La langue française

Lacer

Sommaire

  • Définitions du mot lacer
  • Étymologie de « lacer »
  • Phonétique de « lacer »
  • Citations contenant le mot « lacer »
  • Traductions du mot « lacer »
  • Synonymes de « lacer »
  • Antonymes de « lacer »

Définitions du mot lacer

Trésor de la Langue Française informatisé

LACER, verbe trans.

A. −
1. Attacher les deux parties d'un objet (généralement un vêtement, une chaussure) au moyen d'un lacet qui passe alternativement de l'une à l'autre. Sa voile était de toile; les lés n'en étaient point cousus, mais lacés dans le sens de la longueur (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 2).Il laçait ses souliers, assis à son ordinaire, sur la dernière marche de l'escalier (Peyré, Matterhorn,1939, p. 187):
Elle, serrée dans un corset qu'elle ne laçait qu'une fois par semaine, s'en allait droite, la taille étranglée, les épaules larges, les hanches saillantes, en se dandinant un peu. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Martine, 1883, p. 110.
Emploi pronom. passif. Un corset, un cache-corset, et un pantalon vareuse qui se lacent ou se boutonnent par derrière (Giraudoux, Folle,1944, I, p. 69).
En partic., vx. Lacer une femme. Lui lacer son corset. Se faire lacer. Te lacer! Te voir aller et venir dès l'aube en chemise, mirant ton front jeune à ton vieux miroir! (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 338).M. Gros, ce bon curé par qui Mmede Warens quelquefois, se faisait lacer, lui rendit son jeune pensionnaire (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 53).
Emploi pronom. réfl. Elle se laça droit, sans passer d'œillets (Balzac, E. Grandet,1834, p. 79).
Part. passé en emploi adj. Qui se ferme au moyen d'un lacet. Corsage lacé dans le dos. Il me dégoûtait trop, avec ses bottes lacées et ses gants paille (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 262).
2. MAR., vieilli. Lacer (une bonnette, une voile). Synon. transfiler.On lace une bonnette à la basse voile quand il fait beau temps et qu'il vente très peu (Jal1).
B. − Rare, littér.
1. Serrer étroitement. Synon. enlacer.Le haubert (...) lace Sa poitrine lasse (Moréas, Pèlerin pass.,1891, p. 31).
Emploi pronom. réciproque. Synon. s'enlacer, s'entrelacer.Ses cent lianes se lacent, s'entremêlent, se nouent, se nattent en une sorte de câble difforme et tortu (Claudel, Connaiss. Est,1907, p. 77).
Part. passé en emploi adj. Ces paraphes compliqués, lacés, relacés, de la prétention bourgeoise (H. Bazin, Vipère,1948, p. 146).
2. [Constr. avec un compl. prép. locatif] Attacher étroitement. Ils s'embrassaient en se laçant les bras autour des épaules (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 197).
Au fig. Les ravissements qui les laçaient jadis l'un à l'autre (Huysmans, Sœurs Vatard,1879p. 272).
C. − Lacer (un filet). Synon. mailler. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Lacé, subst. masc.Entrelacement de petits grains de verre servant à orner les lustres. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [lase], (il) lace [la:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. lasser. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « attacher à l'aide de lacets » (Roland, éd. J. Bédier, 2989 : lacet son helme; 1042 : Helmes laciez); 1176-84 d'une femme soi lacier (Gautier D'arras, Ille et Galeron, 3093 ds T.-L.); spéc. mar. 1687 lasser [une voile] (Desroches, Dict. des termes de marine ds Jal1); 2. 1155 « enlacer, joindre » lacier les mains (Wace, Brut, 1122 ds T.-L.); spéc. 1530 lasser « couvrir la femelle (en parlant du chien) » (Palsgr., p. 612 a); 3. ca 1180 « constituer un filet avec des lacets » (Marie de France, Fables, 17, 7 ds T.-L. : Del lin puet hum la rei lacier, Dunt hum les [oisels] puet tuz damagier). Du lat. laqueare, « lier, garrotter; enlacer, enserrer ». Fréq. abs. littér. : 41.
DÉR. 1.
Lacerie, subst. fém.Vannerie. Fin tissu de paille ou d'osier. Le corps d'une corbeille est généralement fait de lacerie (Havard t. 3 1889).[lɑsʀi], [la-]. Pt Rob. lasserie (var.). 1reattest. 1765 lasserie « ouvrages les plus beaux et les plus fins des vanniers » (Encyclop., s.v.); de lacer*; suff. -erie*.
2.
Laceur, -euse, subst.Ouvrier, ouvrière qui confectionne des filets. Synon. mailleur. (Dict. xixeet xxes.).[lasœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1260 « personne qui exécute des ouvrages de maille, de filet » (E. Boileau, Métiers, 78 ds T.-L.); de lacer, suff. -eur2*; cf. en 1226 le subst. fém. laciere (Gdf.), suff. -ière*.

