La langue française

Interprète

Sommaire

  • Définitions du mot interprète
  • Étymologie de « interprète »
  • Phonétique de « interprète »
  • Citations contenant le mot « interprète »
  • Traductions du mot « interprète »
  • Synonymes de « interprète »
  • Antonymes de « interprète »

Définitions du mot interprète

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERPRÈTE, subst.

I. − [Correspond à interpréter I]
A. − Vieilli. Personne qui traduit un texte d'une langue dans une autre. Synon. traducteur.Les interprètes grecs de l'Ancien Testament, qu'on appelle les Septante (Ac.1835-1935).
B. − Personne qui traduit les paroles d'un orateur, ou le dialogue de deux ou plusieurs personnes ne parlant pas la même langue et qui leur sert ainsi d'intermédiaire. Synon. vx drogman, truchement.Interprète assermenté; interprète juré près un tribunal; corps des interprètes militaires; école d'interprètes. Il fit appeler le derviche au quartier général (...) et entra en conversation avec lui au moyen d'un interprète (France, Pierre bl.,1905, p. 150):
1. ... dans un compartiment de troisième classe : un petit gars, de seize ans environ, (...) il comprend mal le français (...). Une femme d'une quarantaine d'années (...) se fait l'interprète du jouvenceau et la conversation s'engage avec mon voisin de droite... Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 671.
II. − [Correspond à interpréter II]
A. − Personne qui explique, cherche à rendre clair un texte, une pensée dense, compliqué(e) ou ambigu(ë). Synon. commentateur.Interprète des textes sacrés. Comme l'ont pensé les interprètes les plus récents du freudisme, (...) nous y devions chercher [dans l'angoisse] les traces du conflit intérieur dont seraient chargés tous nos instincts (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 192):
2. ... il suffit quelquefois (...) de comprendre un tour obscur, de pénétrer une allusion érudite (...). Ses beautés ont souvent besoin d'être démontrées avant d'être senties. C'est ce rôle délicat d'interprète que nous avons tâché de remplir dans le volume consacré en entier à Ronsard et à ses œuvres... Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 77.
B. − Celui qui donne un sens symbolique, allégorique, mystique à quelque chose. Interprète des songes. [Le] médiateur Helcias, l'interprète des symboles, le ministre des pouvoirs occultes (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 378):
3. Ce qui suit, que le maître lui-même de ces lieux, Que le puissant Loxias en ait cure, Qui est le mire et le divinateur et l'interprète des prodiges Et le purificateur des demeures qui lui sont ouvertes. Claudel, Euménides,1920, I, p. 951.
III.
A. − Personne chargée de faire connaître les intentions, les désirs d'une autre. Synon. porte-parole.Les opinions religieuses ont ceci de particulier, qu'elles donnent un pouvoir illimité à ceux (...) qui les croient réellement les dépositaires et les interprètes de la volonté divine (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois,1807, p. 389):
4. Lorsque Louis XIII (...) fut à son tour emporté, on fit circuler certain sonnet fort dur (...). C'est Voltaire qui s'est fait l'interprète de la plupart des racontars. Il n'est pas impossible pourtant que l'épigramme prudente fût bien de Corneille... Brasillach, Corneille,1938, p. 241.
Au fig., littér. [À propos d'un inanimé personnifié] Je vois la bassesse encore souillée de la fange où elle se traînait la veille, profaner aujourd'hui l'éloge, en se hâtant de s'en rendre l'interprète (Jouy, Hermite, t. 5, 1814, p. 197).C'est à elle [la nature] qu'il [le peintre] demande d'être son interprète d'élection; c'est elle qu'il charge de la tâche d'incliner l'âme à telle ou telle disposition (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 288).
B. − [Correspond à interpréter III]
1. THÉÂTRE, CIN., MUS. Artiste qui joue un rôle ou un morceau de musique en traduisant de manière personnelle la pensée, les intentions d'un auteur ou d'un musicien. Un grand interprète de Wagner; être le principal interprète de cette pièce, de ce film. L'opérateur [dans la réalisation d'un film] tourne lorsque le metteur en scène [est] satisfait de l'ensemble de ses interprètes (Graffigny, Cin.,1923, p. 163).Supposons que l'œuvre lyrique ou symphonique soit défendue par des interprètes qui la traduisent avec une fidélité exemplaire (Arts et litt.,1936, p. 80-4).L'écriture vocale webernienne [de Webern] utilise des intervalles de plus en plus disjoints (créant ainsi d'incontestables obstacles pour l'interprète et l'auditeur) (Samuel, Art mus. contemp.,1962, p. 225).
[P. méton. du compl. déterminatif] :
5. Nous croyons au contraire que ce n'est pas l'audition, mais la lecture qui nous permet de contrôler la valeur d'une pièce et de vérifier si ses interprètes l'ont trahie ou embellie. Mauriac, Journal 2,1937, p. 168.
2. BEAUX-ARTS. Artiste qui reproduit un modèle ou la nature de manière personnelle, selon sa propre vision des choses. L'artiste est l'interprète de la nature; c'est à lui de découvrir le sens voilé, le sens profond de ce poëme obscur, pour le traduire dans sa langue (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 17).Émile Vernier, par l'universalité et la souplesse de son talent, incarne par excellence le type « d'interprète » lithographe (Chelet, Lithogr.,1933, p. 301).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀpʀ εt]. Passy 1914 [-prε:t]. Ac. 1694, 1718 interprete, ensuite -prète. Étymol. et Hist. 1. 1321, 14 sept. « crieur public » par interpreite coustumé (Lettres du prévot de Paris accordant 11 articles de statuts aux jongleurs et ménétriers ds R. de Lespinasse, Métiers de Paris, III, 581), attest. isolée; 2. a) fin xives. [ms.] « prophétesse » (Bersuire, Tit. Liv., B.N. 20312 ter, fo9 ds Gdf. Compl.); 1549 « celui qui transmet, explique la volonté des dieux » (Ronsard, Le Bocage, II, 53 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, II, 159); b) 1466 « celui qui explique » bons interpres (P. Michault, Doctrinal du temps présent, 14, 282 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 64, p. 56); 1564 interprete (Thierry); c) 1588 « (d'une chose) ce qui fait connaître une chose cachée » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, III, XIII, p. 1235 : les songes sont les loyaux interprètes de nos inclinations); d)1636 « celui qui a charge de faire connaître les intentions d'un autre » (Tristan, Marianne, V ds Littré); e) 1847 « celui qui joue un rôle au théâtre, qui interprète une œuvre » (Balzac, Cous. Pons, p. 258 : Il fut à la fois Beethoven et Paganini, le créateur et l'interprète); 3. a) 1562 « celui qui traduit par écrit d'une langue dans une autre » (Bonivard, Advis et devis de noblesse, 163 ds FEW t. 4, p. 760a); b) 1596 « celui qui traduit oralement, truchement » (Hulsius). Empr. au lat. class.interpres, -etis « agent entre deux parties, intermédiaire; celui qui explique ». Fréq. abs. littér. : 705. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 196, b) 579; xxes. : a) 1 024, b) 1 050. Bbg. Gir.t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 55-56. - Seleskovitch (D.). L'Interprète ds les conf. internat. Paris, 1968, 263 p.

