La langue française

Lot

Sommaire

Définitions du mot lot

Trésor de la Langue Française informatisé

LOT, subst. masc.

A. − Part d'un ensemble qu'on a partagé ou qui s'est trouvé partagé. Faire des lots (Ac.). Ayez deux bécasses, désossez-les et videz-les de manière à en faire deux lots: le premier de la chair, le second des entrailles et des foies (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 347).Chez les anciens Germains la terre n'appartenait à personne; chaque année la tribu assignait à chacun de ses membres un lot à cultiver, et on changeait de lot l'année suivante (Fustel de Coul.,Cité antique,1864, p. 68):
1. Vingt ballons bouillis et obturés (...) seront ouverts par lui au pied des hauteurs qui forment le premier plateau du Jura (...) vingt autres ballons seront ouverts sur une montagne (...) et vingt autres, enfin, à deux mille mètres (...). Dans le premier lot, huit ballons se troubleront; dans le deuxième, cinq; dans le troisième, un seul. J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 116.
DR. Portion d'une succession établie lors du partage d'un bien ou d'un ensemble de biens indivis. Égaliser les lots (Ac. 1835-1935). Ils arrivaient aux trois hectares de prés qu'il s'agissait de partager (...). Une seule contestation les attarda, à propos du troisième lot, qui manquait d'arbres, tandis qu'un petit bois se trouvait divisé entre les deux autres (Zola, Terre,1887, p. 52).
B. − Ensemble de marchandises ou de produits acquis, vendus ou donnés ensemble. Un lot de livres. On lui offrait en cadeau une douzaine d'oeufs, un morceau de lard (...) un lot de pommes de terre, quelques fruits (Renan,Souv. enf.,1883, p. 29).Marie Legagneux monta le prix du lot de dix francs en dix francs et l'enleva à six cents (Hamp,Marée,1908, p. 24):
2. Je croyais que c'était une vente, que vous vendiez vos objets d'art (...). Alors, j'ai osé dire, car je suis un riche citoyen de Venise, que j'étais acheteur du tout. Tout le lot, sans inventaire. Je suis preneur du tout à 20 000 florins. Salacrou,Terre ronde,1938, II, 3, p. 203.
Arg. et pop. Femme jeune et jolie. Un beau petit lot. Y a Flippe, commença Mille Pattes en affectant d'être au-dessus de pareils soucis, qu'est chipé pour un lot (Carco,Équipe,1919, p. 127).
P. ext. Ensemble d'éléments considérés comme formant un tout. Lot de timbres-poste; lot d'éclopés; se détacher, être au-dessus du lot; dominer le lot. Il avait un lot d'histoires assez drôles sur des gens de Guermantes (Proust,Temps retr.,1922, p. 1009).Les taureaux (...) commencèrent de galoper en se bousculant (...). Le conocedor [gardien d'un troupeau de taureaux] galopait (...) à demi retourné sur sa selle pour surveiller la vitesse du lot (Montherl.,Bestiaires,1926, p. 500).C'était un brave garçon, et de la plus vieille famille d'ici. − On dit que c'était le meilleur du lot (La Varende,Trois. jour,1947, p. 63).
