La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « organique »

Organique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin organique organiques

Définitions de « organique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ORGANIQUE, adj.

A. − BIOL. [Correspond à organe A 1, 2] Qui est relatif aux organes du corps, à leur activité, à leur fonctionnement, à leur vie. Fonctionnement organique, sensations organiques. Soit habitude d'inaction, soit faiblesse organique des jambes, elle n'avait jamais été au bout d'une allée de jardin sans être épuisée de fatigue (Sand,Hist. vie,t.1, 1855, p.137).Si un enfant reçoit autant de nourriture qu'il est capable d'absorber, il s'accoutume à manger de façon inutilement abondante (...). Nous ne connaissons pas encore toutes les conséquences organiques et mentales de ces excès alimentaires (Carrel,L'Homme,1935, p.259):
1. Mon patron ne parlera sans doute plus. Il semble reconnaître les visages et c'est tout (...). Serait-il favorisé d'une amélioration organique sensible, il est à craindre que l'intelligence ait reçu des blessures inguérissables. Duhamel,Maîtres,1937, p.265.
P. métaph. Un livre est une chose essentiellement organique, cela fait partie de nous-mêmes. Nous nous sommes arrachés du ventre un peu de tripes, que nous servons aux bourgeois (Flaub.,Corresp.,1859, p.305).
[P. oppos. à psychique, psychologique, affectif] Laboratoires destinés à l'étude de toutes les activités psychologiques et sociales de l'homme, aussi bien que de ses fonctions chimiques et organiques (Carrel,L'Homme,1935p.352).Ne nous étonnons pas alors si des philosophes comme Épicure et Lucrèce ont pensé nous délivrer de la peur en réduisant notre expérience à la vie organique de notre corps (J.Vuillemin,Essai signif. mort,1949, p.154).
Molécules organiques. Particules immortelles et universelles, dont, selon certains philosophes, les associations devaient donner naissance aux êtres vivants. En imaginant l'existence de molécules organiques, indestructibles, qui s'associent temporairement pour former les individus végétaux ou animaux, se dissocient par la mort de chaque individu et entrent ensuite dans la constitution d'autres organismes, Buffon se rapproche beaucoup d'Anaxagore (E. Perrier,Philos. zool. av. Darwin,1884, p.69).
PATHOL. Qui est en relation avec une anomalie structurelle d'un organe. Anton. inorganique (v. ce mot A 2).Maladie organique. V. aboutissant ex. 1.
B. − BIOL., CHIM. Qui provient de tissus vivants. Acides organiques; matière organique; solvants organiques. Le sang, qui est le milieu organique immédiat (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p.148).Il est aujourd'hui admis par tout le monde que, voici quelques milliards d'années, la terre se trouvait dans un état incompatible avec l'existence de toute vie organique (J. Rostand,Genèse vie, 1943, p.193).On pense qu'il [le pétrole] provient de la décomposition de matières organiques végétales ou animales entraînées dans la formation des dépôts sédimentaires (Chapelain,Techn. automob.,1956, p.129).Empl. subst. masc. Ce qui est organique. Des chimistes ont fait remarquer qu'à ne considérer même que l'organique, et sans aller jusqu'à l'organisé, la science n'a reconstitué jusqu'ici que les déchets de l'activité vitale (Bergson,Évol. créatr., 1907, p.34).Il n'y a aucune raison a priori de penser que cette graduelle réduction de l'organique à l'inorganique doive un jour trouver sa limite (J. Rostand,La Vie et ses probl., 1939, p.155).Du naturel, du physique, de l'organique (Teilhard de Ch.,Phénom. hum., 1955, p.246).
Chimie organique. Partie de la chimie qui étudie les composés du carbone. Anton. chimie* minérale.C'est cette oeuvre que j'ai poursuivie pendant vingt années et dont mon ouvrage intitulé Chimie organique fondée sur la synthèse (1860) renferme la première réalisation générale. En effet, j'ai entrepris de procéder en chimie organique comme on sait le faire depuis un siècle en chimie minérale, c'est à dire de composer les matières organiques en combinant leurs éléments, à l'aide des seules forces chimiques (Berthelot,Synth. chim., 1876, p.19).Si la science, jamais, parvient à créer la vie, ce sera (...) en faisant appel aux puissantes méthodes de la chimie organique (J. Rostand,Genèse vie,1943, p.199).
