La langue française

Transmutation

Sommaire

  • Définitions du mot transmutation
  • Étymologie de « transmutation »
  • Phonétique de « transmutation »
  • Citations contenant le mot « transmutation »
  • Traductions du mot « transmutation »
  • Synonymes de « transmutation »

Définitions du mot transmutation

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSMUTATION, subst. fém.

A. −
1. Changement spontané ou provoqué d'une substance en une autre. À la fin du siècle dernier, la science a proclamé une grande vérité, à savoir, qu'en fait de matière rien ne se perd ni rien ne se crée dans la nature; tous les corps dont les propriétés varient sans cesse sous nos yeux ne sont que des transmutations d'agrégation de matière équivalente en poids (Cl. Bernard, Introd. ét. méd. exp., 1865, p. 134).La terre et les sels contenus dans les plantes résultent de la transmutation de l'eau, disait Wallerius (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 452).
2. Spécialement
a) ALCHIM. ,,La transmutation est le fait qu'un corps change de substance, passant d'une « nature vile » à une « nature noble » (or, esprit, par ex.), cela grâce à des opérations techniques (alchimiques) et/ou spirituelles (initiatiques)`` (Riffard Ésotérisme 1983). Transmutation des métaux. La transmutation métallique est bien l'un des pouvoirs de la pierre philosophale (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 95).
P. métaph. Ainsi, des affections de l'âme, des loisirs et des rêves, l'esprit fait des valeurs supérieures; il est une véritable pierre philosophale, un agent de transmutation de toutes choses matérielles ou mentales (Valéry, Variété III, 1936, p. 207).
b) PHYS. ,,Toute modification d'un corps simple ayant pour résultat un changement du nombre de charges ou numéro atomique`` (Ferry-Mich. 1981).
Transmutation nucléaire. ,,Transformation d'un nucléide en un autre par réaction nucléaire`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Transmutation (radioactive). Remplacement partiel d'un noyau d'atome par celui d'un isotope du même atome ou d'un corps voisin, qui est produit par des particules naturelles comme les rayons alpha, et qu'on peut réaliser actuellement au moyen de particules fortement accélérées, dans des appareils tels que le cyclotron ou dans les réacteurs nucléaires (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972). Les transmutations des éléments que l'on provoque en les bombardant à l'aide de projectiles divers, particules alpha, protons, neutrons, sont, parmi les expériences que l'on peut tenter, celles destinées à donner sur la structure des noyaux les plus grands éclaircissements (Leprince-Ringuet, Transmut. artif., 1933, p. 7).
B. − Vx. Synon. de mutation (v. ce mot B).Les expériences montrent, en effet, que quelques semences peuvent dégénérer, que des plantes d'espèce différente peuvent, dans des cas exceptionnels, naître de la semence d'une plante d'une espèce donnée et donner lieu, par conséquent, à une transmutation des espèces (E. Perrier, Philos. zool. av. Darwin, 1884, p. 32).
C. − Au fig., littér. Changement de nature. Synon. métamorphose, transformation.
1. [À propos de pers.] La transmutation de M. de Charlus en une personne nouvelle était si complète que non seulement les contrastes de son visage, de sa voix, mais rétrospectivement les hauts et les bas eux-mêmes de ses relations avec moi, tout ce qui avait paru jusque-là incohérent à mon esprit, devenait intelligible, se montrait évident (Proust, Sodome, 1922, p. 614).
2. [À propos de choses] Peu à peu, à mesure que les années avaient passé, que sa situation s'était affermie, une insensible transmutation de l'opinion s'était produite à son égard (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 394).La transmutation des valeurs consiste seulement à remplacer la valeur du juge par celle du créateur (Camus, Homme rév., 1951, p. 98).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃smytasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1175 « changement d'une substance à une autre » (Benoît de Ste-Maure, Chroniques des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 26101); 2. 1591 alchim. (Lanoue, 473 ds Littré); 3. 1909 phys. (Radium, p. 10: si l'on appelle transmutation une transformation produite à volonté, par un changement de conditions expérimentales). B. 1803 « changement de nature » (Chateaubr., Génie, t. 1, p. 369). Empr. au lat.transmutatio, terme de gramm. « transposition de lettres », qui a été utilisé comme terme d'alchim. en lat. médiév. (Latham). Fréq. abs. littér.: 127.

