La langue française

Radical, radicale

Sommaire

  • Définitions du mot radical, radicale
  • Étymologie de « radical »
  • Phonétique de « radical »
  • Citations contenant le mot « radical »
  • Images d'illustration du mot « radical »
  • Traductions du mot « radical »
  • Synonymes de « radical »
  • Antonymes de « radical »

Définitions du mot radical, radicale

Trésor de la Langue Française informatisé

RADICAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Relatif à la racine, à l'essence de quelque chose.
1. Qui concerne le principe premier, fondamental, qui est à l'origine d'une chose, d'un phénomène. [La couleur vraie] qui donne le sentiment de l'épaisseur et celui de la différence radicale qui doit distinguer un objet d'un autre (Delacroix, Journal, 1854, p. 177).Il est (...) impossible (...) de parvenir, par l'analyse, à la démonstration d'une nécessité radicale (E. Boutroux, Contingence, 1874, p. 10).Plaçons-nous à l'origine radicale des choses, c'est-à-dire en Dieu (Hamelin, Élém. princ. représ., 1907, p. 26).
Nullité radicale. ,,Nullité qui vicie un acte de manière qu'il ne puisse jamais être valide`` (Ac. 1835-1935). Il y a dans cet acte plusieurs nullités radicales (Ac.1835-1935).
Vice radical. Vice fondamental d'où dérivent divers défauts et imperfections. Constater le vice radical des cultures actuelles qui ne font vivre que de pain, de châtaignes, de maïs, l'immense majorité de la population (Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p. 19).Le vice radical de l'humanisme anthropocentrique a été d'être anthropocentrique et non pas d'être humanisme (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 35).
En partic.
a) Qui a une action décisive sur les causes profondes d'un phénomène. Sans savoir le remède à vos accès de spleen, je voudrais pouvoir le trouver. Mais il n'y en a pas de radical en ce monde: nous sommes tous tristes ou soucieux plus ou moins (Sand, Corresp., t. 4, 1856, p. 89).La cure radicale consistant dans la suppression de la plaie chancrelleuse (Demancheds Nouv. Traité Méd.fasc. 5, 1 1924, p. 20).Ransdoc annonçait une collecte de huit mille rats environ et l'anxiété était à son comble dans la ville. On demandait des mesures radicales, on accusait les autorités (Camus, Peste, 1947, p. 1228).
[P. méton.] Mon homme aux miracles en vient (de) faire de tels que je suis resté à mon arrivée confondu et si on me donnait votre demoiselle malade, après sa guérison radicale je n'attendrai pas huit jours (Balzac, Corresp., 1828, p. 348).
b) PHILOS. Qui va jusqu'au bout de chacune des conséquences impliquées par le choix initial. Le scepticisme d'Henry était un scepticisme naïf et actif, celui de Jules était plus radical et plus raisonné (Flaub., 1reÉduc. sent., 1845, p. 268):
1. ... le finalisme radical est tout près du mécanisme radical sur la plupart des points. L'une et l'autre doctrines répugnent à voir dans le cours des choses, ou même simplement dans le développement de la vie, une imprévisible création de forme. Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 45.
2. P. ext. Complet, total, absolu; sans exception ou atténuation. Réforme radicale. Écrivains de hasard qui vous complaisez dans une radicale ignorance de l'homme et du monde, et dans un mépris naturel de tout travail sérieux (Leconte de Lisle, Poèmes ant., 1852, p. viii).Tourner et retourner ce projet d'un radical changement d'existence (Bourget, Actes suivent, 1926, p. 37).Le sculpteur gothique renonce aux stylisations radicales de ses prédécesseurs romans (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 135).
3. BOT. Qui appartient à, se développe près de la racine d'un végétal. La partie verticale de la plante germant se couvre à un certain niveau de poils radicaux (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 147).V. décurrent ex. de Kapeler, Caventou.
4. LING. Qui fait partie des éléments constituant la racine, le radical (infra II B) d'un mot. Base radicale.
Lettres radicales. Lettres qui constituent une racine trilittère dans les langues sémitiques. Et je, (...) lorsqu'il se trouve placé devant les trois lettres radicales d'un verbe, indique le futur, en hébreu, il sera (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 101).
Mot radical (vieilli). Mot qui, dans une même langue, donne naissance à plusieurs autres mots. La souche d'une famille de mots dont les différentes acceptions tiennent de près ou de loin à la valeur du mot radical (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 333).
PHONÉT. Dans la description phonétique, une consonne radicale est celle dont l'articulation comporte une action de la racine (...) de la langue (Mar.Lex.1951).
5. MATHÉMATIQUES
a) ,,Axe radical de deux cercles. Ensemble des points du plan qui ont même puissance par rapport à chacun des cercles. Centre radical de trois cercles. Unique point du plan qui a même puissance par rapport aux trois cercles`` (Bouvier-George 1979). Les axes radicaux de trois circonférences, prises deux à deux, se coupent en un même point ou sont parallèles. Ce point a reçu le nom de centre radical des trois circonférences (Hadamard, Géom. plane, 1898, p. 132).
b) Signe radical ou, p. ell., radical, subst. masc. Symbole () de l'opération arithmétique consistant à extraire la racine de degré n de la quantité indiquée sous la barre horizontale. Il avait cru obtenir une formule de résolution par radicaux de l'équation générale du 5edegré (Bourbaki, Hist. math., 1960, p. 104).L'impossibilité de la résolution par radicaux de l'équation « générale » de degré supérieur à 4 résulte de ce que la suite de composition du groupe correspondant contient toujours un facteur non premier (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 13).
B. − POL. Relatif au radicalisme.
1. [En parlant d'un inanimé]
a) Qui est fondé sur, qui exprime, professe le radicalisme. Anton. conservateur, réactionnaire.Parti radical. Et [la bonne femme] vendait, d'une humeur absolument égale, Papier conservateur ou feuille radicale (Coppée, Poés., t. 3, 1887, p. 6):
2. La France n'a jamais pu se passer tout à fait d'anticléricalisme. Celui du demi-siècle dernier fut démocrate et radical, roturier, apanage de petites gens, de maîtres d'école et d'intellectuels. J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 25.
