La langue française

Pousse

Définitions du mot « pousse »

Trésor de la Langue Française informatisé

POUSSE1, subst. fém.

I. − [Corresp. à pousser I]
A. − Argot
1. Synon. de bourrade, poussée.Je l'y file une pousse et j't'l'envoie dinguer sur le trime (Rigaud, Dict. arg. mod.,1881, p.173).
2. Vx. Forces de police. (Ds Larch. 1880, France 1907).
B. − TECHNOL. ,,Opération qui consiste à injecter de l'eau dans un appareil ou un circuit pour le vider complètement du lait ou du produit qu'il contient`` (Luq.-Boud. Lait 1981).
II. − [Corresp.à pousser VII]
A. −
1. Croissance annuelle des végétaux. Synon. poussée.Certaines plantes, qui avaient donné toute leur pousse en juillet, prenaient déjà un air jaune, mourant (Loti, Pêch. Isl.,1886, p.294).Dès l'apparition des feuilles, et durant le cours de la pousse, chaque fois que de nouveaux pampres surgissent (...) [on baigne] la vigne entière, souche et sol, d'une poussière d'eau cuivrée (Pesquidoux, Chez nous,1921, p.111).
Première pousse. Pousse qui se produit au printemps, de mai à juin. Seconde pousse, pousse d'été, pousse d'août. Croissance qui se produit en été, après un arrêt de la première. Le père retaillait ses espaliers pour la pousse d'août (Pourrat, Gaspard,1925, p.49).P. métaph. Le christianisme est une religion de seconde pousse (Taine, Philos. art,t.2, 1865, p.145).
2. Jeune tige développée à partir d'un rameau, d'un bourgeon. Le vert pointant dans le haut des pousses pourprées des pivoines (Goncourt, Journal,1889, p.962).Deux haies d'échalas, habillées et enrubannées de fines pousses à fortes vrilles et frêles feuilles transparentes (Ramuz, A. Pache,1911, p.24).
Pousses de bambou. Mets exotique, originaire des pays tropicaux d'Asie. À la confusion des langues vient s'ajouter dans Manhattan celle des plats; beaucoup de restaurants mélangent coupablement les spécialités: le minestrone voisine avec les curries (...) et le bortsch avec la salade de pousses de bambou (Morand, New-York,1930, p.150).
Jeune pousse. Tige de première pousse. Des pins (...) tout rajeunis par de jeunes pousses du vert le plus tendre (Michelet, Chemins Europe,1874, p.393):
. ... seulement à la fin d'août, après la grande sève, quand les jeunes pousses avaient pris du bois, et que les bêtes ne pouvaient plus les brouter, nous entrions dans la forêt. Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t.1, 1870, p.26.
En empl. adj., vieilli. Vert clair. Peignoir de linon «jeune pousse» orné de malines (Gyp, Mmela Duchesse,1893, p.259).
B. − Croissance (des dents, des cheveux, du corps). MmeMarneffe prouva facilement à son cher Hector qu'elle avait cent fois vu la ligne blanche formée par la pousse des cheveux (Balzac, Cous. Bette,1846, p.146).La métamorphose [chez les grenouilles], caractérisée par l'atrophie de la queue et par la pousse des pattes, dépend de l'action des hormones que déversent des glandes particulières (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p.47).
Rare, p.anal. Pour s'expliquer la pousse de la ville, il ne suffisait même plus de la sentir comme une propagation végétale (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p.192).
C. −
1. BOULANG. Fermentation de la pâte qui lève. Synon. levée.La pousse est un terme synonyme de fermentation. Il en est la traduction, à la fois, visuelle et imagée et peut s'employer tout au long de la panification (R. Calvel, Le Pain,Paris, P.U.F., 1979, p.55).
2. OENOL. ,,Cas de tourne prononcée lorsqu'il y a un fort dégagement de gaz carbonique et dégradation de l'acide tartrique`` (GDEL). P. anal. [En parlant du cidre] La pousse est une sorte de fermentation qui se développe quelquefois au printemps. On l'arrête facilement en collant le cidre, et le décantant dans des tonneaux qu'on a pris soin de soufrer (Wurtz, Dict. chim.,t.1, vol. 2, 1870, p.903).
3. Vx. ,,Nom par lequel les mineurs désignent l'air qui éteint les lampes dans les mines, et qui les étoufferait s'ils avaient l'imprudence d'y séjourner`` (Brard 1838). Synon. touffe.L'acide carbonique (...) se trouve parfois emprisonné au milieu des massifs de houille sous une pression considérable. Ce phénomène connu à Brassac sous le nom de la pousse, a pour effet de gonfler les fronts de taille, ou même d'y déterminer de véritables explosions (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p.1319).
Prononc. et Orth.: [pus]. Homon. pouce. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Av. 1452 «impétuosité» (J. Wauquelin, Merv. d'Inde, II, 36, X de Ram. ds DG); 2. 1611 pousse de blé «balle de blé» (Cotgr.); 1680 «petite branche nouvelle d'un arbre» (Rich.); 1718 première pousse, seconde pousse (d'un végétal) (Ac.); 1854 fig. (Augier, Pierre de touche, p.107); 3. 1802 «maladie du vin» (Cours compl. d'agric., X, p.359b); 4. 1963 boulang. (F. Lery, Techn. de la cuis., Paris, P.U.F., pp.104-105). Déverbal de pousser*.