C. − Ce que reçoit le gagnant d'une loterie. Lot de tombola. Une dame emportait le dernier lot, une petite cuvette de poupée (Zola,E. Rougon,1876, p. 348).
Gros lot. V. gros II A 2 a.Lot de consolation. V. consolation B 2 c.
DROIT
Obligation, valeurs à lots. Obligations, valeurs participant à des tirages au sort périodiques qui peuvent rapporter des lots à leur porteur. Elle (...) venait d'échouer auprès d'Allain Targé dans des démarches pour obtenir une émission de valeurs à lots (Barrès,Cahiers,t. 1,1897, p. 215).
Billets à lots. Titres d'actions donnant droit à participer à des tirages au sort périodiques qui peuvent rapporter des lots à leur porteur. Quand furent émis les premiers billets à lots de Rothschild, il se précipita pour en acheter (Rolland,Beethoven,t. 1,1937, p. 42).
D. − Au fig. Ce qui échoit à quelqu'un. Synon. part.Lot de malheurs. Mon lot est d'être persécuté (Ac. 1798-1878). La misère est le lot de cette famille (Ac. 1835). Il faut éviter l'erreur au milieu de cette complexité d'études; il faut donc fixer la méthode, et c'est mon lot (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 22).Je supporte moins bien les maux de tête qu'aux temps où ils étaient mon lot quotidien (Du Bos,Journal,1923, p. 403):
3. estelle: Le canapé bordeaux? Vous êtes trop gentille, mais ça ne vaudrait guère mieux. Non, qu'est-ce que vous voulez? Chacun son lot: j'ai le vert, je le garde. Sartre,Huis clos,1944, 4, p. 125.
Prononc. et Orth.: [lo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1140 «partie d'un tout que l'on partage entre plusieurs personnes» (Geffrei Gaimar, Hist. des angl., éd. A. Bell, 4375: loz e [cavles]); 2. ca 1245 fig. «ce que le hasard, la destinée, la nature octroie à quelqu'un» (Philippe Mousket, Chroniques, 28678 ds T.-L.); 3. a) 1260 jeter au los «tirer au sort sa place à la halle» (Etienne Boileau, Métiers, 339 ds T.-L.); 1283 jeter los «tirer les lots au sort» (Philippe de Beaumanoir, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 569); b) 1680 «ce qui échoit à un gagnant dans une loterie» (Rich.; aussi: gros lot); c) 1890 fin. valeurs, obligations à lots (Lar. 19eSuppl.); 4. 1429 «un certain nombre d'objets, de marchandises» (Doc. ds Mantellier, Histoire de la communauté des marchands, t. 3, p. 147: lot de cuirs). De l'a. b. frq. *lot «id.»; cf. le got. hlauts «sort, héritage»; a. h. all. hlôz «sort»; m. h. all. lôz «sort, héritage, destinée»; all. Los «sort, billet de loterie, destinée, parcelle». Fréq. abs. littér.: 687. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 772, b) 904; xxes.: a) 1 095, b) 1 118. Bbg. Chautard Vie étrange arg. 1931, p. 112. _ Massicotte (M.). Le Parler rural de l'Île-aux-Grues. Québec, 1978, pp. 142-143. _ Quem. DDL t. 9.

