La langue française

Prologue

Définitions du mot « prologue »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROLOGUE, subst. masc.

A. − ART DRAM.
1. [Dans le théâtre gr.] Partie de la pièce qui précède l'entrée du choeur où l'on exposait le sujet. Dans le théâtre des Grecs, le prologue servait à initier les spectateurs à la marche du drame et à ses développements: il était dit par un acteur (Bouchard1878).
2. [Dans les mystères du Moy. Âge et le théâtre classique] Récitatif en prose ou en vers destiné à exposer le sujet de la pièce en honorant la personnalité à qui elle était dédiée. Jodelle, dans le prologue d'Eugène, Grévin dans celui de La Trésorière, Jean de La Taille dans celui des Corrivaux, s'attaquent aux farces et aux farceurs avec un ton de grand mépris, se vantant d'écrire pour les princes, et non pour la populace en sabots (Sainte-Beuve,Tabl. poés. fr., 1828, p.209).Racine inventa le prologue où triompha Mmede Caylus, nièce de Mmede Maintenon. Le roi y est loué par la piété incarnée (Mmede Caylus était bien en chair) de ne combattre que pour la gloire de Dieu (Mauriac,Vie Racine, 1928, p.186).
3. P. méton. Comédien chargé de réciter le prologue dans le théâtre grec, les mystères du Moyen âge et le théâtre contemporain s'inspirant du théâtre antique. Toutes les têtes se tournèrent vers l'estrade. Ce fut à ne plus s'entendre. −Le cardinal! le cardinal! répétèrent toutes les bouches. Le malheureux prologue resta court une seconde fois (Hugo,N.-D. Paris, 1832, p.41).Au lever du rideau, tous les personnages sont en scène. Ils bavardent, tricotent, jouent aux cartes. Le prologue se détache et s'avance (Anouilh,Antigone, 1946, p.135).
4. P. ext. Introduction servant à présenter des événements antérieurs à l'action proprement dite dans une oeuvre théâtrale, lyrique ou cinématographique. Le soir, lecture de la pièce de Hennique, Les Deux patries, dont Daudet dit avoir donné l'idée. Un prologue très original, mais une pièce manquant de la mâle écriture nécessitée par le sujet (Goncourt,Journal, 1893, p.441).Le goût (parfois incisif) de notre époque étant favorable aux dissonances, et l'oreille d'autre part ayant perçu que même des septièmes majeures sont fort douces à l'occasion (il y a la manière: voir le prologue de Pelléas et Mélisande) (Arts et litt., 1935, p.34-12):
1. Le travail des leitmotive sera plus ou moins raffiné selon le talent du musicien et les exigences de son metteur en scène. À titre d'exemple, transcrivons ici le découpage musical du prologue d'un film capital: Hiroshima, mon amour (mise en scène d'Alain Resnais...)... Samuel,Art mus. contemp., 1962, p.762.
B. − MUSIQUE
1. Acte suivant l'ouverture dans un opéra ou un opéra-ballet du théâtre lyrique ancien où sont glorifiés, honorés des personnages ou des événements importants. L'Europe galante [1697] se compose d'un prologue mythologique (compté comme première entrée), représentant une forge, où, sous la présidence de Vénus, on forge les traits de l'amour (Brillant,Probl. danse, 1953, p.200).
2. Prélude, ouverture dans une oeuvre musicale. C'est cette doctrine [chrétienne] que Gounod a réussi à résumer dans Rédemption, ou du moins la part la plus essentielle de cette doctrine, celle qui sert de titre à son oeuvre. Un prologue et trois parties suffisent à cette tâche (Saint-Saëns,Portr. et souv., 1909, p.103).Mais quel prologue à une sonate! Beethoven sait-il bien où cela le mène? A-t-il calculé d'avance de telles dimensions? (Rolland,Beethoven, t.1, 1937, p.245).
C. − Littéraire
1. Introduction, discours préliminaire d'un ouvrage où l'on expose le sujet, servant parfois d'avertissement ou de dédicace. Car, ainsi que je l'ai dit au prologue, en tout état de cause, nous ne pouvons admettre que l'humanité, de quelque façon qu'elle s'exprime, se trompe (Proudhon,Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.44).Le prologue de l'Évangile de saint Jean suggère la réponse qu'il convient de donner à cette question (Gilson,Espr. philos. médiév., 1931, p.28):
