La langue française

Raisonné

Sommaire

  • Définitions du mot raisonné
  • Étymologie de « raisonné »
  • Phonétique de « raisonné »
  • Citations contenant le mot « raisonné »
  • Traductions du mot « raisonné »
  • Synonymes de « raisonné »
  • Antonymes de « raisonné »

Définitions du mot raisonné

Trésor de la Langue Française informatisé

RAISONNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de raisonner1*.
II. − Adjectif
A. −
1. Qui obéit aux règles du raisonnement; qui a un cadre logique, rationnel. Doctrine raisonnée; plan, système raisonné; (qqc. est) bien, très, minutieusement, puissamment, solidement raisonné. Les machines, les engrais chimiques, toutes les méthodes nouvelles, voyez-vous, c'est très beau, c'est très bien raisonné, et ça n'a qu'un inconvénient, celui de vous ruiner d'après la saine logique (Zola, Terre, 1887, p. 369).À ces rapports tenant du rêve, se substituèrent à la longue des rapports raisonnés, liés à des idées morales de plus en plus élevées (G. Bataille, Exp. int., 1943, p. 40):
1. Ma tante lisait exactement comme lit une mère tendre qui fut institutrice dans sa jeunesse, avec une emphase didactique, d'après des principes raisonnés, et selon toutes les règles de l'épellation la plus strictement régulière, en sorte que c'était un charme de l'entendre. Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 462.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Éviter avec soin la confusion (...) entre le vu, le pensé, le raisonné, le senti (Valéry, Lettres à qq.-uns, 1945, p. 106).
2. [Dans le domaine de l'expr., notamment dans le cadre d'exposés écrits, de publications à caractère didact.] Qui prouve par le raisonnement; qui est accompagné de commentaires, d'explications. Analyse, description, méthode raisonnée; exposé, extrait, recueil raisonné; catalogue raisonné d'une œuvre; arithmétique, dictionnaire, grammaire raisonné(e). Je lui ferais apprendre (...) la géographie détaillée et raisonnée (Taine, Notes Paris, 1867, p. 298).Il réserva plusieurs heures chaque après-midi à des lectures raisonnées dont il rédigeait un compte rendu (Martin du G., Devenir, 1909, p. 81).V. anomalie ex. 4, classer ex. 4:
2. Il est plus important qu'on ne pense de maintenir la domination de la langue française, et pour cela il seroit temps de faire, dans un dictionnaire, l'inventaire raisonné de ses richesses, dont nous n'avons encore que des nomenclatures. Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 346.
B. −
1. Inspiré, guidé par la raison ou fondé sur des raisons, des motifs déterminés. Synon. réfléchi.Conviction, opinion raisonnée; choix, effort, projet, sacrifice, suicide raisonné. Ses privations raisonnées [de l'économie de la bienfaisance], sa sévérité volontaire, sont plus douces que toutes les recherches et l'abondance d'une vie voluptueuse (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 108).Au seuil d'une vie nouvelle, qu'il voulait raisonnée et laborieuse, il avait éprouvé le besoin de se recueillir, de recenser ses forces (Martin du G., Devenir, 1909, p. 77).Il y avait, dans son découragement, une part de choix, un désistement raisonné, peut-être aussi la conscience de sa responsabilité (Colette, Sido, 1929, p. 129).
En partic. [En parlant d'un état d'esprit ou d'un sentiment; s'oppose à instinctif, passionné ou irraisonné] Qui reste dans les limites de la raison, qui obéit à des motivations connues, à un choix. Synon. raisonnable, réfléchi.Mon affection pour lui est (...) tout instinctive et n'a (...) rien de raisonné (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 836).L'ivresse de se battre, cette ivresse non raisonnée qui vient du sang vigoureux, celle qui donne aux simples le courage superbe (Loti, Pêch. Isl., 1886, p. 147).Leur mutuelle tendresse était devenue plus calme et plus raisonnée (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 144).
[Souvent en parlant d'un sentiment ou d'un comportement nég.] Qui est pleinement conscient, complètement actif, volontaire. Haine, lâcheté raisonnée; dédain, désespoir, mépris raisonné. Une vengeance froide, raisonnée, méthodique, machiavélique (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 169).Une sorte de suicide moral dont la cruauté raisonnée, raffinée, secrète, donne le frisson (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p. 159).
2. Qui s'appuie sur des raisons, sur des arguments, sur des preuves. Synon. argumenté.Requête raisonnée; compte raisonné; débat raisonné (des motifs de qqc.). Il n'y avait que deux livres dans tout le château: le compte rendu de M. Necker, ennuyeux budget raisonné des finances pour servir de texte aux états généraux (Lamart., Nouv. Confid., 1851, p. 112):
3. ... il ne résista pas à la tentation d'écrire un véritable mémoire, long et raisonné, à son tailleur, afin de lui indiquer des coupes et un choix de couleurs des plus propres à faire reconnaître au premier abord que l'infortuné qui en était recouvert ne pouvait se trouver que dans la position déplorable qui était la sienne [aux arrêts]. Gobineau, Pléiades, 1874, p. 114.
Prononc. et Orth.: [ʀ εzɔne]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 429. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 722, b) 658; xxes.: a) 621, b) 480.