POUSSE2, subst. fém.

MÉD. VÉTÉR. Dyspnée du cheval. La pousse, qui succède toujours à une affection pulmonaire aiguë, grave (...) est caractérisée par quatre signes principaux: absence de fièvre, toux, atténuation du murmure vésiculaire et le soubresaut (Garcin, Guide vétér.,1944, p.100).
Prononc. et Orth. V. pousse1. Étymol. et Hist. 1605 «maladie du cheval» (Vauquelin, Sat. A. P. de Verigny ds Hug.). Déverbal de pousser*.

POUSSE3, subst. fém.

Rare. Déchets ou résidus pulvérulents. Synon. poussier.Arachides en greniers, sacs ou futailles: poids net, 2 % de tolérance sont accordés au vendeur pour la pousse ou poussière et les corps étrangers (Tableau annexé à la loi du 13 juin 1866 concernant les usages commerciaux ds Littré).
En partic. ,,Mélange renfermant différentes parties des semences de cacao: gemmule, (...) parties de la coque`` (Duval 1959).
REM.
Poussé, -ée, adj. rare,région. (Vosges). Qui est couvert de poussière. Oh! la partie de plaisir!... on en revient... poussé (Berlioz, Grotesques,1869, p.141).
Prononc. et Orth. V. pousse1. Étymol. et Hist. 1363 poulce «poussière de certaines substances» (Compt. de P. Culdoe ds Hist. litt. de la Fr., XXIV, 651 ds Gdf. Compl.). Dér. fém. de l'a. fr. pous (v. poussière).
STAT.Pousse1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 205. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 189, b) 333; xxes.: a) 332, b) 336.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pousse \pus\ féminin

  1. Action de pousser, croissance, développement de ce qui pousse.
    • Ces lotions, que l’on nomme encore lotions révulsives, ont pour but d’activer la circulation du sang dans le cuir chevelu et de ranimer la pousse des cheveux. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 143)
    • Le pleurote est l’un des rares champignons dont on maîtrise la pousse. — (Daniel Simon, Martine François, Conserves traditionnelles et fermières : Guide pratique de la stérilisation, 2005)
  2. (Par extension) Jets, petites branches que les arbres, les arbrisseaux poussent au printemps et au milieu de l’été.
    • Dans les champs occupés par les céréales d’hiver, le durcissement de la surface du sol par suite du hâle de mars comprime le collet des racines et s’oppose au développement des pousses latérales; […]. — (A. Ysabeau, Des instruments aratoires et des travaux des champs, Paris : chez Victor Poullet, 1858, page 95)
    • La première pousse : Les jets qui viennent au mois de mars et d’avril dans l’hémisphère nord.
    • La seconde pousse : Ceux qui viennent au mois d’août dans l’hémisphère nord.
  3. Maladie des vins qui les rend troubles.
    • Ce vin a la pousse.
  4. (Médecine vétérinaire) Hyperventilation chez les animaux de trait et de bât.