Wiktionnaire

Nom commun

lot \lo\ masculin

  1. Portion d’un tout que l’on partage entre plusieurs personnes. Il se dit principalement en matière de succession.
    • Faire des lots.
    • La formation, la composition des lots.
    • Ce lot est plus fort que l’autre.
    • Égaliser les lots.
    • Les lots ont été tirés au sort.
  2. Ce qui échoit dans une loterie à chacun des billets gagnants.
    • Le gros lot lui est échu.
    • Gagner un lot de dix mille francs.
  3. (Figuré) Ce que nous donne en partage la destinée, le sort.
    • Les voleurs de voitures, les pickpockets, les pilleurs de troncs d'église et surtout les cambrioleurs sont le lot quotidien de ces policiers qu'il est fréquent de croiser dans les couloirs du troisième étage du Quai des Orfèvres, […]. — (Roger Borniche, L'affaire de la môme Moineau, Grasset, 1986, chap.12)
    • La traditionnelle « vogue des marrons » de la Croix-Rousse a démarré samedi dernier pour sept semaines avec son lot de manèges, pêches aux canards et autres stands de tirs qui réjouissent les badauds, et ses inévitables problèmes de bruit et de stationnement qui irritent les riverains. — (Anne-Caroline Jambaud, Vogue des marrons : le maire du 4e prend un coup de chaud, dans LibéLyon, 7 octobre 2010)
    • La misère est le lot de cette famille. — La persécution a été le lot des premiers syndicalistes.
  4. (Familier) Femme, généralement plaisante, jolie. Souvent dans des expressions comme « beau, bath, chouette petit lot ».
    • « Résidu de fausse couche » est très apprécié au drugstore. Mais, d’une façon générale, une femme y est une « affaire » ou un « lot ». — (Jean Monod, Les Barjots : essai d'ethnologie des bandes de jeunes, Julliard, 1968)
    • Je ne céderais ma place pour rien au monde. Pas même pour un harem rempli de petits lots. — (Erik Wietzel, Ne cherche pas à savoir, XO Éditions, 2010)
    • En conformité avec l’adage qui se ressemble s’assemble, sa copine Sonia est également un beau petit lot, bien qu’elle soit dotée d’une paire d’yeux au clignement idiot accompagné d’une bouche en cul de poule qui lui donne un air de cruche impeccable. — (Rip, Coke de combat, Éditions Léo Scheer, 2011)
  5. Ensemble de choses d’une même sorte qui forme un tout.
    • Henri se leva, fouilla dans un tiroir, exhuma tout un lot de paperasses qu’il éparpilla sur la table. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 118)
    • Dans le lot de chandails à manches courtes, il y en a un que j'ai pris expressément pour toi. Elle le présenta. C'était un maillot plus grand que les autres, […]. — (Andy Weller Jocelyn, Le château aux cyprès, Éditions Pour Tous, 2003, page 214)
    1. (Industrie pétrolière) Quantité d’un même produit pétrolier liquide, expédiée séparément dans une canalisation ou un oléoduc.
  6. (En particulier) (Sports hippiques) Ensemble des chevaux participant à une course.
    • Olifan de la Barre vaut bien ce lot. — (canaltur.fr)
    • Du poteau de départ jusqu'au poteau d'arrivée, ils sont au-dessus du lot. — (Finale du GNT : la parade de Cleangame, Equidia)

Nom commun

lot \Prononciation ?\ masculin

  1. Lot.
    • jeter lots, tirer au sort.
  2. (Métrologie) Mesure pour les grains, les solides, les liquides.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOT. n. m.
Portion d'un tout que l'on partage entre plusieurs personnes. Il se dit principalement en matière de succession. Faire des lots. La formation, la composition des lots. Ce lot est plus fort que l'autre. Égaliser les lots. Les lots ont été tirés au sort. Il signifie aussi Ce qui échoit dans une loterie à chacun des billets gagnants. Le gros lot lui est échu. Gagner un lot de dix mille francs. Il se dit figurément de Ce que nous donne en partage la destinée, le sort. La misère est le lot de cette famille. La persécution a été le lot des premiers chrétiens.

Littré (1872-1877)

LOT (lô ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des lô-z égaux ; lots rime avec repos, travaux, etc.) s. m.
  • 1Portion d'un tout qui se partage au sort ou autrement entre plusieurs personnes. La chose ainsi réglée, on composa trois lots ; En l'un les maisons de bouteille, Les buffets dressés sous la treille, La vaisselle d'argent, les cuvettes, les brocs, La Fontaine, Fabl. II, 20. Ils assignèrent à la tribu de Juda le premier lot, Bossuet, Hist. II, 3.
  • 2 Fig. Ce qui échoit en partage dans la vie. Il est vrai, de tout temps la raison fut son lot [de l'homme], Boileau, Sat. VIII. Le corps est faible, et l'esprit n'est point prompt : c'est un lot de damné, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 85. Mais le ciel fit les femmes Pour corriger le levain de nos âmes, Pour adoucir nos chagrins, nos humeurs, Pour nous calmer, pour nous rendre meilleurs ; C'est là leur lot, Voltaire, Nanine, I, 1. Votre lot est marqué : des larmes et des fers, Chénier M. J. Gracques, II, 3. Des erreurs de l'espèce humaine Dieu veut que chacun ait son lot, Béranger, Couplet. Au hasard, alors ces matrones [les Parques] Faisant deux lots de notre temps, Béranger, Contemp.
  • 3Ce que gagne à une loterie celui à qui échoit un bon billet. Gagner un lot de mille écus.