Composés organiques. Composés chimiques qui contiennent du carbone. Des composés organiques de l'arsenic (Carrel,L'Homme,1935, p.381).
CHIM. MIN., GÉOL. [En parlant d'une substance] Qui provient de la décomposition de matières animales et végétales (d'apr. Bén.-Vaesk. Jard. 1981). Anton. chimique.Engrais, fumure organique; déchets organiques.
Rem. [En parlant d'un produit] Organique de synthèse. Qui est composé de carbone obtenu par synthèse chimique (d'apr. Lar. agric. 1981).
C. − Qui concerne, qui est inhérent à la constitution même (d'un être, d'une chose).
1. [En parlant d'un être, de son caractère] Synon. congénital, constitutionnel.La probité était tellement naturelle et pour ainsi dire tellement organique chez cet homme, qu'il ne lui venait pas à l'esprit que sa femme (...) voulût tenter son irréprochable honnêteté (Sue,Myst. Paris,t.4, 1842, p.23).Un des traits organiques du vrai littérateur est de porter au moins autant d'amour à la forme dont il vêt sa pensée qu'à cette pensée elle-même (Benda,Fr. byz.,1945, p.159).
2. [En parlant d'un inanimé] Qui concerne la manière dont les éléments (d'un ensemble) sont combinés, structurés; qui concerne leur structure. Vice organique. Paris, pris comme ville, me présentait une bien autre beauté, indépendante de ses monuments. Mais s'il y a beauté dans les monuments, plus grande beauté dans la forme organique de la ville (...), il y en a une bien autre dans le progrès et le mouvement de son histoire (Michelet,Journal,1839, p.290).La tradition des grandes civilisations artistiques étroitement liée à la découverte progressive et à la conquête joyeuse du caractère organique de l'art (Faure,Espr. formes,1927, p.213):
2. Peut-être traversons-nous provisoirement l'ère des masses, après l'ère des communes, des provinces et des artisanats. Mais déjà, à travers cette pulsation du rythme humain, se cherche une période ultérieure qui restaurera l'articulation des sociétés organiques sans retourner aux échelles sociales dépassées par la vitesse des déplacements. Mounier,Traité caract.,1946, p.497.
DR., ADMIN.
Structurel. Sans avoir de liens organiques avec elles, le préfet conserve les contacts utiles avec la police judiciaire qui dépend des parquets, et avec la sécurité du territoire (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr.,1967, p.301).
En partic. Qui a rapport à l'essentiel de la constitution d'un État, d'un traité. Quel était donc le mérite de cette administration impériale si regrettée (...)? C'étaient (...) des décrets organiques dictés par la plus saine raison (Stendhal,Napoléon,t.1, 1842, p.179).La radiodiffusion nationale recevra sans doute prochainement son statut organique (Annuaire radio,1933, p.51).
Loi organique. Loi qui crée les organes de l'État et fixe leur structure, en développant les principes posés dans une loi constituante. La loi du 19 juillet 1793 qui a survécu à tous les régimes politiques et qu'un droit prétorien a toutefois appliquée de la manière la plus large, est toujours demeurée la loi organique des écrivains (Arts et litt.,1936, p.84-2).Les lois organiques prévues (...) par le texte constitutionnel et ayant pour objet de le compléter ou le préciser sont prises selon une procédure spéciale garantissant un délai de réflexion (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr.,1967p.216).
HIST. Articles organiques. Dispositions spécifiques qui réglaient l'exécution du Concordat de 1801. Il y a six ans, un journal catholique, après avoir été averti pour attaque aux articles organiques, (...) a été enfin supprimé par cette raison qu'il nuisait à la religion catholique en ne la présentant pas sous un jour assez aimable (Veuillot,Odeurs Paris,1866, p.22).Et qu'on ne vienne pas nous dire (...) qu'il y a des articles organiques qui ont été pour ainsi dire l'oeuvre du pouvoir exécutif intérieur français, qui n'ont pas été ratifiés par le pape, qui ont été matière à règlements, et non pas matière à traités, à négociations (Gambettads Fondateurs 3eRépubl.,1877, p.183).
