Bourgeon : définition de bourgeon


Bourgeon : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BOURGEON, subst. masc.

A.− BOT. Excroissance apparaissant sur certaines parties des végétaux et donnant naissance aux branches, aux feuilles, aux fleurs et aux fruits :
1. La branche se gonflait, les bourgeons humides éclataient, les petites fleurs blanches s'épanouissaient; ... R. Rolland, Jean-Christophe,La Nouvelle journée, 1912, p. 1589.
SYNT. Bourgeon adventif, axillaire, latéral, terminal; bourgeon à bois, à fleurs, à feuilles; bourgeon écailleux, bourgeon nu.
Spéc. Nouvelle pousse de la vigne. ,,Couper les nouveaux bourgeons d'un cep de vigne`` (Ac.1798, 1935).
Rem. Attesté dans la plupart des dictionnaires.
P. métaph. (mélioratif ou péj.). Élément concret ou abstrait, situation matérielle ou morale laissant prévoir des développements ultérieurs qui peuvent être multiples et importants, favorables ou défavorables. Envie embryonnaire, colère tom-pouce, cruauté en bourgeons (Morand, Fin de siècle,1957, p. 185):
2. L'histoire est lente et le même printemps de l'Europe, qui, il y avait deux siècles, avait poussé des bourgeons, poussait maintenant des feuilles, et viendrait le temps de la floraison et de la vendange. Dans les livres, de nouveaux mots apparaissaient qui manifestaient une nouvelle espérance : enthousiasme, génie, industrie humaine, bien public, patrie, humanité. Guéhenno, Jean-Jacques,En marge des « Confessions », 1948, p. 223.
[Désigne une pers.] Personne qui n'a pas encore atteint l'âge adulte. Armande (...) une gamine (...) un bourgeon pas encore débourré (Genevoix, L'Assassin,1948, p. 140).
B.− P. anal.
BIOL. Bourgeons gustatifs ou bourgeons du goût. ,,Organe récepteur du goût, de forme ovoïde ou conique, enclavé dans l'épithélium de la muqueuse linguale`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Excroissance cellulaire se développant sur un organisme pour donner naissance à un organisme semblable (cf. J. Rostand, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 27).
MÉDECINE
1. Bouton poussant sur la peau, particulièrement au visage :
3. C'était un grand jeune homme, l'œil très spirituel, mais figure un peu satyre et teint de vérolé, le nez et les joues tout couverts de bourgeons. Michelet, Mémorial,1822, p. 204.
2. Bourgeons charnus. Granulations rougeâtres et coniques formant un bourrelet à la surface des plaies en voie de cicatrisation.
Prononc. : [buʀ ʒ ɔ ̃]. Enq. : /buʀ ʒõ/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1160 bot. burjon (Benoit, Ducs de Normandie, II, 12739 dans Gdf. Compl.); 2. p. ext. ca 1270 « bouton saillant sur le visage » (Rutebeuf, éd. E. Faral et J. Bastin, LI, 68); 1824 chir. (Nysten : Bourgeons charnus); 3. 1565 fig. « personne ayant peu d'expérience » (Tahureau, 2eDialogue du Democritic, p. 165 dans Hug.). Du lat. vulg. *burrionem, accus. de *burrio, dér. du b. lat. burra, bourre*, ainsi nommé parce que ,,les bourgeons des arbres ont quelque chose de velu, & qui approche de la bourre`` (Ménage), v. A. Thomas, Mélanges d'étym. fr., 1902, pp. 35-36.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 366. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 468, b) 452; xxes. : a) 678 b) 506.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 90. − Plantefol (L.), Prévost (A.-M.). Bourgeon et bouton dans la lang. sc. fr., du xvieau xviiies. Cr. de l'Ac. des Sc. 1961, no253, p. 1143. − Prévost (A.-M.). Termes et notions correspondant au mot bourgeon ds les lang. anc. et le vocab. sc. lat. Cr. hebdomadaire des séances de l'Ac. des Sc. 1961, t. 252, pp. 2487-2489. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 202. − Thomas (A.). Variétés étymol. Romania. 1899, t. 28, pp. 174-175.

Bourgeon : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bourgeon \buʁ.ʒɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Laine très fine en brins.
  2. (Botanique) Œil des arbres et des arbrisseaux, qui va se développant et d’où doivent sortir des branches, des feuilles ou des fleurs.
    • L’herbe à coton, l’élégante linaigrette, semait ses houppes soyeuses, les bourgeons précoces de l’airelle bleue des marais pointaient ça et là. Les prêles dressaient leurs épis bruns au cœur même du tapis de sphaignes. — (Line Hesser, « La souche bavarde », dans Nouvelles d’autres mondes, Éditions Naturellement (Collection Fictions), 1990)
    • Au mois de mai, on commence à voir les bourgeons aux arbres.
  3. (Botanique) Nouveau jet de la vigne, lorsqu’il est déjà en scion.
    • Couper les nouveaux bourgeons d’un cep de vigne.
  4. (Figuré) Boutons qui viennent au visage, acné.
    • Avoir le visage tout couvert de bourgeons.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourgeon : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOURGEON. n. m.
Œil des arbres et des arbrisseaux, qui va se développant et d'où doivent sortir des branches, des feuilles ou des fleurs. Au mois de mai, on commence à voir les bourgeons aux arbres. Un arbre qui pousse quantité de bourgeons. Il se prend aussi pour le Nouveau jet de la vigne, lorsqu'il est déjà en scion. Couper les nouveaux bourgeons d'un cep de vigne. Il se dit figurément des Boutons qui viennent au visage. Avoir le visage tout couvert de bourgeons.

