La langue française

Maniérisme

Sommaire

  • Définitions du mot maniérisme
  • Étymologie de « maniérisme »
  • Phonétique de « maniérisme »
  • Citations contenant le mot « maniérisme »
  • Traductions du mot « maniérisme »
  • Synonymes de « maniérisme »
  • Antonymes de « maniérisme »

Définitions du mot « maniérisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

MANIÉRISME, subst. masc.

Caractère, qualité de celui/de ce qui est maniéré.
A. −
1. Dans le comportement. Maniérisme charmant, distingué, élégant; maniérisme féminin; maniérisme de la conduite. Son maniérisme, son afféterie, ses cheveux et ses ongles bien soignés, sa bouche vermeille (...) étaient sévèrement blâmés (Billy, Introïbo, 1939, p. 50).− Tu jonglais à que'que chose, je gage ben. À quoi c'est que tu jonglais ? − À toi, dit-il, sans espièglerie, sans maniérisme, tout simplement (Roy,Bonheur occas.,1945, p. 399):
1. ... cette étrange femme aux yeux peints et cernés jusqu'au milieu de la figure et dont le maniérisme galant vous fait penser aux petites femmes qui sont représentées sur les boîtes d'allumettes. Goncourt, Journal,1878, p. 1264.
PSYCHOL. ,,Caractère affecté et précieux, donnant une impression d'inadéquation et d'inauthenticité des mimiques, des gestes, des propos et des écrits, parfois sur un fond hystérique ou banalement vaniteux mais surtout caractéristique de la schizophrénie`` (Thinès-Lemp. 1975). Maniérisme artistique:
2. ...qu'il ne soit plus soutenu par une pensée forte et attentive au réel, et (...) voici [le sens critique] qui tourne à la manie de la distinction, au maniérisme révélateur des attitudes de rupture avec le réel. Mounier,Traité caract.,1946, p. 670.
2. ARTS, LITT. Maniérisme grandiloquent, tourmenté; maniérisme sans fadeur; maniérisme, d'un acteur, d'un auteur, d'un musicien, d'un texte; maniérisme des lignes; maniérisme d'époque; maniérisme 1900; style, talent qui tend au maniérisme, qui frôle le maniérisme. M. Félix Weingartner (...) ne mérite point les reproches d'affectation ou de maniérisme auxquels sont exposés certains de ses rivaux; son interprétation demeure simple et ferme, et loin d'altérer les oeuvres, a pour première qualité d'en rendre le sens et d'en respecter le caractère. (P. Lalo,Mus.,1899, p. 373).Or, l'affectation, le pire maniérisme verbal (...) c'est encore cela qu'on trouve chez les auteurs dont je m'occupe aujourd'hui (Léautaud,Théâtre M. Boissard,1926, p. 194).Un film esthétique jusqu'au maniérisme, subtil jusqu'au faisandage (Sadoul,Le Cinéma des orig. à nos jours,1949, p. 190):
3. La «manière» toutefois pourra dégénérer en «maniérisme», si elle devient consciente, puis cultivée, pratiquée. De l'art, on passe alors à l'artifice, qui commence là où le mécanisme se substitue à la création. Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p. 262.
En partic. Courant artistique particulièrement en honneur dans l'Italie du xviesiècle, entre la Renaissance et le baroque, qui exprime la recherche d'une manière personnelle dans la facture et une recréation du monde, d'après des images intérieures et des règles d'art plus ou moins raffinées (bella maniera) en opposition avec la règle d'imitation de la nature, et qui se manifeste notamment par l'allongement des formes (d'apr. Bég. Dessin 1978). [L]'émotion [de Michel-Ange] qui déborde, prépare la voie au maniérisme, qui voudra imiter les résultats sans avoir puisé aux mêmes sources (Ménard,Hist. B.-A.,1882, p. 123):
4. Après 1520 se développe le maniérisme que Busse serait tenté de confondre avec le baroque dans son livre Manierismus und Baroskstil (1911) et que Giuliano Brigante a spécialement étudié à propos de Tibaldi [Il manierismo di Pellegrino Tibaldi, 1945]. L. Hautecoeur,Formes et reflets, Paris, Club fr. de l'art, 1954, p. 5.
B. − P. méton. Manifestation de maniérisme. C'est d'eux [des gens distingués] qu'elle tenait le maniérisme qui consiste à supprimer l'article ou le pronom démonstratif devant un adjectif qualifiant une personne (Proust,J. filles en fleurs,1918, p. 511).Les platitudes, les vulgarités, les maniérismes, les coq-à-l'âne qui parsèment habilement ces dialogues (Sarraute,Ère soupçon,1956, p. 123).
Prononc. et Orth.: [manjeʀism̭]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1823 (Boiste: Manièrisme, système, façon, genre, style du maniériste; affectation de manières, peu usit.). Dér. de manière*; suff. -isme*; cf. en 1806 maniérisme dans un sens spéc. désignant un cour. artistique et littér. des xvieet xviies., indépendant ou forme du baroque (Millin, Dict. des B.-A., t. 2, p. 389, s.v. manièriste: Les Italiens diront d'un maître, qu'il introduit un maniérisme, c'est-à-dire, un genre qui, en quelque sorte, fait secte; expr. qui n'est point dans notre langue), empr. à l'ital. manierismo «id.» (fin xviiie-début xixes. ds Batt.), dér. de maniera désignant une certaine pratique artistique académique (ibid. no21), v. Dupré 1972 et FEW t. 6, 1, p. 282a, note 7. Fréq. abs. littér.: 44. Bbg. Brahmer (M.). Le Maniérisme - terme d'hist. littér. Acta litteraria Academiae scientiarum hungaricae. 1962, t. 5, p. 251.