b) Relatif au parti radical. M. Herriot, l'homme qui avait eu le toupet de dire, en plein congrès radical (...) que le coffre-fort dans l'Ouest est souvent scellé d'une hostie (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 110).Je ne puis proposer une politique exclusivement socialiste ou radicale, mais forcément une politique de conciliation et de synthèse (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 5, col. 2).
2. [En parlant d'une pers.] Empl. adj. et subst.
a) (Celui, celle) qui est partisan du radicalisme.
[Corresp. à radicalisme B 1] Rotschild de Londres est arrivé les mains pleines des souscriptions des premiers banquiers radicaux de la Cité (Chateaubr., Corresp., t. 4, 1823, p. 316).Chez nous ma femme, bonne Européenne, est violemment radicale au sens américain du mot, et à l'affût des injustices (Maurois, Journal, 1946, p. 126).
[Corresp. à radicalisme B 2] Ce Suédois, M. curieux à entendre, mais radical comme le démon, car le démon est très certainement radical (Barb. d'Aurev., Memor. 2, 1838, p. 323).En France, il y a un très grand nombre d'électeurs radicaux, un certain nombre de députés radicaux, et un très petit nombre de ministres radicaux; quant aux chefs de service, ils sont tous réactionnaires (Alain, Élém. d'une doctrine radicale, 1925, p. 25).
b) (Celui, celle) qui est membre, partisan du parti radical. Cet homme qui n'a jamais été qu'un radical, et même un radical opportuniste, un radical centre gauche (Péguy, Argent, 1913, p. 1112).
II. − Subst. masc.
A. − CHIM. Groupement d'atomes qui conserve une individualité propre au cours des réactions chimiques affectant le reste de la molécule. Le point de vue du physicien qui systématise les lois des combinaisons chimiques, et pour qui l'iode et le brome sont des radicaux tout aussi importants que le chlore, parce qu'ils jouent en chimie des rôles parfaitement analogues (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 509).Ces radicaux de chimie organique qu'il est impossible d'isoler et qui n'existent qu'en combinaison (Warcollier, Télépathie, 1921, p. 280).
B. − LING. [Dans une perspective synchr.] Partie essentielle du mot formé sur une racine, qui sert de base pour la construction d'autres mots:
3. Par l'élimination de la désinence on obtient le thème de flexion ou radical, qui est, d'une façon générale, l'élément commun dégagé spontanément de la comparaison d'une série de mots apparentés, fléchis ou non, et qui porte l'idée commune à tous ces mots. Ainsi en français dans la série roulis, rouleau, rouler, roulage, roulement, on perçoit sans peine un radical roul-. Sauss.1916, p. 254.
REM. 1.
Radicaille, subst. fém.,rare, pol., péj. Ensemble des membres du Parti radical. Je faisais trop d'honneur à Brisson, à Sarrien, à Bourgeois, à toute la bande de la radicaille qui livre la République et la France − avec les garanties de justice, fondement des états civilisés − à la bande des faussaires éperonnés qui ne se sont jusqu'ici montrés de taille que contre des citoyens sans défense (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 217).
2.
Radicalité, subst. fém.Fait ou caractéristique de ne pas admettre d'exception ou d'atténuation. Quiconque consultera loyalement et interrogera soigneusement son âme, n'osera pas nier l'absolue radicalité du penchant en question [la perversité] (Baudel., Nouv. Hist. extr., 1857, p. 29).
3.
Radicalo-, élém. de compos.entrant dans la constr. de certains mots du vocab. pol. où il signifie « relatif au parti radical, à ses idées ».a)
Radicalo-centriste, adj.Volonté d'aller pêcher dans les eaux radicalo-centristes (Le Nouvel Observateur, 30 août 1976, p. 19, col. 1).
b)
Radicalo-conservateur, -trice, adj.Belfort (...), vieux fief d'une bourgeoisie radicalo-conservatrice (Le Nouvel Observateur, 16 janv. 1978, p. 39, col. 3).
Prononc. et Orth.: [ʀadikal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. ca 1465 « profond, intense, total, absolu » (G. Chastellain, Chron., VI, XV ds Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 4, p. 72); 2. 1516 « qui a rapport au principe d'une chose » humide radical « fluide imaginaire regardé comme le principe de la vie dans le corps humain » (Remonstrances ou Complainte de Nature à l'alchymiste errant, 980 ds Gdf. Compl.); 1587 humeur radicale (Lanoue, Disc. polit., 66, ibid.); 3. 1611 au propre « de la racine, appartenant à la racine » (Cotgr.); 4. 1660 gramm. lettre radicale (Oudin Esp.-Fr.); 1690 id. mot radical (Fur.); 5. 1762 math. signe radical, Quantité radicale (Ac.); 6. 1754 méd. cure radicale (Encyclop. t. 4, p. 573); 1773 guérison radicale (J. de Lespinasse, Lettres à Condorcet, p. 103); 7. 1765 chim. vinaigre radical (Encyclop. t. 13); 1798 principe radical (Schwan, Dict. fr.-all., Suppl., p. 66). B. Subst. 1. 1754 ling. (Encyclop. t. 5, p. 959, col. a); 2. 1798 math. (Condillac, La Langue des calculs, II, 13 ds Littré); 3. 1787 chim. (Morveau, Mém. sur le développement des principes de la Nomenclature méthodique, in Lavoisier, Traité de chim., 1789, t. 3, p. 40 ds Doc. DDL). C. Pol. 1791-93 parti des novateurs radicaux (Barnave, Introd. à la révolution fr. in Œuvres, I, 106 ds Brunot t. 9, 2, p. 620); 1. 1820 subst. « partisan de changements profonds, extrémiste (en Angleterre) » (Journ. de Paris et des départements, 8 juill. ds Fonds Barbier); 1830 en France (Lamart., Corresp., p. 70); 2. 1823 adj. en Angleterre (Chateaubr., Corresp., t. 4, p. 316); 1831 en France parti radical « parti des révolutionnaires » (Lamart., op. cit., p. 234). Empr. au lat. tardifradicalis « qui tient à la racine, premier, fondamental » (Blaise Lat. chrét.) dér. de radix, -icis « racine, origine première ». C empr. à l'angl. radical, de même orig., qui à partir du sens de « absolu, complet » (d'où en partic. radical reform 1786 « réforme radicale » ds NED) a désigné les partisans de réformes extrêmes (1802, ibid.). Fréq. abs. littér.: 1 284. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 667, b) 1 778; xxes.: a) 2 699, b) 2 314. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 44. − Dub. Pol. 1962, pp. 395-396. − Meillet (A.). La Notion de radical en fr. In: Ling. hist. et Ling. gén. t. 2, pp. 123-128. − Quem. DDL t. 17 (s.v. radicaille). − Rabotin (M.). Le Vocab. pol. et socio-ethnique à Montréal de 1829 à 1842. Paris, Bruxelles, 1975, p. 64. − Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 298.