Wiktionnaire

Adjectif

raisonné \ʁɛ.zɔ.ne\

  1. Qui est appuyé de raisons et de preuves.
    • Nous accepterons de bonne grâce toute critique raisonnée et suggestion constructive de ceux qui auront bien voulu utiliser ce volume. — (Reïko Shimamori, Grammaire japonaise systématique, Paris, Jean Maisonneuve, mars 2000, 2e édition, page x)
    • Requête raisonnée.
    • Projet raisonné.
  2. Qui est organisé selon la raison et qui est accompagné de commentaires ou d'explications.
    • Manuel médical et usuel des plantes tant exotiques qu'indigènes, auquel on a joint un catalogue raisonné des plantes rangées par familles, des observations pratiques qu'on en peut faire dans la plupart des maladies, et différens discours sur la botanique. — (Jean-Eugène Dezeimeris, Charles-Prosper Ollivier (d'Angers) & Jacques Raige-Delorme, Dictionnaire historique de la médecine ancienne et moderne, Paris : chez Béchet jeune, 1831, vol.1, part.2, p.552)
    • Il va se surprendre à analyser avec un un détachement, une faculté d’élocution qui le stupéfient les motivations qui l’ont conduit à s’immerger dans l’œuvre de Vuillard, à concevoir un travail infini, qui tiendrait à la fois de la biographie la plus pointilleuse et du catalogue raisonné. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 43.)
  3. Qui est guidé par la raison, la réflexion ou l'intelligence.
    • Le 25 novembre dernier est décédé, à Dergneau, M. Léopold Bruneau qui, depuis plus de 30 ans, vulgarisait l'apiculture raisonnée dans sa région. Ses funérailles ont eu lieu au milieu d'une grande affluence de monde ; tous les apiculteurs du pays avaient tenu à conduire, à sa dernière demeure, leur bien-aimé conseiller. — (« Fédération apicole du Hainaut et environs », dans L'Apiculture rationnelle et l'utilisation des produits du rucher, tomes 8-9, éditions E. Palate-Snappe, 1924, p. 15)
  4. (Archaïsme) Qualifie toute méthode ou traité qui rend raison des règles d’un art, d’une science.
    • Arithmétique raisonnée.
    • Grammaire raisonnée.

Forme de verbe

raisonné \ʁɛ.zɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de raisonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAISONNER. v. intr.
Se servir de sa raison pour connaître, pour juger. C'est le propre de l'homme de raisonner. Il signifie également Faire un syllogisme, une suite d'arguments qui s'enchaînent. Raisonner juste. Raisonner faux. Raisonner de travers. Fig. et fam., Raisonner comme une pantoufle, Raisonner de travers.

RAISONNER signifie également Chercher et alléguer des raisons pour éclaircir une affaire, une question, pour appuyer une opinion, etc. Nous avons beaucoup raisonné sur cette affaire. La loi ne raisonne pas, elle commande. Il signifie encore Répliquer, alléguer des excuses, au lieu de recevoir docilement des ordres ou des réprimandes. Je n'aime pas les enfants qui raisonnent. Il ne s'agit pas de raisonner, mais d'obéir. Ne raisonnez pas tant, Si vous raisonnez davantage... se dit pour faire taire les gens qui vous importunent par leurs fastidieux bavardages, par leurs répliques.

