Surgeon : définition de surgeon


Surgeon : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SURGEON, subst. masc.

A. − Vieilli ou littér. Petit jet d'eau qui jaillit du sol, d'une roche, ou à la surface de la mer, d'une rivière. Monde sous-marin qui se perd dans une ombre glauque où afflue le surgeon invisible de la source (Bosco, Mas Théot., 1945, p. 226).Ce n'était qu'une source, un menu surgeon d'eau douce qui palpitait dans une vasque de sable blanc (Genevoix, Fatou Cissé, 1954, p. 127).
B. − BOT. Jeune pousse qui naît au collet ou à la souche d'un arbre et qui, séparée avec une partie de la racine et replantée, peut donner un nouvel individu. Synon. drageon, rejet, rejeton.Les broussailles et les surgeons s'entrelaçaient de tous côtés pour arrêter les pas de Tord-Chêne (Nerval, Filles feu, Chans. et lég. du Valois, 1854, p. 637).Il y aura tout à l'heure sous la roseraie une jonchée de surgeons tendres, rouges d'aurore au sommet, verts et juteux à la base (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 261).
P. métaph. La bêtise féminine est déjà bien irritante, la bêtise cléricale l'est plus encore que la bêtise féminine, dont elle semble d'ailleurs parfois le mystérieux surgeon (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1089).
P. anal., vieilli. [En parlant d'une pers.] Descendant, rejeton. La journée finie, il pouvait, en entrant dans la maison, embrasser sa légitime et son surgeon et dormir auprès d'eux tranquille (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 146).
Prononc. et Orth.: [syʀ ʒ ɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 sorjon « source » (Graindor de Douai, Antioche, 964 ds T.-L.); ca 1270 sourjon (Huon de Cambrai, St Quentin, 2474, ibid.); av. 1560 sourgeon (Du Bellay, Sonnets divers, XXXVII, 3 ds Œuvres, éd. H. Chamard, t. 2, p. 285), sens ,,vx`` dep. Ac. 1694; 2. fin xiiies. sourgon « rejeton d'un arbre » (Adam de La Halle, Chansons, éd. J. H. Marschall, p. 93, 44); 1504 au fig. sourjon (J. Lemaire de Belges, Le Temple d'honneur et de vertus ds Œuvres, éd. J. Stecher, t. 4, p. 227); 1541 id. surgeon (Calvin, Institution de la relig. chrét., L. II, chap. 4, 8, éd. J. D. Benoît, t. 2, p. 263). Dér., à l'aide du suff. -on1*, des anc. formes en j de sourdre* (en partic. le part. prés. sourjant) avec infl. ultérieure du lat. surgere prononcé avec ü en lat. scol. Voir Bl.-W.1-5et FEW t. 12, p. 459b et 461b. Fréq. abs. littér.: 32.
DÉR.
Surgeonner, verbe intrans.a) Vieilli ou littér. [Corresp. à supra A; en parlant d'un jet d'eau, d'une source] Jaillir du sol, à la surface de la mer, d'une rivière. V. cascatelle ex.P. métaph. Un talus s'incurve, bordé d'arbres fruitiers, cavé d'encoches noires d'où surgeonnent, lentes, dans l'air paisible, des fumées (Genevoix, Seuil guitounes, 1918, p. 93).b) Bot. [Corresp. à supra B; en parlant d'un arbre] Pousser, produire des surgeons. (Dict. xixeet xxes.). [syʀ ʒ ɔne], (il) surgeonne [-ʒ ɔn]. 1resattest. xvies. surgeonner « bourgeonner » (Pèler. d'amour, I, 280 ds La Curne), 1571 sourjonner « produire des rejetons » (La Boderie, Encyclie, 76 ds Hug.) seulement au xvies., repris dep. 1872 (Littré) ; de surgeon, dés. -er.
BBG.Sain. Sources t. 3 1972 [1930] p. 28.

