La langue française

Objectivité

Sommaire

  • Définitions du mot objectivité
  • Étymologie de « objectivité »
  • Phonétique de « objectivité »
  • Citations contenant le mot « objectivité »
  • Traductions du mot « objectivité »
  • Synonymes de « objectivité »
  • Antonymes de « objectivité »

Définitions du mot « objectivité »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBJECTIVITÉ, subst. fém.

A. − PHILOS. Qualité de ce qui existe en soi, indépendamment du sujet pensant. Cette intuition d'un milieu homogène (...) nous révèle l'objectivité des choses (Bergson,Essai donn. imm.,1889, p.180).
B. − Courant
1. Qualité de ce qui donne une représentation fidèle de la chose observée. Objectivité scientifique. Avec de grandes prétentions à l'objectivité, sa doctrine est très subjective, parce qu'elle manque de base scientifique et critique (Amiel,Journal,1866, p.476).Un Marcel Proust, par exemple, qui analyse les pires aberrations avec une objectivité semblable à celle de l'entomologiste devant les moeurs des insectes (Massis,Jugements,1924, p.61):
. Telle est donc la première condition de l'objectivité: ce qui est objectif doit être commun à plusieurs esprits, et par conséquent pouvoir être transmis de l'un à l'autre, et comme cette transmission ne peut se faire que par ce «discours» qui inspire tant de défiance à M. Le Roy, nous sommes bien forcés de conclure: pas de discours, pas d'objectivité. H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p.262.
− Dans le domaine artist.Le renoncement aux bases sûres de vérification que constitue le toucher a eu pour conséquence un détachement progressif de l'objectivité stricte; il a permis un développement croissant de l'interprétation libre et sans contrôle (Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p.143).
2. Fait d'être dépourvu de partialité. En toute objectivité.
[À propos d'une activité cognitive] Une telle exégèse manque d'objectivité (Théol. cath.t.4, 11920, p.1191).Veiller à l'objectivité rigoureuse de cette partie d'informations, pour en éliminer strictement toute inspiration plus ou moins tendancieuse (Maritain,Human. intégr.,1936, p.326).
[À propos d'une pers.] Attitude de la personne qui se veut dépourvue de partialité. Il m'a fallu un véritable et presque désagréable effort d'objectivité pour goûter Les Liaisons dangereuses (Du Bos,Journal,1922, p.124).Il était là pour diriger avec impartialité les débats d'une affaire qu'il voulait considérer avec objectivité (Camus,Étranger,1942, p.1185).
Prononc. et Orth.: [ɔbʒ εktivite], [-ʒek-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1801 «caractère de ce qui existe indépendamment de la pensée» (Ch. de Villers, Philosophie de Kant, note, 113 ds Quem. DDL t.22); 2. 1803 «caractère de ce qui existe en tant qu'objet» (Boiste); 3. 1843 «caractère de ce qui constitue un objet de pensée valable pour tous» l'objectivité de la science (Proudhon, Ordre, p.149); 4. 1888 «qualité de ce qui est conforme à la réalité» (Maupass., Pierre et Jean, p.277); 5. 1903 «disposition d'esprit de celui qui voit les choses sans passion ni parti pris» (Rolland, Beethoven, t.1, p.196: dans son style, un modèle d'objectivité inaccessible à l'assaut des émotions débilitantes). Dér. sav. de objectif1*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 366. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 34, b) 71; xxes.: a) 169, b) 1386. Bbg. Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp.163-164.

Trésor de la Langue Française informatisé

OBJECTIVITÉ, subst. fém.