Bourgeon : définition du Littré (1872-1877)

BOURGEON (bour-jon) s. m.
  • 1Œil des arbres qui, se développant, donne les branches ou les feuilles. Faux bourgeon, œil qui, l'année de sa formation, au lieu de rester à l'état d'œil, se développe en bourgeon. Mais attends que l'hiver s'en aille, et tu vas voir Une feuille percer ces nœuds si durs pour elle, Et tu demanderas comment un bourgeon frêle Peut, si tendre et si vert, jaillir de ce bois noir, Hugo, F. d'aut. 26.
  • 2Le nouveau jet de la vigne.
  • 3 Fig. Boutons rouges qui viennent au visage. Elle peint de bourgeons son visage guerrier, Boileau, Lutr. I. C'était [Riom] un gros garçon court, joufflu, pâle, qui, avec force bourgeons, ne ressemblait pas mal à un abcès, Saint-Simon, 435, 54. Le duc de la Feuillade avait une physionomie si spirituelle qu'elle réparait sa laideur et les bourgeons dégoûtants de son visage, Saint-Simon, 99, 55.
  • 4 Terme de pathologie. Bourgeons charnus, nom de granulations coniques et rougeâtres qui se développent à la surface des plaies suppurantes et en déterminent la cicatrisation.
  • 5 S. m. plur. Terme de commerce. Laines fines qui s'allongent par brins.

SYNONYME

ŒIL, BOURGEON, BOUTON. L'œil est ce qu'il y a de plus général ; c'est la première marque d'un développement nouveau dans l'arbre. En se développant, l'œil devient bourgeon ou bouton : bourgeon, s'il doit donner des branches ou des feuilles ; bouton, s'il doit donner des fleurs et des fruits.

HISTORIQUE

XIIe s. Bon burjon de bone raïz [racine], E de haut pere vaillant fiz, Benoit de Sainte-Maure, II, 12739.

XIIIe s. À cel tens ne sera mie fruiz en arbre ne borjons en vigne, Psautier, f° 186. Et quant borjon à l'une [plante] viennent, Les autres flestries se tiennent, la Rose, 5983. Barbier, or viennent les groiseles ; Li groiselier sont boutoné, Et je vous raport les noveles Qu'el front vous sont li borjon né, Rutebeuf, 216.

XIVe s. Jeune bourgeon et tendre, Ménagier, II, 5.

XVe s. Dès le temps de la Praguerie, là où ses meurs commenchoient à estre cogneus en leur bourgeon, y perchupt on ce que on y trouva depuis, Chastelain, Ch. des ducs de Bourg. I, ch. 58.

XVIe s. Tunica ocularis : en françois, maille, taye, bourgeon, Paré, XV, 5. Une plume très molle, comme de duvet, ou un petit bourgeon [flocon] de laine cardée, qui par le mouvement puisse testifier la respiration, Paré, XVIII, 54. Au temps d'enter en fente, un bon œil ou bourgeon est prins du greffe où il se trouve plus gros, bois et tout, De Serres, 674.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOURGEON. Ajoutez : - REM. Beaucoup d'horticulteurs se servent du mot bourgeon dans un sens tout à fait différent de celui qui lui appartient réellement ; car ils l'appliquent à la branche déjà en partie développée, désignant sous le nom d'yeux, gemmes, boutons, les bourgeons véritables ; cet usage introduit dans certaines descriptions un élément de confusion, Baillon, Dict. de botanique, Bourgeon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bourgeon »

Étymologie de bourgeon - Littré

Berry, borgeon ; picard, bordon. Ménage le tire de bourre, à cause de l'état bourru des bourgeons. Diez le fait venir de l'allemand : goth. burjân, s'élever. On l'a aussi rattaché, par transposition de l'r, au français brout ; provençal, brot, broto ; ce à quoi s'accorderait le picard bordon. Mais l'étymologie reste incertaine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bourgeon - Wiktionnaire

(Botanique) De l'ancien français bourjon, de burrion, du latin vulgaire *burrio, du latin burra (« bourre »), évoquant quelque chose de velu. Par extension, le sens de boutons au visage apparait vers 1270[1][2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bourgeon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bourgeon burʒɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bourgeon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bourgeon »

  • Un papillon de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur une feuille. Radio-Canada.ca, L'arrosage révisé pour la tordeuse des bourgeons de l'épinette a débuté mercredi | Radio-Canada.ca
  • “Comment ne pas voir la larve derrière la libellule, le bourgeon derrière l’iris, l’enfant innocent derrière l’huissier ?” s’interroge la poétesse naturaliste Diane Ackerman. Je te renvoie la question, Cancer, puisque te voici au seuil de ta saison du grand changement. “Nous sommes tous doués de pouvoirs magiques de transformation et de réinvention”, poursuit Ackerman. Et il se trouve qu’en ce moment ces pouvoirs atteignent chez toi des proportions absolument exceptionnelles. Qu’en feras-tu ? De quels émerveillements enrichiras-tu ta vie ? Quels palpitants rebondissements, quels tours pétillants donneras-tu à ton caractère À quoi ressemblera ton moi à venir ? Courrier international, L'horoscope de Rob Breszny pour la semaine du 25 juin au 1er juillet
  • La femme est comme la fleur : elle ne bourgeonne que si on l’arrose. De Proverbe d’Amérique latine
  • Le plus timide bourgeon est la preuve qu'il n'y a pas de mort réelle. De William Blake

Images d'illustration du mot « bourgeon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « bourgeon »

Traductions du mot « bourgeon »

Langue Traduction
Portugais broto
Allemand knospe
Italien germoglio
Espagnol brote
Anglais bud
Source : Google Translate API

Synonymes de « bourgeon »

Source : synonymes de bourgeon sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires