Palliatif : définition de palliatif


Palliatif : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PALLIATIF, -IVE, adj. et subst. masc.

I. − Adj. [Correspond à pallier B]
A. − MÉD. Qui atténue ou supprime les symptômes d'une maladie sans la guérir. Médicament, procédé palliatif; cure, méthode, opération palliative. On peut dire que la chirurgie des cancers est curative ou palliative (Roussy dsNouv. Traité Méd.fasc. 5, 21929, p.652).Dans certains cas, du fait de sa localisation, l'angiome ne peut pas être abordé directement, il faut alors recourir à la ligature palliative de certaines artères et de certaines veines (Quillet Méd.1965, p.358):
1. Le traitement que je viens de proposer pendant l'accès de l'asthme n'est que palliatif, il ne tend qu'à soulager les malades en diminuant la longueur et la violence de leurs souffrances, mais il ne guérit pas le fond de la maladie, et n'empêche pas le retour de nouveaux accès. Geoffroy,Méd. prat., 1800, p.133.
B. − Au fig. Qui atténue un mal. Mesure palliative; remède palliatif. Là-dessus, M. Lebrun-Tossa, qui jusqu'alors avait été tout à M. Étienne, jusqu'au point de concerter avec lui les lettres palliatives qu'il fallait écrire pour ramener le public, tourne brusquement (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t.6, 1852, p.483).
II. − Subst. masc.
A. − [Correspond à pallier B]
1. MÉD. Remède qui pallie une maladie. Le médecin, par indifférence, eût traîné dans les palliatifs. C'est elle qui, en le consultant, lui suggéra la vraie mesure à prendre (Michelet,Journal, 1860, p.543):
2. «(...) Avouez qu'un malade comme vous, malade de corps, mais à l'état de santé morale, aurait cherché depuis longtemps un remède à sa maladie?» −«Il n'y en a pas. Vous le savez bien.» −«Il y a un palliatif (...).» Bourget,Sens mort, 1915, p.283.
[Suivi d'un compl. prép.] Hérodique de Sélibrée parvint, en mêlant la gymnastique aux remèdes intérieurs, à trouver un palliatif, dont il fit le premier usage sur lui-même, contre la phtisie (J. de Maistre,OEuvres compl., t.5, Sur les délais de la just. divine, Lyon, Vitte, 1924 [1815], p.397).
2. Au fig. Moyen de remédier provisoirement ou incomplètement à une situation difficile, d'en atténuer les conséquences sans la faire cesser pour autant. Synon. expédient.On inventa pour les enfants le palliatif des limbes, un petit enfer plus doux où ils flotteraient toujours, loin de leurs mères, en pleurant (Michelet,Peuple, 1846, p.225).Car secourir les pauvres par l'assistance, ce n'est qu'un palliatif. Le vrai secours aux misérables, c'est l'abolition de la misère (Hugo,Actes et par., t.2, 1875, p.491).V. calmant ex. 5, individuel ex. 6:
3. Khlestakof a essayé de dîner en marchandant de l'esturgeon salé, dont il goûte un morceau à chaque boutique; mais son vaste estomac ne s'arrange pas de ces palliatifs. Mérimée,Ét. litt. russe, t.2, 1870, p.32.
[Suivi d'un compl. prép.] Loin d'élargir la plaie par des observations, sa femme trouvait toujours des palliatifs aux maux consommés (Balzac,Rech. absolu, 1834, p.194).MmePasquelin veut prendre avantage de ce silence. Et avec une bonhomie factice, elle cherche un palliatif du débat (Martin du G.,J. Barois, 1913, p.298).Tant que je n'entrevoyais que de misérables palliatifs à un ruineux état de choses, à des credo mensongers, à de lâches compromissions de pensée, je pouvais demeurer indécis (Gide,Journal, 1932, p.1117).
Rem. ,,L'adjectif palliatif (...) est employé substantivement: Il peut être considéré comme un simple palliatif de (et non à) la qualité défectueuse du lait ``(Thomas 1956).
B. − Rare. [Correspond à pallier A] Moyen de cacher, de faire excuser une faute, une chose fâcheuse. Aux approches de l'été 1941, la menace de conflit avec les États-Unis commençait à planer dans l'air, et les Allemands flairaient vaguement d'autres dangers, auxquels des victoires aisées comme celles des campagnes de Grèce et de Yougoslavie ne servaient plus que de palliatifs insuffisants (Ambrière,Gdes vac., 1946, p.119).Elle ment, pensa don Luis ... et elle ment mal (...). Une si atroce douleur le poignarda au côté qu'il se jeta dans les palliatifs: «Non, elle ne peut l'aimer (...)» (Morand,Flagell. Séville, 1951, p.304):
4. ... si Jean-Jacques, dans son récit, a vraiment remplacé la cuiller par le ruban, il ne faudrait voir là qu'une preuve du travers commun à tous les hommes de n'avouer un méfait qu'avec toutes sortes d'atténuations et de palliatifs. Je le répète, il en va de même dans presque toutes les confidences. On n'y dit pas la vérité toute crue... Coppée,Bonne souffr., 1898, p.186.
Prononc. et Orth.: [paljatif], fém. [-i:v]. Littré, DG, Passy 1914 [-ll-]; Barbeau-Rodhe 1930 [-ll-] ou [-l-]; Pt Rob., Lar. Lang. fr. [-l-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Ac. 1798-1935: ,,on prononce les deux l''. Étymol. et Hist. 1. 1314 adj. «qui soulage un mal, mais ne le guérit pas» (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 1645); 2. 1729 subst. fig. «moyen d'éviter provisoirement un danger sans le supprimer, mesure insuffisante» ``(D'Olivet, Hist. Acad., t.II, 200 ds Pougens ds Littré); 1740 «remède qui procure un soulagement passager» (Ac.). Empr. au lat. médiév. palliativus «même sens». Fréq. abs. littér.: 52.