Wiktionnaire

Verbe

lacer \la.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Serrer avec un lacet.
    • Si nous devions apprendre, chaque matin, à lacer nos souliers, nous perdrions une heure chaque fois : nous nous lasserions nous-mêmes autant que nous lacerions nos souliers! — (Placide Gaboury, Sérénité en 12 étapes, éditions de Mortagne, Boucherville (Québec), 2e édition, 2017, p. 60)
    • Il vérifia une dernière fois la nominette aux armes de la ZP3 Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem, laça les bottines à tige et se prépara à sortir. — (Isabelle Corlier, Ring Est, Ker Éditions, 2018, chap. 4)
  2. (Par extension) Serrer les lacets du corset de quelqu’un.
    • Lacer une femme.
    • Cette femme se lace elle-même.
  3. (Régionalisme) (Chasse) Prendre au lacs.
    • S’il n’y avait pas de merles à bec jaune, les roussettes se feraient prendre toutes aux lacs, mais ils sont si malins pour avoir vécu autour de nos maisons qu’ils apprennent à se méfier, à décrocher la « graine » sans se faire « lacer ». — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Adjectif

lacer \Prononciation ?\ masculin

  1. Déchiré, mutilé, mis en pièces, saccagé.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LACER. v. tr.
Serrer avec un lacet. Lacer une guêtre, une bottine. Des brodequins lacés. Lacer un corset. Par extension, Lacer une femme. Cette femme se lace elle-même.

Littré (1872-1877)

LACER (la-sé ; quelques-uns, à tort, prononcent lâ-sé, et confondent ce verbe avec lasser ; le c prend une cédille devant a et o : laçant, laçons) v. a.
  • 1Serrer avec un lacet. Lacer un corset, un bas de peau. Lacer une femme. Se faire lacer.
  • 2 Terme de marine. Lacer la voile, attacher à la vergue une partie de la voile ; ce qui se pratique quand le vent est violent.

    Lacer la voile, se dit aussi de deux voiles qu'on réunit au moyen d'un petit filin ou raban.

    Lacer ou mailler une bonnette, attacher une bonnette à une voile à l'aide de petits anneaux en cordage qui servent à la laçure.

  • 3Faire les mailles d'un filet.
  • 4 Terme de chasse ou de meute. Couvrir la femelle, en parlant des chiens. Une chienne qui a été lacée par un mâtin.
  • 5Se lacer, V. réfl. Se serrer avec un lacet Cette femme se lace elle-même.

HISTORIQUE

XIe s. [Ils] lacent lur helmes, Ch. de Rol. LXXVIII.

XIIe s. Uns grans sollers aveit, que uns freres li presta, Entur le col del pié à nuals les laça, Th. le mart. 50. Asolez [absolvez], funt il, cels qui sunt escumengié [excommuniés] E cels qui sunt par vus suspendu e lacié, ib. 148.

XIIIe s. Dont s'en alerent cele part tout d'un front, et furent tuit armé es vessiaus, les hiaumes lacés, Villehardouin, CLXX. Lacié [pris] m'avés, n'en puis retraire, Ou bien m'en prenge, ou mal m'en viegne, Fl. et Bl. 2268. Robe porprine vestue [il] ot ; Si fu laciés au mix [mieux] qu'il pot, ib. 2869. Après fit lachier son hyaume et puis prist son escus, H. de Valenciennes, XXXI.

