La langue française

Minauderie

Définitions du mot « minauderie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINAUDERIE, subst. fém.

A. − Action de minauder:
1. Les armes de Satan ce sont les sept péchés, Et la minauderie avec les airs penchés, Et les honteux ressorts savamment déclenchés... Péguy,Tapisserie Ste Geneviève et J. d'Arc,1913, p.79.
B. − [Le plus souvent au plur.] Manières, attitudes affectées de la personne qui minaude. Coups d'œil sous l'éventail, soupirs, minauderies, Aveux à mots couverts, vives agaceries (Gautier,Albertus,1833, p.154).Le ballet est ignoble. C'est une exposition de filles à vendre. Elles ont les gestes et les basses petites minauderies de l'emploi, la fadeur voluptueuse et voulue (Taine,Notes Paris,1867, p.11):
2. Mais le gnangnan franco-belge ne valait pas mieux, avec ses minauderies et ses bêtasseries de salon: − «les cheveux», «le petit père», «les colombes», − et tout ce mystérieux à l'usage des femmes du monde. Rolland,J.-Chr.,Foire, 1908, p.698.
Prononc. et Orth.: [minodʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1580 (Philippe d'Alcripe [le Picard], Nouvelle fabrique des excellens traits de verité, éd. Bibliothèque Elzévirienne, p.137). Dér. de minauder*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 46. Bbg. Mack. t.2 1939, p.184. _ Renson (J.). Les Dénominations du visage en fr. et ds les autres lang. rom. Paris, 1962, pp.420-421.

Wiktionnaire

Nom commun

minauderie \mi.nod(ə).ʁi\ féminin

  1. Action, habitude de minauder.
    • Elle est d’une minauderie insupportable.
  2. (Par extension) (Au pluriel) Les mines et les manières affectées elles-mêmes.
    • …, Modeste offre, […], une coquette expression de cette grâce peu comprise en France, où nous l’appelons sensiblerie, mais qui, chez les Allemandes, est la poésie du cœur arrivée à la surface de l’être et s’épanchant en minauderies chez les sottes, …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MINAUDERIE. n. f.
Action, habitude de minauder. Elle est d'une minauderie insupportable. Il se dit, par extension, des Mines et des manières affectées elles-mêmes. En ce sens, il s'emploie plus ordinairement au pluriel. Elle se rend ridicule à force de minauderies.

Littré (1872-1877)

MINAUDERIE (mi-nô-de-rie) s. f.
  • 1Action de minauder. Elle est d'une minauderie insupportable. Voici l'occasion, monsieur, de faire profiter les talents que vous avez pour le grand art de la minauderie, Regnard, Attendez-moi sous l'orme, 9. C'est alors que sied l'art de la minauderie ; Sur l'arrière-saison l'art de la pruderie Convient…, Destouches, Irrésolu, II, 6.
  • 2Mines et manières de galanterie par lesquelles on cherche à plaire. Parce que je voyais que vous répondiez assez bien à toutes ses minauderies, Baron, l'Homme à bonnes fortunes, III, 2. Ce sont vos minauderies qui m'ont enlevé le cœur du chevalier, Dancourt, le Cheval. à la mode, V, 6. Il n'y a point de jolie femme qui n'ait un peu envie de plaire ; de là naissent ces petites minauderies plus ou moins adroites par lesquelles elle vous dit regardez-moi, Marivaux, Marianne, 4e part. Si elles nous plaisent, si leurs minauderies nous séduisent…, Rousseau, Ém. V.

HISTORIQUE

XVIe s. Minauderie, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « minauderie »

 Dérivé de minauder avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minauderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minauderie minodœri

Citations contenant le mot « minauderie »

  • L’artiste au 4 albums nous avait bien manqué, il a fait parti d’une génération de rappeurs qui rappent pour décrire simplement leur vie sans minauderie. Rapunchline : C'est tout le rap français sur un seul site !, C'est officiel, Nessbeal fait bien son retour dans le rap game !
  • « Il me plairait d’imaginer une lettre ouverte et commune, une lettre adressée à nos instances politiques. Une lettre sans compromis et sans minauderie. Une lettre qui ne serait pas complaisante car la situation l’exige. D’aucuns ignorent que depuis longtemps la Culture est le parent pauvre des institutions, celui qu’on oubli, celui qu’on regarde avec indifférence. Depuis des décennies, la Culture été sacrifiée sur l’autel de la rigueur budgétaire chère à l’Europe ! , TRIBUNE LIBRE À JEAN-YVES DELITTE : Quand la lumière se (...) - ActuaBD

Traductions du mot « minauderie »

Langue Traduction
Anglais minauderie
Espagnol minauderie
Italien minauderie
Allemand minauderie
Chinois 小型音响
Arabe minauderie
Portugais minauderie
Russe minauderie
Japonais minauderie
Basque minauderie
Corse minauderie
Source : Google Translate API

Synonymes de « minauderie »

Source : synonymes de minauderie sur lebonsynonyme.fr

Minauderie

Retour au sommaire ➦

Partager