Wiktionnaire

Adjectif

radical \ʁa.di.kal\

  1. (Botanique) Relatif à la racine ; qui s'attache à la racine ; qui ressemble à une racine.
    • J’avais très souvent passé beaucoup de temps à observer les poils radicaux des Marchanda, sans pouvoir y remarquer aucune circulation ; […]. — (M. le professeur Meyen., Nouvelles observations sur la circulation du suc cellulaire dans les plantes, dans Annales des sciences naturelles, Paris : Crochard, 1835, vol.3, page 258). Remarque : Marchanda, actuellement genre Marchantia.
  2. (Grammaire) En rapport avec la racine du mot.
    • Terme radical.
    • Lettres radicales, lettres qui sont dans le mot primitif et qui se conservent dans les mots dérivés.
  3. (Mathématiques) En rapport avec la racine d’un nombre.
    • Signe radical, signe qui se met devant les quantités dont on veut extraire la racine.
  4. Qui vise à agir sur la cause profonde des effets qu’on veut modifier.
    • Amélioration radicale.
    • Réforme radicale.
    • Mesure radicale.
    • [...] la seule option viable pour la libération reste par conséquent claire : la révolution ou la sécession. Cette solution peut sembler radicale, car elle s'attaque à la racine du problème, soit l'absence d'une possibilité effective pour les peuples d'avoir un contrôle réel sur leurs propres institutions politiques, notamment sur le plan constitutionnel. — (Jonathan Durand Folco, « Les villes contre la Constitution canadienne? », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, page 50)
  5. (Figuré) Ce qui a rapport au principe d’une chose, à son essence.
    • Il y a entre le ritualisme occidental et le mysticisme oriental une différence d’essence, une incompatibilité radicale que vingt siècles d’échanges et de compénétrations n’ont pas entamés. — (Jacques-Henry Bauchy, Histoire de la Forêt d’Orléans, 1985)
    • Guérison, cure radicale, guérison, cure qui a détruit le mal dans sa racine.
  6. (Droit) Fondamental.
    • Nullité radicale, nullité qui vicie un acte de manière qu’il ne puisse jamais être valide.
    • Il y a dans cet acte plusieurs nullités radicales.
  7. Qui fait table rase du passé, qui révolutionne.
    • Une innovation est dite « radicale » lorsqu’elle modifie profondément les conditions d’utilisation par les clients et qu’elle s’accompagne d’un bouleversement technologique du secteur.
  8. Qui est absolu, qui va jusqu’au bout de ses opinions.
    • Le triomphe du rationalisme ne fut pas aussi grand, mais il le fut autant qu’il pouvait l’être. Descartes eut le bonheur de rencontrer deux adversaires puissants, Gassendi et Hobbes, l’un le plus érudit et le plus habile, l’autre le plus radical et le plus conséquent des sensualistes. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  9. Qui est sans nuances.
    • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d’accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. — (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
  10. (Politique) Qui préconise l’application intégrale de certains principes ou qui veut les faire appliquer à tous les aspects de la vie sociale et politique.
    • Quand le mouvement islamiste radical s’empara de la direction des syndicats d’étudiants, à la fin des années 1970, nombre de ses chefs étaient versés dans d’autres idéologies, le marxisme en particulier, ou étaient d’anciens marxistes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.101)
    • En outre, le malheur des huguenots était un fait objectif, alors que « les persécutions bourboniennes » semblent n’avoir existé que dans l’imagination des catholiques radicaux. — (Patrick Cabanel, Étrangères, Presses Universitaires du Mirail, 2007, page 199)
    • Je n’imagine pas que l’on puisse faire sauter la mosquée du Rocher, comme certains juifs radicaux le pensèrent après la guerre de 1973, pour reconstruire le Temple à sa place. — (Ghaleb Bencheikh & ‎Philippe Haddad, L’islam et le judaïsme en dialogue: Salam Shalom, Éditions de l’Atelier, 2002, page 86)
    • Mais à cause des évangélistes radicaux, l’influence du christianisme était maintenant perçue par les ultranationalistes hindous comme une ingérence étrangère et une menace pour la nature hindoue de leur pays. — (Serge Russo, L’Horloger de St Jean, Publibook, 2014, page 539)
    • Il existe un libéralisme radical, dur, intransigeant, qu’illustre de manière presque trop parfaite Hayek, comme il existe des types de libéralisme plus souples, plus ouverts à certaines questions, ou même à d’autres traditions de pensée. — (Olivia Leboyer, Élite et Libéralisme, CNRS Éditions, 2012, page 248)
  11. (Politique) (France) Relatif à un mouvement politique de centre-gauche.
    • […] les deux capitaines avaient des égards pour moi. Peut-être me prenaient-ils pour un espion du commandant, ou, mieux encore, pour un envoyé secret du parti radical ; car ce bruit courut. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937)