    Le gros lot, le lot qui a le plus de valeur dans une loterie. Le gros lot tomba à un garde du roi de la compagnie de Lorge ; il était de 4000 louis, Saint-Simon, 77, 258.

    Fig. Votre lot a été et est encore un des plus désirables dans cette grande loterie où les bons billets sont si rares, et où le gros lot d'un bonheur continu n'a été gagné par personne, Voltaire, Lett. Chesterfield, 24 sept. 1770.

  • 4Ancienne mesure des liquides valant quatre pintes de Paris.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais se d'eus [il] ne le prent [le tribut] et ne paient le lot, Saxons, XVII.

XIIIe s. Il convient que ele [la départie, le partage] se face par l'une des quatre voies, si comme par segneur ou par juise [jugement], ou par los geter, ou par l'acor de cix [ceux] qui ont les parties à fere,

XIVe s. Aussitost… Qu'uns bons compains aroit buit demi lod de vin, Baud. de Seb. XII, 598.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LOT. Ajoutez :

5Nom d'un papier-monnaie russe. Les papiers à spéculation, tels que les lots, Journ. des Débats, 26 mai 1876, 1re page, 5e col.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XVIe s. Tacre de cuir [la tacre était de dix cuirs] et lot, pour ce qu'il y a deux tacres à chacun lot, Mantellier, Glossaire, Paris, 1869, p. 41.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOT, s. m. (Jurisprud.) signifie portion d’une chose divisée en plusieurs parties pour la partager & distribuer entre plusieurs personnes.

Dans les successions, quand l’aîné fait les lots, c’est ordinairement le cadet qui choisit.

Quelquefois on les fait tirer au sort par un enfant, ou bien la distribution s’en fait par convention.

Entre co-héritiers, les lots sont garans les uns des autres. Voyez Héritier, Partage, Succession.

Tiers lot, en matiere bénéficiale, est celui qui est destiné à acquitter les charges, les deux autres étant l’un pour l’abbé commendataire, l’autre pour les religieux. Voyez Abbé, Bénéfice, Religieux, Réparations. (A)

Lot, se dit aussi en termes de loterie, de la part en argent, en bijoux, en meubles, marchandises, &c. dont est composée une loterie, & que le hasard fait tomber à quelques-uns de ceux qui y ont mis. On appelle gros-lot celui qui est le plus considérable de tous. Dictionnaire de Commerce.

Lot, (Mesure des liquides.) vieux mot de notre langue, qui entr’autres significations, dit Ménage, désigne une mesure de choses liquides ; ensuite cet auteur nous renvoie pour l’explication, au Glossaire de Ducange, lequel ne nous instruit pas mieux ; mais Cotgrave nous apprend que le lot est une mesure contenant un peu plus de deux pintes d’eau ; Borel, dans ses recherches & antiquités gauloises, remarque qu’en 1351, le lot de vin valoit deux deniers.

Lot, le, (Géog.) riviere de France ; ses anciens noms latins sont, selon Baudrand, Olda, Oldus, Olindis, Olitus, & plus récemment Lotus. Il prend sa source dans le Gévaudan, au-dessus de la ville de Mende, & se jette dans la Garonne à Aiguillon. Il commence d’être navigable à Cahors, & quoiqu’il ne le soit que par des écluses, sa navigation est très utile. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lot »

De l’ancien bas vieux-francique *lot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. et portug. lote ; ital. lotto ; du germanique : anc. haut allem. hloz ; goth. hlauts ; allem. mod. Loos ; angl. lot, sort, part, lot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle)[1] De l’ancien français lot, du germanique *hlauts[2] qui donne Los en allemand, lot en anglais, lot en néerlandais, lott en suédois, hlutur en islandais. Plus avant, apparenté[3] au latin clavis (« clé, ce qui sert à fermer »), à clos, enclos avec évolution sémantique vers « enclos, lopin de terre, portion de terre dont on hérite, héritage » puis « héritage, destinée ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lot lo

Citations contenant le mot « lot »

