Intervention : définition de intervention


Intervention : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INTERVENTION, subst. fém.

A. − [À propos d'une pers.]
1. Action d'intervenir dans une affaire (où d'autres personnes sont concernées); p. méton., résultat de cette action. Synon. arbitrage, conciliation, entremise, médiation; anton. abstention.Intervention active, décisive, directe, efficace, énergique, immédiate, nécessaire. Au milieu d'une telle multitude et d'une si grande variété d'hommes, l'harmonie serait constamment troublée par l'impétuosité des volontés individuelles, sans l'intervention modératrice et directrice du Souverain Pontife (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 184).Des effets comme celui que produisit en France, lors de l'affaire Dreyfus, l'intervention des « intellectuels » (Benda, Trahis. clercs,1927, p. 264):
1. ... le gouvernement s'introduisait sans cesse dans la sphère naturelle de la justice (...) : comme si la confusion des pouvoirs n'était pas aussi dangereuse de ce côté que de l'autre, et même pire; car l'intervention de la justice dans l'administration ne nuit qu'aux affaires, tandis que l'intervention de l'administration dans la justice déprave les hommes et tend à les rendre tout à la fois révolutionnaires et serviles. Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, pp. 125-126.
[En parlant d'une puissance surnaturelle] Intervention divine, de la divinité, de la grâce, de la Providence, d'En-Haut; intervention de Dieu dans l'Histoire. La conversion de Wallstein fut occasionnée par une chute qu'il fit dans sa jeunesse (...). Il se crut conservé miraculeusement, et attribua toujours son salut à l'intervention de la Vierge Marie (Constant, Wallstein,1809, p. 192).
[Sans déterminant] Fait d'entrer en action. Le limier bondit en aboyant. C'est son premier aboi, signal d'intervention pour le chasseur (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 9).
En partic.
a) DR. ,,Acte d'un tiers qui se mêle à une instance dans laquelle il n'était pas encore partie`` (Lemeunier 1969). Intervention en appel, en première instance; formuler une demande en intervention. Intervention volontaire (lorsque le tiers agit spontanément), intervention forcée (lorsque l'un des plaideurs exige qu'un tiers vienne à ses côtés) (d'apr. cida 1973).
b) Participation, souvent improvisée, à un débat, à une discussion, à une séance; p. méton., paroles prononcées à cette occasion. Intervention d'un orateur dans un débat, à la Chambre, au Parlement; intervention d'un homme politique; intervention remarquée; intervention radiodiffusée. Le parti socialiste a multiplié les interventions de tribune (Jaurès, Paix menacée,1914, p. 215).Une conférence à laquelle prirent part Henri Massis et M. Mabille. Celui-ci parla le dernier; les mots coulaient avec embarras de sa barbe, et pendant toute son intervention, les joues de Zaza flambèrent de gêne (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 203):
2. Dans la controverse, il avait le génie de l'intervention décisive. Il attendait que chacun eût exprimé ses vues. Puis il prenait la parole. Son esprit lucide et perçant fonçait droit au cœur du sujet. Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. LXXXIX.
c) Fait de s'interposer entre des personnes en désaccord; fait d'agir en médiateur ou par la force. Intervention rapide de l'autorité, des pompiers, de la force armée. Léonard se dirigeait vers la salle désignée quand, hargneux, le chasseur l'obligea à rebrousser chemin : il fallut l'intervention de Bruet pour calmer la dispute (Estaunié, Empreinte,1896, p. 132).Des usines s'étaient mises en grève, à Pétersbourg, mais (...) l'agitation ouvrière avait été enrayée aussitôt par une intervention énergique de la police (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 248):
3. Il prit l'initiative de négocier avec les grévistes. Ces négociations, inspirées d'un esprit de large conciliation, furent interrompues par l'échauffourée de Jouxtebouville. On sait qu'une intervention discrète de la troupe fit rentrer le calme dans les esprits. Sartre, Nausée,1938, p. 121.
En partic. Forces, groupe, unité d'intervention. Forces ou formation de police ou de gendarmerie mises en œuvre pour une action ponctuelle et rapide. (Dict. xxes.).
2. Démarche (auprès de quelqu'un) pour obtenir quelque chose. Synon. intercession, médiation, piston (fam.), recommandation.Intervention en faveur de qqn, auprès de qqn; intervention décisive, efficace, opportune; bienveillante intervention; offrir, proposer son intervention; réclamer, solliciter une intervention. Mon mari ne peut pas, ne doit pas faire de démarches. Mais moi, si vous croyez que mon intervention soit utile, je dirai un mot à Monseigneur (France, Orme,1897, p. 66).Ma situation est devenue si difficile dans la paroisse que l'intervention de M. le comte auprès de Son Excellence aura certainement plein succès (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1183):
4. ... il me conduit au poste de police. Là, on me demande ce que j'ai dans mon sac. Je le dis, naturellement, tout en l'ouvrant. Voilà. On m'a relâchée le jour même, sur l'intervention d'un ami, avocat ou juge, nommé G... Breton, Nadja,1928, p. 92.
3. [En parlant d'un État ou d'une organ. internat.]
