La langue française

Fonction

Définitions du mot « fonction »

Trésor de la Langue Française informatisé

FONCTION, subst. fém.

I.− Activité déterminée dévolue à un élément d'un ensemble ou à l'ensemble lui-même.
A.− [Domaine humain; l'activité est d'ordre non mécanique]
1. Activités spécifiques attachées à l'être humain, à sa nature, à son sexe, à sa personnalité. Fonction du moi; fonction maternelle, paternelle; fonction intellectuelle, religieuse, sexuelle. Cette loi des fonctions humaines qui, dans les actes réfléchis, consiste en une automotivité représentative (Renouvier, Essais crit. gén.,2eessai, 1864, p. xlvi).
2. Activités attachées à l'être humain en tant que membre d'une société. Fonction d'entre-aide; fonctions politiques :
1. Vous n'avez plus de fonction sociale. Vous subsistez dans la société, comme il subsiste dans le corps certains organes qui ont eu jadis leur utilité et qui ne servent plus à rien. Il s'ensuit que le parasitisme est une nécessité pour vous, et par conséquent, un droit. Hermant, M. de Courpière,1907, I, 10, p. 9.
En partic. dans les sociétés indo-européennes anc., au plur. Activités spécifiques (d'ordre intellectuel, d'ordre militaire, d'ordre artisanal et laborieux) attachées aux membres de trois classes dites fonctionnelles. L'idéologie des trois fonctions dans les épopées des peuples indo-européens. Mythe et épopée (titre d'un ouvrage de G. Dumézil, Paris, Gallimard, 1968).
3. Activités spécifiques, de caractère professionnel, attachées à un individu.
a) Activité, attribution déterminée, afférente à un emploi, à une charge. Fonction complémentaire, principale; fonction d'administration, de gestion, de direction. Synon. mission, rôle, tâche.Les ordres des anges diffèrent suivant les fonctions auxquelles ils sont assignés (Claudel, Art poét.,1907, p. 198).La conscience avec laquelle chacun, tant juges qu'avocats et jurés, s'acquittait de ses fonctions (Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 619).V. cantonal, citat. de Frapié :
2. Brague parle en maître, au noir royaume de l'Élysée-Pigalle, où ses doubles fonctions de mime et de metteur en scène lui assurent une autorité indiscutée. Colette, Music-hall,1913, p. 203.
α) Spéc., IMPR. Opérations accessoires spécialisées, en dehors de la mise en page. À part le metteur en pages (...) les diverses fonctions (...) sont attribuées par voie de vote (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 383).
Faire des fonctions. ,,Distribuer, corriger, aider un metteur en page, autrement dit toucher à différents emplois spécialisés`` (Chautard 1937).
β) Fonction + adj. ou compl. déterminatif qui en indique la nature
Fonction ecclésiastique, sacerdotale. Devoirs attachés à l'état de prêtre ou de titulaire d'une charge dans l'Église. Charles Du Chemin, de Picardie, prêtre, mais qui, par pénitence et de l'avis de M. Singlin, avait cru pouvoir et devoir s'abstenir des fonctions sacerdotales (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 105).Le sacristain, qui, outre ses fonctions sacerdotales et mortuaires, soignait les principaux jardins d'Yonville (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 99).
Fonction publique. Fonction exercée au sein d'une administration, d'un organisme dépendant de l'État. Tous citoyens exerçant une fonction publique (Code civil,1804, art. 427, p. 79).Il en est de même de toute fonction publique, soit d'administration, soit d'enseignement (Proudhon, Propriété?1840, p. 224).
La fonction publique
Ensemble hiérarchisé des attributions et des postes dévolus aux agents de l'État. Agent, employé de la fonction publique. Il s'agit d'une réforme de la fonction publique, qui mette notre administration mieux à même qu'elle ne l'est de faire face aux problèmes modernes (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 578).
P. méton. Ensemble des fonctionnaires employés dans les administrations et organismes d'État. Rémunération de la fonction publique. La scolarité de l'ENA comporte en outre désormais une rémunération indexée sur les traitements de la fonction publique (Chazelle, Diplom.,1962, p. 102).La fonction publique n'est pas encore à l'abri des remous de la vie politique (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 234).
b) P. ext.
α) Emploi, charge, place auxquels ces activités sont attachées. Dans l'exercice de ses fonctions. Ignorez-vous cette maxime (qui est de moi) : « Les honneurs déshonorent, le titre dégrade, la fonction abrutit » (Flaub., Corresp.,1879, p. 185).La citoyenne avait ouï-dire que les fonctions de juré au tribunal rapportaient quelque chose (France, Dieux ont soif,1912, p. 106):
