La langue française

Suprasensible

Sommaire

  • Définitions du mot suprasensible
  • Étymologie de « suprasensible »
  • Phonétique de « suprasensible »
  • Citations contenant le mot « suprasensible »
  • Traductions du mot « suprasensible »
  • Synonymes de « suprasensible »

Définitions du mot suprasensible

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPRASENSIBLE, adj.

A. − Qui n'est pas accessible aux sens; qui est au-delà de la réalité sensible. Espace, monde, signification, valeur suprasensible. Artistes à jamais admirables, les Grecs ont créé un type de vérité suprasensible, comme de beauté sensible, dont il est difficile de ne pas subir l'attrait (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 346).Il voudrait, en ce moment solennel (...) lancer sa pensée dans des régions éthérées, suprasensibles mais elle reste accrochée, sa pensée, au ras du sol (Gide, Faux-monn., 1925, p. 966).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Les écrits de la jeune école sont nets, cassants, réels, matérialistes. Ils nient hardiment l'au-delà (...), c'est-à-dire le suprasensible (Renan, Avenir sc., 1890, p. 518).
B. − Rare. Qui montre une sensibilité excessive. Synon. hypersensible.Je vous crois suprasensible, m'explique-t-elle, et capable de beaucoup d'affection. Il faut que vous me connaissiez mieux. Moi je suis hypernerveuse (Morand, Ouvert la nuit, 1922, p. 84).
Prononc.: [sypʀasɑ ̃sibl̥]. Étymol. et Hist. 1833 philos. subst. masc. suprà-sensible (A. Prévost, in R. de Paris, XLVI, p. 120 ds Quem. DDL t. 25); 1850 adj. suprasensible (E. Renan, Corresp., let. à Ch. Daremberg, in Œuvres, X, p. 78, ibid.). Formé de l'élém. supra-* et de sensible*. Fréq. abs. littér.: 45. Bbg. Quem. DDL t. 18, 25, 26.

Wiktionnaire

Adjectif

suprasensible \sy.pʁa.sɑ̃.sibl\ masculin singulier

  1. Qui est au-dessus des sens.
    • En tout cas, il est extrêmement étrange, et presque inquiétant, que Pernath ait eu précisément une vision à l’endroit qui est si étroitement lié à une très ancienne légende. — Il y a là des relations fortes, dont un homme ne peut apparemment desserrer l’étreinte, quand son âme a la capacité de voir des formes qui se refusent à tout perception tactile — je ne peux pas m’empêcher de penser que le suprasensible est ce qu’il y a de plus fascinant ! — (Gustav Meyrink, Le Golem, 1915 ; traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre, 2003, page 225)
    • La décomposition de la métaphysique, pour Nietzsche, cela signifie celle du monde suprasensible, celui des idées. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 402)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SUPRASENSIBLE (su-pra-san-si-bl') adj.
  • Qui est au-dessus des sens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « suprasensible »

(Siècle à préciser) Composé de supra et de sensible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « suprasensible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suprasensible syprasɑ̃sibl

Citations contenant le mot « suprasensible »

  • Triple univers : Le monde sensible (Mulk) – Le monde suprasensible de l’Âme (Malakût) – Le monde des pures Intelligences (Jabarut). Mizane info, Rachid Achachi : la signification de l'échelle et du chiffre 7 dans le symbolisme religieux
  • Une dimension essentielle de la foi est la croyance en certaines réalités suprasensibles. Et elles sont telles, par définition, parce que nous ne les appréhendons pas comme nous appréhendons les objets et les êtres dont nous pouvons avoir une expérience sensible, ou les idéalités mathématiques que nous pouvons concevoir. Ainsi la foi nous fait-elle tenir pour des vérités, Dieu, ses attributs, ses anges et d’autres choses de même nature. Elle nous convainc également qu’en tant qu’humains nous avons en nous la capacité d’accéder à ces vérités d’un autre ordre que celui de nos sens ou de notre raison dans ses usages ordinaires, nous possédons donc une faculté pour le suprasensible ou le pur intelligible. La littérature théologique et philosophique la nomme parfois par des termes qui désignent pourtant des objets sensibles comme «cœur» ou «œil», mais en précisant bien qu’il s’agit d’un cœur d’un autre ordre, ou d’un «œil» qui est intérieur ou spirituel et qui donc voit ce qui est au-delà de toute expérience sensible. Parce que cette faculté est portée à sa perfection chez les humains exceptionnels que sont les prophètes, on la dira «prophétique». Les philosophes musulmans comme Al Fârâbî (9ème siècle), Avicenne (10ème siècle) et leurs successeurs ont identifié cette faculté à ce qui est appelé dans la philosophie d’Aristote l’intellect agent, immortel et éternel comme les vérités qu’elle a pour destination de saisir. Libération.fr, Philosophie et religions : quelle place pour la tolérance ? - Libération
  • “Plus le bleu est profond, plus il attire l’homme vers l’infini et éveille en lui la nostalgie du Pur et de l’ultime suprasensible. C’est la couleur du ciel, tel que nous nous le représentons, au son du mot ciel” COSMOLOGIQUEMENT VOTRE, le blog de Cécile RENAULT, astrophysicienne, Saga Galaxie : science et fiction, par Cécile Renault
  • Radu Lupu tutoie les sphères avec son piano, matérialise le vague d'airs chers à Lamartine. Il a une barbe de gourou, le regard absent de l’ermite, l’attention du calligraphe. (...) Une sonorité lumineuse, quasi surnaturelle, une imagination sonore infinie, une main qui énonce et l’autre qui commente, une intelligence suprasensible, créatrice d’atmosphère. rts.ch, Radu Lupu, pianiste hors du commun - rts.ch - Musiques
  • Alors qu’en France le combat des Lumières est mené au nom de la raison, et parfois d’une certaine forme de matérialisme d’origine libertine, contre la religion en tant que telle, en Allemagne, les représentants importants de l’Aufklärung essaient de fonder une religion compatible avec les exigences de la raison. R. Legros analyse depuis Leibniz et Wolff, en passant par Lessing et Mendelssohn, jusqu’à Jacobi, le passage de l’onto-théologie classique, héritée du platonisme, à l’onto-théologie romantique. Cela présuppose alors quelque chose comme un changement d’onto-théologie, comme le souligne R. Legros : cette onto-théologie que Hegel semble partager avec les romantiques place le divin au cœur de la sensibilité (d’où la prévalence sur le reste de la religion populaire), tandis que l’onto-théologie classique considérait le divin et le suprasensible comme le domaine de l’être, tandis que ce qui ressortait de la sensibilité ou du terrestre était dévalué et déterminé négativement par rapport à cet absolu qu’était l’être. Le livre de R. Legros est particulièrement précis sur le rôle de la philosophie de Jacobi dans l’élaboration d’une pensée dissociant l’ordre du cœur et de la foi de celui du froid entendement. , Le Jeune Hegel et le romantisme - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées

Traductions du mot « suprasensible »

Langue Traduction
Anglais supersensitive
Espagnol extremadamente sensible
Italien supersensitive
Allemand überempfindlich
Chinois 超敏感
Arabe مفرط الحساسية
Portugais supersensível
Russe сверхчувствительный
Japonais 超敏感
Basque supersensitive
Corse supersensibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « suprasensible »

Source : synonymes de suprasensible sur lebonsynonyme.fr
Partager