Nom commun 2

pousse \pus\ masculin, invariable

  1. Abréviation de pousse-pousse.
    • Cette Indochine où jadis les “pousse” n’étaient concurrencés, strictement, que par les palanquins. - Farrère

Nom commun 3

pousse \pus\ masculin

  1. (Familier) Abréviation de pousse-café.
    • Avec la carte des pinards, les desserts, les rince-gorgeons, le caoua et les pousses, façon Marco Ferreri [...]. — (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. 10, Baleine, 2010)

Forme de verbe

pousse \pus\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de pousser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de pousser.
    • Mais l’adoption des sports d’outre-Manche n’a été qu’une étape dans le mouvement qui pousse les générations nouvelles à s’angliciser, ou plutôt à s’anglosaxonniser sous tous les rapports. — (Louis Hémon, ‎Aurélien Boivin, ‎Jean-Marc Bourgeois, Récits sportifs, 1982, page 106)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de pousser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de pousser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pousser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POUSSE. n. f.
Action de pousser, croissance, développement de ce qui pousse. La pousse des feuilles. La pousse des dents, des cheveux. Il se dit, par extension, des Jets, des petites branches que les arbres, les arbrisseaux poussent au printemps et au mois d'août. La première pousse, Les jets qui viennent au mois de mars et d'avril. La seconde pousse, Ceux qui viennent au mois d'août.

Littré (1872-1877)

POUSSE (pou-s') s. f.
  • 1Petites branches que poussent les arbres au printemps et au mois d'août. De jeunes pousses.

    La première pousse, les jets qui viennent aux mois de mars et d'avril ; la seconde pousse, ceux qui viennent au mois d'août et en automne. Un jet de vigne, de la pousse d'automne, Bonnet, Usage des feuilles, 1er mém.

  • 2Il se dit des plumes et des dents qui se forment chez les jeunes. La pousse des dents. Quarante jours suffisent pour la pousse des pennes, Buffon, Ois. T. XVII, p. 63.
  • 3Nouvelle éruption, en parlant d'une maladie éruptive. Une seconde pousse de petite vérole, Des Essartz, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 464.
  • 4Maladie des chevaux, caractérisée par le soufflement, par le battement des flancs, et particulièrement par une interruption de l'inspiration, de manière qu'elle se fait en deux temps. Les marchands doivent garantir leurs chevaux de pousse, morve, courbature et d'être boiteux d'un vieux mal, Genlis, Maison rust. t. I, p. 178, dans POUGENS.
  • 5Pousse des vins, maladie qui rend les vins troubles, et qui est caractérisée par la production d'un ferment organisé. Si on pratique un fausset, le vin jaillit avec force et très loin ; de là l'expression vulgaire : il a la pousse, L. Pasteur, Études sur le vin, p. 33.
  • 6Gaz délétère qui se dégage dans les mines.
  • 7Terme collectif qui désigne les agents subalternes employés à mettre à exécution les contraintes par corps, les recors, les archers, et qui est populaire et vieux. Comment avez-vous fait pour vous laissez prendre, vous qui passiez pour la terreur de la pousse ? Legrand, Cartouche, III, 11. Voici enfin cette Margot la ravaudeuse, dont le général de la pousse [le lieutenant de police]; sollicité par le corps des catins et de leurs infâmes suppôts, voulut faire un crime d'État à son auteur, Margot la Ravaudeuse, dans FR. MICHEL, Argot.

HISTORIQUE

XVe s. Messire Anthoine, bastard de Bourgogne, s'en alla courre vers Gand, et trouva sur les champs une compaignie de Gantois, esquels ils se fourrerent de telle poulse, luy et ses gens ; qu'ils en occirent plus de cinquante, Monstrelet, t. III, p. 49 ; dans LACURNE.