3. Cinq mois durant, après la disparition de ce sympathique ivrogne, on avait semblé se désintéresser en haut lieu de son remplacement. J'avais même espéré un moment qu'une décision serait prise, m'investissant en droit des fonctions que j'exerçais en fait... et aujourd'hui, cette soudaine nomination... Benoit, Atlant.,1919, p. 18.
SYNT. Fonction héréditaire, honorifique, lucrative, subalterne, supérieure; haute fonction; fonction de chef de service, de magistrat, de recteur, de secrétaire; accéder à une/aux fonction(s) de; s'acquitter d'une/des fonction(s) de; cesser, déchoir de sa/ses fonction(s); exercer remplir la/les fonction(s) de; mettre fin à la/aux fonction(s) de; relever de sa/ses fonction(s); entrer, rester en fonction(s); résigner, résilier sa/ses fonction(s).
Loc. à valeur adj. De fonction. Accordé gratuitement à quelqu'un, en raison de sa fonction. Appartement, voiture de fonction. Le taux de ces indemnités de fonction est déterminé par référence aux indices de l'échelle de traitements de la fonction publique (Fonteneau, Conseil munic.,1965, p. 126).
Par fonction. En raison de son rôle. Le dandy est par fonction un oppositionnel. Il ne se maintient que dans le défi (Camus, Homme rév.,1951, p. 72).
Loc. verb.
Faire une/la fonction (de). Jouer un/le rôle (de). Les lettres faisaient leur fonction de parure du monde (Maurras, Avenir Intellig.,1905, p. 27).La mer se prêtait si bien à faire la fonction de voie de communication (Proust, Fugit.,1922, p. 627):
4. L'ourque continuait éperduement sa course. Ses deux voiles majeures surtout faisaient une fonction effrayante. Le ciel et la mer étaient d'encre, avec des jets de bave sautant plus haut que le mât. Hugo, Homme qui rit,t. 1, 1869, p. 100.
Faire fonction(s) de. Remplir, sans en être le titulaire ou l'agent habituel, la charge de; tenir lieu de. Votre cousine (...) fera fonction de secrétaire à la clinique (Bourget, Sens mort,1915, p. 47).Les Introït que l'évêque célébrant et le secrétaire servant de messe, faisant fonction d'archidiacre, disaient tout haut (Billy, Introïbo,1939, p. 133).
β) Être, individu qui, exerçant une fonction, acquiert de ce fait une valeur symbolique. Nous sommes tous des fonctions de l'univers; le devoir consiste à ce que chacun remplisse bien sa fonction (Renan, Dialog. philos.,1876, p. 132).Ce que j'aime et qui m'enthousiasme, c'est de créer. En cet instant je suis une fonction (Barrès, Barbares,1888, p. 245).Le poinçonneur de tickets n'est rien que fonction de poinçonner; le garçon de café n'est rien que fonction de servir les consommateurs (Sartre, Être et Néant,1943, p. 449).
γ) Rare. Accomplissement sur ordre d'une activité. Quand les soldats tirent sur la foule, ils sont, pour ainsi dire, en fonction de meurtre et ils éprouvent pourtant une répugnance qui va croissant (Jaurès, Armée nouv.,1911, p. 224).
Rem. Le plur. du mot fonction a deux valeurs : tantôt il désigne une pluralité de charges, d'emplois (p. ex. cumul de fonctions, exercer plusieurs fonctions), tantôt il évoque la pluralité des opérations, des tâches afférentes à une seule charge (p. ex. remplir les fonctions de maire, de secrétaire). Dans cette seconde valeur, l'usage semble avoir d'abord prévalu d'employer fonctions au plur. dans un certain nombre de syntagmes tels que cesser ses fonctions, entrer en fonctions, faire, remplir les fonctions de, faire fonctions de. Mais on observe toutefois une tendance à employer le singulier dans les loc. : en fonction, faire fonction de.
B.− [Domaine des choses; l'activité est d'ordre mécanique]
1. ,,Ensemble des actes accomplis par une structure organique définie en vue d'un résultat déterminé`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
a) BIOL. Fonction de la reproduction; fonction endocrine, rénale; fonctions organiques. De ce que l'attraction gouverne un certain ordre de choses matérielles, résulte-t-il que la pensée humaine puisse s'isoler des fonctions de l'organisme et nous faire entrer dans le domaine des prestiges? (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 257).Une fonction comme la digestion ou la respiration (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 463):
5. C'est ainsi qu'on parle de la fonction de digestion, de respiration, etc.; mais on dit aussi que la digestion a pour fonction de présider à l'incorporation dans l'organisme des substances liquides ou solides destinées à réparer ses pertes; que la respiration a pour fonction d'introduire dans les tissus de l'animal les gaz nécessaires à l'entretien de la vie, etc. C'est dans cette seconde acception que nous entendons le mot. Se demander quelle est la fonction de la division du travail, c'est donc chercher à quel besoin elle correspond... Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 11.
En partic., au plur. Faire ses fonctions. Accomplir toutes les fonctions de l'être. Un certain personnage qui devait mourir apoplectique, se porte cependant parfaitement bien, grâce à Dieu, et fait toutes ses fonctions (J. de Maistre, Corresp.,t. 1, 1786-1805, p. 393).