2. Quant à l'accusation portée par les Jésuites de Montferrand dans le prologue des thèses soutenues en leur collége le 25 juin 1651, Pascal y répondit lui-même par une lettre adressée à M. de Ribeyre, premier président à la Cour des aides de Clermont, qui en avait reçu la dédicace... Sainte-Beuve,Port-Royal, t.2, 1842, p.474.
2. P. ext., dans le lang. cour. Synon. préambule, préliminaires, prolégomènes.
a) Entrée en matière, précautions oratoires précédant un exposé oral ou écrit. Je te prie donc de ne point me faire d'excuses dans ta prochaine lettre, que j'attends immédiatement, et de ne pas perdre une feuille de papier en prologue et préliminaires (Flaub.,Corresp., 1840, p.66).−Ne m'interromps point et fais trêve à tes railleries, dit Rodolphe, elles s'émousseraient d'ailleurs sur la cuirasse d'une invulnérable volonté dont je suis revêtu désormais. −Voyons, assez de prologue comme cela. Où veux-tu en venir? (Murger,Scènes vie boh., 1851, p.86).
P. métaph. Ce qui annonce ou commence quelque chose. La minéralogie ne serait plus une science; ce serait un art, l'art de distinguer les minéraux, et l'on ne devrait la considérer que comme le prologue indispensable de L'Art des mines (Lapparent,Minér., 1899, p.2).Mais nous ne cessons pas de sentir que ce n'est là que le prologue d'un voyage qui ne commencera vraiment que lorsque nous pourrons prendre plus directement contact avec le pays (Gide,Voy. Congo, 1927, p.697).Tel est le sens profond de la journée du 9 thermidor, dont la proscription des enragés et du groupe cordelier apparaît, en ce sens, comme le prologue (Lefebvre,Révol. fr., 1963, p.433).
b) [Terme de sport cycliste] Première épreuve de certaines courses par étapes. Comme en 1984, Bernard Hinault a gagné le prologue du Tour de France, vendredi 28 juin à Plumelec. Précédant Vanderaerden de quatre secondes, Roche de quatorze secondes, et Anderson de dix-neuf secondes, il a conquis le maillot jaune −un maillot qu'il a déjà porté pendant cinquante jours depuis 1978 (Le Monde, 30 juin-1erjuill. 1985, p.9, col. 5).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔlɔg]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) [1remoit. xiies. (si l'on admet l'attribution à Philippe de Thaon) prologe «texte introductif» (Lapidaire alphabétique, 1705 ds Studer-Evans, p.259: al prologe musterum)] ca 1175 prologe (Chronique Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, t.1, p.428, rubrique); déb. xiiies. prologue (Gervaise, Bestiaire, 55, éd. P. Meyer ds Romania t.1, p.427); b) [xiiies. (date ms.) fig. sanz prologele < parole > corr. en s. prologue par l'éd. «sans prévenir» (Renart, éd. E. Martin, branche Va, 825)] 1826 fig. «fait, événement qui annonce ou prépare quelque chose» (Vigny, Cinq-Mars, XIV ds OEuvres compl., éd. F. Baldensperger, t.2, p.186); c) 1666 «paroles préliminaires, dans une conversation» (Furetière, Roman bourgeois ds Romanciers du XVIIes., éd. A. Adam, p.943); 2. a) 1636 théâtre antique «partie d'une pièce qui précède l'entrée du choeur» (Monet); b) 1660 théâtre, époque mod. (P. Corneille, Discours sur le poème dramatique, I, éd. L. Forestier, p.70: notre siècle a inventé une autre espèce de prologue pour les pièces de machines, qui ne touche point au sujet, et n'est qu'une louange adroite du prince); c) 1680 mus. «partie préliminaire de certains opéras» (Rich.); 3. 1809 «première partie d'une oeuvre littéraire ou artistique présentant des événements antérieurs à l'action proprement dite» (Constant, Wallstein, p.XII). Empr. au lat. prologus «prologue (d'une pièce de théâtre); discours introductif, préambule», et celui-ci au gr. π ρ ο ́ λ ο γ ο ς «prologue d'une pièce de théâtre, partie de la pièce qui précède la première apparition du choeur; exposition préparatoire du sujet», comp. de π ρ ο- «devant, avant» et -λ ο ́ γ ο ς (v. élém. formant -logue). Fréq. abs. littér.: 152.