a) ÉCON. POL. ,,Action spécifique en matière économique, sociale, policière, etc.`` (Admin. 1972); ,,action volontaire des pouvoirs publics, directe ou indirecte, exercée sur l'économie pour orienter celle-ci dans un sens conforme à la politique économique menée`` (Bern.-Colli Extr. 1976). Cf. interventionnisme A.Synon. action.Intervention de l'État, du gouvernement, des pouvoirs publics :
5. Un esprit vaste et vigoureux devait alors accueillir (...) l'initiative des créateurs privés dans le libre échange, et l'intervention créatrice de l'État, qui anime les travaux publics, suscite le crédit, lance les hommes au-delà des mers. Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 8.
b) POL., DR. INTERNAT. Fait d'agir hors des frontières, d'intervenir dans un domaine qui ne relève pas de sa compétence; en partic., action d'intervenir dans un conflit armé. Cf. interventionnisme B.
Synon. immixtion, ingérence, intrusion; anton. neutralité, non-intervention.Intervention armée, militaire; intervention alliée; intervention des forces de l'O.N.U.; politique d'intervention; forces, troupes d'intervention. Une guerre civile, qui devait entraîner plus tard l'intervention du Brésil, décimait les deux partis de la république (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 200).Thiers avait été chargé d'une mission pour solliciter l'intervention de l'Europe. Partout il essuya des refus. Personne alors ne voyait le danger d'une grande Allemagne (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 218).Préparer l'intervention rapide des réserves françaises en zone britannique et celle des réserves britanniques en zone française (Foch, Mém., t. 2, 1929, p. 116):
6. D'autre part, le Président Roosevelt, sitôt réélu, le 5 novembre, accentuait par ses démarches diplomatiques et ses déclarations publiques son effort pour entraîner l'Amérique vers l'intervention. Mais l'attitude officielle de Washington restait la neutralité, d'ailleurs imposée par la loi. De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 122.
4. MÉD. Action thérapeutique destinée à enrayer une maladie, à modifier un état pathologique. Synon. traitement.Intervention médicale. L'ayant elle-même guéri plusieurs fois de tel ou tel malaise analogue, elle n'avait pas même songé à l'intervention dangereuse d'un médecin (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 227):
7. Il n'est pas permis de nos jours de conclure à l'inefficacité absolue de la médecine et il faut accorder, qu'en nombre de cas particuliers, des malades auraient succombé, que l'intervention des médecins a conservés. Gaultier, Bovarysme,1902, p. 192.
En partic. Intervention chirurgicale et, p. ell., intervention (euphém. usuel). Opération chirurgicale. Intervention cruelle, dangereuse, décisive; intervention « à chaud »; pratiquer une intervention; être soumis à une intervention; subir une petite intervention. Ne la lâchant pas, comme un chirurgien attend la fin du spasme qui interrompt son intervention, mais ne l'y fait pas renoncer (Proust, Swann,1913, p. 362).Entre le diagnostic de l'abcès et l'intervention, n'ai pensé qu'à une chose : que l'opération soit faite au plus vite, − pour réussir (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 997):
8. Sans cesse, lui, si actif les dix ou douze premiers jours, il prononçait, devant des cas qui nécessitaient une intervention rapide, le dilatoire : « Nous opérerons demain » du chirurgien paresseux. Bourget, Sens mort,1915, p. 95.
B. − [À propos d'une chose]
1. Fait d'agir, d'avoir un rôle déterminant (parmi d'autres éléments, d'autres facteurs). Synon. action, rôle.Les phénomènes de combustion ont besoin de l'intervention de l'air (oxygène) et cela n'a pas lieu pour les phénomènes de fermentation (Cl. Bernard, Notes,1860, p. 84).Il fut pris d'une joie dont il ne fut pas plus le maître que d'un état physique qui se produit sans intervention de la volonté (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 866):
9. En l'absence de maladie, le vieillissement est un processus très lent. Quand il devient rapide, on doit soupçonner l'intervention d'autres facteurs que les facteurs physiologiques. Ce sont, en général, des soucis, des chagrins, ou des substances produites par une infection bactérienne, par un organe en voie de dégénération, par un cancer, qui sont responsables de ce phénomène. Carrel, L'Homme,1935, p. 203.
2. Action de se produire au cours d'une évolution. Par quelles interventions de prodigieux avatars, de lentes transformations, de nuances insensibles, Gabrielle peu à peu était devenue Tata? Mystère (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 2etabl., 1, p. 54).Mon expérience (...) m'a enseigné que le cours des événements peut toujours être dévié par l'intervention au moment opportun d'un facteur opportun (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 235).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀvɑ ̃sjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1322 « action d'intervenir » (S. Berger, La Bible fr. au Moyen-Age, p. 268); 2. 1552 « fait de survenir » (Est.); 3. 1690 jurispr. (Fur.); 4. 1877 chir. (Journal de méd. et de chir. pratiques, XLVIII, 19 ds Quem. DDL t. 8). Empr. au b. lat. jur.interventio « garantie, caution », dér. de intervenire (intervenir*). Fréq. abs. littér. : 1 332. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 056, b) 1 428; xxes. : a) 1 837, b) 2 892. Bbg. Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 126-129. - Quem. DDL t. 8.