Wiktionnaire

Nom commun

maniérisme \ma.nje.ʁism\ masculin

  1. Tendance à l’affectation, à la manière ; ensemble des procédés d’un peintre, d’un écrivain maniéré.
    • Cette école est tombée dans le maniérisme.
  2. (Histoire de la Peinture) Mouvement artistique de la Renaissance allant de 1520 (mort du peintre Raphaël) à 1580.
    • Son style est influencé par le maniérisme italien.
    • La Babylone imaginaire qui occupe tout le fond de la toile est souvent citée comme exemple de ce maniérisme hambourgeois dont on ne connaît que trop peu d’œuvres. — (Georges Perec, Un cabinet d’amateur, 1979, Le Livre de Poche, page 110)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANIÉRISME. n. m.
Tendance à l'affectation, à la manière; ensemble des procédés d'un peintre, d'un écrivain maniéré. Cette École est tombée dans le maniérisme.

Littré (1872-1877)

MANIÉRISME (ma-nié-ri-sm') s. m.
  • Caractère maniéré, peu naturel. La femme de nos jours, absente des tableaux, revit dans les historiques lithographies de notre artiste, avec son maniérisme coquet, sa grâce spirituelle, son élégance chiffonnée, sa beauté problématique, Th. Gautier, Portraits contemp. Gavarni. Les maniérismes à la mode éloignent presque toujours les artistes des sujets actuels, qu'ils n'acceptent que comme à regret, et le plus souvent pour les travestir, Th. Gautier, ib. Horace Vernet. C'est alors qu'aux jolies débauches du pinceau, à ces paravents aimables qui sont le dernier mot du maniérisme, et pour lesquels on affecte aujourd'hui tant de tendresse, vont sucder…, Ch. Blanc, Disc. de réception, Journ. offic. 1er déc. 1876, p. 8883, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maniérisme »

(1823) De l’italien manierismo, de maniera, « style » dans le sens de la touche caractéristique d’un peintre, c’est-à-dire de sa manière de peindre, et non pas de l’adjectif maniéré.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maniérisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maniérisme manierism

Citations contenant le mot « maniérisme »