Wiktionnaire

Nom commun

interprète \ɛ̃.tɛʁ.pʁɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui traduit les mots, les phrases d’une langue par les mots, par les phrases d’une autre langue.
    • Il a traduit ce discours, cette harangue, non pas en simple interprète, mais en orateur.
    • Les interprètes grecs de l’Ancien Testament, qu’on appelle les Septante.
    • Cet auteur latin n’a pas encore trouvé de meilleur interprète. Dans ce sens, on dit plutôt aujourd’hui Traducteur.
    • L’interprète interpréta. — (Ruth Rendell, Le paradis à la carte, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 29.)
  2. (En particulier) Truchement, celui qui traduit à une personne, surtout oralement ou par langue gestuelle, dans la langue qu’elle parle, ce qui a été dit ou écrit par une autre dans une langue différente.
    • Je puis en dire autant d'El-Haj Ahmed Ben-Chekron qui me sert d’interprète dans mes autres visites et qui, lui, ayant vécu en Espagne, s’exprime correctement en castillan. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • Lorsque l’interprète me traduisit le sens général du discours, je fus émerveillé. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • […], enfin Moussa, jeune Nigérien, bavard et sympathique. Il fera ma cuisine et me servira d’interprète dans ce pays où l'on parle le haoussa principalement et d'autres dialectes, mais non l’arabe, à part quelques chefs et quelques marabouts. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 23)
    • La partie ou le témoin qui ne peuvent suivre les procédures, soit parce qu’ils ne comprennent pas ou ne parlent pas la langue employée, soit parce qu’ils sont atteints de surdité, ont droit à l’assistance d’un interprète. — (Charte canadienne des droits et libertés, section 14)
    • Interprète juré, Celui qui est nommé par les cours ou tribunaux pour traduire oralement les débats ou les pièces versées lors de ceux-ci.
  3. (Par extension) Celui qui fait connaître, qui éclaircit le sens d’un auteur, d’un discours.
    • En vain donc ces dangereux interprètes nous crient que le gros des Pères n’a jamais examiné critiquement, le vrai ou le faux des explications littérales de la Bible ; qu’aussi la Tradition varie fort sur cela ; […]. — (Père Ignace de Laubrussel, Traité des Abus de la Critique en Matière de Religion, Paris : Grégoire du Puis, 1711, vol. 2, p. 135)
    • Les interprètes de Platon, d’Aristote, etc.
    • Cet interprète a mal expliqué ce passage. Par analogie,
    • Interprète des songes.
    • Interprète du vol des oiseaux.
  4. Celui qui a charge de déclarer, de faire connaître les intentions, les volontés d’un autre.
    • Les augures, chez les païens, étaient regardés comme les interprètes de la volonté des dieux.
    • Soyez l’interprète de mes sentiments.
  5. (Figuré)
    • Les yeux sont les interprètes de l’âme, Les yeux servent à faire connaître les sentiments, les mouvements de l’âme.
  6. Un musicien jouant l’œuvre d’un compositeur. Note : pour un chanteur qui chante ses propres compositions, on parlera d’un auteur-compositeur-interprète.
  7. En termes d’art dramatique, se dit de l’acteur ou de l’actrice qui joue un rôle.
    • Les actrices d’opéra-comique de ce temps-là ne se bornaient pas à roucouler un air ou une romance : on voulait encore qu'elles jouassent la comédie; et madame Favart représenta avec un rare talent Roxelane des Trois Sultanes, et tous les premiers rôles des ouvrages de son mari ou d'autres auteurs qui se disputaient ce charmant interprète. — (Eugène de Planard, « Théâtre : 1772. Mort de madame Favart, actrice », dans les Éphémérides universelles, ou tableau religieux, politique, littéraire, scientifique et anecdotique, tome 4 : Avril, 2e éd., Paris : chez Corby, 1834, p. 396)

Forme de verbe

interprète \ɛ̃.tɛʁ.pʁɛt\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de interpréter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de interpréter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de interpréter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de interpréter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de interpréter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERPRÈTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui traduit les mots, les phrases d'une langue par les mots, par les phrases d'une autre langue. Il a traduit ce discours, cette harangue, non pas en simple interprète, mais en orateur. Les interprètes grecs de l'Ancien Testament, qu'on appelle les Septante. Cet auteur latin n'a pas encore trouvé de meilleur interprète. Dans ce sens, on dit plutôt aujourd'hui TRADUCTEUR. Il signifie, particulièrement, Truchement, celui qui traduit à une personne, dans la langue qu'elle parle, ce qui a été dit ou écrit par une autre dans une langue différente. Ce traité a été mis en français par les interprètes. Il était interprète dans l'armée anglaise. Secrétaire interprète. Ils se parlent par interprète. Ils ne peuvent se comprendre sans le secours d'un interprète. Vous nous servirez d'interprète. On donna un interprète à l'accusé. Interprète juré, Celui qui est nommé par les cours ou tribunaux pour traduire les pièces versées aux débats. Il se dit, par extension, de Celui qui fait connaître, qui éclaircit le sens d'un auteur, d'un discours. L'Église est la seule interprète sûre de l'Écriture sainte. Les interprètes de Platon, d'Aristote, etc. Cet interprète a mal expliqué ce passage. Par analogie, Interprète des songes. Interprète du vol des oiseaux. Il se dit encore de Celui qui a charge de déclarer, de faire connaître les intentions, les volontés d'un autre. Les augures, chez les païens, étaient regardés comme les interprètes de la volonté des dieux. Soyez l'interprète de mes sentiments. Fig., Les yeux sont les interprètes de l'âme, Les yeux servent à faire connaître les sentiments, les mouvements de l'âme. En termes d'Art dramatique, Interprète se dit de l'Acteur ou de l'actrice qui joue un rôle. Les interprètes de cette pièce sont excellents.

