La langue française

Tolérant

Sommaire

  • Définitions du mot tolérant
  • Étymologie de « tolérant »
  • Phonétique de « tolérant »
  • Citations contenant le mot « tolérant »
  • Images d'illustration du mot « tolérant »
  • Traductions du mot « tolérant »
  • Synonymes de « tolérant »
  • Antonymes de « tolérant »

Définitions du mot tolérant

Trésor de la Langue Française informatisé

TOLÉRANT, -ANTE, adj.

A. − Qui fait preuve d'esprit de tolérance. Synon. compréhensif, indulgent.Très libre et tolérante, elle avait le scepticisme sain du peuple de Paris, qui doute, comme on respire, allégrement (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1285).Profondément sociale aussi est la piété du cycloïde, consciencieuse et douce, sans bigoterie ni pédantisme, modeste et tolérante, sujette à de légères dépressions suivant celles de son état général (Mounier, Traité caract., 1946, p. 744).
B. − Qui, en matière d'opinions philosophiques, politiques, religieuses, d'engagements sociaux, etc., pratique la tolérance, témoigne de la tolérance. Synon. libéral.Ces Juifs, qu'on se représente comme un peuple farouche et intolérant, étoient cependant, à certains égards, le plus tolérant de tous, au point qu'on a peine quelquefois à comprendre comment les professeurs exclusifs de la vérité se montroient si accommodans avec les religions étrangères. On connoît la manière tout à fait libérale dont Élisée résolut le cas de conscience proposé par un capitaine de la garde syrienne (J. de Maistre, Soirées St-Petersb., t. 2, 1821, p. 196).Depuis deux mille ans les certitudes chrétiennes avaient eu le temps de faire leurs preuves (...) c'était le patrimoine commun. La bonne société croyait en Dieu pour ne pas parler de lui. Comme la religion semblait tolérante! (Sartre, Mots, 1964, p. 80).
Empl. subst. Personne qui dans ces domaines pratique la tolérance. Dans toutes les classes de la société républicaine, les tolérants et les sceptiques de la veille redevinrent fanatiques et persécuteurs (Maurras, Kiel et Tanger, 1914, p. 49).
Prononc. et Orth.: [tɔleʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. V. tolérer. Fréq. abs. littér.: 145.
DÉR.
Tolérantisme, subst. masc.,relig. Attitude, opinion de ceux qui préconisent ou pratiquent une tolérance religieuse excessive. (Dict. xixeet xxes.). P. anal. Tolérance excessive, relâchement du style. On a bien les deux systèmes en présence: d'un côté, le zèle, l'exactitude suprême, mais avec un penchant au purisme, de l'autre, une liberté qui va au relâchement, une largeur poussée jusqu'à la latitude, l'indifférence en matière de style, le tolérantisme (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 6, 1863, p. 384). [tɔleʀ ɑ ̃tism̭]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1resattest. a) 1721 « opinion, système de ceux qui préconisent la tolérance religieuse » (Trév.), qualifié de ,,vx`` ds Rob. 1964, b) 1768 « opinion, attitude de ceux qui poussent trop loin le tolérantisme » (Voltaire, Corresp., lettre du 26 février ds Œuvres compl., Paris, Garnier, t. 45, p. 536); de tolérant, suff. -isme*.

Wiktionnaire

Adjectif

tolérant

  1. Qui tolère.
  2. Homme indulgent dans le commerce de la vie.
    • Il est fort tolérant de son naturel.
  3. Se dit particulièrement en matière de religion.
    • Homme intelligent et sympathique, d'un commerce agréable, musulman convaincu mais tolérant, c'est un des rares Marocains qui ont tiré un profit réel de leur séjour en Europe. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)

Forme de verbe

tolérant \tɔ.le.ʁɑ̃\

  1. Participe présent de tolérer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOLÉRANT, ANTE. adj.
Qui tolère. Il se dit quelquefois d'un Homme indulgent dans le commerce de la vie. Il est fort tolérant de son naturel. Il se dit particulièrement en matière de religion. Un prince tolérant.

Littré (1872-1877)

TOLÉRANT (to-lé-ran, ran-t') adj.
  • 1Qui tolère.

    Il se dit principalement en matière de religion. Un zèle tolérant. La religion catholique, c'est-à-dire la plus sévère et la moins tolérante de toutes les religions, Bossuet, 6e avert. 3e part. 9. [Le gouvernement turc] exemple bien frappant d'un gouvernement tolérant sur la religion, quoiqu'il fût sanguinaire sur le reste, Voltaire, Mœurs, 191. La religion protestante est tolérante par principe, elle est tolérante essentiellement ; elle l'est autant qu'il est possible de l'être, puisque le seul dogme qu'elle ne tolère pas est celui de l'intolérance, Rousseau, Lett. de la Mont. 2. La philosophie ne retrouvera pas aisément un prince tolérant comme lui par indifférence, ce qui est la bonne manière de l'être, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 27 janv. 1762. Il n'y a point de peuple plus tolérant que les Romains, ils sont accoutumés à ce qu'on ne vienne chez eux que pour voir et pour observer, Staël, Corinne, x, 2.

    Substantivement. Je lui appris que M. Freind était tolérant, et qu'il descendait de la fille de Guillaume Penn, le premier des tolérants, et le fondateur de Philadelphie, Voltaire, Jenni, ch. 3. Je vois qu'on ne tolère ni la tolérance ni les tolérants [la police avait arrêté un écrit de Voltaire sur la tolérance], Voltaire, Lett. d'Alembert, 31 déc. 1763.