b) PSYCHOL. ,,Capacité mentale, opération psychique adaptée et non accidentelle parce qu'elle répond à un besoin de l'organisme et sauvegarde l'équilibre biologique d'un sujet`` (Tinès-Lemp. 1975). Fonction mémorielle. Besoins de l'esprit, qui sont, eux aussi, périodiques comme les fonctions psychiques auxquelles ils correspondent (Durkheim, Divis. trav.,1893p. 234).Dans le rêve, j'agis sans vouloir; je veux sans pouvoir (...). Ce qui est étrange, ce n'est pas que des fonctions soient déconcertées, c'est qu'elles entrent en jeu dans cet état (Valéry, Variété II,1929, p. 242).
2. CHIM. Ensemble des propriétés d'un corps dépendant du rôle joué par un atome ou un groupement d'atomes; p. ext. ensemble de corps présentant les mêmes propriétés. Fonction basique, phénolique; fonction alcool; acide à fonction mixte. Quelle que soit la figure globale des Mondes, la fonction chimique de chacun d'eux a déjà pour nous un sens définissable (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 45).
3. Rôle propre joué par un élément au sein d'un ensemble dont les parties sont solidaires. Manquer à sa fonction.
Faire fonction de. Tenir lieu de. L'absence d'un organe central qui fasse fonction de cerveau et introduise quelque rudiment de liaison et d'unité dans la suite des vicissitudes courantes (Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. xxxi).
Spécialement
a) ANAT., BIOL. Activité à laquelle un organe est adapté en raison de sa structure. Fonction glycogénique* du foie, fonctions hématopoïétiques (de la rate, de la moelle osseuse). Une fonction, c'est un organe en activité... L'intelligence n'existe pas, c'est une résultante, c'est une fonction de résultat. C'est le cerveau en activité (Barrès, Cahiers,t. 1, 1896, p. 90).Tout organe qui ne remplit pas sa fonction pourrit (Claudel, Ville,1901, II, p. 457).
La fonction crée l'organe. [P. allus. à la doctrine transformiste de Lamarck selon laquelle un être vivant est doté des moyens lui permettant d'accomplir toute fonction qui lui permet de subsister] Il suffit de le regarder [le tamanoir] pour comprendre ce mot : la fonction crée l'organe (Renard, Journal,1903, p. 810).
Au fig., souvent iron. :
6. Importance de l'instrument; dès qu'il est bon, on se découvre quelque ingéniosité nouvelle pour s'en servir. Une bonne plume est de quart dans mon génie. Peut-être que la fonction crée l'organe; mais, après, l'organe invite au fonctionnement. Gide, Journal,1907, p. 239.
P. anal. Aujourd'hui nous oublions qu'un moteur tourne. Il répond enfin à sa fonction, qui est de tourner comme un cœur bat (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 170).Cf. supra ex. 5.
b) GRAMM. Relations réciproques qu'entretiennent les termes d'une proposition (ou d'une phrase indépendante) et qui assurent l'équilibre de celle-ci. Fonctions des termes. Et alors ces mots, pourtant, cependant, nonobstant, ne font plus que la fonction d'adverbe, c'est-à-dire, la fonction de représenter une préposition et son complément (Destutt de Tr., Idéol.,2, 1803, p. 142).Le sens du mot déterminé par sa fonction et non par son étymologie (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 23).Relations réciproques, analogues aux premières, qu'entretiennent les propositions au sein d'une phrase complexe. Fonctions des propositions.
c) LING. Fonction (du langage). D'après l'École de Prague, chacun des buts assigné à un énoncé lorsqu'on le produit. Les fonctions du langage d'après Jakobson. Par la fonction référentielle, le message est centré sur le contexte, par la fonction émotive sur le locuteur, par la fonction conative sur le destinataire, par la fonction phatique sur le contact, par la fonction métalinguistique sur le code, par la fonction poétique sur le message en tant que tel (Ling.1972).
d) MUS. Rôle que chaque degré d'une gamme remplit dans celle-ci ou dans un accord. Outre le nom porté par chaque degré (...) d'une gamme, il en reçoit un autre, conforme à la fonction qu'il occupe dans cette gamme (Rougnon1935, p. 52).
Rem. Dans cette acception I, le terme fonction, se différencie du terme rôle qui implique un emprunt, une activité d'ordre mécanique. On désigne ici par fonction un attribut essentiel, soit solidaire de la nature d'un être (I A) soit reconnu par convention à une institution ou à un élément (I B). Cette valeur justifie l'emploi du terme fonction dans les syntagmes du type la fonction de l'art, de la religion (ou religieuse), sociale. L'action volontaire est donc le ciment qui édifie la cité humaine, c'est la fonction sociale par excellence (Blondel, Action, 1893, p. 251).
II.− LOG. et MATH.
