La langue française

Péroraison

Sommaire

  • Définitions du mot péroraison
  • Étymologie de « péroraison »
  • Phonétique de « péroraison »
  • Citations contenant le mot « péroraison »
  • Traductions du mot « péroraison »
  • Synonymes de « péroraison »
  • Antonymes de « péroraison »

Définitions du mot « péroraison »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉRORAISON, subst. fém.

A. − RHÉT. Conclusion ou dernière partie d'un discours dans laquelle l'orateur rappelle, brièvement et de manière concise, l'essentiel de son propos et dont le but est d'emporter la conviction de l'auditoire (et éventuellement de l'entraîner par un appel aux sentiments, aux passions). Anton. exorde.Péroraison admirable, pathétique, véhémente; péroraison d'une oraison funèbre. De bruyantes acclamations accueillirent la péroraison du consul, et la multitude le reconduisit aux flambeaux comme un triomphateur (Mérimée, Conjur. Catilina, 1844, p.355).Dans son discours pour la réception du maréchal Pétain à l'Académie française, Paul Valéry déplore, en une péroraison vibrante, de voir les hommes se tuer entre eux (Benda, Fr. byz., 1945, p.253).V. acclamer ex. 9, exorde ex. 1:
1. Réduisez un avocat à la seule discussion du fait; ôtez-lui ses citations, ses amplifications, ses exordes, ses péroraisons, et vous verrez ce que deviendra l'éloquence du barreau... Jouy, Hermite, t.5, 1814, p.12.
Péj. Discours emphatique. Pour l'instant il [mon père] me considère avec un sourire benoît, il est bien vengé des arguments obstinés que je pointais jadis entre ses belles péroraisons (Aymé, Vaurien, 1931, p.152).
B. − P. anal.
1. Fam. Conclusion d'un entretien ou d'un texte. Ce matin, d'Anthouard nous assemble, et nous dit de quoi il s'agissait, mais bonnement, sans préambule ni péroraison (Courier, Lettres Fr. et Ital., 1804, p.678).Le rapport du directeur général (...) contenait même une péroraison très-flatteuse pour moi. La voici: (...) je supplie monseigneur d'accorder le titre de commis à ce jeune homme (Dumas père, Comment je devins aut. dram., 1833, introd., p.17):
2. ... Rocambole termina son plaidoyer par cette péroraison sentimentale: −S'il est quelqu'un à plaindre, mademoiselle, c'est peut-être ceux ou celui qui vous voient vous éloigner... peut-être pour toujours. Ponson du Terr.,Rocambole, t.4, 1859, p.320.
2. MUS. Dernière partie d'une composition. Nul n'ignore que la péroraison de cette merveilleuse symphonie [l'Ouverture des Maîtres Chanteurs de Wagner] est faite des chants principaux de l'ouvrage (Bruneau, Mus. hier et demain, 1906, p.143).Dans la Messe chorale de Gounod, le thème fugué du premier Agnus se retrouve, avec une autre présentation, au troisième; il est du reste suivi d'une longue, très longue péroraison en majeur (Potiron, Mus. église, 1945, p.110).
Prononc. et Orth.: [peʀ ɔ ʀ εzɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: peroraison; dep. 1740: pé-. Étymol. et Hist. 1671 (Pomey). Empr., avec francisation d'apr. des mots tels queoraison*, au lat.peroratio «long discours, peroraison», dér. de perorare (pérorer*). Cf. 1506 Peroration à Madame (J. Lemaire de Belges, titre de la Préf. des Regrets de la dame infortunee, III, 187 ds Hug.). Fréq. abs. littér.: 83. Bbg. Quem. DDL t.5.

