La langue française

Stéréotypie

Définitions du mot « stéréotypie »

Trésor de la Langue Française informatisé

STÉRÉOTYPIE, subst. fém.

A. − IMPRIMERIE
1. Procédé de clichage qui permet la fabrication de stéréotypes (v. stéréotype A). Clichage par stéréotypie. Les clichés de multiplication fournissent des répliques de clichés directs ou de compositions typographiques. Ils résultent d'opérations de clichage, englobant la stéréotypie (stéréos), la galvanotypie (galvanos) et la plastotypie (clichés plastiques) (Impr.1977, s.v. cliché).
2. Vx. Atelier où l'on fabrique les stéréotypes. Je suis v(otre) débiteur de la somme de cinquante francs pour du plâtre fourni à ma stéréotypie (Balzac, Corresp., 1828, p. 350).
B. −
1. PSYCHOL., SOCIOL. Tendance à se conformer à des stéréotypes (v. stéréotype B 1), à se comporter de manière figée, conventionnelle. La rupture du contact affectif donne au comportement une note stéréotypée (...). Cette stéréotypie marque aussi l'affectivité et la pensée (Mounier, Traité caract., 1946, p. 362).Ce besoin de sécurité (...) mène à une certaine rigidité, à une certaine stéréotypie. Ainsi de l'enfant qui demande qu'on lui conte toujours la même histoire exactement dans les mêmes termes (Jeux et sports, 1967, p. 59).
2. PSYCH. Répétition fréquente, incontrôlée et parasitaire d'attitudes, de gestes, de paroles, observée dans certaines maladies du système nerveux. Stéréotypie d'attitudes, de gestes; stéréotypie motrice, verbale. [Les anormaux] éprouvent une sorte de béatitude organique à provoquer indéfiniment les mêmes états élémentaires: balancement de la tête ou du tronc, stéréotypies (Mounier, Traité caract., 1946, p. 408).Fixité, durée, identité, inutilité et inadéquation aux circonstances, tels sont les caractères majeurs communs à ces manifestations. Mais le groupe des stéréotypies comprend des faits (...) qui n'ont pas un mécanisme pathogénique univoque (Porot1975).
3. Caractère de ce qui est stéréotypé (v. ce mot II A). La stéréotypie du réflexe ne représente pas le fonctionnement de base de l'organisme (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 225).
REM.
Stéréotypage , subst. masc.,impr. a) Vx. Synon. de stéréotypie (supra A 1).b) Action de stéréotyper (v. ce mot A); résultat de cette action. Il faut donc huit jours pour tirer le journal, quatre pour le stéréotypage (...), huit pour la composition, huit pour la révision des épreuves (Morienval, Créateurs gde presse, 1934, p. 41).
Prononc. et Orth.: [steʀeɔtipi]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1802 « travail de clicherie » (Lav.); 2. 1832 « atelier où l'on stéréotype » (Raymond); 3. 1886 « image stéréotypée » (Richepin, Braves gens, p. 56: rictus figé dans une stéréotypie d'épouvante); 4. 1900 psychopathol. (P. Sérieux, Nouvelle classification des maladies mentales du Professeur Kraepelin, in R. de psychiatrie, avr., no4, p. 115 ds Quem. DDL t. 29). Dér. de stéréotype*; suff. -ie*. Fréq. abs. littér.: 26. Bbg. Quem. DDL t. 20.

Wiktionnaire

Nom commun

stéréotypie \ste.ʁe.ɔ.ti.pi\ féminin

  1. (Didactique) Art de stéréotyper.
  2. (Psychologie) Répétitions de mots ou de phrases, ou répétition de gestes de manière automatique. Ils sont propres à chaque sujet et ont donc une signification subjective[1].
    • Pour réactiver plus sûrement le processus automatique, on change de chanson à chaque fois en variant l’ordre pour éviter l’apparition d’une stéréotypie. — (Anny Lanteri, Restauration du langage chez l’aphasique, 2009)
    • Les petits enfants privés de liens affectifs montrent des manifestations telles que le repli sur soi, le regard vide, l’apathie, des terreurs injustifiées ou des stéréotypies. — (Catherine Audibert, L’incapacité d’être seul, Payot & Rivages, 2011, page 38)
  3. (Figuré) (Péjoratif) Action de suivre des stéréotypes.
    • La stéréotypie des gestes, des actes, des mensonges de l’Europe a accompli le cycle du dégoût. — (Louis Aragon, La Révolution d’abord et toujours, 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STÉRÉOTYPIE. n. f.
T. didactique. Art de stéréotyper. On dit plutôt aujourd'hui Clichage.

Littré (1872-1877)

STÉRÉOTYPIE (sté-ré-o-ti-pie) s. f.
  • Terme d'imprimerie. Art de stéréotyper. J'ai fait une édition particulière de mon mémoire, sous le titre d'histoire et procédés du polytypage et de la stéréotypie, Camus, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. v, p. 339.