  • Pour le gros lot de cinq cent mille francs, pourquoi vendre tant de billets, puisqu'il n'y en a qu'un seul qui gagne ? De Jules Jouy
  • C'est le lot des mal-aimées de se raccrocher des heures voire des jours à des bouts de phrases écervelées. De Astrid d'Ozan / Catin
  • Espoir. Désir et expectation roulés en un seul lot. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • C'est le lot des intellectuels et des artistes d'être inquiets. De Alice Parizeau / Nata et le professeur
  • La richesse est le lot dérisoire d'individus ayant renoncé à l'éternité. De Sébastien Lapaque / Un siècle d'avarice
  • C'est le lot de l'âge et de la sagesse que de ramener les désirs à un niveau de satisfaction possible. De Robert Blondin / 7ème de solitude ouest
  • La solitude est le lot de ce qui vit sur terre ; et des êtres terrestres, l'homme est le plus solitaires. D'autant plus solitaires, tristement, s'il est entouré de sa race. De Henry Miller / Le Monde du sexe
  • Accepte-toi toi-même d'abord, accepte tout ce que ton être comporte, ses richesses et ses pauvretés ; accepte d'agir tel que tu es : accepte ton lot. De Gustave Desbuquois
  • Tous les hommes ont les mêmes droits... Mais du commun lot, il en est qui ont plus de pouvoirs que d'autres. Là est l'inégalité. De Aimé Césaire / La Tragédie du roi Christophe
  • La personne qui achète un billet de loterie le lundi en vue d'un tirage le vendredi a deux fois plus de «chances» de mourir avant le tirage que de gagner le gros lot. De Jean Dion / Le Devoir - 18 Février 1999
  • Et pourtant, j'ai eu aussi mon lot de chagrins, de malheurs. Il faut toujours se raccrocher à la vie. C'est une question de bien-être mental. De Michèle Morgan / Extrait de l'interview du Journal du Dimanche du 28 février 2010
  • Chaque période connaît son lot de violences, d'horreur, de barbarie, mais aussi de lumière, de joie et de progrès. En tant qu'artiste, tout ce que je peux faire, c'est tenter de faire oublier pendant deux heures le monde du dehors. De Alexis Michalik / Le Figaro
  • Les lots de consolation ne consolent jamais. De Frédéric Dard
  • Il s’agit du premier comité de pilotage de ce type au niveau la région Occitanie. Son vice-président local, Vincent Labarthe, ajoute : « c’est une réelle nécessité pour le territoire. Chacun a des spécificités et cette déclinaison départementale est importante. Parmi les propositions retenues, il y a l’allongement de la période de formation ». , Lot. Le comité de pilotage départemental « aéronautique » se met en place | Actu Lot
  • Le module « Oursin » qui prend la forme de demi-sphères de 15 cm de rayon présentant à la surface des piquants de 35 cm de long. Chaque unité est composée de 23 blocs piquants. Chaque module possède, en son embase, une collerette et 3 plots de soutien, par lesquels ils peuvent être fixés à un système de fixation par lestage (rochers, petits plots en béton), ou par encrage directement dans la roche. , Lot. Des récifs artificiels immergés dans le lac du Tolerme pour favoriser le repeuplement piscicole | Actu Lot
  • Julien Denormandie, quelques jours après sa nomination au sein du gouvernement Castex renoue donc avec ses racines lotoises, puisque le haut fonctionnaire de 40 ans est né à Cahors en 1980. Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, il a passé une partie de son enfance dans la campagne lotoise. ladepeche.fr, Le ministre de l'Agriculture attendu dans le Lot, ce vendredi matin, pour une visite officielle - ladepeche.fr

Traductions du mot « lot »

Langue Traduction
Anglais lot
Espagnol lote
Italien lotto
Allemand menge
Chinois 很多
Arabe كثيرا
Portugais muitos
Russe много
Japonais たくさん
Basque asko
Corse assai
Source : Google Translate API

Synonymes de « lot »

Source : synonymes de lot sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lot »

Partager