A.− Relation constante entre deux ou plusieurs variables, telle qu'à toute modification de valeur de l'une correspond régulièrement un changement de valeur des autres. Cf. abélien ex. 1 :
7. Parmi les géomètres allemands de ce siècle, deux noms surtout sont illustres; ce sont ceux des deux savants qui ont fondé la théorie générale des fonctions, Weierstrass et Riemann. Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 14.
SYNT. Fonction arbitraire, continue, dérivée, discontinue; fonction exponentielle, homographique; fonction périodique; fonction transcendantale, trigonométrique, logarithmique; fonction du 2edegré; fonction algébrique, analytique.
P. ext. LINGUISTIQUE
GLOSSÉMATIQUE ,,Toute relation entre deux termes`` (Ling. 1972).
GRAMM. GÉNÉRATIVE ,,Relation grammaticale que les éléments d'une structure (les catégories) entretiennent entre eux dans cette structure`` (Ling. 1972).
B.− Variable dont la valeur dépend de celle d'une autre variable. Ce que c'est que d'avoir calculé le nombre des valeurs qu'acquiert une fonction quand on permute les lettres (France, Vie littér.,t. 4, 1892, p. 214).Le profit de chaque firme individuelle est une fonction de son débit et de ses achats de services (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 145):
8. Pas plus que les mathématiques, les sciences expérimentales n'épuisent la plus simple connaissance. Elles ont beau s'allier entre elles; leur alliance même demeure un problème. Chacune à part donne une explication qui semble complète, qui semble même absorber l'autre explication corrélative, mais qui en reste distincte. Et chacune ne subsiste vraiment que dans la mesure où elle devient une fonction de l'autre. Blondel, Action,1893, p. 69.
Locutions
prép. En fonction de. Par rapport à, en relation avec (quelqu'un/quelque chose susceptible de varier). Lorsque nous songeons au temps de notre jeunesse, nous l'imaginons en fonction de nous-mêmes (Baudel., Pauvre Belg.,1867, p. 707).Le subjectif est cela précisément qui ne peut être connu ni en fonction du calcul, ni en fonction de l'observation sensible (Blondel, Action,1893p. 97).Tout n'est plus qu'apparences et n'existe plus qu'en fonction de notre sublime nous-même (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 816).
verb. Être fonction de. Être en rapport, en relation avec (quelqu'un/quelque chose susceptible de varier). L'hypothermie dans l'ictère grave est fonction d'insuffisance hépato-rénale, et non d'une action microbienne spécifique (Widal, Lemierre dsNouv. Traité Méd.,fasc. 3, 1927, p. 257).L'individu n'est plus fonction du monde. C'est le monde qui devient fonction de l'individu (Faure, Espr. formes,1927, p. 27).
Rem. La docum. atteste l'homon. fonction, subst. fém. (calque de l'ital. funzione ou de l'esp. función). Fête (religieuse), cérémonie, représentation. Je me rappelle devant ces tableaux [de Murillo] les processions religieuses, les fonctions, comme on dit, si fréquentes et si splendides en Espagne (Mérimée, Mosaïque, 1833, p. 525). La plus brillante des fonctions est [à Rome] celle du possesso; c'est le cortège du pape, lorsque, après son couronnement, il va prendre possession de l'église Saint-Jean-de-Latran (Stendhal, Rome, Naples et Flor., t. 2, 1817, p. 388).
REM.
Foncteur, subst. masc.,log. et math. Opérateur qui exprime la manière dont la vérité d'une proposition complexe est fonction de celle de ses propositions élémentaires. La théorie toute récente des catégories abéliennes et des foncteurs sur ces catégories (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 24).
Prononc. : [fɔ ̃ksjɔ ̃]. Étymol. et Hist. I. 1. 1370-72 funcion « exécution » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, livre X, chap. 5, p. 506), attest. isolée; 2. 1537 fonction sans texte (J. Canappe, 4eLivre de thérapeutique de Galien ds Fr. mod. t. 18, p. 270); 3. a) 1566 function « exercice d'une charge » (Paradin, Annales de Bourgogne, 136 ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 706); b) 1585 « charge, emploi » (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 1, p. 239); 4. 1680 fonction « rôle d'un élément dans un ensemble; ensemble des propriétés d'un organe concourant à un même but chez l'être vivant » (Rich.); 1845 mécan. (Besch.). II. 1694 math. (Leibniz, Let. à Huygens, in Tropfke, Geschichte der elementar Mathematik, II, 42 − 3eéd., Berlin et Leipzig, 1933 − ds Quem. DDL t. 1). Empr. au lat. class. functio, -onis « accomplissement, exécution » attesté en lat. jur. au sens de « office », dér. de fungi « s'acquitter de, accomplir ». Fréq. abs. littér. : 5 976. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 8 591, b) 6 970; xxes. : a) 6 608, b) 10 376. Bbg. Hamon (P.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, t. 42, pp. 143-144. − Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