XVIe s. Un vendeur de chevaux n'est tenu de leurs vices, fors de morve, pousse, courbes et courbatures, Loysel, 418.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POUSSE, s. f. (Droguerie.) c’est la poussiere ou le grabeau du poivre, & de quelques autres drogues & épiceries, entr’autres du gingembre, de la muscade, du macis & de la graine d’écarlate.

Pousse, Pousses, (Jardinage.) se dit de la premiere pousse des arbres au mois de Mai, quand la seve est dans sa grande vigueur. Ce sont de jeunes jets vigoureux qui promettent la plûpart du fruit.

On dit nos arbres, nos blés, nos avoines, nos orges poussent très-bien.

Pousse, (Maréchal.) maladie du cheval, qui consiste dans une altération & un battement de flanc occasionné par une oppression qui l’empêche de respirer, ou par quelqu’opilation des vaisseaux poulmonaires.

La pousse est un cas redhibitoire, & le vendeur est tenu de reprendre un cheval poussif dans les neuf jours. Il y a des remedes pour retenir quelque tems la pousse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « pousse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pousse pus

Citations contenant le mot « pousse »

  • La Team France Export, qui accompagne les entreprises, continue de pousser à la prospection numérique lancée dès mars 2020. Au premier confinement, une entreprise sur deux avait appuyé sur pause en matière d'export selon Business France. « Aujourd'hui, près de 90 % des entreprises exportatrices ont repris, mais il en reste 10 % qu'il faut aider à repartir » indique Christophe Lecourtier, son directeur général. L'idée : ne pas louper l'élan de la reprise déjà visible sur certains marchés étrangers, comme l'Asie. Et donner un souffle financier aux PME-ETI dont la trésorerie est exsangue, reléguant les dépenses à l'export au second rang des priorités. Les Echos, Bercy pousse plus que jamais les entreprises au-delà des frontières | Les Echos
  • Jean-Luc Reichmann "critiqué"... Il pousse un coup de gueule sur Instagram Public.fr, Jean-Luc Reichmann "critiqué"... Il pousse un coup de gueule sur Instagram
  • Il pousse un coup de gueule ! Depuis maintenant plus d'une semaine, Marie-Sophie Lacarrau présente désormais le JT de 13h de TF1 et même si le départ de Jean-Pierre Pernaut a attristé de nombreux téléspectateurs, les audiences sont toujours au beau fixe. En effet, depuis l'arrivée de la journaliste de 45 ans, 6 millions de fidèles sont toujours présents devant leur petit écran soit une solide part de marché de 40%. Comme son arrivée fait beaucoup parler, Marie-Sophie Lacarrau est au coeur d'une polémique : selon plusieurs médias, en septembre dernier, la journaliste se serait rendue à la direction des ressources humaines du groupe afin d’obtenir des indemnités de départ au titre du plan de départs volontaires. Elle aurait ainsi pu toucher jusqu’à 160 000 euros. Ces rumeurs n'ont jamais été confirmées par qui que ce soit. Ce mardi 12 janvier, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Touche pas à mon poste, sur C8 et au cours de l'émission, l'animateur-producteur a poussé un coup de gueule tout en prenant la défense de la présentatrice du journal de TF1. , "C'est insupportable !" : Cyril Hanouna pousse un gros coup de gueule contre les nombreuses rumeurs sur Marie-Sophie Lacarrau (VIDEO)

Traductions du mot « pousse »

Langue Traduction
Anglais shoot
Espagnol disparar
Italien sparare
Allemand schießen
Chinois 射击
Arabe أطلق النار
Portugais atirar
Russe стрелять
Japonais シュート
Basque tiro egin
Corse sparà
Source : Google Translate API

Synonymes de « pousse »

Source : synonymes de pousse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pousse »

Pousse

Retour au sommaire ➦

Partager