Intervention : définition du Wiktionnaire

Nom commun

intervention \ɛ̃.tɛʁ.vɑ̃.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’intervenir.
    • Or il est à la veille, grâce à de puissantes interventions, d'affermer complétement la publicité de Lutèce-Journal. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 217-218)
    • Suivant les positions qu'ils adoptent à l'égard de l'évolution politique de Thèbes et des cités béotiennes, les commentateurs de Ps-Xénophon interprètent son allusion à l’intervention athénienne en Béotie de façons très différentes. — (La Constitution d'Athènes attribuée à Xénophon, traduite et commentée par Claudine Leduc, Annales littéraires de l'Université de Besançon, 1976, page 223)
    • Le revêtement en place, souvent recouvert de gravillons, n'est pas conçu pour être normalement circulable, mais seulement ponctuellement emprunté dans le cadre d’interventions de maintenance. — (Terrasse privative : dépasser les difficultés administratives et réglementaires, dans Copropriété & Travaux, n°10, Été 2009, page 41)
    • Cette intervention fit suspendre l’affaire pour quelque temps.
    • Requêtes, causes et moyens d’intervention.
    • Demander l’intervention de la justice.
    • Cela nécessita l’intervention de la force.
    • Ils sollicitèrent l’intervention de la police.
    • Droit d’intervention.
    • Intervention armée.
  2. (Par ellipse) (Familier) Intervention chirurgicale.
    • En fait de dossier, elle lui demanda de compléter une modeste fiche cartonnée, en assez médiocre état pour avoir déjà servi à deux autres patients dont les noms étaient masqués au correcteur liquide, leur adresse et les interventions subies rayées d'un trait de crayon. — (Jean-Yves Cendrey, Honecker 21, Éditions Actes sud, 2009, p. 163)