fonction \fɔ̃k.sjɔ̃\ féminin

  1. Activité qui tend à un but déterminé.
    • La fonction du philosophe consiste exclusivement dans la profanation des idées. Aucune violence n'égale par ses effets la violence théorique. Plus tard, l'action vient... — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.44)
  2. (Souvent au pluriel) Actes qu’on fait pour s’acquitter des obligations, des devoirs d’un emploi, d’une charge ou pour en exercer les prérogatives.
    • Logeur, manager, élève d'Utrillo, M.G. cumulait ces fonctions de l’air le plus cérémonieux et le plus convaincu du monde. — (Francis Carco, Utrillo, dans Pages choisies, Albin Michel, 1935, p.106)
  3. (En particulier) Ensemble des obligations et devoirs inhérents à l’exercice d’un poste administratif.
    • Quelles fonctions plus pénibles et plus dispendieuses que celles de capitaine et de chef de bataillon de la garde nationale, dans une commune de campagne ? — (François-Vincent Raspail, Organisation ruineuse ou féconde de la dépense, dans Le Réformateur, 5 fév. 1835)
  4. (Par extension) Cette charge, cet emploi même.
    • L’esclavage n'entraînait pas du reste un abaissement irrémédiable, et on voyait au makhzen des affranchis parvenir aux fonctions les plus élevées. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 34)
  5. (Médecine) (Biologie) Ensemble des propriétés actives d'un organe au sein de l'être vivant.
    • La fonction glycogénique du foie.
    • Les fonctions des sens. — Les fonctions digestives.
    • Cet organe n’exécute pas bien, n’exécute plus ses fonctions.
    • — Ne vous inquiétez pas. On vous donnera satisfaction. Ce n'est pas raisonnable de se remuer les sangs comme vous le faites. C'est très mauvais. Ainsi, moi, chaque fois que je me mets en colère, j'ai toutes mes petites fonctions arrêtées… — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 30.)
  6. (Analyse) Synonyme de « application » souvent utilisé lorsque l'ensemble d’arrivée est un ensemble de nombres (ou, parfois, de vecteurs).
  7. (Analyse) Relation entre deux ensembles et qui, à tout élément de , fait correspondre au plus un élément de .
    • Si une fonction f inversible est dérivable et de dérivée non nulle, la fonction inverse f -1 est dérivable et l'on a : […]. — (P. Thuillier & J.-C. Belloc, Mathématiques, T.1 : Analyse, 1971, page 78)
  8. (Programmation informatique) Transformation d’un objet en un autre objet.
  9. (En particulier) (Programmation informatique) Sous-programme qui renvoie un résultat.
  10. (Psychologie) Ensemble d'opérations auxquelles peuvent concourir nos activités psychiques et qui en sont caractéristiques.
    • La fonction imaginative.
  11. (Chimie) Groupe d'atomes remarquable qui a une réactivité particulière au sein d'une molécule.
    • Le glucose-1'-phosphate, le glucose-6'-phosphate et le glycéraldéhyde-3'-phosphate jouent, par exemple, des rôles déterminants dans la glycolyse. Il est donc indispensable d'identifier correctement le carbone qui porte la fonction ester phosphorique. — (Raul Sutton, ‎Bernard Rockett & ‎Peter Swindells, Chimie pour les étudiants en médecine... et pour tous ceux qui ne seront pas chimistes, traduit par Paul Depovere , De Boeck Supérieur, 2010, page 207)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FONCTION. n. f.
Actes qu'on fait pour s'acquitter des obligations, des devoirs d'un emploi, d'une charge ou pour en exercer les prérogatives; et aussi Cette charge, cet emploi même. Faire les fonctions de sa charge. Fonctions publiques. Fonctions civiles. Remplir les fonctions, la fonction d'officier de l'état civil. Faire les fonctions de président, de secrétaire, etc. Ces fonctions lui ont été attribuées. Entrer en fonctions. Être dans l'exercice de ses fonctions. Cesser ses fonctions. Faire fonction de..., Accomplir par exception une fonction dont on n'est pas le titulaire. Ce lieutenant fait fonction de capitaine. Il signifie, dans l'Économie animale, Action des différents organes, exécutée conformément à leur destination naturelle. Les fonctions des sens. Les fonctions digestives. Cet organe n'exécute pas bien, n'exécute plus ses fonctions. La fonction de ce muscle, de cet organe est de... On dit dans un sens analogue Les fonctions de l'entendement. Cela fait fonction de... Cela sert, est employé en guise, en manière de... Ce couvercle fait fonction de soupape. En termes de Mathématiques, Fonction déterminante ou génératrice se dit de Certaines fonctions d'une variable arbitraire se rattachant à une suite infinie de constantes. Par extension, FONCTION désigne Toute grandeur qui dépend d'une ou de plusieurs grandeurs variables. Une quantité est fonction de plusieurs autres quand sa valeur dépend à la fois des valeurs de ces autres quantités. On emploie dans ce sens la locution En fonction de...

