La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « drogman »

Drogman

[drɔgmɑ̃]
Ecouter

Définitions de « drogman »

Drogman - Nom commun

  • Interprète officiel employé dans l'Empire ottoman pour faciliter la communication entre les autorités locales et les étrangers.

    M. Alexandre Stoîlowitch Boyoglou Exarchos a été pour moi plus qu’un drogman; il s’est montré un compagnon actif, intelligent et dévoué.
    — Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841 - 1845

Expressions liées

  • Honnête, parfait drogman
  • Le premier drogman
  • Un drogman polyglotte

Étymologie de « drogman »

Du provençal drogoman, de l'italien drogmano, drogomanno, du bas-latin dragumanus, drocmandus, turchimannus. Le mot vient aussi du grec byzantin δραγομάνος, dragomanos (interprète), lui-même dérivé de l'arabe ترجمان, turgumān. Voir aussi trucheman, truchement et targum.

Usage du mot « drogman »

Évolution historique de l’usage du mot « drogman » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « drogman » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « drogman »

Citations contenant le mot « drogman »

  • César Araktingi était de confession chrétienne (Grec-Catholique). Il a été drogman[viii], vice-consul de Grande Bretagne dans la Palestine ottomane, maire adjoint de la municipalité de Jaffa. A son décès en 1941, il eut droit à des funérailles nationales.
    Galerie de portraits de francs-maçons en Palestine – 1850-1950. | Ops & Blogs | The Times of Israël
  • — C’est Ida, la fille du drogman de l’ambassade d’Autriche-Hongrie, murmura Hélène à l’oreille de Mony, elle gougnotte avec Wanda.
    Les Onze Mille Verges - ou les Amours d’un Hospodar - La Revue des Ressources
  • Il décide alors d'apprendre l'arabe de sorte qu'il n'aura pas besoin de l'indispensable drogman, cet interprète obligé des diplomates ou voyageurs qui se rendaient autrefois en Orient. Depuis, Gilles Kepel a fait de l'Orient arabe et musulman l'objet de sa carrière d'enseignant-chercheur. Plus : l'objet d'une passion. Une "passion incoercible" écrit-il, aujourd'hui plus vivante que jamais, malgré la décision regrettable et incompréhensible à ses yeux et à ceux de beaucoup d'autres, prise par Sciences Po Paris - à la veille des révolutions arabes - de supprimer le programme doctoral "monde musulman" qu'il dirigeait depuis plusieurs années.
    Le HuffPost — Passion arabe: un journal de Gilles Kepel | Le HuffPost
  • (3) « Truchement » est précisément un de ces mots, venus à l’époque de source arabo-turque pour indiquer le personnel français des traducteurs qui servait dans les consulats situés dans l’Empire ottoman (arabe : « torjman », turc : « drogman »).
    Oumma — La Fontaine et ses sources orientales

Traductions du mot « drogman »

Langue Traduction
Anglais dragoman
Espagnol traductor
Italien dragomanno
Allemand dragoman
Chinois 德拉戈曼
Arabe دراغومان
Portugais dragomano
Russe драгоман
Japonais ドラゴマン
Basque dragoman
Corse dragomanu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.