Nom commun

intervention

  1. Intervention, entremise.
  2. Tentative pour convaincre quelqu'un de changer de comportement, orchestrée par son entourage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Intervention : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERVENTION. n. f.
Action d'intervenir. Cette intervention fit suspendre l'affaire pour quelque temps. Requêtes, causes et moyens d'intervention. Demander l'intervention de la justice. Cela nécessita l'intervention de la force. Ils sollicitèrent l'intervention de la police. Droit d'intervention. Intervention armée. Spécialement, en termes de Dévotion, L'intervention divine. En termes de Médecine, Intervention chirurgicale. Intervention d'un spécialiste.

Intervention : définition du Littré (1872-1877)

INTERVENTION (in-tèr-van-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Opération par laquelle on intervient, on se mêle de quelque affaire. L'intervention du gouvernement français dans les négociations, aux négociations.

    Il se dit des choses en un sens analogue. L'intervention de la philosophie dans la conduite de la vie. Les philosophes qui, par je ne sais quelle idée de perfection, veulent tout ramener à l'âme, oublient que nous n'avons des idées que par l'intervention des sens, et que nous n'avons de notions abstraites que par l'intervention des signes qui tombent encore sous le sens, Bonnet, Ess. analyt. âme, ch. 24.

  • 2Action par laquelle on intervient soit comme médiateur, soit comme supérieur. Cela nécessita l'intervention de la force armée.
  • 3Acte par lequel un peuple interpose sa médiation dans les affaires d'un autre peuple, soit par la voie des armes, soit par celle des négociations. Intervention armée. Intervention pacifique. Droit d'intervention.

    Non-intervention, système de politique internationale dans lequel on prétend que les gouvernements n'ont pas le droit d'intervenir à main armée dans les affaires et les troubles les uns des autres.

  • 4Action par laquelle on prend part à quelque affaire légale ou judiciaire. Par son intervention au contrat, il s'est rendu caution. Intervention au procès, dans le procès.

    Action de s'introduire dans une instance pendante entre deux ou plusieurs parties.

    Terme de jurisprudence commerciale. Intervention à protêt, action d'un tiers qui intervient pour accepter une lettre de change, lorsqu'elle est protestée faute d'acceptation. On dit, dans le même sens, acceptation par intervention.

HISTORIQUE

XVIe s. Tout le peuple fut enlevé, depuis restitué en une miserable condition par l'intervention de l'ambassadeur de France, D'Aubigné, Hist. I, 247.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Intervention : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTERVENTION, s. f. (Jurisprud.) c’est lorsqu’un tiers se rend partie dans une contestation qui étoit déja pendante entre d’autres personnes.

On peut intervenir soit en premiere instance, ou en cause d’appel.

L’intervention se forme par requête ; on y explique les moyens sur lesquels on se fonde pour être reçu partie intervenante, & dans les conclusions on demande acte de ce que, pour moyens d’intervention, on emploie le contenu en ladite requête.

Si l’intervention est réguliere, le juge reçoit l’intervenant partie intervenante, & lui donne acte des moyens portés par sa requête, & faisant droit sur son intervention, on ordonne ce qu’il y a lieu d’ordonner, selon que l’intervention est bien ou mal fondée.

Si l’intervention n’est pas recevable, ou qu’elle soit mal fondée, on déclare l’intervenant non recevable en son intervention, ou bien on l’en déboute.

Quand l’affaire est appointée, on répond la requête d’intervention d’une ordonnance de viennent, en conséquence de laquelle on va plaider à l’audience pour faire juger si l’intervention sera reçue, auquel cas le juge donne acte de l’intervention, & reçoit l’intervenant partie intervenante, & pour faire droit sur l’intervention, on appointe les parties en droit & joint. (A)

Intervention en faits de contrats, est la présence d’une personne qui n’étant pas l’une des principales parties dans l’acte, y paroît néanmoins pour l’approuver ou le ratifier soit comme caution ou autrement. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intervention »

Étymologie de intervention - Wiktionnaire

Du latin interventio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de intervention - Littré