Nom commun 1

radical \ʁa.di.kal\ masculin (pour une femme on dit : radicale)

  1. (Politique) Personne utilisant une analyse radicale pour former ces idées. Appuyant le radicalisme.
  2. (Politique) Membre d’un parti radical.
    • […] : de grands embarras financiers avaient conduit le gouvernement à signer avec des compagnies de chemin de fer des conventions que les radicaux avaient dénoncées comme étant des actes de brigandage ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.281)
    • La droite et les modérés, coagulés par le ministère Méline, s’étaient violemment heurtés aux radicaux et aux socialistes faisant front commun. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Dans des quantités de communes dont les maires sont des radicaux ou des radicaux-socialistes, les électeurs, bien qu’il leur advienne de patronner, quand bon leur semble, les opinions les plus extrêmes, tiennent à faire leurs Pâques et à communier deux fois par an. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun 2

radical \ʁa.di.kal\ masculin

  1. (Chimie) Entité moléculaire possédant un ou plusieurs électrons non appariés, dits aussi « célibataires ».
    • En observant ces étroites relations, le docteur Hofmann fut conduit à essayer de remplacer dans la rosaniline l'hydrogène par d'autres radicaux que le phényle. Il essaya d'y introduire l'éthyle, en faisant digérer de la rosaniline avec de l'iodure d'éthyle, et il réussit effectivement à substituer trois molécules d'éthyle aux trois d'hydrogène qui étaient remplaçables. — (W.-H. Perkin, « Diverses couleurs de l'aniline, du phénol et de la naphtaline - Application des couleurs de la houille aux arts », dans Le Moniteur scientifique du 15 mars, vol. 11 de la collection, 2e série, tome 6, Paris : chez M. Quesneville, 1869, p. 266)
    • Les amides sont obtenues en partant de l’ammoniac par substitution à l’hydrogène de AzH3, d’un radical acide (acétyle, etc.). — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
  2. (Chimie organique) Groupe fonctionnel.
  3. (Grammaire) Racine ou partie invariable d’un mot, par opposition aux différentes terminaisons ou désinences que ce mot est susceptible de recevoir.
    • Le radical d’un mot.
  4. (Linguistique) Plus petite unité lexicale.
  5. (Linguistique) Élément graphique et souvent aussi sémantique d’un caractère chinois (sinogramme).
  6. (Mathématiques) Symbole de la racine (carrée, cubique, ou autre).
    • Le signe est appelé radical.

Forme d’adjectif

radicale \ʁa.di.kal\

  1. Féminin singulier de radical.
    • Le privilège de la nomenclature de l’« homme » pour la désignation du réel ne peut que le rephénoménologiser, resubstantialiser son inconsistance radicale, et l’investir d’un degré minimal de consistance ontologique. — (Ray Brassier, Le néant déchaîné : Lumières et extinction, 2017)
    • Nos commandâmes des chocolats chauds et elle me parla de la façon radicale dont son emploi à l’agence de publicité avait changé depuis que son ancien patron avait été viré et remplacé par une mère célibataire qui avait occupé son poste quelques années auparavant. — (Marika Gallman, Le Ballet des ombres, Bragelonne, 2015, page 128.)