Littré (1872-1877)

FONCTION (fon-ksion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
  • 1Action propre à chaque emploi. Vaquer à ses fonctions. Faire les fonctions de sa charge. Néron dit qu'il conserverait toujours au sénat sa fonction et sa dignité, Perrot D'Ablancourt, Tacite, 387. Le discernement est la principale fonction du juge, et la qualité nécessaire du jugement, Bossuet, Sermons, Providence, 1. Un roi pacifique qui ignore la guerre, est roi très imparfait, puisqu'il ne sait point remplir une de ses plus grandes fonctions, qui est de vaincre ses ennemis, Fénelon, Tél. v. Un roi doit gouverner en choisissant et en conduisant ceux qui gouvernent sous lui ; il ne faut pas qu'il fasse le détail ; car c'est faire la fonction de ceux qui ont à travailler sous lui, Fénelon, Tél. XXII. Les hommes qui ont fait les fonctions des dieux sur la terre, Fénelon, ib. XIX. Les chevaliers déclarés portaient les livrées de leurs maîtresses, leurs armes et quelquefois leurs noms ; leur fonction était de ne les point quitter en public et de ne les point approcher en particulier ; de leur servir partout d'écuyers, et, dans les carrousels, de chamarrer leurs lances, leurs housses et leurs habits des chiffres et des couleurs de chaque Dulcinée, Hamilton, Gramm. 4. Pausanias remplissait les fonctions de la royauté, comme tuteur et le plus proche parent de Plistarque, fils de Léonide, encore enfant, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 298, dans POUGENS.

    Par extension. Les saintes fonctions, l'accomplissement des saints devoirs de la religion. Mais un esprit ardent aux saintes fonctions, Corneille, Imit. I, 25. Cessons de penser à notre héroïne pour admirer la tendresse et la piété de son illustre fille ; nous l'avons vue deux ans entiers dans toutes les fonctions de la charité : tantôt elle employait ses pieuses mains au soulagement de la malade, tantôt elle les levait au ciel pour demander à Dieu sa santé, Fléchier, Mme de Montausier.

    Fig. Faire fonction de, tenir lieu de. Ce couvercle fait fonction de soupape.

  • 2L'emploi, la charge même. Fonction publique. Entrer en fonction. Je l'ai vu en fonction.

    Il se dit en ce sens souvent au pluriel. Il a repris ses fonctions. Être dans l'exercice de ses fonctions.

  • 3Dans l'économie animale et dans le langage ordinaire, l'action des différents organes. Les fonctions des sens. La fonction de cet organe, de ce muscle. Les connaissances qui résulteront un jour de l'application de la chimie à l'étude des corps vivants et de leurs fonctions, nous offriront peut-être contre nos maux des ressources que nous n'oserions prévoir aujourd'hui, Condorcet, Margraaf.

    Faire bien ses fonctions, bien manger, bien digérer, bien dormir, etc. Et son corps a, tout sain, libres ses fonctions, Régnier, Sat. XI.

    Par extension. On n'a tous deux [mari et femme] qu'un cœur qui sent mêmes traverses ; Mais ce cœur a pourtant ses fonctions diverses, Corneille, Poly. I, 3. Ce changement est nécessaire à l'esprit pour remplir les fonctions de sa nature, Boulainvilliers, Réfut. de Spinosa, p. 237. On sent aisément que vouloir, juger, etc. ne sont que différentes fonctions de notre entendement, Voltaire, Lett. prince de Prusse, sur la liberté, Cirey, oct. 1737.

  • 4Dans le langage strict de la physiologie, mode d'action des appareils, acte spécial que chacun d'eux exécute. Chaque appareil n'accomplit qu'une seule fonction : l'appareil intestinal ne fait que digérer ; l'appareil respiratoire ne remplit pas d'autre fonction que celle de respiration.

    Fonctions de la vie végétative, ou fonctions végétatives, celles qui sont relatives à la nutrition et à la reproduction. Fonctions de la vie animale ou fonctions animales, celles qui sont exclusivement propres aux animaux.

  • 5 Terme de mathématique. Une quantité est dite fonction d'une autre quand elle en dépend, que cette dépendance puisse ou non s'exprimer analytiquement.
  • 6 Terme de mécanique. Fonction des machines, l'accomplissement des conditions qu'une machine doit remplir pour exécuter tous les mouvements qui lui sont propres.
  • 7 Terme de chimie. Fonction d'un corps, l'ensemble des propriétés qu'il possède.
  • 8 Terme de typographie. Action de tremper le papier, de le remanier ; de garnir ou dégarnir les rouleaux, etc. pour les ouvriers qui travaillent à la presse. Se dit des impositions, corrections, épreuves, etc. pour les ouvriers compositeurs.

