La langue française

Insurgé, insurgée

Définitions du mot « insurgé, insurgée »

Trésor de la Langue Française informatisé

INSURGÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé d'insurger*.
II. − Adjectif
A. − Qui est en insurrection, qui se soulève contre un pouvoir politique établi. Département, peuple, province, ville insurgé(e); troupe insurgée.
Insurgé contre qqn, qqc.Le foyer de la révolution était chez les Gantois insurgés contre leur comte (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 109).
Absol. Il est bien difficile de délimiter les droits d'un pouvoir révolutionnaire agissant au nom d'un pays insurgé (About, Grèce,1854, p. 329).D'énormes patrouilles, (...) précédées d'un commissaire de police en écharpe, allaient reconnaître les rues insurgées (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 290):
1. Le dos de ces Mains est la place Qu'en baisa tout Révolté fier! Elles ont pâli, merveilleuses, Au grand soleil d'amour chargé, Sur le bronze des mitrailleuses À travers Paris insurgé! Rimbaud, Poés., Les Mains de Jeanne-Marie, 1871, p. 107.
B. − Au fig.
1. Insurgé contre qqc.Qui se révolte, qui conteste une autorité morale, religieuse, esthétique, un état de fait. Une philosophie insurgée contre la nature (Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 61).[Les] remontrances d'un père à sa fille insurgée contre les traditions (Artaud, Théâtre et son double,1938, p. 64).
2. Absol. Qui a une attitude de refus, de révolte, de contestation. Il y a quelque chose qui m'étonne toujours, c'est ta défiance de mes facultés. Je te vois insurgée, à l'idée de ce qui peut réparer le présent et assurer l'avenir, l'affaire de Monceaux (Balzac, Lettres Étr., t. 3, 1850, p. 2).Cette humanité du Quartier Latin, toujours à demi vagabonde et à demi insurgée (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 77):
2. ... la femme qu'il rejetait, il la voyait comme s'il l'avait créée, tout entière connue sous des perspectives différentes, à la fois odieuse, innocente, fautive et noble, à jamais présente, vivante, insurgée. Chardonne, Dest. sent., II, 1934, p. 21.
[En parlant d'une expression] Le bon Croquebol balança, partagé entre le cri insurgé de sa conscience irréprochablement pure, et ce besoin de forfanterie, de hâblerie (Courteline, Train 8 h 47,1888, p. 247).Son visage insurgé signifie : « Je suis libre, n'est-ce pas? » (Martin du G., J. Barois,1913, p. 415).
III. − Substantif
A. − Personne participant à une insurrection. Bande d'insurgés; les insurgés de 1830, de 1848, de la Commune. Nous apprenons de source officielle que les insurgés ont assiégé la caserne de la garde civile, après avoir coupé l'eau et l'électricité ils ont bombardé la caserne à l'aide des mortiers de tranchées volés à l'arsenal (Camus, Révolte Asturies,1936, II, 3, p. 416).Les étudiants boivent à la santé des insurgés. La Sainte-Alliance s'apprête à les écraser (Rolland, Beethoven, t. 2, 1937, p. 599):
3. ... ce qui prouve que la République est le meilleur des gouvernements, c'est qu'en 1871, elle a pu fusiller en une semaine, soixante mille insurgés sans devenir impopulaire. France, Lys rouge,1894, p. 59.
P. ext. Personne prompte à se révolter contre l'ordre établi, l'autorité sociale ou politique. Puisque vous avez institué un Maupas et créé un ministère de la police (...) je vous dénonce cette rebelle, cette réfractaire, cette insurgée, la conscience de chacun (Hugo, Nap. le Pt,1852, p. 171).Elle [la Démocratie] a créé, sous le nom de Poilu, un type de héros, on peut dire grotesque (...). Le soldat citoyen, jobard et raisonneur, l'insurgé patriote, sorti tout vif d'un chapitre des Misérables (Bernanos, Gde peur,1931, p. 414).
B. − Au fig. Personne qui se révolte, qui conteste une autorité morale, religieuse, esthétique, un état de fait. Le Romantisme déjà avait fortement remué le monde intellectuel; mais les insurgés romantiques s'appareillaient aux mouvements de violence politique du dix-neuvième siècle (Valéry, Variété IV,1938, p. 16):
4. L'insurrection est en elle-même une ascèse, qui refuse tous les conforts. L'insurgé ne s'accordera aux autres hommes que dans la mesure et pour le temps où leur égoïsme coïncidera avec le sien. Sa vraie vie est dans la solitude où il assouvira sans frein l'appétit d'être qui est son seul être. Camus, Homme rév.,1951, p. 86.
Prononc. : [ε ̃syʀ ʒe]. Fréq. abs. littér. : 428. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 254, b) 1 921; xxes. : a) 275, b) 408.