Wiktionnaire

Nom commun

péroraison \pe.ʁɔ.ʁɛ.zɔ̃\ féminin

  1. (Rhétorique) Conclusion d’un discours d’apparat, d’une harangue, d’un plaidoyer, d’un sermon.
    • Me Demange achève sa plaidoirie, dont la péroraison très sobre, très courte, mais puissante par la chaleur de l'accent et de l’élévation de la pensée, touche visiblement le cœur des juges : […]. — (Maurice Paléologue, Journal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, p. 260)
    • Il s’interrompit un instant, puis haussa à nouveau le ton pour sa péroraison. — (Ken Follett, La Chute des géants - Le siècle 1, page 995, traduction J.-D. Brèque, O. Demange, N. Gouyé-Guibert, V. Mikhalkov, 2010, Robert Laffont)
    • Ayant ainsi neutralisé chez l’autre la possibilité de préjuger, l’orateur va dénier la possiblité de parler d’« asssassinat », réutilisant, pour conclure, cette étape de sa prise de parole (il s’agit techniquement d’une péroraison), le recours à la peur et à l’autorité. — (Philippe Breton, La parole manipulée, La Découverte / Poche, 2000, page 135)
  2. (Par extension) (Littéraire) Conclusion.
    • Et maintenant, cher père, il me faut vous quitter pour vous procurer la distraction de me lire plus vite. Quoi vous dire en péroraison? — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 21 sept. 1941, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 221)
  3. (Musique) Conclusion d’une symphonie.
    • La péroraison doit être frappante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PÉRORAISON (pè-ro-rê-zon) s. f.
  • Terme de rhétorique. Conclusion d'un discours. Dans l'éloquence de la tribune et dans celle de la chaire, où il s'agit surtout d'intéresser et d'émouvoir, la péroraison est une partie essentielle du discours, parce que c'est elle qui donne la dernière impulsion aux esprits, et qui décide la volonté, l'inclination d'un auditoire libre, Marmontel, Œuv. t. IX, p. 240.

    Terme de musique. La conclusion d'une symphonie, d'un discours musical.

HISTORIQUE

XVIe s. Les exordes et perorasions, Montaigne, I, 380.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « péroraison »

Du latin peroratio (« fin d’un discours », « long discours ») dérivé de peroro (« finir de parler »), de oro (« prier, parler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. perorationem, de perorare, pérorer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « péroraison »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
péroraison perɔrɛsɔ̃

Citations contenant le mot « péroraison »

  • Votre « péroraison » peut paraître naïve, évidente, parfois irritante tant elle est vraie et fausse à la fois. « Vraie » parce que de l’ordre de l’objectif, quant à la dimension infime de la vie sur terre par rapport à l’immensité de l’univers, mais encore plus de notre vie à chacun parmi toutes ces existences qui se déploient et demandent à exister plus encore. Traces de néant, empreinte, larme, frisson, toutes ces choses sont des « presque riens ». Belles phrases d’ailleurs que vous tracez d’une manière malhabile, construites pour rendre compte de ces riens, qui sont beaucoup, en tout cas à l’échelle d’une vie. La Vie.fr, “Nous ne sommes qu'une ineffable courte durée de rien”
  • Dans sa péroraison, M. Sunak a parlé des moments déterminants de la politique et de la volonté de relever le défi. Les faillites et les pertes d’emplois sont inévitables et le chancelier pourrait être contraint de recalibrer une fois de plus. Mais peu de gens peuvent dire qu’il n’a pas relevé le défi jusqu’à présent. Urban Fusions, Sunak sert habilement un coup de pouce à la consommation | International
  • • La péroraison de Jay-NFAC et le destin de la ‘nation noire’ Dedefensa.org, Dedefensa.org | Breves de crise | RapSit-USA2020 : The United States of Africa
  • Mais avant d'envenir à la péroraison, parlons d'abord du titre de votre article : «Au travail, paresseux !» Aussi êtes-vous livrés à une laborieuse vitupération jalonnée d'invectives, d'insanités surtoute une corporation ! Vous les avez enrôlés dans le registre du « bataillon de la peur », les avez classés dans l'équipe des «vieilles dames » avant de les traiter de «contestataires» et «grévistes endiablé»....Quelle insolence ! SenePlus, LETTRE OUVERTE A MAMADOU OUMAR NDIAYE | SenePlus

Traductions du mot « péroraison »

Langue Traduction
Anglais peroration
Espagnol perorata
Italien perorazione
Allemand peroration
Chinois 穿孔
Arabe تأمل
Portugais peroração
Russe разглагольствование
Japonais peroration
Basque peroration
Corse perorazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « péroraison »

Source : synonymes de péroraison sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « péroraison »

Partager