Lat. interventionem, de intervenire, intervenir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de intervention - Wiktionnaire

Du latin interventio (« caution, garantie »), le sens vienne de intervenir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intervention »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intervention ɛ̃tɛrvɑ̃sjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « intervention »

  • Réforme des retraites et de l’assurance chômage, pandémie et corrida, les principaux points de l’intervention de Jean Castex au 20 h de France 2. Journal L'Union, Ce qu’il faut retenir de l’intervention du Premier ministre
  • L’homme n’a  pu être extrait de la tranchée que dans la nuit de vendredi à samedi, vers 00h15. L’intervention était délicate, et n’a pu avoir lieu qu’une fois le lieu sécurisé, pour éviter que des pompiers ne soient eux-aussi ensevelis. SudOuest.fr, Béarn : intervention périlleuse pour secourir l’homme enseveli dans une tranchée de terrassement
  • Il y a des voleurs qui ont tous les culots et pour qui tout est bon. Ainsi, ce samedi après-midi, à Arlon, alors qu’ils étaient en intervention chez un privé pour une tentative de réanimation, une équipe de pompiers de la caserne du chef-lieu a été victime d’un cambriolage. sudinfo.be, Honteux à Arlon: une hache dérobée aux pompiers lors d’une intervention!
  • Le 14 juillet 2016 restera à tout jamais gravé dans sa mémoire. Le soir de l'attentat de Nice le lieutenant-colonel Olivier Riquier est le commandant des opérations de secours. Pour laisser une trace écrite de cette intervention il a écrit le livre : "Unis pour ne pas subir". France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, "Unis pour ne pas subir" : un livre témoignage pour raconter l’intervention des pompiers lors de l'attentat de Nice
  • Interrogé sur l’éventuelle intervention de l’Égypte en Libye, Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu’il maintiendrait son soutien au gouvernement d’entente nationale. « Les mesures que prend l’Égypte ici, en particulier le fait de prendre parti pour le putschiste Haftar, sont la preuve d’une démarche illégale », a-t-il ajouté. L'Opinion, La Turquie dénonce l’intervention de l’Egypte et des Emirats arabes unis en Libye – International | L'Opinion
  • Contactée par RTL Info, la porte-parole de la zone Bruxelles-midi a confirmé la présence policière, sans préciser la nature de l’intervention. « Je peux vous confirmer la présence d’un hélicoptère de police sur zone. L’opération étant en cours, nous ne pouvons donner aucune précision sur le contexte de l’intervention ». Le Soir, Intervention policière de grande ampleur à Forest: un périmètre de sécurité installé, un hélicoptère mobilisé - Le Soir
  • Finalement, cette personne va être placée en cellule de dégrisement au commissariat de police, et les fonctionnaires impliqués dans cette intervention se rendent ensuite au centre hospitalier de Villeneuve, pour un dépistage au Covid-19 et à l'hépatite C. petitbleu.fr, A Villeneuve, après une intervention sur une rixe, les policiers partent se faire dépister à l'hôpital - petitbleu.fr
  • La biotechnologie permettant désormais d'envisager des interventions conséquentes sur le génome humain, on assiste à la disparition progressive de la frontière entre la nature que nous sommes et l'équipement organique dont nous nous dotons. De Jürgen Habermas / Nicolas Truong - Le Monde de l'éducation - Mars 2001
  • Ce n’est pas tant l’intervention de nos amis qui nous aide mais le fait de savoir que nous pourrons toujours compter sur eux. De Epicure
  • La technologie est mère de la grande entreprise, grand-mère de l'intervention étatiste. De André Siegfried / L'Ame des peuples

Images d'illustration du mot « intervention »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « intervention »

Langue Traduction
Corse intervenzione
Basque esku-hartzea
Japonais 介入
Russe вмешательство
Portugais intervenção
Arabe تدخل قضائي
Chinois 介入
Allemand intervention
Italien intervento
Espagnol intervención
Anglais intervention
Source : Google Translate API

Synonymes de « intervention »

Source : synonymes de intervention sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intervention »


Mots similaires