3. LING. ,,Qui appartient étymologiquement à la forme où on l'a trouvé`` (Mounin 1974); qui est lié aux mécanismes du fonctionnement des organes de la phonation et de l'articulation. Anton. inorganique (v. ce mot B).Le système dit (...) base organique [est le système] des mouvements articulatoires caractéristiques d'une langue donnée, qui lui confèrent son aspect phonétique général (Mar. Lex.1933).Le p est organique dans fr. sceptre (...), adventice dans dompter (Mar. Lex.1951).
D. − Empl. subst. fém., MUS. ANC. Musique instrumentale chez les Anciens. [La musique artificielle] est (...) divisée en deux ou trois espèces, qui sont la vocale (...) l'instrumentale ou l'organique, et la mixte (Jumilhac,Sc. plain chant,1847, p.35).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀganik]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 «qui concerne les organes d'un être vivant» (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 205); 2. 2emoitié du xviiies. «qui concerne la vie des êtres organisés» molécules organiques (Buffon, Hist. nat. quadrupèdes, t.5, p.27); 1855 fonctions organiques (Littré-Robin); 3. a) 1805 substances organiques chim. (Lunier, Dict. des sc., t.3, p.241, s.v. règne); b) 1858 chimie organique (Nysten, s.v. chimie); 4. 1769 «qui provient d'organismes vivants» (Rousseau, Corresp., 15 janv., éd. R. A. Leigh, t.37, p.18); 1956 matière organique (Baulig); 1963 roche organique (Lar. encyclop.). B. 1. 1765 géométrie organique (Encyclop.); 2. 1801 lois organiques «qui concernent l'organisation d'un ensemble» (Mercier); 3. 1874 «inhérent à la constitution même d'un être ou chose» (Lar. 19e). C. 1567 subst. fém. «musique instrumentale chez les anciens» (Amyot, Marcellus ds Hug.). A et B dér. de organe*; suff. -ique*. C empr. au lat. médiév. organica, subst. fém. «technique des instruments de musique» (Nov. gloss.) subst. de l'adj. organicus «de musique, mélodieux» (Gaff., Nov. gloss.). Fréq. abs. littér.: 1899. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2197, b) 2961; xxes.: a) 1957, b) 3437.
DÉR.
Organicité, subst. fém.a) Méd. ,,Ensemble des phénomènes normaux ou anormaux entraînés par la fonction d'un organe`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Il a le premier soutenu l'organicité du torticolis spasmodique, qualifié alors de torticolis mental, et essayé sa cure par la section du spinal (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p.263).Lorsque le médecin aura acquis la certitude de l'organicité des troubles présentés par son malade, il devra toujours en rechercher les causes possibles afin d'établir le traitement qui s'impose (Quillet Méd.1965, p.334).P. anal., psychol., sociol. Nous verrons d'ailleurs que le dualisme du vouloir-sujet et du corps-objet est grandement accrédité par cette tendance plus ou moins explicite à traiter l'organe comme un instrument; l'organicité du corps est perdue de vue et le corps tout entier, devenu machine, est devenu étranger au vouloir (Ricoeur,Philos. volonté,1949, p.199).La société se définit par l'ensemble des forces de cohésion, de stabilité et de régulation qui impriment à la nature humaine le sceau de l'organicité, tandis que l'individu psychologique devient le lieu des forces de dissolution et de dérèglement (J. Vuillemin,Être et trav.,1949, p.114).b) Chim. Qualité organique (d'un corps). Cette salaison et cette organicité lui confèrent [à l'eau de mer] des propriétés physiques de densité (Le Miroir des sports,17 juill. 1926, p.66b ds Quem. DDL t.17). [ɔ ʀganisite]. 1reattest. 1926 id.; dér. sav. de organique, suff. -(i)té*.
BBG. −Encyclop. Informatique (L') nouvelle. 1977, no80, p.42; no81, p.41.