Palliatif : définition du Wiktionnaire

Adjectif

palliatif \pa.lja.tif\

  1. Qui pallie.
    • Des mesures palliatives sont entreprises pour lutter contre le réchauffement climatique.
    • remède palliatif, cure palliative, remède, cure qui soulage un mal, mais sans le guérir.
    • soins palliatifs, soins qui ne visent que le confort du malade, souvent en phase de début de symptomes.
    • Deux d’entre elles sont héritées du passé: une assistance, le plus souvent impuissante, et l’euthanasie d’une part, l’acharnement thérapeutique et les soins palliatifs d’autre part. — (Gilles Bernheim, Quarante méditations juives, 2011)

Nom commun

palliatif \pa.lja.tif\ masculin

  1. Ce qui pallie quelque chose.
    • La misère sexuelle des employés et ses palliatifs constituent un thème inépuisable de la littérature du second XIXe siècle. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  2. (En particulier) (Médecine) Remède palliatif.
    • Ce remède calme la douleur, mais ne supprime pas le mal : ce n’est qu’un palliatif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Palliatif : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALLIATIF, IVE. (On prononce les deux L dans ce mot et dans les suivants.) adj.
Qui pallie. Il n'est guère usité que dans ces deux locutions : Remède palliatif, cure palliative. Remède, cure qui soulage un mal pour plus ou moins de temps, mais sans le guérir. Substantivement, Ce remède calme la douleur, mais ne supprime pas le mal : ce n'est qu'un palliatif. Fig., Cette mesure n'est qu'un palliatif qui aggrave les maux de l'État en paraissant les soulager.

Palliatif : définition du Littré (1872-1877)

PALLIATIF (pal-li-a-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui a la vertu de calmer, de soulager momentanément. Traitement palliatif.

    Fig. Rome, contente de cette prohibition [d'un livre de Fénelon], s'en tiendrait là, et croirait… amuser le roi par cette expédition palliative, Bossuet, Lett. quiét. 300. Une faible mitigation, palliative de grandes erreurs, Bossuet, Passages éclaircis, II. C'était un remède palliatif, et le mal restait toujours, Montesquieu, Esp. XXXI, 11.

  • 2 S. m. Un palliatif, remède palliatif. Mais, par hasard, si ce palliatif N'opère rien sur leur esprit rétif, Rousseau J.-B. Ép. I, 1. Les opérations cruelles n'ont été imaginées que pour sauver la vie, et les palliatifs pour adoucir les douleurs, Duclos, Consid. mœurs, ch. 3.

    Fig. Mesure insuffisante. Au fond, ces adoucissements n'étaient que des palliatifs, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 200, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. La cure paliative est cure blandissante et assouagante si comme il est possible, H. de Mondeville, f° 71.

XVIe s. Il cerchoit des remedes paliatifs à sa maladie en vain, D'Aubigné, Hist. II, 438.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « palliatif »

Étymologie de palliatif - Littré

Lat. palliatum, supin de palliare, pallier ; prov. palliatiu ; cat. paliatiu ; espag. paliativo ; ital. palliativo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de palliatif - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin palliativus → voir pallier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palliatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palliatif paljatif play_arrow

Citations contenant le mot « palliatif »

  • Ce décret a entraîné des réactions contrastées voire extrêmes. Les médecins se sont vus accusés d'«achever» les patients, dans le simple but de palier à la masse de travail engendrée par la pandémie. Nous affirmons qu’il n’est pas fondé d’assimiler l’usage de cette molécule à de l’euthanasie. Le clonazépam (à la base du Rivotril) est l’une des molécules utilisées pour soulager l’anxiété chez les patients en fin de vie. Dans le cadre de cette épidémie, la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) a élaboré des protocoles. Ils préconisent l’emploi du Rivotril à des doses adaptées à l’âge, au poids et aux maladies chroniques dont les malades seraient atteints. Son utilité pour traiter l’anxiété est largement démontrée ainsi que son association à la morphine, dont l’action est reconnue dans le soulagement des troubles respiratoires. Dès lors, nous n’hésitons pas à l’utiliser dans les cas de détresse respiratoire lorsque l’usage de médicaments aux propriétés anxiolytiques s’impose pour en réduire la perception pénible. Le Rivotril, l’Hypnovel, le Valium ou le Tranxène, et d’autres de la même classe, utilisés aux doses thérapeutiques, n’ont jamais été les médicaments de l’euthanasie. Les drogues utilisées dans les pays où elle a été rendue possible sont connues et bien différentes. Libération.fr, Covid-19 : soulager la détresse respiratoire reste le combat des soins palliatifs - Libération
  • Quasiment sans visites de proches et sans présence de bénévoles, le quotidien des unités de soins palliatifs, où l’accompagnement humain est central, est fortement chamboulé. La Croix, Coronavirus : L’épidémie a bousculé les services de soins palliatifs
  • Les médecins de ville prenant en charge ce type de soins devront "passer convention avec une équipe mobile ou un service hospitalier de soins palliatifs afin de garantir la collégialité de la décision ainsi que l'accompagnement et le suivi des patients", ajoute le ministère.  LExpress.fr, Fin de vie : un sédatif bientôt disponible pour les soins palliatifs à domicile - L'Express
  • Lorsqu’il n’y a plus aucun espoir de guérison possible, les traitements administrés aux patients en phase terminale de cancer ne sont plus curatifs, mais palliatifs. Ils permettent d’améliorer sa qualité de vie en limitant, notamment, les douleurs et l’anxiété. , Cancer : les soins palliatifs soulagent la fin de vie 
  • Mondial Traitement palliatif marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Impact de Covid-19 sur le marché Traitement palliatif: Tendances mondiales de lindustrie, la croissance, Partager, Taille et 2026 Rapport de recherche Prévisions – Derrière-l'Entente.com
  • Rapport global Traitement palliatif marché 2020 a brève analyse et proposition complète à léchelle du segment de marché, la taille, laction, lanalyse transversale, et les prévisions de revenus pour 2026. Le fait de rapport sur les aspects essentiels du marché Traitement palliatif sur les échelles mondiales et régionales. Il présente une analyse des facteurs de marché, les tendances de lindustrie, la dynamique du marché, les principaux acteurs et leurs limites. Par ailleurs, le marché Traitement palliatif comprend des canaux de vente, les distributeurs, les négociants, les résultats de la recherche, la conclusion, lannexe et source de données. , Impact de Covid-19 sur Traitement palliatif Industrie 2020: la croissance mondiale du marché, les tendances, les revenus, actions et Demandes Rapport de recherche – JustFamous
  • L'ennui est une maladie dont le travail est le remède ; le plaisir n'est qu'un palliatif. De Duc de Lévis / Maximes, préceptes et réflexions

Traductions du mot « palliatif »

Langue Traduction
Corse palliativu
Basque aringarriak
Japonais 緩和的
Russe паллиативный
Portugais paliativo
Arabe ملطف
Chinois 姑息的
Allemand palliativ
Italien palliativo
Espagnol paliativo
Anglais palliative
Source : Google Translate API

Synonymes de « palliatif »

Source : synonymes de palliatif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « palliatif »



mots du mois

Mots similaires