HISTORIQUE

XVIe s. A il le corps propre à ses fonctions, sain et alaigre ? Montaigne, I, 325.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FONCTION, s. f. (Algebre.) les anciens géometres, ou plûtôt les anciens analystes ont appellé fonctions d’une quantité quelconque x les différentes puissances de cette quantité (voyez Puissance) ; mais aujourd’hui on appelle fonction de x, ou en général d’une quantité quelconque, une quantité algébrique composée de tant de termes qu’on voudra, & dans laquelle x se trouve d’une maniere quelconque, mêlée, ou non, avec des constantes ; ainsi , , , , &c. sont des fonctions de x.

De même , &c. est une fonction de x & de y, & ainsi des autres.

Tous les termes d’une fonction de x sont censés avoir la même dimension ; quand ils ne l’ont pas, c’est qu’il y a une constante sousentendue qu’on prend pour l’unité ; ainsi dans , on doit regarder comme égale à , a étant l’unité.

Quand la fonction n’est ni fraction ni radical, sa dimension est égale à celle d’un de ses termes. Ainsi la fonction est de trois dimensions.

Quand la fonction est une fraction, la dimension est égale à celle du numérateur moins celle du dénominateur. Ainsi est de dimension 1, est de dimension -1, & est de dimension nulle. Voyez Tautochrone & Intégral.

Quand la fonction est radicale, sa dimension est égale à celle de la quantité qui est sous le signe, divisée par l’exposant du radical ; ainsi est de dimensions, & sont de dimensions, &c. & ainsi des autres.

Fonction homogene est une fonction de deux ou plusieurs variables x, y, &c. dans laquelle la somme des dimensions de x, y, &c. est la même.

Ainsi est une fonction homogene ; il en est de même de , &c. Voyez Homogene & Intégral.

Fonctions semblables sont celles dans lesquelles les variables & les constantes entrent de la même maniere ; ainsi & sont des fonctions semblables des constantes A, a, & des variables X, x. (O)

Fonction, (Economie animale.) est une action correspondante à la destination de l’organe qui l’exécute. Ainsi la fonction de la poitrine est la respiration ; celle de la langue est l’articulation des sons, le goût, &c. cependant les Medecins n’entendent guere, par ce terme, que les actions qui, outre qu’elles sont relatives à la destination des organes, sont en même tems sensibles : ainsi ils n’ont pas mis la circulation, mais le pouls au rang des fonctions, parce que la circulation ne tombe pas sous les sens : ils ne mettent pas non plus la chaleur en ce rang, parce qu’on ne la conçoit pas comme une action, mais comme une qualité ou une disposition du corps, qu’on peut considérer indépendamment du mouvement sensible des parties.

Comme on a reconnu de tout tems, qu’un être infiniment sage est l’auteur de notre corps & de ses divers organes ; on a aussi senti qu’il avoit arrangé & disposé toutes les pieces de cette admirable machine, selon des vûes ou des destinations : & c’est pour remplir ces vûes qu’elles agissent ; en conséquence de quoi, on appelle fonctions ces actions, comme étant faites pour s’acquitter d’un devoir auquel leur structure & leur position les engagent. Tout mouvement sensible d’un organe n’est donc pas une fonction ; un membre qui tombe par sa gravité ou par une impulsion extérieure, ne fait pas en cela sa fonction.

On divise les fonctions comme les qualités qui en sont les principes : il y en a qui sont communes aux végétaux, telles que la nutrition, digestion, génération, secrétion ; les autres sont propres aux animaux, telles que la sensation, l’imagination, les passions, la volition, les mouvemens du cœur, de la poitrine, des membres, &c. On les soûdivise en saines & en lésées.

Les Medecins sont partagés au sujet du principe de certaines fonctions, comme des mouvemens naturels, tels que celui du cœur, de la poitrine ; les uns & les autres croyent que l’ame en est la puissance mouvante : quoique ces mouvemens ne soient pas libres, ils prétendent qu’il ne faut pas multiplier les êtres sans nécessité, & que la force mouvante de l’ame n’est pas toûjours déterminée à agir par la volonté ni par la notion distincte du bien & du mal ; & ils alleguent en preuve les passions & les actions que nous faisons, en dormant ou par coûtume : les autres prétendent qu’on ne doit rapporter à l’ame, comme principe, que les actions dont elle a pleine connoissance, & que sa volonté détermine ; encore même ne veulent-ils reconnoître pour volontaires que celles que nous faisons volontiers, & non celles que nous faisons par force & malgre nous : ils attribuent celle-ci au pouvoir des machines ; ils prétendent que les machines ont un pouvoir d’agir, d’augmenter le mouvement, indépendamment d’aucun moteur, ou ne reçoivent pour moteur que la matiere subtile, le ressort de l’air, des fibres ; ils prétendent même que le mouvement, une fois imprimé à nos organes, ne se perd jamais, & qu’on n’a que faire de chercher ailleurs le principe de nos actions naturelles : telle est la controverse qui regne parmi les Medecins & les Chimistes ou prétendus Mechaniciens. V. Oeconomie animale, Nature, Mouvement, (Med.) Puissance motrice, (Econ. anim.) &c. (d)

