ce qui m'est cher et précieux, Sévigné, 13 nov. 1689. Je dis ce jour-là ces sottises que vous appelez jolies, et c'est tout ce qu'on peut faire pour les adoucir ; vous voulez tirer de ce rang le compliment que je fis à M. de Richelieu, je le veux bien, Sévigné, 26 janv. 1680. La pénitence autrefois tenait un grand rang dans l'Église ; je ne sais dans quel coin du monde elle s'est maintenant retirée, Bossuet, Panég. St Bernard, 2. Dans quel rang mettez-vous ce livre [l'Esprit des lois] ? - Dans le rang des ouvrages de génie qui font désirer la perfection, Voltaire, Dial. XXIV, 1.

    Perdre son rang, déchoir de la place qu'on occupait dans l'estime publique. À force de vieillir un auteur perd son rang, Corneille, Au roi, Sur son retour de Flandre.

    Mettre au même rang, en même rang, accorder la même estime. Vous voyez qu'il [Jésus-Christ] met en même rang sa résurrection et sa mort, Bossuet, Sermons, Vertu de la croix, 1.

    Mettre au rang de, mettre au nombre de. Et l'on doit mettre au rang des plus cuisants malheurs La mort d'un ennemi qui coûte tant de pleurs, Corneille, Cinna, I, 1. Je mets la contrainte dans laquelle vous me mandez que vit cette pauvre femme à Rome [la princesse de Vaudemont] au rang des cruautés de l'inquisition, Mme de Grignan, à Coulanges, dans SÉV. t. X, p. 1691, éd. RÉGNIER. Vous qu'il a voulu mettre au rang de ses amis, Bossuet, Louis de Bourbon. Mettons nos noms obscurs au rang des plus grands noms, Voltaire, Orphel. IV, 6.

    Se mettre au rang de, se mettre au nombre de. Ce superbe croit s'élever au-dessus de tout et au-dessus de lui-même, quand il s'élève, ce lui semble, au dessus de la religion… il se met au rang des gens désabusés, Bossuet, Anne de Gonz.

    Au rang, parmi. Mais j'aimerais mieux être au rang des ignorants, Que de me voir savant comme certaines gens, Molière, F. sav. IV, 3. Il y a tant de jours et de mystères avant que de toucher son argent, qu'on se trouve insensiblement dans le rang des pauvres, Sévigné, 12 février 1694. Silanus, sur qui Claude avait jeté les yeux, Et qui comptait Auguste au rang de ses aïeux, Racine, Brit. I, 1.

  • 8 Terme de marine. Il se dit du degré de force des grands bâtiments. Vaisseau du premier rang, vaisseau à trois ponts. Vaisseaux du second rang, vaisseaux qui n'ont que deux ponts, et qui portent de 80 à 100 canons. Vaisseaux du 3e rang, vaisseaux à deux ponts ne portant que 72 canons.

    On distingue aussi des frégates du 1er, du 2e, du 3e rang.

    Autrefois vaisseaux du second rang se disait, avec moins de précision, de vaisseaux d'une force inférieure. Cette flotte était composée de douze grands vaisseaux de ligne, de plusieurs du second rang, de frégates et de galères, Voltaire, Russie, II, 15.

  • 9 Terme de marine et de pêche. Rang d'avant, grande soute dans laquelle couche l'équipage, et où l'on serre les cordages.

    Terme de pêche. Grand rang, grande soute dans laquelle les pêcheurs de la Manche mettent le poisson qui ne peut pas tenir sur le pont.

  • 10En rang d'oignon, voy. OIGNON, n° 5.

HISTORIQUE

XIe s. Turpins de Reims en est levet del renc, Ch. de Rol. XI.

XIIe s. Quant [il] voit les rens [de guerriers] qui si pres sont venu, Roncisv. p. 60. Or il estoient tuit en rang Venu pour veoir la meslée, la Charrette, 2714.

XIVe s. Moult de gens, hommes et femmes, se puent [peuvent] deduire et voler de l'esprevier, et faire un grant renc à travers les champs, et voler chascun en droict soy, Modus, f° XCV, verso.