    Les tolérants, nom donné dans le XVIIe siècle à ceux qui parmi les protestants toléraient les sectes dissidentes. Les tolérants, peuple immense dans la réforme, qu'il [Jussieu] appelle les indifférents, parce qu'ils vont à la tolérance universelle des religions sous la conduite d'Épiscopius et de Socin, Bossuet, 6e avert. 3e part. 5. Apologie pour les vrais tolérants, où l'on fait voir, avec la dernière évidence, la pureté de leurs intentions et la vérité de leur dogme, pour opposer aux fausses idées que M Jurieu en donne dans quelques-uns de ses écrits, par G. Huet, cité dans BAYLE, Lett. 73 du 24 févr. 1689, t. I, p. 256.

    Les non-tolérants, nom donné dans le XVIIe siècle à ceux qui, parmi les protestants, ne toléraient pas les sectes dissidentes. Les non-tolérants se sont élevés contre lui [Jurieu] d'une terrible manière, Bossuet, 6e avert. 2.

  • 2Indulgent, facile dans le commerce de la vie. Il est fort tolérant de son naturel.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tolérant »

Du latin tolerans, de tolero.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tolérant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tolérant tɔlerɑ̃

Citations contenant le mot « tolérant »

  • Une foi n'est tolérable que si elle est tolérante. De Gisèle Halimi
  • Je suis tolérant pour ne pas être assassin. De Anonyme
  • Les analystes et les militants blâment une augmentation des attaques contre un Khan indécis. Ils disent qu’il prêche une vision d’un Pakistan tolérant où ses minorités religieuses prospèrent à égalité au sein d’une écrasante majorité musulmane. Ils disent qu’en même temps, il cède le pouvoir aux religieux islamiques extrêmes, s’inclinant devant leurs demandes et se tournant vers eux pour le dernier mot, même sur des questions d’État. News 24, Des minorités attaquées alors que le PM pousse le Pakistan "tolérant" - News 24
  • Ce qui serait insupportable avec vous, mais que moi je supporte parce que moi je suis tolérant, c’est que étant prisonnier de votre idéologie et n’ayant ni arguments ni solutions vous vous contentiez d’essayer par des attaques personnelles de décrédibiliser ceux qui portent des idées différentes des vôtres. il faudrait vous corriger de ce travers.Mais je dois vois féliciter et vous remercier de prendre le temps à 3 heures du matin de venir sur mon article.Les chiffres que j’ai donnés dans mon article ont pour source le ministère de l’intérieur. AgoraVox, Tolérance zéro ! - AgoraVox le média citoyen
  • Le second objectif consiste à ce que le régime algérien tente d’entraver les efforts des pays voisins, particulièrement la Mauritanie et le Mali, d’explorer les ressources minières dont regorge la région, en tolérant le développement des activités de crime organisé et de terrorisme, et en veillant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Maroc. Atlasinfo, Tindouf : Exacerbation de la crise sécuritaire en raison de l'implication du "polisario" dans le crime organisé et le terrorisme (Chercheur) - Atlasinfo
  • Volponi1954 : Vous ètes très regardant pour l'orthographe. Soyez tolérant, tout le monde n'a pas la chance d'avoir pu étudier. ladepeche.fr, Covid-19 : six nouveaux cas confirmés dans le Gers - ladepeche.fr
  • Plusieurs stratégies peuvent être utilisées afin d’augmenter la stabilité et la résilience de nos systèmes fourragers. Le choix du cultivar est très important, puisque la sélection génétique pour la tolérance aux stress abiotiques (gel, anoxie, sécheresse) et biotiques (maladies et insectes) joue un rôle clé dans le développement de variétés fourragères plus résilientes. Le choix de l’espèce est aussi important, car la tolérance aux différents stress varie d’une espèce à l’autre. Par exemple, la fléole des prés est assez tolérante au froid, tandis que le brome inerme est plus tolérant à la sécheresse. Il devient donc essentiel, afin d’assurer la stabilité de la production, d’utiliser des mélanges fourragers. Il existe, effectivement, une relation linéaire entre le nombre d’espèces dans un mélange et la stabilité du rendement. La Terre de Chez Nous, Systèmes fourragers et changements climatiques : stratégies d’adaptation | La Terre de Chez Nous
  • Bien que la Thaïlande soit une société bouddhiste relativement conservatrice, le royaume est perçu depuis l’étranger comme un pays tolérant et ouvert à l’égard de l’orientation sexuelle et de certaines mœurs,. Le pays abrite d’ailleurs une bouillonnante communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT). , La jeunesse thaïlandaise dénonce des règles de l'Education "arriérées" | lepetitjournal.com
  • Mais c’est aussi pour son rôle dans la Résistance que l’on connaissait cet homme «affable et tolérant», comme le définit Jean-François Debat à l’annonce de son décès. , Société | Paul Morin, ancien maire de Bourg-en-Bresse et résistant, est décédé

Images d'illustration du mot « tolérant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tolérant »

Langue Traduction
Anglais tolerant
Espagnol tolerante
Italien tollerante
Allemand tolerant
Chinois 宽容
Arabe متسامح
Portugais tolerante
Russe терпимый
Japonais 寛容な
Basque toleranteak
Corse tollerante
Source : Google Translate API

Synonymes de « tolérant »

Source : synonymes de tolérant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tolérant »

Partager