Nom commun

radicale \ʁa.di.kal\ féminin (pour un homme on dit : radical)

  1. Femme radicale.
  2. Femme membre d’un parti radical.

Adjectif

radicale \ra.di.ˈka.le\

  1. Radical.
  2. (Botanique) Racinaire.

Forme d’adjectif

radicale \ʁa.di.kal\

  1. Féminin singulier de radical.
    • Le privilège de la nomenclature de l’« homme » pour la désignation du réel ne peut que le rephénoménologiser, resubstantialiser son inconsistance radicale, et l’investir d’un degré minimal de consistance ontologique. — (Ray Brassier, Le néant déchaîné : Lumières et extinction, 2017)
    • Nos commandâmes des chocolats chauds et elle me parla de la façon radicale dont son emploi à l’agence de publicité avait changé depuis que son ancien patron avait été viré et remplacé par une mère célibataire qui avait occupé son poste quelques années auparavant. — (Marika Gallman, Le Ballet des ombres, Bragelonne, 2015, page 128.)

Nom commun

radicale \ʁa.di.kal\ féminin (pour un homme on dit : radical)

  1. Femme radicale.
  2. Femme membre d’un parti radical.

Adjectif

radicale \ra.di.ˈka.le\

  1. Radical.
  2. (Botanique) Racinaire.

Forme d’adjectif

radicale \ʁa.di.kal\

  1. Féminin singulier de radical.
    • Le privilège de la nomenclature de l’« homme » pour la désignation du réel ne peut que le rephénoménologiser, resubstantialiser son inconsistance radicale, et l’investir d’un degré minimal de consistance ontologique. — (Ray Brassier, Le néant déchaîné : Lumières et extinction, 2017)
    • Nos commandâmes des chocolats chauds et elle me parla de la façon radicale dont son emploi à l’agence de publicité avait changé depuis que son ancien patron avait été viré et remplacé par une mère célibataire qui avait occupé son poste quelques années auparavant. — (Marika Gallman, Le Ballet des ombres, Bragelonne, 2015, page 128.)

Nom commun

radicale \ʁa.di.kal\ féminin (pour un homme on dit : radical)

  1. Femme radicale.
  2. Femme membre d’un parti radical.

Adjectif

radicale \ra.di.ˈka.le\

  1. Radical.
  2. (Botanique) Racinaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADICAL, ALE. adj.
Qui vient à la racine. Il n'est usité au propre qu'en termes de Botanique : Feuilles, fibres radicales, pédoncules radicaux, Feuilles, fibres, pédoncules qui naissent au collet de la racine. Il se dit figurément de Ce qui a rapport au principe d'une chose, à son essence. Guérison, cure radicale, Guérison complète, qui a détruit le mal dans sa racine. En termes de Jurisprudence, Nullité radicale, Nullité qui vicie un acte de manière qu'il ne puisse jamais être valide. Il y a dans cet acte plusieurs nullités radicales. En termes de Grammaire, Terme radical, Mot qui est la racine de plusieurs autres. Lettres radicales, Lettres qui sont dans le mot primitif et qui se conservent dans les mots dérivés. On dit aussi, substantivement : Un radical, des radicaux. Le radical d'un mot, La partie invariable d'un mot, par opposition aux différentes terminaisons ou désinences que ce mot est susceptible de recevoir. En termes d'Algèbre, Signe radical et substantivement Radical, Signe qui se met devant les quantités dont on veut extraire la racine.

RADICAL signifie, dans le langage courant, Qui est absolu, qui va jusqu'au bout de ses opinions. Refus radical. Réforme radicale. En termes de Politique, Il se dit de Ceux qui préconisent l'application intégrale des principes de la démocratie. Le parti radical. Républicain radical. Il s'emploie aussi substantivement dans ce sens en parlant des Personnes. Un radical.

RADICAL s'emploie aussi comme nom masculin, en termes de Chimie, et se dit de Groupements non saturés, existant ou non à l'état libre, qui transportent intégralement dans diverses combinaisons. L'oxyde de carbone est un radical.

Littré (1872-1877)

RADICAL (ra-di-kal, ka-l') adj.
  • 1 Terme de botanique. Qui appartient à la racine, qui part de la racine. Pédoncules radicaux.

    Feuilles radicales, celles qui naissent si près de la racine, qu'elles semblent en sortir et non de la tige.

    Fleurs radicales, celles qui naissent si près de la racine qu'elles semblent en provenir.

    Poils radicaux, ceux qui garnissent souvent les radicules.

  • 2 Fig. Qui a rapport au principe, à l'essence, à la racine d'une chose. Chacun a l'original de sa beauté dont il cherche la copie dans le grand monde… comme elles [les femmes] ont un empire absolu sur l'esprit des hommes, elles y dépeignent ou les parties des beautés qu'elles ont, ou celles qu'elles estiment, et elles ajoutent par ce moyen ce qui leur plaît à cette beauté radicale, Pascal, Pass. de l'amour.

    Guérison, cure radicale, celle qui a détruit le mal dans sa racine.

    Vice radical, vice qui en produit d'autres. Les actions de courage ne servent qu'à illustrer une nation, quand il y a dans le gouvernement politique un vice radical, Voltaire, Mœurs, 113.