    Atelier où l'on stéréotype.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « stéréotypie »

(Date à préciser) Mot dérivé de stéréotype avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stéréotypie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stéréotypie stereɔtipi

Citations contenant le mot « stéréotypie »

  • Connaissez-vous le phénomène de stéréotypie qui touche les animaux de zoos ? Cette campagne de sensibilisation vous explique tout sur la question. POSITIVR, VIDÉO. Une campagne nécessaire pour sensibiliser sur la captivité des animaux dans les zoos
  • 4. La stéréotypie, la répétition et le caractère sériel de nombreux récits aident le très jeune lecteur à assurer ses prises sur le texte (Poslaniec, 1995). L'opprobre pèse encore sur les récits sériels qui ne figurent que très peu dans les listes officielles (Letourneux, 2017). Or la nécessité s'impose de prendre en compte pour leur efficacité, l'importance de la tension narrative et de l'immersion fictionnelle, présentes également dans les univers ludiques numériques (Baroni, 2007, Chelebourg, 2013). Comment constituer des corpus qui pourraient assurer le difficile passage vers une lecture fluente et autonome, tout en préservant les notions de valeur et d'exemplarité ? , Objets culturels de l'enfance à l'école primaire : quels liens possibles entre la recherche en littérature de jeunesse, la définition des corpus et les pratiques enseignantes ?
  • Au-delà de la « scène de la violence », sa phénoménalité s’inscrit enfin dans des formes de vie plus générales et englobantes. Celles-ci sont caractérisées, d’un côté, par la mise en congruence des éléments figuratifs, modaux, aspectuels et axiologiques qui définissent toute forme de vie d’un point de vue sémiotique, et, de l’autre, par la puissance même de leurs codifications culturelles. Codifications qui les figent, les « canonisent » et déterminent leur statut socio-sémiotique, entre stéréotypie, glorification ou scandale à conjurer : on peut penser à des configurations thématiques telles que le sadisme et le masochisme, à des rituels hybrides ludico-mythiques (tels que les combats de coq ou les corridas), à la complaisance envers la « cruauté » célébrée de telle ou telle « vie criminelle », à l’esthétisation de rôles pathémiques extrêmes (cf. la tragédie), à l’« éthisation » de la violence comme une nécessité morale, à la fascination de la catastrophe, à la jouissance, la fruition ou l’exaltation littéraire (« sublime, forcément sublime »), bref, à la confrontation plus générale de la violence avec le champ ouvert des axiologies. , La violence (revue Actes sémiotiques)
  • Une routine essentielle au bien-être d’Aymeric qui, sous le coup du stress, a tendance à se réfugier dans la stéréotypie et devenir obsédé par les machines et les chiffres. «Nous avions déjà essayé de le laisser sans emploi du temps pendant les vacances scolaires, mais c’est un facteur de stress énorme pour lui. Du coup, on savait qu’il fallait absolument s’organiser pendant le confinement.» Le Quotidien, Autisme et confinement : «Je suis aidante 90 % du temps», confie une maman | Le Quotidien
  • Dans son apostrophe numérique, le vidéaste fait référence à un phénomène appelé stéréotypie, un trouble consistant à répéter les mêmes gestes ou les mêmes mots, qui touche aussi les humains. Les associations de défense de la cause animale mettent en avant la stéréotypie des animaux sauvages élevés en captivité, soulignant que c'est leur stress qui provoque ces troubles, pour militer contre les parcs zoologiques.  , Fil Info | Un ours tourne en rond au zoo de Mulhouse, la toile s'enflamme
  • Puisque les stéréotypies motrices font partie des critères diagnostiques du trouble du spectre de l'autisme, un diagnostic supplémentaire de trouble des mouvements stéréotypés n'est pas donné lorsque ces comportements répétitifs sont mieux expliqués par l'autisme. Toutefois, lorsque les stéréotypies causent une automutilation et deviennent au centre d'un traitement, les deux diagnostics peuvent être appropriés. Psychomédia, 8 troubles à ne pas confondre avec l'autisme | Psychomédia
  • Et on échange tous les jours. Le simple accompagnement d'un autiste dans un club sportif, à travers par exemple l'association Un ballon pour tous, suffit à ce que l'enfant sorte de sa stéréotypie gestuelle, de ses balancements... Quand il est dans l'activité, sur une piste de ski, dans une piscine, sur un terrain de foot, l'autisme s'en va. C'est vérifié. Même dans les cas complexes. En août dernier, on a fait de la bouée tractée à Evian avec, tour à tour, 28 autistes, leur expression émotionnelle était unique.  LExpress.fr, Les vrais héros de "Hors normes": "On finit par se demander qui soigne qui" - L'Express

Traductions du mot « stéréotypie »

Langue Traduction
Anglais stereotypy
Espagnol estereotipia
Italien stereotipia
Allemand stereotypie
Chinois 刻板印象
Arabe الصورة النمطية
Portugais estereotipia
Russe стереотипия
Japonais 常同
Basque estereotipiari
Corse stereotipa
Source : Google Translate API

Stéréotypie

Retour au sommaire ➦

Partager