La langue française

Exégète

Définitions du mot « exégète »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXÉGÈTE, subst. masc.

Celui qui fait l'exégèse d'un texte, qui interprète la pensée d'un auteur. Exégète de Bossuet, de Ronsard :
1. Je voudrais étudier Chardin en exégète et non pas en critique; pas faire de style; faire des observations étonnées; puis s'expliquer à soi-même des choses. Gide, Journal,1893, p. 35.
[P. allus. à une œuvre de l'aut.] 15 mai. − L'acte le plus héroïque de ce jour a été le paiement d'une traite. L'exégète des lieux communs « fait honneur à sa signature ». (Voir mon livre, [l'Exégèse des lieux communs] p. 122). (Bloy, Journal,1902, p. 96).
En partic. Celui qui se consacre à l'exégèse des textes sacrés. Exégète catholique, orthodoxe; exégète indépendant, positif. Exégètes du livre saint (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 82).Ce sont d'éminents exégètes chrétiens comme Gunkel qui ont rattaché à l'enseignement des prophètes d'Israël la législation sociale moderne (Weill, Judaïsme,1931, p. 167):
2. L'ensemble des vérités définies constitue le dogme; des exégètes et des commentateurs construisent, avec une autorité variable, la doctrine... Traité sociol.,1968, p. 87.
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. rare exégiste (cf. Péladan, Vice supr., 1884, p. 37).
Prononc. et Orth. : [εgzeʒ εt], [e-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1932. Enregistré au plur. ds Land. 1834 et Gattel 1841. Étymol. et Hist. 1732 (Trév.). Empr. au gr. ε ̓ ξ η γ η τ η ́ ς, ο υ ̃ « qui dirige, qui explique ou interprète les oracles ». Fréq. abs. littér. : 46. Bbg. Guillermou (A.). Visite de la cathédrale. Foi Lang. 1976, no1, pp. 78-80.

Wiktionnaire

Nom commun

exégète \ɛɡ.ze.ʒɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui s’occupe d’exégèse.
    • Où vous ne voyez qu’une phrase concrète et brutale, l’exégète voit un sens mystique dont la hauteur échappe à votre entendement. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Sieger dira qu’il énonce en exégète et non en théologien (enseigne à la faculté des arts, non de théologie), et que citer un auteur n’est pas reprendre à son compte l’énoncé. — (De l’art du passage : histoire et représentation, L’Harmattan, 2010, note de bas de page 515)
    • Aux exégètes amateurs qui comblent leurs lacunes par des préjugés et à ceux de mauvaise foi pour qui le soupçon tient lieu de raisonnement, il faut opposer une analyse dépassionnée du droit. — (Jean-Jacques Urvoas, Rapport parlementaire N° 2697, 2015)
    • Le lecteur contemporain se demandera, quant à lui, si le Réformateur n'est pas, sur ce point, pris en flagrant délit d’eiségèse. Plus généralement, il se demandera ce que pense de l’interprétation luthérienne de Paul un exégète professionnel. — (Unité et diversité des Réformes: Du XVIe siècle à nos jours, sous la direction de Simon Butticaz & ‎Christian Grosse, Genève : Labor et Fides, 2018)
    • « Awopbopaloobop alopbamboom » sera la première tentative de traduction de ce nouveau langage, qui ne repose pas sur des mots, mais sur une énergie fulgurante et créatrice. Little Richard parlait du « juste cri », Nik Cohn se fera l’exégète de sa glossolalie. — (Mathilde Serrell, Little Richard, le cri du futur, La Théorie, dans Les Matins de France Culture 11 mai 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXÉGÈTE. n. m.
T. didactique. Celui qui s'occupe d'exégèse.

Littré (1872-1877)

EXÉGÈTE (è-gzé-jé-t') s. m.
  • Savant qui se consacre à l'explication et à l'interprétation des livres saints.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exégète »

(1732) Du grec ancien ἐξηγητής, exêgêtês (« guide, conseiller »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐϰηγητὴς, interprète (voy. EXÉGÈSE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exégète »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exégète œkseʒɛt

Évolution historique de l’usage du mot « exégète »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exégète »

  • Geste d'accueil, de transmission, de communion, signe d'appartenance ou reconnaissance d'une égalité : pour l'exégète Philippe Lefebvre, le Livre regorge de baisers aux multiples significations. La Vie.fr, La Bible, une longue histoire d'embrassade
  • Nous continuons aujourd’hui notre descente de la Seine en direction de Troyes. Ce petit mouvement dans l’espace est l’occasion d’un saut dans le temps révolu du XIème siècle. Dans cette ville, naquit, vécut et mourut Rachi, plus connu sous les noms de Rabbi Salomon et Salomon de Troyes. Ce fut un rabbin exégète duquel on peut dire, à l’instar de François Sureau, qu’ « il avait fondé une école qui attirait les meilleurs élèves de l'Europe entière ; [qu’]il refusait d'être payé pour sa charge de rabbin ; [qu’]il gagnait sa vie comme vigneron. »  France Culture, L'ombre de Dieu (Troyes)
  • Tuer n’est pas l’objectif premier du chasseur. « On ne chasse pas pour tuer mais on tue pour avoir chassé. » Si la mort de l’animal était présentée au chasseur sportif comme un cadeau, il la refuserait. Ce petit livre est plein de notations pertinentes. L’envol d’une compagnie de perdrix, note notre exégète, provoque curieusement des symptômes qui ressemblent à ceux de la peur. Et ce sont ceux de l’instinct de prédation. « Le chasseur, dit encore José Ortega y Gasset, est l’homme en alerte. » Et en ce sens il rejoint l’animal parce que « la vie comme une alerte intégrale est l’attitude même qui caractérise son existence dans la forêt ». Nous avons, selon lui, besoin de conserver cette « acre impulsion venue de l’homme primitif ». Elle est à la fois légitime et nécessaire. Une plaidoirie de qualité pour ce non-chasseur qui, à la fin de son livre, se félicite d’avoir été intronisé. En effet, écrit-il avec humour « j’ai fait la chasse à la chasse ». , Je chasse, donc je suis
  • Pour la troisième fois les émissions « Fréquence protestante » et « Jour du Seigneur », sur France 2, jouent la même partition pour la fête de la musique. Avec une thématique biblique : comment les artistes ont été inspirés par le Cantique des Cantiques ou Chant de Salomon. L’ensemble est excellent et suggestif. Filmée en mode confinée l’émission programme des artistes lyriques (Sur des airs de Bach) comme des chrétiens chanteurs créateurs d’aujourd’hui. Dont Samuel Olivier conducteur de louange qui vient de sortir un album aux multiples facettes. Marina Poydenot, artiste membre de la communauté du Chemin neuf commente les différentes séquences. Elle a elle-même proposé des spectacles à partir de ce chant d’amour qui a traversé les siècles. Deux pensionnaires de la Comédie Française lisent des extraits du Cantique dans la traduction de Bayard (Par le duo de l’écrivain Olivier Cadiot et de l’exégète Michel Berder). , Écrans, attention danger! Mais encore…. | Zap, clic et (bonne) compagnie

Traductions du mot « exégète »

Langue Traduction
Anglais exegete
Espagnol exegeta
Italien esegeta
Allemand exegete
Chinois 训ege师
Arabe المفسّر
Portugais exegeta
Russe экзегет
Japonais エクセジェ
Basque exegete
Corse exegete
Source : Google Translate API

Synonymes de « exégète »

Source : synonymes de exégète sur lebonsynonyme.fr

Exégète

Retour au sommaire ➦

Partager