  • Histoires de peintures | Le XVIème siècle est siècle de changements extraordinaires. L'historien de l'art Daniel Arasse explique comment le mouvement artistique "l'arte di maniera", appelé "le maniérisme", va être la réponse à ces crises multiples qui verra naître une véritable théorie moderne de l'art. France Culture, Histoires de peintures : Pour une histoire brève du maniérisme
  • L’agence romaine Warehouse of Architecture and Research conjugue ses activités de recherche théorique et un discours critique avec des réalisations concrètes. Son approche, notamment à travers la pratique du dessin, est empreinte d’un maniérisme visant à contrecarrer la surenchère technologique. IDEAT, WAR, l'architecture en version maniériste - IDEAT
  • Et d’ajouter : « Certains l’appellent péter à la main, d’autres l’appellent le maniérisme, moi je l’appelle juste la stupidité et j’aime la stupidité ! ». Music Covers & Creations, Il joint ses mains et reprend de grands tubes avec des bruitages insolites (Vidéo) | Music Covers & Creations
  • Biolay a du talent, c’est indéniable. C’est même un arrangeur hors-pair comme la France n’en a pas beaucoup. Mais il peut aussi être très énervant en copie pas toujours réussie de Gainsbourg, et très pénible dans un maniérisme à la Vincent Delerm. Là, il a décidé de tout mettre au grand air, de lâcher les chevaux, faire vrombir les moteurs et tracer la route. Ecoute Voir, Benjamin Biolay « Grand Prix » De La Production | Ecoute Voir
  • L’ironie n’empêche pas une certaine élégance dans le dérisoire. La vision que le photographe propose de ce monde des plages est en effet attendrissante. S’y créent une circulation, une germination spatiale. Les structures deviennent des tensions provisoires, non définitives. De la sorte, Jacques de Backer se fait maître du comique et de la grâce roturière. À l’inverse d’un Bresson ou de certains cinéastes belges, le photographe n’affecte aucune posture théologique : ses prises sont des contes où les postures comiques créent une beauté fulgurante. Le créateur met en exergue des « imperfections » qui jettent un doute, dérangent les repères ; entre l’immense et le petit, là où la plage offre un répit avant que nous ne retombions dans notre clôture. Rien n’est là pour rassurer : pourtant de ces images émane une sorte d’unité conquise. Le monde redevient perceptible, et même par moments lisible – même si le photographe, comme Tati, touche par l’humour à la coïncidence toujours défaite. Il arrive qu’un de ses modèles traverse le miroir vide, dans un mélange entre comique et merveilleux, entre maniérisme et « nature », entre éloignement et feinte proximité, entre méfiance et rapprochement. , Les bords de mer du photographe Jacques de Backer - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Barenboim reste un brin en retrait et pourtant, c’est lui qui creuse le discours. Il prend la liberté de retenir le tempo, ponctuer ses interventions par des ralentis : un certain maniérisme qui peut être agaçant lorsque son utilisation devient fréquente. Dans les passages lyriques, son toucher moelleux est plus proche de celui qu’on retrouve chez Mozart. Il trouve davantage sa place dans les mises en tension, des parties de « friction » captivantes aux fulgurances fougueuses – tempi poussés en fin de premier et dernier mouvements. , Beethoven magnifié par Barenboim, Mutter et Yo-Yo Ma « À Emporter « ResMusica
  • Tarantino, bien sûr ! D’ailleurs, j’aurais rêvé de jouer le rôle de Brad Pitt, Cliff Boot, dans Once Upon A time In Hollywood. Son rôle de cascadeur/ doublure me rappelle un peu mes débuts dans cette industrie. Je me sens aussi proche dans l’attitude, dans le maniérisme à la manière de la star des 60’s, Steve McQueen, dans l’interprétation du personnage. Consonews – Premier site consommation au Maroc, Soufiane El Khalidy: de Agadir à Hollywood, saga d'une star qui monte | | Consonews - Premier site consommation au Maroc

Traductions du mot « maniérisme »

Langue Traduction
Anglais mannerism
Espagnol manierismo
Italien manierismo
Allemand manierismus
Chinois 举止
Arabe تكلف
Portugais maneirismo
Russe манерность
Japonais マニエリスム
Basque mannerism
Corse manierisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « maniérisme »

Source : synonymes de maniérisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maniérisme »

Partager