Wiktionnaire

Adjectif

insurgé \ɛ̃.syʁ.ʒe\ masculin

  1. Qui s'est insurgé.
    • Un peuple insurgé. - Une troupe de citoyens insurgés.

Nom commun

insurgé \ɛ̃.syʁ.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : insurgée)

  1. Personne qui s'est insurgée.
    • Une troupe d’insurgés.
    • Et pourtant il y a eu une balle perdue qui, après avoir ricoché, est allée faire un bleu sur la joue d’un insurgé... — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1871)

Forme de verbe

insurgé \ɛ̃.syʁ.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe insurger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSURGER (S'). v. pron.
Se soulever, se révolter contre un pouvoir établi on contre une autorité arbitraire. La plupart des provinces s'insurgèrent. Faire insurger des mécontents. Un peuple insurgé. Une troupe de citoyens insurgés, ou, elliptiquement, Une troupe d'insurgés. Un insurgé. Fig., S'insurger contre une mode ridicule. S'insurger contre des abus.

Littré (1872-1877)

INSURGÉ (in-sur-jé, jée) part. passé d'insurger
  • Qui s'est soulevé. Un peuple insurgé. Les provinces insurgées.

    Substantivement. Les insurgés se portèrent vers telle ville.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insurgé »

participe passé du verbe insurger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « insurgé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insurgé ɛ̃syrʒe

Citations contenant le mot « insurgé »

  • Un enfant, c'est un insurgé. De Simone de Beauvoir / Mémoires d'une jeune fille rangée
  • « C’est honteux, s’est insurgé le député conservateur Michael Barrett. Qu’avez-vous à cacher ? » Le Journal de Québec, Un «pseudo scandale éthique» selon une députée libérale | JDQ
  • Il s’est insurgé contre tous ceux qui, au sein du parti, veulent le faire passer pour un mercenaire. « Me traiter de mercenaire, c’est la plus grosse injure que je ne peux accepter », s’est-il insurgé, laissant entendre qu’il n’a jamais fleurté avec le rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) comme l’accusent certains militants du PDCI-RDA. , Côte d'Ivoire-AIP/ KKB réaffirme son attachement indéfectible et sa fidélité au PDCI-RDA | Côte d'Ivoire / AIP
  • « On a été choqué de voir cette photo de notre frère, j’ai eu mal au ventre en voyant ça. S’il n’avait pas été basané, ça n’aurait jamais été repris, c’est de la récupération politique, de la manipulation totale », s’est insurgé auprès d’une correspondante le frère du plaignant. Il dénonce la diffusion du visage de son frère sur des « comptes racistes ». , Chauffeur de bus tué à Bayonne : Un homme désigné sur Twitter comme un des agresseurs porte plainte

Traductions du mot « insurgé »

Langue Traduction
Anglais insurgent
Espagnol insurgente
Italien ribelle
Allemand aufständischer
Chinois 叛乱分子
Arabe المتمرد
Portugais insurgente
Russe восставший
Japonais 反乱
Basque insurgent
Corse insurgente
Source : Google Translate API

Synonymes de « insurgé »

Source : synonymes de insurgé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insurgé »

Insurgé

Retour au sommaire ➦

Partager