Wiktionnaire

Nom commun

transmutation \tʁɑ̃s.my.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Changement d’une chose en une autre.
    • Le plus étonnant est sans doute l'aisance avec laquelle saint Albert accepte les idées des anciens à propos de la transmutation des plantes. c'est ainsi qu'il considère le gui comme résultant de la transpiration de la sève de l'arbre qui le porte, […]. — (Jean Semal, Pathologie des végétaux et géopolitique, 1982)
    1. (Alchimie) Changement d’une substance en une autre.
      • La transmutation des métaux en or était l’objet des recherches des alchimistes.
  2. (En particulier) (Physique) Changement d’un atome en un autre.
    1. (Physique des réacteurs nucléaires) (Cycle du combustible nucléaire) Transformation d’un nucléide en un autre par réaction nucléaire.
      • La transmutation d'un atome (ou élément) en un autre est une modification de son noyau atomique.
  3. (Figuré) Transformation.
    • La grande question est aujourd’hui celle-ci : que nous arrive-t-il ? Nous sommes les sujets, non point d’une « maladie », au sens clinique du terme, mais d’une formidable transmutation de l’aventure humaine, une révolution ou une « bifurcation » fondamentale, pour reprendre l’expression du prix Nobel de chimie Ilya Prigogine. — (Alain Houziaux, La psychanalyse peut-elle guérir ?, L’Atelier, 2005, page 41)

Nom commun

transmutation

  1. Transmutation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSMUTATION (tran-smu-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Changement d'une chose en une autre. Cette transmutation de cendres en verre me semblant être aussi admirable qu'aucune autre qui se fasse en la nature, Descartes, Méth. v, 2. Il s'applique avec ardeur à la connaissance des métaux, premier objet des travaux de la chimie, et dernier terme de ses espérances, si elle ose aspirer à la transmutation, Fontenelle, Élog. Poli. Il est démontré que la question de la transmutation des métaux n'avait point été agitée avant le règne de Constantin, Diderot, Opin. des anc. philos. (Égyptiens). M. Adanson … a fait diverses expériences qui m'ont paru prouver qu'il n'y a point proprement de transmutation d'espèce chez les végétaux, et que tout ce qu'on obtient par la fécondation artificielle des poussières d'espèces les plus voisines se réduit à de simples variétés plus ou moins durables, Bonnet, Consid. corps org. Œuv. t. VI, p. 517.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tous jors feront li cors celestre, Selonc lor revolucions, Toutes lor transmutacions, la Rose, 17710.

XIVe s. Moult de transmutacions sont faites en ceste vie et fortunes de toutes manieres, Oresme, Éth. 21.

XVIe s. Par la transmutation alleguée, un metal parfait en doit resulter, qui ait un estre continuel, Lanoue, 473.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRANSMUTATION, s. f. en Géométrie, se dit de la réduction ou du changement d’une figure, ou d’un corps en une autre de même aire ou de même solidité, mais d’une forme différente ; comme d’un triangle en un quarré, d’une pyramide en un parallélipipede, &c. Voyez Figure, &c.

Transmutation, dans la sublime Géométrie, est le changement d’une courbe en une autre de même genre ou de même ordre.

M. Newton dans le premier livre de ses principes, Ject. ij. a donné la méthode pour la transmutation d’une courbe en une autre, & se sert avec beaucoup d’élégance de cette transmutation pour résoudre différens problèmes qui ont rapport aux sections coniques.

On peut remarquer que le problème de M. Newton sur la transmutation des courbes, est le même que celui que M. l’abbé de Gua a résolu dans les usages de l’analyse de Descartes, sur la courbe ou l’ombre que forme la projection d’une courbe quelconque exposée à un point lumineux. (O)

Transmutation, (Alchimie.) voyez Hermétique, Philosophie, & Pierre philosophale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transmutation »

Du latin transmutatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. transmutacio ; espagn. transmutacion ; ital. transmutazione ; du lat. transmutationem, du lat. transmutare, transmuer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transmutation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transmutation trɑ̃smytasjɔ̃

Citations contenant le mot « transmutation »