Wiktionnaire

Nom commun

prologue \pʁɔ.lɔɡ\ masculin

  1. Discours préliminaire, avant-propos.
    • Ce prologue le fatiguait, mais il ne pouvait l’écourter. L’éloquence fait partie de la fonction ; et il en avait trop complaisamment composé les périodes pour se priver de la satisfaction de s’entendre les phraser et de jouir de ces cadences étudiées. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (En particulier) Morceau qui sert de prélude à une pièce dramatique.
    • D’admirables prologues précèdent la plupart des tragédies grecques.
    • En France, on a longtemps mis des prologues au commencement des opéras.

Nom commun

prologue

  1. (Royaume-Uni) Prologue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROLOGUE. n. m.
Discours préliminaire, avant-propos. Saint Jérôme dans ses prologues sur les livres de la Bible. Le prologue de la loi salique. Il se dit plus ordinairement d'un Morceau qui sert de prélude à une pièce dramatique. D'admirables prologues précèdent la plupart des tragédies grecques. En France, on a longtemps mis des prologues au commencement des opéras.

Littré (1872-1877)

PROLOGUE (pro-lo-gh') s. m.
  • 1Dans le théâtre grec, la première partie de l'action avant le premier chant du chœur ; partie qui, appartenant au tout chez Eschyle et Sophocle, fut transformée par Euripide en un monologue destiné à expliquer aux spectateurs ce qui a précédé l'action ; tel fut aussi le prologue dans le théâtre latin. Outre les parties qui constituent l'essence d'un drame, et qui sont la fable, les mœurs, la diction, les pensées, la musique et le spectacle, il faut considérer encore celles qui le partagent dans son étendue ; et telles sont le prologue, l'épisode, l'exode et le chœur, Barthélemy, Anach. ch. 70.

    Dans Térence, le prologue est une sorte de préface littéraire, ou une explication du poëte sur ses propres affaires, sur les attaques de ses ennemis.

  • 2Ouvrage qui sert de prélude à une pièce dramatique. Notre siècle a inventé une autre espèce de prologue pour les pièces de machines, qui ne touche point au sujet, et n'est qu'une louange adroite du prince devant qui les poëmes doivent être représentés, Corneille, 1er disc. Ce qui l'obligea [Racine] de faire pour moi le prologue de la pièce [Esther], Mme de Caylus, Souvenirs, p. 209, dans POUGENS. Paul Pellisson, homme célèbre dans les lettres, composa le prologue en vers [des Fâcheux] à la louange du roi ; ce prologue fut très applaudi de toute la cour, et plut beaucoup à Louis XIV ; mais celui qui donna la fête [Fouquet] et l'auteur du prologue furent tous deux mis en prison peu de temps après, Voltaire, Vie de Molière, les Fâcheux. Le prologue de la Nuit et de Mercure dans l'Amphitryon de Molière réussit autant que la pièce même ; mais c'est qu'il est plein d'esprit, de grâces et de bonne plaisanterie, Voltaire, Comm. Corn. Rem. sur le 1er discours.
  • 3 Terme de musique. Sorte de petit opéra qui précède le grand, l'annonce, et lui sert d'introduction.
  • 4Avant-propos. Le prologue de la loi salique. L'autre, en style pompeux habillant une églogue, De tes rares vertus te fait un long prologue, Boileau, Disc. au roi.

SYNONYME

PROLOGUE, PRÉFACE. Le prologue est destiné à être récité ou joué, tandis que la préface n'a pas cette destination ; mais, au sens de préambule, prologue et préface ne diffèrent pas.

HISTORIQUE

XIIe s. De ci dirons le conte, e si avons dit del prologe tant solement, Machab. II, 2. Iceo est le prologe, puis comence la vie Del primerain Richart le duc de Normandie, Benoit de Sainte-Maure, t. I, p. 518.

XIIIe s. Ne vuel pas long prologue faire, Ains vuel à l'estoire venir, Gui de Cambrai, Barl. et Josaphat, p. 1.

XVe s. Pouvons traire à propos un petit prologue de vaillance chevalereuse, Bouciq. II, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROLOGUE, (Belles Lettres.) dans la poésie dramatique est un discours qui précede la piece, & dans lequel on introduit tantôt un seul acteur, & tantôt plusieurs interlocuteurs.

Ce mot vient du grec πρόλογος, præloquium, discours qui précede quelque chose, & il est formé de πρὸ, devant, & de λόγος, discours.

L’objet du prologue chez les anciens & originairement, étoit d’apprendre aux spectateurs le sujet de la piece qu’on alloit représenter, & de les préparer à entrer plus aisément dans l’action & à en suivre le fil ; quelquefois aussi il contenoit l’apologie du poëte & une réponse aux critiques qu’on avoit faites de ses pieces précédentes. On peut s’en convaincre par l’inspection des prologues des tragédies greques & des comédies de Térence.

Les prologues des pieces angloises roulant presque toujours sur l’apologie de l’auteur dramatique dont on va jouer la piece, l’usage du prologue est sur le théatre anglois beaucoup plus ancien que celui de l’épilogue. Voyez Epilogue.