    Humide radical, fluide imaginaire qu'on a regardé comme le principe de la vie dans le corps humain.

    En jurisprudence, nullité radicale, nullité qui vicie un acte de manière qu'il ne puisse jamais être valide.

  • 3 Terme de grammaire. Qui appartient à la racine d'un mot. Je crois qu'il serait bon d'insérer dans un dictionnaire les mots radicaux de la langue même en les indiquant par un caractère particulier, D'Alembert, Mél. litt. Œuv. t. III, p. 214, dans POUGENS. Qu'un nombre assez borné de syllabes radicales puisse produire l'immensité des mots nécessaires…, Destutt Tracy, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. I, p. 415.

    Lettres radicales, lettres du mot primitif et qui passent dans les dérivés.

    Substantivement. Un radical, les radicaux. Il y en a [des mots] qui n'ont de racines ni ailleurs, ni dans la langue même, et ce sont là les vrais radicaux ; il y en a qui ont leurs racines dans une autre langue, mais qui sont eux-mêmes, dans la leur, racines d'un grand nombre de dérivés et de composés, Dumarsais, Œuvres, t. III, p. 214. Que les radicaux primitifs soient les sons et les articulations que nous dicte la nature…, Destutt Tracy, Inst. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 544.

    Pour la distinction de racine et radical, voy. RACINE, n° 13.

    Le radical d'un mot se dit aussi de la partie invariable d'un mot, par opposition aux terminaisons ou désinences que ce mot peut recevoir.

  • 4 Terme d'algèbre. Signe radical, signe qui se met devant les quantités dont on veut extraire la racine.

    Quantité radicale, quantité précédée du signe radical.

    Substantivement, un radical, des radicaux. Remarquons que, pour abréger, au lieu de dire, quantité radicale, on dit un radical, multiplier, diviser des radicaux, Condillac, Lang. calc. II, 13. Des radicaux cubes, et des radicaux carrés, Poinsot, Inst. Mém. scienc. 1819 et 1820, t. IV, p. 131.

    Radical se dit aussi pour signe radical. Les quantités qui sont sous le radical s'additionnent, se soustraient, se multiplient et se divisent de la même manière que les autres, Condillac, Lang. calc. II, 13.

  • 5 Terme de chimie. Vinaigre radical, se dit pour désigner l'acide acétique. Le vinaigre radical, c'est-à-dire le vinaigre privé d'eau, autant qu'il est possible, a des propriétés singulières…, Condorcet, Courtanvaux.

    S. m. Nom donné aux corps simples qui, dans les acides ou les bases, sont combinés avec un autre corps qu'on regarde comme principe acidifiant ou basifiant. Les radicaux sont simples ou composés ; les métalloïdes sont les radicaux simples des acides oxygénés ; les métaux sont les radicaux des oxydes métalliques. Le sodium est le radical de la soude. Il paraît qu'à densité égale l'oxygène est celui qui a le moins de pouvoir réfringent, et qu'un corps combustible en a toujours plus que le corps brûlé dont il est le radical, Thenard, Traité de chim. t. I, p. 218, dans POUGENS.

    En chimie organique, on n'admet que des radicaux composés ; les uns ont une existence réelle comme le cyanogène et l'oxyde de carbone ; d'autres sont purement hypothétiques, tels que l'amide, le formyle, etc.

    Radical fondamental, se dit d'un hydrogène carboné qui fait le fond des combinaisons organiques.

    Radical dérivé, celui qui se forme par la modification du radical fondamental en admettant, pour remplacer l'hydrogène, du chlore, du brome, de l'oxygène, des métaux ou même des groupes faisant fonction de corps simples.

  • 6 Terme de politique. Qui travaille à la réformation complète, absolue, de l'ordre politique dans le sens démocratique. Le parti radical.

    Substantivement. Les radicaux, un radical.

HISTORIQUE

XIVe s. C'est le fin et bon or potable, L'humide radical notable, Nat. à l'alch. err. 980.

XVIe s. La concorde qui dure est celle qui est entre gens de bien ; car, estant alimentée d'une humeur radicale si parfaite, elle demeure tousjours vive et fraische, Lanoue, 66.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RADICALES, lettres, (Grammaire.) ce sont les lettres qui se trouvent dans le mot primitif, & qui se conservent dans le mot dérivé. (D. J.)

Radicales, lettres, (Ecriture.) se dit des lettres qui servent à former les autres.

Il y a en de deux sortes, les radicales des majuscules ou majeurs, & celles des mineurs. Voyez le volume des Planches, à la table de l’Ecriture. Voyez les Pl. qui contiennent les figures radicales.

Radical, adj. (Alg.) on appelle ainsi les quantités qui sont affectées du signe & qui désigne la racine de quelque quantité : par exemple, , , sont des quantités radicales. Voyez Racine, voyez aussi Exposant.