Wiktionnaire

Adjectif - français

organique \ɔʁ.ɡa.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie, Médecine) Relatif aux organes, à la constitution même d’un être vivant.
    • Pour l’autécologie des différentes espèces de cette association, il suffira de noter ici qu’elles présentent presque toutes les caractères organiques ou épharmoniques bien connus et ordinairement interprétés comme étant en rapport avec la vie flottante : […]. — (Pierre Allorge, Les Associations végétales du Vexin français, thèse de doctorat, 24 novembre 1922, p.75)
    • Maladie organique. — Lésion organique.
  2. (Biologie) Qualifie les fonctions essentielles à la vie d’un être, principalement la nutrition.
    • Vie organique, fonctions organiques.
  3. (Figuré) Constitutif d'une chose.
    • Vice organique.
  4. (Par analogie) (Administration, Politique) Relatif à l’organisation d’un état, de sa constitution, d’une institution.
    • Loi organique.
  5. Relatif aux êtres organisés.
  6. (Chimie) Qualifie les substances, autrefois extraites des organismes vivants, et qui ont pour élément fondamental le carbone.
  7. (Par extension) Qualifie la partie de la chimie relative à l’étude de ces substances.
  8. Qui est organisé, qui implique une force centrale agissant, consciemment ou non, en vue d’une fin.
    • Un tout organique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ORGANIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux organes, à la constitution même d'un être vivant. Maladie organique. Lésion organique. Vie organique, fonctions organiques, Fonctions essentielles à la vie d'un être, comprenant principalement la nutrition. Vice organique, Vice constitutif. Par analogie, Loi organique, Loi d'organisation destinée à compléter une constitution, une institution dont le principe a été posé par une loi précédente.

ORGANIQUE signifie aussi Qui a rapport aux êtres organisés. Substances organiques, Substances autrefois extraites des organismes vivants et qui ont pour élément fondamental le carbone. Chimie organique, Partie de la chimie relative à l'étude de ces substances.

ORGANIQUE signifie encore Qui est organisé, qui implique une force centrale agissant, consciemment ou non, en vue d'une fin. Un tout organique.

Littré (1872-1877)

ORGANIQUE (or-ga-ni-k') adj.
  • 1 Terme de biologie. Qui a rapport à l'organisation. La première chose qui paraît dans notre corps, c'est qu'il est organique, c'est-à-dire composé de parties de différentes natures, qui ont différentes fonctions, Bossuet, Conn. II, 1. Toute vie organique suppose nécessairement l'action réciproque des solides et des fluides, Bonnet, Idées fécond. plant. Œuv. t. X, p. 57, dans POUGENS.

    Règne organique, ensemble de tous les corps vivants, végétaux et animaux.

    Éléments organiques, dernières parties auxquelles on puisse, par l'analyse anatomique, c'est-à-dire sans décomposition chimique, ramener les tissus et les humeurs.

    Substances organiques, nom donné à toutes les substances définies tirées des êtres organisés, c'est-à-dire qui sont susceptibles de cristalliser ou de fournir des composés cristallisables et de se volatiliser à une température fixe.

    Vie organique, ensemble des fonctions qui servent à la nutrition de l'individu, par opposition à vie animale.

    Fonctions organiques, celles qui sont communes à tous les êtres organisés, comme la nutrition et la reproduction.

    Parties organiques, parties très petites que Buffon supposait dans les corps vivants et auxquelles il attribuait le pouvoir de reproduction. M. Needham s'est assuré par une infinité d'observations, que toutes les parties des végétaux contiennent des parties organiques mouvantes, Buffon, Hist. anim. ch. 8.

    Par extension. La Suisse l'intéressait particulièrement, parce qu'il voulait faire un traité de la structure organique de la terre, et que les montagnes sont peut-être des espèces d'os de ce grand corps, Fontenelle, Marsigli.

    Chimie organique, la partie de la chimie qui s'occupe des substances organisées.

  • 2 Terme de botanique. Sommets organiques des fruits, les points d'attache des styles et des stigmates.
  • 3 Terme de médecine. Qui attaque les organes. Maladie organique.