RAISONNER s'emploie aussi transitivement et signifie Appliquer le raisonnement à quelque chose. C'est un homme qui raisonne toutes ses actions, toutes ses démarches. Il signifie encore Chercher à faire entendre raison à quelqu'un. J'ai eu beau le raisonner, il n'a rien voulu entendre.

RAISONNER, en termes de Marine, signifie Reconnaître un bâtiment, s'enquérir de sa nationalité, de son chargement, de sa route. Faire raisonner un bâtiment. On dit aussi Arraisonner.

SE RAISONNER signifie Se soumettre à la raison, écouter la voix de la raison. Il se raisonna et fit taire sa passion. Il essaya en vain de se vaincre et de se raisonner. Le participe passé

RAISONNÉ est aussi adjectif et signifie Qui est appuyé de raisons et de preuves. Requête raisonnée. Projet raisonné. Il se dit encore de Toute méthode ou traité qui rend raison des règles d'un art, d'une science. Arithmétique raisonnée. Grammaire raisonnée.

Littré (1872-1877)

RAISONNÉ (rè-zo-né, née) part. passé de raisonner
  • 1Conforme aux règles du raisonnement. Cela est mal raisonné. Bien raisonné !
  • 2Qui est le résultat d'un raisonnement. Vous refusez Mandane avec tant de respect, Qu'il est trop raisonné pour n'être point suspect, Corneille, Suréna, IV, 4. Il faut accorder les contradictions qui ne sont qu'apparentes ; il faut faire un choix bien raisonné quand elles sont réelles, Fontenelle, De Lisle.
  • 3Appuyé de raisons. Requête raisonnée. Ô vous, fanatiques actifs, qui depuis longtemps troublez la terre par vos querelles raisonnées…, Voltaire, Dial. 28.
  • 4Il se dit de toute méthode ou traité qui rend raison des règles. Les raisonnements de la grammaire raisonnée sont très simples et très uniformes, comme j'espère qu'on le reconnaîtra dans le traité de la syntaxe, Dumarsais, Œuv. t. I, p. 32.

    Analyse raisonnée, analyse accompagnée de réflexions.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « raisonné »

Du participe passé de raisonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raisonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raisonné rɛsɔne

Citations contenant le mot « raisonné »

  • Raisonner. Peser des probabilités sur la balance du désir. Ambrose Gwinnet Bierce, The Devil's Dictionary
  • Les riverains de la tour Bordagain poursuivent leur mission de vigilance et d’accompagnement pour le développement raisonné du quartier. SudOuest.fr, Ciboure : l’Association de protection du site de Bordagain fait le point
  • Le bassin Avre-Iton, au sud de L'Aigle, reste en situation de vigilance sécheresse. Pour le moment, il n'est cependant pas concerné par les mesures de restriction, mais la préfecture appelle à un usage raisonné de l'eau. tendanceouest.com, Orne. Des restrictions d'usage de l'eau autour de la Ferté-Macé
  • "Ce projet nous tenait à coeur, car il nous permet de pérenniser nos installations et de voir si ce qu'on a mis en place est dans le vrai, ou si on fait fausse route en termes d'économie", affirme Thierry Bernard, qui assure faire de "l'intensif raisonné". , En Provence, produire des fruits en irriguant "de façon raisonnée"
  • Projet majeur de l’ancienne municipalité, évalué en 2015 à 2,8 M€ pour une livraison prévue en 2018, le dossier a connu divers retards administratifs. Finalement, le chantier n’a jamais vraiment démarré et le budget est monté à 4,6 M€ en 2019. Si la nouvelle municipalité dit stop, elle souhaite maintenir un projet, « plus raisonné, sur cet espace sans les infrastructures de l’espace scénique de plein air et du pavillon. Il n’y aura pas rien, mais pas autant ». L’acquisition des terrains de l’Igesa pour le futur projet, soit 50 000 €, reste d’actualité. Le Telegramme, Coup de frein sur le programme du parc de l’océan à Larmor-Plage - Larmor-Plage - Le Télégramme

Traductions du mot « raisonné »

Langue Traduction
Anglais reasoned
Espagnol razonado
Italien motivata
Allemand begründet
Chinois 推理的
Arabe مسبب
Portugais fundamentado
Russe мотивированный
Japonais 推理
Basque arrazoitua
Corse ragiunatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « raisonné »

Source : synonymes de raisonné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « raisonné »

Partager