Radical, vinaigre, (Chimie.) voyez la fin de l’article Vinaigre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « radical »

Du latin radicalis, dérivé de radix (« racine »). Influencé dans certains sens par l’anglais radical.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. radical ; ital. radicale ; du lat. radicalis (supposé d'après l'adverbe radicaliter), de radix, racine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « radical »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radical radikal

Citations contenant le mot « radical »

  • A la télévision la seule possibilité à la disposition de l'usager est de zapper d'une chaîne à l'autre, c'est-à-dire de changer radicalement d'environnement et d'images. De Joël de Rosnay / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • C’est plus facile d’être radical que modéré. De Sylvain Tesson / Evene.fr - Janvier 2006
  • Aucun chrétien ne peut être pessimiste, car le christianisme est un système d’optimisme radical. De William Inge / Manchester Guardian - 27 février 1954
  • Etre radical, c'est prendre les choses par la racine. Et la racine de l'homme, c'est l'homme lui-même. De Karl Marx / Critique de “La philosophie du droit” de Hegel
  • Un homard, c'est autre chose qu'un poisson ! Vivre dans une carapace, autrement dit avoir ses os autour de soi, quel changement radical cela doit être dans la façon de comprendre la vie. De Raymond Queneau / Saint-Glinglin
  • Nous devons nous faire plus radicaux. Lorsque la justice n'est pas radicale elle est corrompue. De Edward Bond / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Le retournement le plus radical, le plus fou, le plus extravagant, qui va le plus contre tout ce que l’on croit savoir de la vie en société, de la vie humaine, quoi qu’on fasse et deux mille ans après, c’est toujours le christianisme. De Emmanuel Carrère / Interview aux Inrockuptibles, 1er septembre 2014
  • L'esprit de révolution, l'esprit d'insurrection est un esprit radicalement contraire à la liberté. De François Guizot / Histoire parlementaire de France
  • Si l’on en fait un absolu, l’égalité est une absurdité puisqu’elle est radicalement étrangère à la nature. De Abbé Pierre / Fraternité
  • Etre pauvre, c'est être étranger dans son propre pays, c'est participer d'une culture radicalement différente de celle qui domine la société normale. De Michael Harrington / L'autre Amérique : la pauvreté aux Etats-Unis
  • Si on éradiquait radicalement les cartes de voeux et les cadeaux, Noël deviendrait une espèce de scintillant carnaval païen qui nous distrairait agréablement des rigueurs de l’hiver. De Helen Fielding / Le Journal de Bridget Jones
  • Tout crime porte en soi une incapacité radicale et un germe de malheur : pratiquons donc le bien pour être heureux, et soyons justes pour être habiles. De François René de Chateaubriand / Mémoires d'outre-tombe
  • Bien sûr ! Le féminisme est un mouvement historique profond, qui a déjà changé radicalement le visage de nos sociétés. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • On a beaucoup discuté la question de savoir si la femme n'était pas un être radicalement débile. Sa débilité n'est qu'apparente ; elle a, en effet, de meilleurs principes de vie que l'homme. De Docteur J.B. Fonssagrives / L'éducation physique des jeunes filles
  • Capucine Anav "Tu fais malade/fade" : ce changement physique radical de la jeune femme qui ne plaît pas du tout aux internautes ! Public.fr, Capucine Anav "Tu fais malade/fade" : ce changement physique radical de la jeune femme qui ne plaît pas du tout aux internautes !
  • Ensuite, parce que cette attitude est contre-productive. Oui, il faut dénoncer et réprimer sans faiblir le sexisme, le harcèlement, les agressions, les viols, y compris quand ils sont commis dans la zone grise de l’emprise. Ne rien laisser passer. Mais la jubilation de certaines militantes radicales après la démission de Christophe Girard provoque un sentiment de malaise. Car ces femmes ont une fâcheuse tendance à assimiler tous les hommes à des prédateurs. L'Obs, Ce désastre radical qui jette le discrédit sur le féminisme
  • L'inquiétude monte dans les réseaux Mercedes-Benz de certains pays, où la marque souhaite radicalement changer son procédé de commercialisation de VN. , Vers un changement radical à venir pour le réseau Mercedes-Benz France ?
  • Laetitia Millot opte pour un changement radical : Elle présente sa nouvelle coupe de cheveux sur Instagram ! Public.fr, Laetitia Millot opte pour un changement radical : Elle présente sa nouvelle coupe de cheveux sur Instagram !
  • Il paraît qu’on revient toujours à ses anciennes amours. Si l’on en juge la décision de Romain Teufert de revenir au PRG (parti radical de gauche), où il avait fait ses armes pendant plus de dix ans auprès de Pierre Pieniek, il faut croire que c’est vrai. Après avoir quitté ce parti pour La République en marche – « parce que j’y ai cru au début » – il a finalement décidé de faire le chemin inverse et même de devenir le délégué départemental pour la Drôme du parti présidé par Guillaume Lacroix et qui vient d’annoncer les nouvelles instances du Parti radical de gauche - Le Centre Gauche. , Politique | Drôme : Romain Teufert à la tête du Parti radical de gauche
  • Nous devons nous faire plus radicaux. Lorsque la justice n'est pas radicale elle est corrompue. De Edward Bond / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Si l’on en fait un absolu, l’égalité est une absurdité puisqu’elle est radicalement étrangère à la nature. De Abbé Pierre / Fraternité
  • Dans une envolée aussi triste que drôle, un commissaire politique de la gauche radicale entend prouver que Paty a bien cherché sa décapitation. Le problème est que Brossat est fêté comme un penseur. Ce qu'il est, d'ailleurs. Mais de quoi ? Charlie Hebdo, Gauche radicale : Alain Brossat et le professeur pyromane - Charlie Hebdo
  • Mark Potok La droite radicale est aujourd’hui, et depuis une vingtaine d’années, une grave menace pour la démocratie américaine. Ils ont contribué à amener Donald Trump au pouvoir, qui est une menace existentielle pour la démocratie, l’équité et l’égalité, la décence humaine. Les types de commentaires racistes, nativistes et misogynes qui sont maintenant régulièrement faits par Trump n’auraient pas pu se faire publiquement il y a quelques années sans réaction majeure. Aujourd’hui, grâce à la droite radicale, Trump et nombre d’élus républicains sont considérés comme acceptables par des dizaines de millions d’Américains. L'Humanité, États-Unis. « La droite radicale a infiltré le courant politique dominant » | L'Humanité
  • On a beaucoup discuté la question de savoir si la femme n'était pas un être radicalement débile. Sa débilité n'est qu'apparente ; elle a, en effet, de meilleurs principes de vie que l'homme. De Docteur J.B. Fonssagrives / L'éducation physique des jeunes filles
  • Etre pauvre, c'est être étranger dans son propre pays, c'est participer d'une culture radicalement différente de celle qui domine la société normale. De Michael Harrington / L'autre Amérique : la pauvreté aux Etats-Unis
  • L'esprit de révolution, l'esprit d'insurrection est un esprit radicalement contraire à la liberté. De François Guizot / Histoire parlementaire de France
  • Dix membres d'Ultime Liberté, une association pro-euthanasie ont été placés en garde à vue ce mardi dans une enquête pour trafic de pentobarbital. Cet anesthésiant, interdit en France depuis 1996, est parfois employé pour l'aide au suicide. Fondée en 2009, Ultime Liberté se distingue par des revendications radicales, plaidant pour la légalisation du suicide assisté et de l'euthanasie volontaire. Marianne s'est penché sur ce collectif dont certains membres ont déjà été inquiétés par la justice.Pour quoi milite cette association ?Fondée en 2009, Ultime Liberté regroupe près de 3 000 adhérents répartis au sein d'antennes locales et milite pour la légalisation du suicide assisté et de l'euthanasie volontaire. "Notre but est que l'euthanasie puisse avoir légalement droit de cité en France" explique à Marianne l'un de ses membres. Ultime Liberté souhaite "obtenir pour toute personne capable la reconnaissance juridique de la liberté́ de choisir le moment, le lieu et les modalités de sa mort reconnue par une loi incluant le suicide assisté, ou l'euthanasie volontaire lorsque l'intéressé se trouve dans un état où il ne peut plus communiquer et qu'il a écrit ses directives anticipées" peut-on lire dans les statuts de l'association. Celle-ci se veut plus "libertaire"... , Militants en garde à vue : "Ultime Liberté", l'association radicale qui veut légaliser le suicide assisté
  • Cette application prisée par la droite radicale américaine n'est plus téléchargeable sur l'App Store et Google Play. Amazon cessera également de l'héberger sur sa filiale de stockage de données en ligne (AWS). Ces décisions relancent les débats sur le poids des géants du Web dans la vie démocratique américaine. Les Echos, Parler, nouvelle ligne de front dans la bataille pour la liberté d'expression aux Etats-Unis | Les Echos
  • Si l'on veut conserver nos dernières chances, et choisir le jour plutôt que la nuit, l'heure n'est plus à la complaisance mais à l'exigence. Seul compte ce qui reste à faire et non ce que nous avons déjà fait ou pas. Nous avons désormais une obligation de moyens et de résultats. La situation est radicale et nous n'y ferons face qu'avec des instruments tout autant radicaux. Nous devons faire converger toutes nos forces et nos outils économiques, technologiques et juridiques pour organiser, planifier et opérer la mue d'un système périmé. Le 'coûte que coûte', version durable du 'quoi qu'il en coûte', s'impose pour éviter l'avalanche de souffrances humaines et d'externalités économiques négatives. L'écologie doit être le guide et le prisme de toutes les politiques publiques. lejdd.fr, Nicolas Hulot : "La crise écologique est radicale, soyons radicaux"
  • Bien sûr ! Le féminisme est un mouvement historique profond, qui a déjà changé radicalement le visage de nos sociétés. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • Tout crime porte en soi une incapacité radicale et un germe de malheur : pratiquons donc le bien pour être heureux, et soyons justes pour être habiles. De François René de Chateaubriand / Mémoires d'outre-tombe
  • A la télévision la seule possibilité à la disposition de l'usager est de zapper d'une chaîne à l'autre, c'est-à-dire de changer radicalement d'environnement et d'images. De Joël de Rosnay / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • Si on éradiquait radicalement les cartes de voeux et les cadeaux, Noël deviendrait une espèce de scintillant carnaval païen qui nous distrairait agréablement des rigueurs de l’hiver. De Helen Fielding / Le Journal de Bridget Jones

Images d'illustration du mot « radical »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « radical »

Langue Traduction
Anglais radical
Espagnol radical
Italien radicale
Allemand radikale
Chinois 激进
Arabe أصولي
Portugais radical
Russe радикал
Japonais ラジカル
Basque radical
Corse radicali
Source : Google Translate API

Synonymes de « radical »

Source : synonymes de radical sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « radical »

Partager