XVIe s. Et resta tenant ses deuz bras sus la poictrine, lassez l'ung sus l'aultre, Rabelais, Pant. III, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LACER, v. act. (Gramm. & art méchan.) c’est serrer ou fermer avec un lacet ; on lace un corps en passant un lacet dans les œillets percés sur ses bords à droite & à gauche. On lace une voile en la saisissant avec un quarentenier qui passe dans les yeux du pié & qui l’attache à la vergue, lorsqu’on est surpris de gros tems, & qu’il n’y a point de garcelles au ris. On fait lacer ses lices par de bons chiens, c’est-à-dire couvrir, &c. Quand une lice lacée a retenu, on dit qu’elle est nouée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lacer »

Lacs ; anciennement au régime singulier, lac ; wallon, lèsi ; namur. lâsi ; provenç. lassar, lachar. Le sens de lacs s'est plus particulièrement conservé dans enlacer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin laqueare (« lier, garrotter, enlacer, enserrer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’indo-européen commun *lek [1] (« déchirer ») qui donne le grec ancien λακίς, lakís (« déchirure, morceau déchiré ») et λακίζω, lakízo (« déchirer »), l’albanais lëkurë (« peau »), lakuriq (« nu »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lacer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lacer lase

Citations contenant le mot « lacer »

  • La différence entre un artiste et une paire de chaussures, c’est que l’artiste doit pouvoir partir avant de lasser, tandis que les chaussures, il vaut mieux les lacer avant de partir. De Philippe Geluck / Le Chat
  • Aujourd’hui, Nike va encore plus loin dans cette « transformation numérique », avec ses Adapt Huarache. Il s’agit en effet d’un modèle qui offre non seulement un côté « autolaçant », mais aussi une compatibilité avec… Siri ! De cette manière, les porteurs de ces Adapt Huarache peuvent demander directement à Siri, depuis leur Apple Watch ou leur iPhone, de lacer leurs chaussures. Pour cela, les baskets disposent d’un petit moteur à l’intérieur de la semelle intermédiaire, qui tire sur les lacets. Presse-citron, Oui, vous pouvez demander à Siri de lacer ces baskets Nike !
  • Les cartes à lacer sont un matériel Montessori qui permet de développer la motricité fine et demande à l’enfant précision et concentration. Dans ce coffret sont proposées des activités de laçage autour des lettres pour mémoriser naturellement le tracé des lettres majuscules. Sur chaque carte figure une lettre que l’enfant doit tracer en passant son lacet dans les trous. Le point de démarrage et le sens du tracé sont indiqués.  Les cartes des majuscules sont bleues, celles des minuscules roses, selon le code Montessori de la collection Balthazar, repris dans les autres ouvrages. Les lacets sont rouges et bleus (un bleu pour les consonnes, un rouge pour les voyelles). Deux cartes bonus permettront à l’enfant de tracer ses héros préférés : Balthazar et Pépin.  , Des cartes à lacer Montessori pour apprendre à écrire aux enfants
  • " Par ce confinement, vous avez peut-être sortie votre machine à coudre pour la confection de vos masques ? Vos enfants sont intéressés par cette activité ? L'activité du jour : mon premier projet de couture !  Parfait pour apprendre à suivre une ligne de couture. A partir de 4 ans avec les cartes à lacer ", explique Adeline Vialet-Chabrand. , Edition Luneville | Une ou deux idée(s) par jour pour occuper vos enfants : les initier à la couture en créant une carte à lacer
  • Une application permet de lacer et de desserrer automatiquement les chaussures LExpansion.com, Pour Nike, le laçage automatique a de l'avenir - L'Express L'Expansion

Traductions du mot « lacer »

Langue Traduction
Anglais lace up
Espagnol atarse
Italien allacciare
Allemand schnüren
Chinois 花边
Arabe ربط الحذاء
Portugais amarrar
Russe зашнуровать
Japonais ひもで締める
Basque parpailatu
Corse arriccà
Source : Google Translate API

Synonymes de « lacer »

Source : synonymes de lacer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lacer »

Partager