Étymologie de « interprète »

Emprunté au latin interpres, interpretis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « interprète »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interprète ɛ̃tɛrprɛt

Citations contenant le mot « interprète »

  • Le journaliste est un interprète de la curiosité publique. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Car si le visage est le miroir de l'âme, les yeux en sont les interprètes. De Cicéron
  • Ce sont les seuls interprètes des vrais Dieux que les poètes. De Pierre de Ronsard / Le Bocage
  • Le silence est l'interprète le plus éloquent de la joie. De William Shakespeare / Beaucoup de bruit pour rien
  • Interpréter consiste toujours à mettre en équivalence deux textes : celui de l'auteur, celui de l'interprète. De Tzvetan Todorov / Symbolisme et interprétation
  • Elle était une légende du music-hall parisien : Zizi Jeanmaire, l'interprète du célèbre "Mon truc en plumes", est m… https://t.co/GhtZ4y6iZA Le Monde.fr, Zizi Jeanmaire, inoubliable interprète de « Mon truc en plumes », est morte
  • L'interprète belge originaire de Binche (Belgique) résidait depuis quelques années à Comine, près de la frontière française, avec son épouse Georgie. Ce père et grand-père était très « humain et respectueux » selon ses amis artistes. leparisien.fr, J.J. Lionel, l’interprète de la célèbre «Danse des canards», est mort - Le Parisien
  • En France, 15 000 interprètes et traducteurs ont été laissés sur le carreau avec le confinement. De tels truchements, essentiels pour que notre monde ne sombre pas dans l’incompréhension totale, lancent un cri d’alarme. Sachons l’interpréter. Mediapart, Les interprètes et traducteurs crient casse-langue - Page 1 | Mediapart
  • En 2009, le cinéaste Laurent Tirard et son équipe ont auditionné 700 gamins, repérés à la sortie des écoles et dans la rue. Maxime Godart, 10 piges (2009), décrochera le rôle après avoir d’abord été évincé. À l’écran, il se révèle un Petit Nicolas fidèle au héros de Sempé et Goscinny. Pour la suite, le premier interprète étant devenu trop grand pour réendosser le rôle du petit garçon, ce sera au tour de Mathéo Boisselier, 9 ans (2014), d'être choisi parmi 800 garçons : son côté « espiègle » a séduit Tirard.  Télé 7 Jours, Les Vacances du Petit Nicolas (M6) Pourquoi l'interprète de Nicolas a-t-il été remplacé dans cette suite ?
  • Auteur, compositeur et interprète, producteur radiophonique sur France Musique et France Culture, David Jisse était un hyperactif au service de la musique. Il s'est éteint à l'âge de 74 ans. France Musique, Mort de David Jisse, compositeur et homme de radio
  • Un des métiers les plus précieux des institutions européennes, un de ceux dont on parle le moins, aussi, est celui d’interprète. Ce sont des centaines de personnes qui, tous les jours, traduisent les discours des députés, des fonctionnaires et des dirigeants politiques originaires de 27 pays différents, permettant à tous de se comprendre. Toutes institutions confondues, l’Union européenne fait ainsi travailler près de 4 000 interprètes, dont 800 sous contrat à durée indéterminée et 3 200 en free-lance. Courrier international, À Bruxelles, des interprètes dans la tourmente
  • Aujourd’hui, les canards de danse par mais ils pleurent. L’interprète de la « Danse des canards » J. J. Lionel, Jean-Jacques Blairon de son vrai prénom, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, selon les informations de Sudinfo et l’Avenir . Courrier picard, L’interprète de la «Danse des canards» J.J. Lionel est décédé

Traductions du mot « interprète »

Langue Traduction
Anglais interpreter
Espagnol interprete
Italien interprete
Allemand dolmetscher
Chinois 口译员
Arabe مترجم
Portugais intérprete
Russe переводчик
Japonais 通訳
Basque interpretatzaile
Corse interpretu
Source : Google Translate API

Synonymes de « interprète »

Source : synonymes de interprète sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « interprète »

Partager