    Lésions organiques, celles qui se manifestent par des altérations dans la texture des organes.

    Pouls organique, celui qui désigne une affection organique déjà développée ou seulement imminente.

  • 4En législation, loi organique, loi fondamentale qui organise une institution quelconque.
  • 5Géométrie organique, l'art de décrire des courbes par le moyen d'instruments, et en général par un mouvement continu.

HISTORIQUE

XIVe s. Les ners qui sont organiques de l'oïe [ouïe], nessent du cervel, H. de Mondeville, f° 16.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. ORGANIQUE. Ajoutez :
6En linguistique, formations organiques, les formations régulières, et dont l'étymologie rend compte normalement, par opposition aux formations inorganiques qui sont irrégulières. Ainsi fæculentus est organique, venant de fæcula, et sanguinolentus est inorganique, car il n'existe pas de mot comme sanguinolus (voy. au Supplément le suffixe …LENT).
7 S. m. L'organique, la substance organisée. La nature ne tend pas à faire du brut, mais de l'organique… en réfléchissant sur cette espèce de calcul, on se familiarisera avec cette idée singulière que l'organique est l'ouvrage le plus ordinaire de la nature, Buffon, Hist. nat. des animaux, Paris, 1749, in-4°, t. II, p. 39.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « organique »

Du latin organicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. organicus, d'instrument, de organum, instrument, organe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « organique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
organique ɔrganik

Fréquence d'apparition du mot « organique » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « organique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « organique »

  • L'impossibilité fondamentale, quasi organique, de penser à une séparation est pour un couple la véritable ancre de miséricorde et peut-être la seule.
    Paul Guimard — L'Ironie du sort
  • Chaque corps organique d’un vivant est une espèce d’automate naturel.
    Leibniz
  • L'intelligence ? Une question de chimie organique, rien de plus. On n'est pas plus responsable d'être intelligent que d'être bête.
    Paul Léautaud — Théâtre de Maurice Boissard
  • La nature organique n'a pas d'histoire.
    Friedrich Hegel — La phénoménologie de l'esprit
  • La vie et la matière organique ont été constituées dans le but de créer un empêchement.
    Edgar Allan Poe — Histoires Extraordinaires
  • La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle.
    Friedrich Nietzsche
  • Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, annonce la stratégie de valorisation de la matière organique devant un aérateur de compost, à Montréal.
    Radio-Canada.ca — Québec s'allie aux municipalités pour mieux gérer les matières organiques | Radio-Canada.ca
  • Au terme du 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires Exploitation du Groupe LNA Santé s'élève à 252,1 millions d'euros (230,5 ME un an plus tôt). Il est en hausse de +9,4% par rapport au 1er semestre 2019, dont +2,8% de croissance organique et +6,6% de croissance externe.Le chiffre d'affaire global ressort à 278,3 ME au 1er semestre 2020 (255,5 ME un an plus tôt). Il est en croissance de +8,9% en données publiées.
    Bourse Direct — LNA Santé : près de 3% de croissance organique au 1er semestre
  • L'amour montre jusqu'où nous pouvons être malades dans les limites de la santé : l'état amoureux n'est pas une intoxication organique, mais métaphysique.
    Emil Michel Cioran — Le Crépuscule des pensées
  • Dans un premier temps, les chercheurs ont donc réalisé un analogue de la matière organique dans les nuages moléculaires interstellaires en utilisant des réactifs chimiques.
    Daily Geek Show — La matière organique interstellaire pourrait expliquer la présence de l’eau sur Terre
Voir toutes les citations du mot « organique » →

Traductions du mot « organique »

Langue Traduction
Anglais organic
Espagnol orgánico
Italien organico
Allemand organisch
Chinois 有机
Arabe عضوي
Portugais orgânico
Russe органический
Japonais オーガニック
Basque organikoa
Corse urganicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « organique »

Source : synonymes de organique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « organique »

Combien de points fait le mot organique au Scrabble ?

Nombre de points du mot organique au scrabble : 19 points

Organique

Retour au sommaire ➦