Surgeon : définition du Wiktionnaire

Nom commun

surgeon \syʁ.ʒɔ̃\ masculin

  1. (Agriculture) (Jardinage) Rejeton qui sort du tronc, du pied d’un arbre.
    • Cet arbre n’a point poussé de rameaux, il en est seulement sorti quelques surgeons. — Couper les surgeons.
    • En vain les broussailles et les surgeons s'entrelaçaient de tous côtés pour arrêter les pas de Tord-Chêne. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • Ce qui lui apparaissait étrange, c’était la scène de la veille ; car il suffit à deux frères d’être unis par les racines comme deux surgeons d’une même souche, ils n’ont guère coutume de s’expliquer : c’est le plus muet des amours. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, p. 55)
  2. (Figuré) Ce qui renaît, ce qui repousse.
    • La bêtise féminine est déjà bien irritante, la bêtise cléricale l’est encore plus que la bêtise féminine, dont elle semble d’ailleurs parfois le mystérieux surgeon. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 69)
    • Ces nouveaux surgeons de la confrérie repoussaient la vieille séparation de la sainteté et du pouvoir, de la société islamique et de l'État, […]. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 99)
  3. (Figuré) (Vieilli) Descendant.
    • Ce fut aussi l’époque où l’autre petit surgeon de vie poussa, pas tout à fait dans la maison celui-là, parce qu’il n'était vraiment pas de la race des immeubles de Paris, mais au pied de la maison. — (Marcel Martinet, La maison à l’abri, 1919)

Nom commun

surgeon

  1. (Chirurgie) Chirurgien.
    • But these impertinences were speedily checked by the evidence of the surgeon, and the testimony of the beadle; (Oliver Twist - Charles Dickens)
      mais ces impertinences étaient vite réprimées par le rapport du chirurgien et le témoignage du bedeau :
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Surgeon : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURGEON. n. m.
T. d'Agriculture et de Jardinage. Rejeton qui sort du tronc, du pied d'un arbre. Cet arbre n'a point poussé de rameaux, il en est seulement sorti quelques surgeons. Couper les surgeons. Il se dit aussi figurément et désigne un Descendant. Surgeon de la race de Charlemagne. En ce sens, il est vieux.

Surgeon : définition du Littré (1872-1877)

SURGEON (sur-jon) s. m.
  • 1Branche qui naît du collet ou de la souche, s'élève dès qu'elle sort de terre, et est susceptible d'être séparée avec une partie de la racine, et de former ainsi un nouvel individu ; on le dit particulièrement des framboisiers.

    Fig. Descendant, rejeton d'une race (vieilli en ce sens). Voilà que les surgeons d'un sang incestueux Portent le diadème, et vous êtes pour eux ! Rotrou, Antig. I, 3. [Puissent]… par leurs actions ces surgeons glorieux Mériter comme vous un rang entre les dieux ! Rotrou, St Genest, v, 5. Surgeon de saint Louis dont l'heureuse naissance Étouffe pour toujours l'hydre des factions, Adam Billault, (le menuisier de Nevers), Stances sur la naissance de Louis XI.

  • 2Surgeon d'eau, petit jet d'eau qui sort naturellement de terre ou d'une roche (vieilli en ce sens).

HISTORIQUE

XIIIe s. Deseur destre en une crevasse, Naissoit uns sorgons de fontaine, Du Cange, surgere.

XVe s. Toutes grosses rivieres sont faictes et rassemblées de plusieurs surgeons, Du Cange, ib.

XVIe s. Si nous accordons que l'ame soit partie de son essence [de Dieu], comme un sourgeon est de la sul stance de l'arbre…, Calvin, Instit. 126. Suivez-les [les fleuves] jusques à leur source, ce n'est qu'un petit sourgeon d'eau à peine recognoissable, Montaigne, II, 349.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « surgeon »

Étymologie de surgeon - Littré

Mot formé, par analogie avec courson, suçon, du verbe latin surgere (voy. SURGIR). Le wallon dit sûr.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de surgeon - Wiktionnaire

De l'anglo-normand surgien
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de surgeon - Wiktionnaire

(Vers 1200) sorjon (« source ») ; (Vers 1270) sourjon (id.) ; (fin XIIIe siècle) sourgon (« rejeton d’un arbre ») ; (1504) sourjon (id.) ; (1541) graphie moderne de surgeon.
Dérivé en -on, de sourdre dont la conjugaison suivait surgir → voir sourjant, du latin surgere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surgeon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surgeon syrʒɔ̃ play_arrow

Images d'illustration du mot « surgeon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « surgeon »

Langue Traduction
Corse ventosa
Basque salmenta
Japonais 吸盤
Russe присоска
Portugais otário
Arabe مصاصة
Chinois 吸盘
Allemand saugnapf
Italien ventosa
Espagnol ventosa
Anglais sucker
Source : Google Translate API

Synonymes de « surgeon »

Source : synonymes de surgeon sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires