Déduire : définition de déduire


Déduire : définition du Wiktionnaire

Verbe

déduire \de.dɥiʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Soustraire d’une somme à payer telle ou telle fraction qui n’est pas à verser.
    • Chaque contribuable, dans sa déclaration d’impôt sur le revenu, déduit du total de ses revenus certaines charges, certains frais d’exploitation.
    • Il en faut déduire ce que vous avez dépensé, reçu.
    • Il en faut déduire les frais.
    • Il y a tant à déduire sur cette somme.
  2. Énoncer, développer en détail.
    • Déduire son fait, ses raisons.
    • Déduire par le menu.
  3. Tirer comme conséquence ; inférer.
    • La presse parisienne, qui la veille en faisait des gorges chaudes, déduisit de ce "snobage" qu'au fond ce qu'avait à dire ce jeune avocat inconnu en France ne devait pas valoir le déplacement, […]. — (Philippe Gallo & Irène Cerretti, La ville sans nom, Éditions Le Manuscrit, 2004, p. 256)
    • Lorsque je prétends que « voler un voleur n'est pas méprisable » ce n'est pas une raison pour que tes sbires chargés de faire respecter l'ordre et la morale en déduisent qu'ils peuvent jouer les ripous avec des voyous, ou leur piquer la came en étouffant l'affaire. — (René Paloc, S'indigner ne suffit plus: France, ta République fout le camp, Mon Petit Éditeur, 2014, p. 83)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déduire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉDUIRE. v. tr.
Soustraire d'une somme à payer telle ou telle fraction qui n'est pas à verser. Chaque contribuable, dans sa déclaration d'impôt sur le revenu, déduit du total de ses revenus certaines charges, certains frais d'exploitation. Il en faut déduire ce que vous avez dépensé, reçu. Il en faut déduire les frais. Il y a tant à déduire sur cette somme. Il signifie aussi Énoncer, développer en détail. Déduire son fait, ses raisons. Déduire par le menu. Il signifie encore Tirer comme conséquence, inférer. Deux propositions qui se déduisent l'une de l'autre sont équivalentes.

Déduire : définition du Littré (1872-1877)

DÉDUIRE (dé-dui-r'), je déduis, nous déduisons ; je déduisais ; je déduisis ; je déduirai ; je déduirais ; que je déduisisse ; déduisant ; déduit v. a.
  • 1Soustraire, retrancher une somme d'une autre. Il y a plus de moitié à déduire sur ce compte.
  • 2Énumérer, exposer en détail. On tira Lyncestès de prison, et on lui ordonna de déduire ses défenses, Vaugelas, Q. C. liv. VII, ch. 1. Si je voulais entreprendre de déduire ce qui s'est passé en Grèce, il faudrait interrompre le fil des affaires de l'Asie, Vaugelas, ib. liv. V, dans RICHELET. Les puissantes raisons qu'on vient de me déduire Vont ranger mes soupçons au point de se détruire, Mairet, Soliman, II, 7. Dom Bertrand [le singe] gagnerait près de certains esprits ; Les raisons en seraient trop longues à déduire, La Fontaine, Fabl. XII, 3. Chacun se mit à déduire par le menu ce qu'il savait, Hamilton, Gramm. 8. Ce dernier écrit peut répondre de la beauté de ceux que l'on vient de déduire, La Bruyère, Disc. s. Théophr. Ayant été introduits dans le sénat, ils déduisirent leurs plaintes et firent leurs demandes, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 603, dans POUGENS. Il déduisait ses preuves, il exposait ses objections avec ses preuves, Mairan, Éloges, Card. de Polignac.
  • 3Inférer, tirer comme conséquence. Vérités fort différentes des principes dont elles sont déduites, Rohault, Physique, dans RICHELET. J'en déduirai plus au long les conséquences, Bossuet, Somm. de la doctr. On doit à Huyghens, sinon la première invention des horloges à pendule, du moins les vrais principes de la régularité de leurs mouvements, principes qu'il déduisit d'une géométrie sublime, Voltaire, Louis XIV, 31.
  • 4Se déduire, v. réfl. Être déduit, être tiré comme conséquence. Cela se déduit clairement des prémisses.

HISTORIQUE

XIe s. À tel dolur et à si grant poverte [pauvreté], Filz, t'ies deduit par alienes terres, St Alexis, LXXXIV.

XIIIe s. Dedens ceste forest [je] sui povrement deduite [amusée], Berte, XXXVII. Et si lonc sont [ses cheveux], qu'en deduisant Li vont deux tours entor la teste, Bl. et Jeh. 254. Mès au plus bel te dois deduire [amuser], Que tu porras, sans toi detruire, la Rose, 2169.

XVe s. Quand j'eus sejourné en la cité de Pammiers, laquelle cité est moult deduisant, car elle sied en beaux vignobles, Froissart, II, III, 6. Si veulx que vous saichez que Salphar ayme ma dame par amour, de quoy je suis en une très grande jalousie, si ne m'en sçay comment deduire [tirer], Perceforest, t. VI, f° 43.

XVIe s. Freres, oyez, je vous pry, ma semonce, Et retenez ce que j'ay cy deduit, Marot, I, 304. Tant plus avant ceste lettre lisoye, En aise grand tant plus me deduisoye, Marot, I, 372. Quand ils vinrent à luy deduire comme Bacchus et Hercules estoyent aussi en ce registre, Montaigne, IV, 149. Platon ayant voulu deduire au long, et enrichir ce subject de la fable Atlantique, Amyot, Solon, 66. Après que les uns et les autres eurent deduit leurs raisons, Amyot, Marcell. 38. Ilz les revendoient au bout de l'an, et Caton en retenoit plusieurs pour soy mesme, leur en donnant et deduisant [de l'argent qu'il leur avait prêté] autant comme on leur en avoit le plus presenté, Amyot, Caton, 45. J'ai plusieurs points que je pourrois induire à ce propos, si je voulois deduire Ce fait au long…, Du Bellay, J. VII, 31, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déduire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉDUIRE, v. act. (Commerce.) soustraire, diminuer, rabattre, retrancher. Un négociant ne peut dire que son fonds est à lui, s’il n’a entierement déduit ses dettes passives. Voyez l’article Déduction. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Déduire : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « déduire » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « déduire »

Étymologie de déduire - Littré

Provenç. desduire, desdure ; du latin deducere, tirer, faire sortir (de de, et ducere, conduire, voy. DUC), qui avait pris le sens de divertir, détourner, amuser, exactement comme divertir lui-même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déduire - Wiktionnaire

Du latin deduco.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déduire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déduire dedµir play_arrow

Conjugaison du verbe « déduire »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe déduire

Évolution historique de l’usage du mot « déduire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déduire »

  • Le but du jeu est de parvenir à déduire les indices des adversaires pour, en fin de compte, trouver la seule et unique case du plateau où se cache ce fameux cryptide, l’union de tous les indices de cette partie. Numerama, Cryptide : tout simplement l’un des meilleurs jeux de déduction du moment
  • Un associé peut-il déduire de ses revenus les intérêts d’emprunt contracté par une SCI pour financer le rachat des parts d’un autre associé ? A la suite d’une vérification de comptabilité, ... LégiFiscal, Intérêts d’emprunt contracté par une SCI, et déduction des revenus LégiFiscal
  • Un décret vient de préciser le formalisme nécessaire permettant aux entreprises réalisant des dons d’invendus aux associations reconnues d’utilité publique de déduire la TVA correspondante (décret 2020-731 du 15 juin ... LégiFiscal, Décret sur la déduction de TVA sur les dons des invendus aux associations reconnues d’utilité publique LégiFiscal
  • Les familles qui font garder leurs enfants dans une crèche pourront déduire 25 000 francs de leur revenu imposable sur leur feuille d’impôt. Actuellement, la déduction est de 10 100 francs, mais elle ne couvre pas l’ensemble des frais de garde. lematin.ch/, Fiscalité: Déductions pour enfants: Maurer milite pour un relèvement - Suisse - lematin.ch
  • Les contribuables qui perçoivent des revenus fonciers sont en droit de déduire les intérêts des emprunts contractés notamment pour l’acquisition ou la conservation des immeubles donnés en location. Lorsque les biens immobiliers productifs de revenus sont détenus au travers d’une société civile immobilière (SCI) non soumise à l’impôt sur les sociétés (non IS), la règle est en principe identique. Nous savons toutefois que tant l’administration fiscale que le juge refusent à l’acquéreur de la nue-propriété de parts de SCI la déductibilité des intérêts de l’emprunt qu’il aurait pu contracter à cet effet. Qu’en est-il de l’emprunt contracté par la SCI elle-même à l’occasion d’un rachat de ses propres titres? Décryptage de notre expert Philippe Van Steenlandt, docteur en droit et notaire. BFM Immo, Rachat par une SCI de ses propres titres : les intérêts d'emprunt sont-ils déductibles ? - Avis d'experts | BFM Immo
  • Il est possible de déduire l’ensemble des provisions payées au syndic au titre d’une année. Ces charges peuvent aussi bien correspondre à des dépenses courantes (maintenance, fonctionnement et administration des parties communes) ou à des dépenses de travaux. Le Revenu, Revenus locatifs : tout ce que vous pouvez déduire pour payer moins d'impôts | Le Revenu
  • Voir, comparer, juger, déduire, conserver l’enthousiasme et le sang-froid, soumettre l’inspiration à la patience, voilà le grand secret. De Alexandre Pothey / Fromage de Brie
  • La vie n'obéit à aucune logique, pourquoi veut-on en déduire sa signification avec logique ? De Gao Xingjian / La montagne de l'âme
  • Je suppose que les événements ne sont qu'une sorte de commentaire de nos sentiments - on peut déduire ceux-ci de ceux-là. De Lawrence Durrell / Le quatuor d'Alexandrie
  • Les morts sont toujours grands. Ce n'est pas sans conséquence : on pourrait en déduire que, pour être petit, il faut être vivant. De Jean Dion / Le Devoir - 22 Juillet 1999
  • Que l'homme soit la plus noble créature du monde, on peut le déduire de ce qu'aucune autre créature ne l'a jamais contredit sur ce point. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes

Traductions du mot « déduire »

Langue Traduction
Corse deduce
Basque ondorioztatu
Japonais 推測する
Russe выведите
Portugais deduzir
Arabe نستنتج
Chinois 推断
Allemand ableiten
Italien dedurre
Espagnol deducir
Anglais deduce
Source : Google Translate API

Synonymes de « déduire »

Source : synonymes de déduire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déduire »


Mots similaires