Fonctions, dans l’Imprimerie, sont de certaines dispositions & préparations que chaque ouvrier est obligé de faire, suivant le genre de travail auquel il est destiné. Les fonctions du compositeur sont de distribuer de la lettre, mettre en page, d’imposer, de corriger ses fautes sur la premiere & sur la seconde épreuve, & d’avoir soin de ses formes jusqu’à ce que la derniere épreuve étant corrigée, elles soient en état d’être mises sous presse. Les fonctions des ouvriers de la presse, sont de tremper le papier & de le remanier, carder la laine & préparer les cuirs pour les balles, les monter, & démonter, broyer l’encre tous les matins, faire les épreuves, laver les formes, & les mettre en train : comme il y a le plus ordinairement deux ouvriers à une presse, les fonctions se partagent entre les deux compagnons.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fonction »

Du latin functio (« accomplissement, exécution »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. functionem, de fungor, je m'acquitte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fonction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fonction fɔ̃ksjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fonction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fonction »

  • La fonction de roi consiste principalement à laisser agir le bon sens, qui agit toujours naturellement et sans peine. Louis XIV, Mémoires
  • Le régionalisme se pose en fonction du peuple et non en fonction de l'élite. De Eugène Philipps
  • Si aucune vague verte n’a réellement submergé le Chablais à l’occasion des dernières élections, la féminisation de la fonction de maire à l’ouest du territoire a été remarquée. Le Messager, Bas-Chablais : la fonction de maire se féminise ! - Le Messager
  • Le dispositif de l'allocation pour la diversité dans la fonction publique préparant les concours de la fonction publique, de catégorie A ou B, est reconduit pour la 13e année consécutive. , Social | Allocation pour la diversité dans la fonction publique
  • Quand une fonction se dévalorise, elle se féminise... Quand une fonction se féminise, elle se dévalorise. De Evelyne Sullerot / Le fait féminin
  • La fonction de penser ne se délègue pas. De Alain
  • La fonction du réalisateur doit être de donner une interprétation. De Richard Attenborough
  • Etre clown est un état, pas une fonction. De Pierre Etaix / Le Monde, 2 novembre 2011
  • Toute accession à une haute fonction emprunte un escalier tortueux. De Francis Bacon / Essais
  • Les honneurs déshonorent ; Le titre dégrade ; La fonction abrutit. De Gustave Flaubert / Guy de Maupassant - 15 Janvier 1879
  • Comme je ne suis pas payé en fonction de ce que je fais, je fais en fonction de ce que je suis payé. De Georges Wolinski
  • Un être privé de la fonction de l'irréel est un névrosé aussi bien que l'être privé de la fonction du réel. De Gaston Bachelard
  • La provocation n’est pas ma fonction première. Ma fonction première est de faire des choses qui font plaisir aux oreilles. De Michel Polnareff / M6
  • Certains hommes changent de parti en fonction de leurs opinions, d’autres changent d’opinion en fonction de leur parti. De Winston Churchill / Les Sautes d’humour de Churchill, 2014
  • Les vivants ne sont que des morts qui ne sont pas encore entrés en fonction. De Marcel Proust
  • La fonction primaire de la communication écrite est de faciliter l’asservissement. De Claude Lévi-Strauss / Tristes tropiques
  • La fonction de la mémoire est aussi importante que celle du calcul. De Jacques Le Goff
  • Le langage, comme le désir, n'existe qu'en fonction du néant. De Dominique de Roux / Immédiatement
  • Together Mode, la nouvelle fonction de Microsoft Teams pour renouer les liens entre collègues // Source : Microsoft Frandroid, Microsoft Teams : “Together Mode”, la nouvelle fonction pour des réunions plus fun et moins stressantes
  • En nommant Jean Castex, un haut fonctionnaire inconnu du grand public et sans existence politique, le président réduit le chef du gouvernement au rang de simple « collaborateur ». Le Monde.fr, « Macron acte, en partie, l’effacement symbolique de la fonction de premier ministre »

Images d'illustration du mot « fonction »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fonction »

Langue Traduction
Anglais function
Espagnol función
Italien funzione
Allemand funktion
Chinois 功能
Arabe وظيفة
Portugais função
Russe функция
Japonais 関数
Basque funtzio
Corse funzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « fonction »

Source : synonymes de fonction sur lebonsynonyme.fr

Fonction

Retour au sommaire ➦

Partager