XVe s. Et avoit dit Philippe d'Artevelle et fait dire de rang en rang : " Si le comte vient sur nous, gardez-vous bien que nul ne lui fasse mal, ", Froissart, II, II, 156. Et si ay esté sept années de renc en la guerre avec lui…, Commines, I, 4. La nostre [dame] a eu trois fils de rang et en quatre années, Commines, VII, 3. Quand il fut saisy de sa lance, il eslongna Nero qui estoit desja à son ranc, attendant ; atant piquerent leurs coursiers l'ung contre l'autre, Perceforest, t. V, f° 29. Se vont entreferir des lances de tel ranc [roideur], que les tronsons en bondirent en l'air aussy dru comme mouches, ib. t. IV, f° 59.

XVIe s. Or ainsi que la nuit tendit ses larges voiles, Et qu'on voit dans le ciel les premieres estoiles Monstrer leur belle veue et de rang se lever, Desportes, Élégie, II, 5, Pyromance. L'auctorité de ces tesmoignages n'a pas assez de reng pour nous tenir en bride, Montaigne, I, 203. L'ardeur de jeunesse l'avoit poulsé sur les ennemis un peu avant son reng, Montaigne, I, 224. Et aller par ci par là dans la maison se prendre garde si tout est à son rang, La Boétie, 178.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RANG.
1Ajoutez : Art. 2 : les voitures y seront placées soit en file, c'est-à-dire à la suite les unes des autres, soit en rang, c'est-à-dire roues contre roues, Ordon. de police, 29 déc. 1863.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RANG, s. m. (Gramm.) ordre institué entre les choses, ou par la nature, ou par l’art ; ou par des conventions, ou par la justice. Entre les êtres Dieu tient le premier rang ; les rois sont au second. Dans les cérémonies chacun marche à son rang. Les citoyens occupent des rangs différens qu’ils doivent à la fortune, à la naissance, à la force, ou au mérite. Un homme de mon rang, dit un grand. J’ai dans cette compagnie le rang d’ancienneté. Rang se dit encore d’une longue suite d’objets placés sur une même ligne ; un rang de soldats ; un rang d’oignons ; un rang d’arbres : il est quelquefois synonyme à tour ; chacun en son rang ou à son tour se mettra sur les rangs. Il est aussi relatif à collocation ; on le met au rang des saints, au rang des hommes illustres de la nation. Voyez dans les articles suivans d’autres acceptions du même mot.

Rang, (Art milit.) ce mot est employé souvent dans l’art militaire. Le rang d’un escadron ou d’un bataillon, est la ligne droite que font les soldats placés l’un à côté de l’autre. Doubler les rangs, c’est mettre deux rangs en un, & par ce moyen diminuer la hauteur & augmenter le front. A droite par demi-file, doublez vos rangs. Pour faire ce doublement, en cas que le bataillon soit à six de hauteur, les hommes qui sont depuis la demi-file jusqu’au serre file, c’est-à-dire le quatrieme, le cinquieme & le sixieme rang, quittent leur terrein, marchent en avant, & passent par les intervalles des rangs qui les précedent, se vont ranger à leur droite, à savoir la demi-file avec le chef de file, le cinquieme rang avec le second, & le serre-file avec le serre demi-file ; ainsi la hauteur du bataillon est réduite à la moitié.

Rang est encore l’ordre établi pour la marche & pour le commandement des différens corps de troupes, & de divers officiers qui sont en concurrence les uns avec les autres. Diction. milit. (D. J.)

Rang, (Marine.) terme dont on se sert pour distinguer la grandeur & la capacité des vaisseaux de guerre. On a coutume de distinguer les vaisseaux de différentes grandeurs par des classes qu’on appelle rang ; les plus gros sont du premier rang, & les plus petits sont du troisieme ; passé ce terme, ce sont des frégates que l’on distingue par le nombre des canons qu’elles portent ; les plus petites s’appellent des corvettes.

Outre la distinction des vaisseaux par rang, on divise encore chaque rang en deux classes, qu’on nomme ordre : ainsi on dit des vaisseaux du premier rang, premier ordre ; du premier rang, deuxieme ordre ; du deuxieme rang, premier ordre, &c.

Nous avons cru qu’il convenoit de commencer par donner une idée de cette division des vaisseaux, avant que de parler de leur construction.

Les vaisseaux du premier rang, premier ordre, ont trois ponts, trois batteries complettes, un gaillard d’arriere placé, un barot en-avant du grand mât, un château d’avant & une dunette, un barot en-avant du mât d’artimon ; ces vaisseaux portent depuis 100 jusqu’à 120 canons.