Les François ont presque entierement banni le prologue de leurs pieces de théatre, à l’exception des opéra. On a cependant quelques comédies avec des prologues, telles que les caracteres de Thalie, piece de M. Fagan ; Basile & Quiterie, Esope au Parnasse, & quelque piece du théatre italien. Mais en général il n’y a que les opéra qui aient conservé constamment le prologue.

Le sujet du prologue des opéra est presque toujours détaché de la piece ; souvent il n’a pas avec elle la moindre ombre de liaison. La plûpart des prologues des opéra de Quinault sont à la louange de Louis XIV. On regarde cependant comme les meilleurs prologues ceux qui ont du rapport à la piece qu’ils précedent, quoiqu’ils n’aient pas le même sujet ; tel est celui d’Amadis de Gaule. Il y a des prologues qui sans avoir de rapport à la piece, ont cependant un mérite particulier par la convenance qu’ils ont au tems où elle a été représentée. Tel est le prologue d’Hésione, opéra qui fut donné en 1700 ; le sujet de ce prologue est la célébration des jeux séculaires.

Dans l’ancien théatre on appelloit prologue l’acteur qui récitoit le prologue ; cet acteur étoit regardé comme un des personnages de la piece, où il ne paroissoit pourtant qu’avec ce caractere ; ainsi dans l’Amphitrion de Plaute, Mercure fait le prologue ; mais comme il fait aussi dans la comédie un des principaux rôles, les critiques ont pensé que c’étoit une exception de la regle générale.

Le prologue faisoit donc chez les anciens une partie de la piece, quoique ce ne fût qu’une partie accessoire ; au lieu que chez les Anglois, il n’en fait nullement partie ; c’est un tout absolument séparé & distingué. Chez les anciens la piece commençoit dès le prologue ; chez les Anglois, elle ne commence que quand le prologue est fini. C’est pour cela qu’au théatre anglois la toile ne se leve qu’après le prologue, au lieu qu au théatre des anciens elle devoit se lever auparavant. Chez les Anglois ce n’est point un personnage de la piece : c’est l’auteur même qui est censé adresser la parole aux spectateurs ; au contraire celui que les anciens nommoient prologue étoit censé parler à des personnes présentes à l’action même, & avoit au moins pour le prologue un caractere dramatique. Les anciens distinguoient trois sortes de prologues ; l’un qu’ils nommoient ὑποθετικὸς, dans lequel le poëte exposoit le sujet de la piece ; l’autre appellé συστατικὸς, ou le poëte imploroit l’indulgence du public ou pour son ouvrage ou pour lui-même ; enfin le troisieme, ἀναφορικὸς, où il répondoit aux objections. Donat ajoute une quatrieme espece dans laquelle entroit quelque chose de toutes les trois autres, & qu’il appelle par cette raison, prologue mixte, μικτός. Voss. instit. poet. lib. II. cap. xxvj.

Ils distinguoient encore les prologues en deux especes ; l’une où l’on n’introduisoit qu’un seul personnage, μονοπρόσωπος ; l’autre où deux acteurs dialoguoient, διπρόσωπος. On trouve de l’une & de l’autre des exemples dans Plaute. Idem ibid.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prologue »

Provenç. prologue, prologre ; espagn. et ital. prologo ; du latin prologus, qui est le grec πρόλογος, de πρὸ, avant, et λόγος, discours.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Via le latin prologus (« début d’une pièce de théâtre », « récitant du prologue »), du grec ancien πρόλογος, prólogos (« préambule »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin prologus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prologue prɔlɔg

Citations contenant le mot « prologue »

