La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « orémus »

Orémus

[ɔremy]
Ecouter

Définitions de « orémus »

Orémus - Nom commun

  • (Religion, Fam.) Prière ou oraison courte et dévote.

    Je me rappelle la pénombre aigre des chambres désinfectées au crésyl, les gisants de cire au milieu du linge blanc et le geste du prêtre qui ouvre les draps fétides et d'un pouce huilé trace ses croix en marmottant des orémus.
    — Jean-François Coatmeur, Des croix sur la mer

Expressions liées

  • Croqueur d'orémus (prêtre)
    Convenez, monsieur, que ce croqueur d'orémus avait de saintes maximes sur le gouvernement
    — Anatole France, Dieux

Étymologie de « orémus »

Du latin oremus (« prions »), dérivé de orare (prier), lui-même issu de os, oris (bouche).

Usage du mot « orémus »

Évolution historique de l’usage du mot « orémus » depuis 1800

Synonymes de « orémus »

Citations contenant le mot « orémus »

  • Dans le silence des abbayes, les moines trouvaient refuge et réconfort en murmurant des orémus qui s'élevaient comme des volutes de fumée vers l'infini.
    Henri de Montherlant — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Sous la voûte étoilée, quand tout sommeille, même l'esprit le plus rebelle ne peut s'empêcher de se plier à un orémus, susurré dans l'intimité d'une confession nocturne.
    Étienne d'Ambreville — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Elle tenait entre ses mains tremblantes un vieux chapelet, perles usées par les ans, véhiculant une myriade d'orémus pour ceux qu'elle avait aimés et perdus.
    Isabelle du Lac — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle

Traductions du mot « orémus »

Langue Traduction
Anglais oremus
Espagnol oremus
Italien oremus
Allemand oremus
Chinois 食母
Arabe oremus
Portugais oremus
Russe оремус
Japonais オレムス
Basque oremus
Corse oremu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.