Les vaisseaux du premier rang, deuxieme ordre, ont trois ponts, trois batteries complettes, un gaillard d’arriere jusqu’au sep de grande drisse, une dunette jusqu’au mât d’artimon, & un château d’avant de 32 piés de long ; cet ordre comprend tous les vaisseaux qui portent moins de 110 canons, mais plus de 90.

Les vaisseaux du deuxieme rang, premier ordre, ont trois ponts, trois batteries complettes, un gaillard, un barot en-avant du grand mât, une dunette de trois barots en-arriere du mât d’artimon, & un château d’avant de 32 piés de long ; ces vaisseaux portent depuis 90 jusqu’à 74 canons exclusivement.

Les vaisseaux du deuxieme rang, deuxieme ordre, ont deux ponts, deux batteries complettes, un gaillard jusqu’au grand mât, un château d’avant de 32 piés de long, & une dunette d’un barot en-avant du mat d’artimon ; cet ordre comprend les vaisseaux depuis 74 canons jusqu’à 60 exclusivement.

Les vaisseaux du troisieme rang, premier ordre, ont deux ponts. deux batteries complettes, un gaillard jusqu’au grand-mât, un château d’avant de 28 piés de long, une dunette jusqu’au mât d’artimon ; cet ordre comprend les vaisseaux qui portent depuis 60 canons jusqu’à 50 exclusivement.

Les vaisseaux du troisieme rang, deuxieme ordre, qu’on commence à appeller frégate, & à désigner par le nombre de leurs canons, ont deux ponts, deux batteries complettes, un gaillard, deux barots en-avant du grand cabestan, un château d’avant de 26 piés de long ; cet ordre comprend les vaisseaux de 50 canons jusqu’à 46 exclusivement.

Les frégates depuis 32 canons jusqu’à 46, ont deux ponts, deux batteries complettes, un gaillard, un barot en-avant du grand cabestan, un château d’avant de 23 piés de long.

Les frégates depuis 30 jusqu’à 32 canons ont deux ponts, une batterie complette sur le deuxieme pont, un gaillard jusqu’au grand cabestan, un château d’avant de 20 piés de long : on peut faire une frégate de ce rang qui n’auroit qu’un pont, une batterie complette, & un gaillard avec un château d’avant, qui seroient séparés au milieu de la distance nécessaire pour placer la chaloupe sur le pont.

Une frégate de 28 canons a deux ponts, & la plus grande partie du canon se place sur le deuxieme pont ; il n’y a sur le premier que 8 canons, 4 de chaque côté, un gaillard prolongé de trois barots en-avant du mât d’artimon, & un château d’avant de 19 piés de longueur.

Depuis quelque tems on a changé cet usage, & maintenant une frégate de 28 à 30 canons n’auroit qu’un pont, sur lequel il y auroit 24 canons, & 4 ou 6 sur son gaillard d’arriere. Cette disposition est bien meilleure quand les frégates ont leurs batteries élevées ; car les 8 canons qu’on mettoit sur le premier pont étant fort près de l’eau, étoient presque toujours hors de service.

Une frégate de 22 à 24 canons n’a qu’un pont, un gaillard, & un château d’avant de 18 piés de longueur.

Au-dessous de 20 canons, ce ne sont plus des frégates ; on les nomme corvettes, qu’on distingue comme les frégates, par le nombre de leurs canons.

Une corvette de 16 canons n’a qu’un pont, un gaillard de trois barots en-avant du grand cabestan, & un château d’avant.

Une corvette de 12 canons a un pont, un gaillard, deux barots en-avant du grand cabestan, & un château de 15 piés de longueur.

On a trouvé plus commode de faire à ces petits bâtimens un pont coupé à l’avant & à l’arriere, pour que les logemens y soient plus praticables, de sorte que le canon n’occupe que le milieu.

Les bâtimens de charge se distinguent par le nombre des tonneaux qu’ils portent ; les flutes de 600 ou de 800 tonneaux ont deux ponts, un gaillard jusqu’au grand sep de drisse, un château d’avant de 28 piés, une dunette de 14.

On ne donne toutes ces distinctions de vaisseaux, que comme des choses qui se pratiquent assez communément, mais dont il est souvent à propos de s’écarter, suivant la destination des bâtimens, car il n’y a aucune raison solide qui doive astreindre les constructeurs à suivre servilement ces regles ; au contraire on verra dans la suite qu’ils font très-bien de s’en écarter, & même qu’ils s’en sont écartés avec succès dans la construction des grands vaisseaux de 74 canons, qui sont fort bons pour la marche & pour la guerre.

On a proposé de diviser les vaisseaux du premier rang en quatre ordres ; savoir,

Premier ordre aura des canons de 36 à sa premiere batterie, du 20 à la seconde, du 12 à la troisieme, avec des gaillards.

Second ordre du 36 à la premiere batterie, du 18 à la seconde, du 12 à la troisieme, avec des gaillards.

Troisieme ordre du 36 à la premiere batterie, du 18 à la seconde, du 12 à la troisieme, sans gaillard.

Quatrieme ordre du 36 à la premiere batterie, du 18 à la seconde, du 8 à la troisieme, sans gaillard.

Les vaisseaux du second rang peuvent aussi se diviser en quatre ordres ; savoir,

Premier ordre portant du 36 & du 14, percés de seize sabords à la premiere batterie.

Second ordre portant du 36 & du 18, percés de quinze sabords.

Troisieme ordre portant du 36 & du 18, percés de quatorze sabords.

Quatrieme ordre portant du 36 & du 18, percés de treize sabords.

Les vaisseaux du troisieme rang peuvent se diviser en trois ordres.

Premier ordre portant du 24 & du 12 avec des gaillards, percés de treize sabords.

Second ordre portant du 24 & du 12, avec des gaillards percés de douze sabords.

Troisieme ordre portant du 24 & du 12, sans gaillard.

Enfin les vaisseaux du quatrieme rang peuvent être divisés en quatre ordres ; savoir,

Premier ordre portant du 18 & du 12, avec des gaillards, percés de douze sabords.

Second ordre portant du 18 & du 12, sans gaillards, percés de onze sabords.

Troisieme ordre portant du 18 & du 8, avec des gaillards, percés de douze sabords.

Quatrieme ordre du 18 & du 8, sans gaillards, percés de douze sabords.

En Angleterre il y a six rangs de vaisseaux ; savoir,

Premier rang portant 100 pieces de canon, & ayant 800 hommes d’équipage.

Second rang, 90 canons & 750 hommes.
Troisieme rang 80 canons & 600 hommes.
70 480
Quatrieme rang 60 400
50 300
Cinquieme rang 40 250
Sixieme rang 20 150

Pour ne rien laisser à desirer sur cet article, il faut consulter l’ordonnance de 1689, au titre II. l. XIII. qui établit cinq rangs de vaisseaux, & admet un premier & deuxieme ordre dans le deuxieme & troisieme rang ; elle fixe aussi les longueurs, largeurs & creux des vaisseaux dans les différens rangs & ordres : ces proportions sont très-différentes de celles qu’on suit aujourd’hui, & on a très-bien fait de s’en écarter, car presque tous les gros vaisseaux avoient leur premiere batterie noyée.

Rang de rameurs, (Marine.) on appelle ainsi sur la Méditerranée, & sur les bâtimens de bas bord, le travail des forçats qui sont sur les bancs, & l’effet des rames. Ainsi on dit aller à la voile & aux rangs, pour dire, aller à la voile & aux rames.

Rang d’écurie, (Maréchal.) c’est un nombre de chevaux attachés à un même ratelier. Le grand rang, lorsqu’il y a plusieurs écuries, est celui où il y a le plus de chevaux, ou les plus beaux.

Le rang, en terme d’Académie, est l’endroit du manege où les académistes à cheval se tiennent à côté l’un de l’autre, & dont ils sortent pour travailler tour-à-tour.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rang »

(Nom 1) De l'ancien français renc, du vieux-francique *hring « cercle, anneau ». À comparer avec le néerlandais ring.
(Nom 2) D’après M. d’Arbois de Jubainville[1], c’est le mot franc chramnae ou hramne, qui a ce sens dans la loi salique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, ringue ; Berry, raing, le g ne se prononce pas ; provenç. renc, et rengua, s. f. ; anc. catal. renc ; all. et suéd. rang ; angl. rank ; kymri, rhenge ; breton, renk ; irl. ranc. Diez le dérive de l'anc. haut-all. hring, cercle, de sorte que rang serait étymologiquement une rangée circulaire. Scheler demande si on ne pourrait pas y voir une forme nasalisée et masculine (ou féminine, car il y a aussi range, rengua) du lat. rega, primitif inusité de regula, règle, ligne droite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rang »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rang rɑ̃

Citations contenant le mot « rang »

  • C'est à notre coeur à régler le rang de nos intérêts, et à notre raison de les conduire. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Je vais, dans mon ardeur poétique et divine Mettre au rang des beaux arts celui de la cuisine. De Joseph Berchoux
  • Le plaisir physique n'a qu'un rang subordonné aux yeux des âmes tendres et passionnées. De Jacques Chardonne / Attachements
  • Tel brille au second rang qui s'éclipse au premier. François Marie Arouet, dit Voltaire, La Henriade, I
  • On ne se range guère à un parti que pour sortir du rang. De Jacques Deval / Afin de vivre bel et bien
  • Si tu fréquentes un homme vil, c'est que tu es de son rang. De Abü Tammän
  • Le rang ne confère ni privilège, ni pouvoir. Il impose des responsabilités. De Louis Armstrong
  • Tirer vanité de son rang, c'est avertir qu'on est au-dessous. De Marie Leszcynska
  • Plus mon rang a d'éclat, plus l'affront est sanglant. De Molière / Psyché
  • Il faut à la force, pour tenir son rang, un certain caractère d’assurance. De Charles de Gaulle / Le fil de l’épée
  • Celui qui enseigne tient le même rang qu'un père. De Lao She / Un fils tombé du ciel
  • Comment souffrir que la passion soit mise au même rang que la raison ? De Sénèque / De la colère
  • Trahir, c'est sortir du rang et partir dans l'inconnu. De Milan Kundera / L’Insoutenable légèreté de l’être
  • L’amour n’a que faire du rang ni de la fortune. De John Madden / Shakespeare in love
  • Il faut rendre à l’agriculture sa place et son rang. De Alphonse Karr / Roses noires et roses bleues
  • Alors que l’équipe du CPS du KRTB désirait embaucher une personne comme travailleur de rang, l’UPA poursuivait le même objectif. Il était donc naturel que les deux organisations allient leurs forces. Après plusieurs discussions, il a été convenu de mettre en commun les efforts pour le mieux-être des personnes du monde agricole et pour fournir un encadrement spécifique au travail de rang. Journal Le Placoteux, Le CPS souligne l’arrivée d’une nouvelle travailleuse de rang - Journal Le Placoteux
  • La situation de ces citoyens edmondois est assez particulière : d’un côté du rang c’est Maskatel qui gère le secteur, étant la compagnie assignée à la Municipalité de Saint-Guillaume, et de l’autre c’est Bell. L'Express, Le rang Saint-Louis à Saint-Edmond sera bientôt une affaire réglée - L'Express
  • «Genie» et ses coéquipiers, qui ont ainsi subi un deuxième revers de suite, montrent une fiche de 9-4 identique au Storm d’Orlando. Le deuxième rang sera ainsi en jeu lors de la dernière journée d’activités du calendrier régulier, jeudi. Le Journal de Québec, Eugenie Bouchard et le Smash perdent le premier rang | JDQ
  • WASHINGTON, 29 juillet (Xinhua) -- Le discours antichinois du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo la semaine dernière était une "diatribe psychotique" et allait à l'encontre des faits historiques, selon un ancien diplomate américain de haut rang. , Un ancien diplomate américain de haut rang estime que le discours antichinois de Pompeo est contraire aux faits historiques (ENTRETIEN)_French.news.cn
  • Huit jours après avoir remporté une loterie spéciale, les Penguins repêchent Crosby, un centre de l'Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui est considéré comme le joueur d'une génération. Comme la saison 2004-05 a été annulée, la NHL inclut les 30 équipes dans une loterie pondérée. Les Penguins, qui ont fini au dernier rang de la Ligue en 2003-04, sont une de quatre équipes qui détiennent trois boules pour la loterie, et donc trois chances de mettre la main sur le premier choix au total. LNH.com, 30 juillet : Crosby sélectionné au premier rang du Repêchage 2005 | LNH.com
  • L'acte 2 de Valorant approche à grand pas et des changements sont à prévoir avec des nouveaux rangs ainsi qu'une modification du système compétitif. Millenium, Valorant Acte 2 : Nouveaux rangs et changements du système compétitif - Millenium

Images d'illustration du mot « rang »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rang »

Langue Traduction
Anglais rank
Espagnol rango
Italien rango
Allemand rang
Chinois
Arabe مرتبة
Portugais classificação
Russe ранг
Japonais ランク
Basque rank
Corse rangu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rang »

Source : synonymes de rang sur lebonsynonyme.fr
Partager