  • Mono, homo, recomposée, hermaphrodite, hydrocéphale… la famille n'est pas morte, elle est en pleine transmutation nucléaire. De Marc Vilrouge / Reproduction non autorisée
  • Le moment crucial de chaque artiste est sa transmutation "d’être récepteur" en "être émetteur" : là, il devient créateur, être rarissime découvrant son rôle qui consiste à donner. De Victor Vasarely / Plasti-cité
  • A travers tous les trafics, manipulations ou transmutations génétiques de l'espèce, on est arrivé à un point de non-retour où l'on ne peut plus déterminer ce qui est humain ou non humain. De Jean Baudrillard / Le Monde de l'éducation - Octobre 1999
  • La transmutation des déchets nucléaires ne se substitue pas au stockage à long terme. LaLibre.be, "La transmutation permet de réduire la durée de radioactivité de 300. 000 à 300 ans" - La Libre
  • La transmutation nucléaire « forcée » peut transformer certains déchets nucléaires à vie longue en éléments naturels sans danger. Cela parait séduisant, mais y-a-t-il un intérêt technique, économique et social à le faire ? Contrepoints, Transmutation nucléaire : pourquoi pas, mais pourquoi faire ? | Contrepoints
  • Dès lors, vouloir gouverner les personnes dans une organisation apparaît inadapté voire anachronique. Pour continuer à exister, à se développer, l’organisation doit se réinventer, opérer une complète transmutation vers un modèle construit sur des règles communes, partagées, explicites et transparentes, sur un pouvoir constitutionnel du type holacratie. Fini le modèle pyramidal, le top-down. Contrepoints, Syndicats et salariat : chronique d’une mort annoncée ? | Contrepoints
  • David Sylvain : Pour comprendre l'intérêt de la transmutation, il faut d'abord rappeler que la stratégie actuelle de l'industrie nucléaire consiste à conserver le plutonium [principalement dans les piscines des réacteurs, NDLR.] dans le but de l'utiliser comme combustible dans les potentiels futurs réacteurs de quatrième génération. Il servirait alors à pallier un éventuel manque d'uranium, le combustible qui alimente nos réacteurs actuels. La solution de transmutation avec un laser, si elle existait, ne s'appliquerait pas au plutonium et ne concernerait que les autres actinides mineurs.  LExpress.fr, La transmutation laser contre les déchets nucléaires ? "L'intérêt est limité" - L'Express
  • Dans 50 ans ou plus, le stockage géologique pourrait être complété par la transmutation dans des réacteurs à neutrons rapides (surgénérateurs), ou dans des accélérateurs dédiés ; ou une combinaison des deux. Chacune de ces techniques permettrait de consommer une partie des déchets dangereux actuels en les transmutant en produits peu ou pas radioactifs. Le stockage géologique recevrait les éléments restants. Le volume des déchets ultimes et le coût de leur gestion seraient ainsi diminués. Contrepoints, Déchets nucléaires : 3 bonnes nouvelles méconnues | Contrepoints
  • Avec l’expansion mondiale des marchés dérégulés de la naissance artificielle (FIV, PMA, GPA), des modifications corporelles profondes (transgenrisme, chirurgies de biodesign), des « objets intelligents » bioconnectés (implants de puces radio-identification) ou des médecines de dépassement de l’humain (dopage, sélection génétique, clonage), la transmutation posthumaine, largement financée par les géants de l’industrie cybernétique, sort des romans de science-fiction pour investir les corporéités singulières mais aussi les corps sociaux et politiques. Transhumanisme et Intelligence Artificielle, La transmutation posthumaniste – Critique du mercantilisme anthropotechnique
  • Il est ici question d’un traité d’alchimie. Dans ce traité, Katharina Pistor révèle le mystère de la transmutation d’actifs en capital, par l’opération de la loi et de ses grands-prêtres, certains juristes (lawyers, avocats au sens très large que l’anglais donne à ce terme) passés maîtres ès potions. Ce mystère, c’est la dialectique qui plus souvent rassemble qu’elle n’oppose l’intérêt des riches au fonctionnement des États : une construction du droit par l’ingéniosité de ses praticiens, les juristes, au service de leurs clients, en deçà, et parfois en dépit, de toute action publique. , Le capital et sa transmutation juridique - La Vie des idées

Traductions du mot « transmutation »

Langue Traduction
Anglais transmutation
Espagnol transmutación
Italien trasmutazione
Allemand transmutation
Chinois
Arabe تحويل
Portugais transmutação
Russe превращение
Japonais 核変換
Basque transmutazio
Corse trasmutazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « transmutation »

Source : synonymes de transmutation sur lebonsynonyme.fr
Partager