  • Le passé est un prologue. De William Shakespeare / La tempête
  • Faire la cour avant le mariage est un charmant prologue pour une pièce bien ennuyeuse. De William Congreve
  • Une gifle ? C'est souvent le prologue d'un grand roman d'amour ! De Pierre Dagenais / Le Feu sacré
  • Nikodemus Holler (Bike Aid) a créé la surprise en remportant le prologue du Sibiu Tour disputé à Sibiu sur un parcours de 2,5 kilomètres. Parti dans les premiers, l'Allemand a établi le temps de référence juste avant que la pluie ne se mette à tomber, et personne n'a réussi à le battre. Il devance les deux coureurs polonais Kacper Walkowiak (CCC Development Team) et Wojciech Sykala (Voster ATS Team), qui sont eux aussi partis sur une route sèche. Grâce à sa victoire, Holler prend logiquement les commandes du classement général. , Sibiu Tour - Nikodemus Holler remporte le prologue, Rudy Barbier 9e
  • Giancarlo Pedote : C’est un prologue du Vendée Globe. C’est comme cela qu’il faut le prendre. C’est une belle perspective pour pouvoir terminer ma préparation. Comme je n’ai pas encore le parcours exact (interview réalisée mercredi 1er juillet, N.D.L.R.), je n’ai pas encore regardé la météo. Je sais seulement qu’on risque d’avoir froid en prenant de l’eau dans la figure. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Vendée-Arctique-Les Sables. Giancarlo Pedote : « C’est un prologue du Vendée Globe »
  • Deux prologues sont mis en place au départ de France, le prologue Atlantique de La Rochelle et le Prologue Méditerranée de Marseille ; le départ des prologues le samedi 12 juin permettra aux compétiteurs de rejoindre Tanger en flotte ; le règlement des prologues permettra une navigation en équipage afin d’associer à ce premier parcours des acteurs de chaque projet… voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Globe40. Un tour du monde avec escales au départ de Tanger, arrivée neuf mois plus tard à Lisbonne
  • La première de nos séquences représente le prologue du jeu avec la prise en main du gameplay, notamment l’apprentissage des déplacements aux PS Move. Une jouabilité plutôt fluide et intuitive même si, dans la vidéo ci-dessous, vous constaterez à quel point le premier contact peut être rugueux. jeuxvideo24, Nos premières minutes avec Marvel's Iron Man VR : le prologue et le chapitre 1 en vidéos - jeuxvideo24
  • Leaders after the prologue of 67th Tour of Bulgaria - Pierre Barbier, Julien El Fares, Jokin Murguialday and Lukas Kibis. #TourofBulgaria #Об�'колкатанаБългар�'я pic.twitter.com/JHq2Bh9AHs , Tour de Bulgarie - Des maillots distinctifs pour Barbier et El Farès
  • Le vent soufflant à 10-12 noeuds du sud-ouest a offert un magnifique prologue : les 40 duos ont tourné trois bouées devant Vidy avant de prendre le large direction Genève. Classement purement anecdotique vu les 120 heures de navigation restantes, le premier bateau à avoir pris le large en tête après le prologue est va….rhum9, mené par le triple vainqueur des 5 Jours Eric Monnin et son équipière Ute Wagner, experte du Match Race elle aussi. Ils étaient suivi de près par les incontournables navigateurs lémaniques Edouard Kessi et Philippe Durr (Girod Piscine), puis du jeune équipage du Centre d’Entraînement à la Régate, Victor Casas et Mathieu Cadei (CER VdG). A l’heure où ce communiqué est envoyé, Fou du Vent (Loris von Siebenthal et Jérôme Plojoux) sont en tête au large de Thonon. Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère, Surprise ? - 5 Jours du Léman 2020 - Des conditions de cinéma pour le départ de la 28ème éditionAdonnante.com – Surfez sur l'Actualité Voile Sportive – Course au Large – America's Cup – Voile Légère | Surfez sur l'actualité voile sportive
  • Jusqu’à la fin des années 70, le dessin d’une tête d’indien servait de mire à la télévision américaine. De la mire à la cible, il n’y a qu’un pas que Tommy Orange indique d’abord, franchit ensuite. Son prologue, comme dans les tragédies antiques, définit le sujet : l’Indien des villes. Pas celui des clichés folkloriques, mais ces Indiens « intégrés », sortis des réserves pour venir vivre en ville. Comme lui-même, qui a grandi à Oakland. C’est d’ailleurs là que se situe son récit. Magcentre, Indian lives matter (also) | Magcentre
  • L'idée d'un jeu d'horreur n'a jamais quitté Hideo Kojima depuis la démo de P.T., prologue d'un Silent Hills de plus grande envergure malheureusement avorté. Le créateur de Death Stranding s'est même rapproché un temps du dessinateur Junji Itô pour dessiner les contours d'un nouveau projet, comme l'a révélé le mangaka dans un panel du [email protected] qui s'est tenu ce week-end. , Maître du manga d'horreur, Junji Itô s'est rapproché de Hideo Kojima - Actu - Gamekult
  • Contact : Sylvie Prost-Boucle - Tél : 01 41 47 70 06 - Email : [email protected]prologue.fr , Prologue : - COVID-19 - Point sur l'activité et les mesures prises | Zone bourse

Traductions du mot « prologue »

Langue Traduction
Anglais prologue
Espagnol prólogo
Italien prologo
Allemand prolog
Chinois 序幕
Arabe مقدمة
Portugais prólogo
Russe пролог
Japonais プロローグ
Basque hitzaurre
Corse prologu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prologue »

Source : synonymes de prologue sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prologue »

Prologue

Retour au sommaire ➦

Partager