A. − PHILOS. Qualité de ce qui existe en soi, indépendamment du sujet pensant. Cette intuition d'un milieu homogène (...) nous révèle l'objectivité des choses (Bergson,Essai donn. imm.,1889, p.180).
B. − Courant
1. Qualité de ce qui donne une représentation fidèle de la chose observée. Objectivité scientifique. Avec de grandes prétentions à l'objectivité, sa doctrine est très subjective, parce qu'elle manque de base scientifique et critique (Amiel,Journal,1866, p.476).Un Marcel Proust, par exemple, qui analyse les pires aberrations avec une objectivité semblable à celle de l'entomologiste devant les moeurs des insectes (Massis,Jugements,1924, p.61):
. Telle est donc la première condition de l'objectivité: ce qui est objectif doit être commun à plusieurs esprits, et par conséquent pouvoir être transmis de l'un à l'autre, et comme cette transmission ne peut se faire que par ce «discours» qui inspire tant de défiance à M. Le Roy, nous sommes bien forcés de conclure: pas de discours, pas d'objectivité. H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p.262.
− Dans le domaine artist.Le renoncement aux bases sûres de vérification que constitue le toucher a eu pour conséquence un détachement progressif de l'objectivité stricte; il a permis un développement croissant de l'interprétation libre et sans contrôle (Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p.143).
2. Fait d'être dépourvu de partialité. En toute objectivité.
[À propos d'une activité cognitive] Une telle exégèse manque d'objectivité (Théol. cath.t.4, 11920, p.1191).Veiller à l'objectivité rigoureuse de cette partie d'informations, pour en éliminer strictement toute inspiration plus ou moins tendancieuse (Maritain,Human. intégr.,1936, p.326).
[À propos d'une pers.] Attitude de la personne qui se veut dépourvue de partialité. Il m'a fallu un véritable et presque désagréable effort d'objectivité pour goûter Les Liaisons dangereuses (Du Bos,Journal,1922, p.124).Il était là pour diriger avec impartialité les débats d'une affaire qu'il voulait considérer avec objectivité (Camus,Étranger,1942, p.1185).
Prononc. et Orth.: [ɔbʒ εktivite], [-ʒek-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1801 «caractère de ce qui existe indépendamment de la pensée» (Ch. de Villers, Philosophie de Kant, note, 113 ds Quem. DDL t.22); 2. 1803 «caractère de ce qui existe en tant qu'objet» (Boiste); 3. 1843 «caractère de ce qui constitue un objet de pensée valable pour tous» l'objectivité de la science (Proudhon, Ordre, p.149); 4. 1888 «qualité de ce qui est conforme à la réalité» (Maupass., Pierre et Jean, p.277); 5. 1903 «disposition d'esprit de celui qui voit les choses sans passion ni parti pris» (Rolland, Beethoven, t.1, p.196: dans son style, un modèle d'objectivité inaccessible à l'assaut des émotions débilitantes). Dér. sav. de objectif1*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 366. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 34, b) 71; xxes.: a) 169, b) 1386. Bbg. Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp.163-164.

Wiktionnaire

Nom commun

objectivité \ɔb.ʒɛk.ti.vi.te\ féminin

  1. (Philosophie) Qualité de ce qui est objectif, existence des objets en dehors de nous.
  2. Soumission de l’esprit à l’objet dans la recherche scientifique.
  3. Qualité de neutralité, impartialité, désintéressement, ou impersonnalité vis-à-vis d'un sujet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBJECTIVITÉ. n. f.
T. de Philosophie. Qualité de ce qui est objectif, existence des objets en dehors de nous. Il signifie aussi Soumission de l'esprit à l'objet dans la recherche scientifique.

Littré (1872-1877)

OBJECTIVITÉ (ob-jè-kti-vi-té) s. f.
  • 1 Terme de philosophie moderne. Qualité de ce qui est objectif ; existence des objets en dehors de nous.
  • 2Terme néologique de littérature et de beaux-arts. Perfection du style, du dessin, de l'exécution en général, qui fait qu'un objet d'art prend une existence individuelle et un caractère tout à fait indépendant des idées particulières de l'auteur. L'objectivité est très puissante dans Shakespeare, dans Molière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « objectivité »

 Dérivé de objectif avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « objectivité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
objectivité ɔbʒɛktivite

Citations contenant le mot « objectivité »

  • Les impressions, c'est le cancer de l'objectivité. De Jean-Michel Wyl / Québec Banana State
  • L'objectivité de l'historien n'existe pas. De Alain Decaux / Entretien avec Bernard Pivot - Mars 1979
  • Personne ne peut comprendre un flic. Encore moins le juger. Nous évoluons dans un monde brutal, incohérent, fermé. Vous êtes en dehors, et vous ne pouvez plus le comprendre. Vous êtes en dedans, et vous perdez toute objectivité. De Jean-Christophe Grangé / Les Rivières pourpres
  • Contre les paroles toujours suspectes d’encapsuler les passions de qui les prononce, l’objectivité impersonnelle des chiffres et des graphies clôt souvent la discussion comme on assène un coup de massue : qu’objecter sinon d’autres données ? Or rien n’est plus facile que de faire dire aux courbes et aux cartes ce qu’on oserait à peine affirmer avec des mots. Voici quelques exemples de petits arrangements avec les nombres ou de ruses de visualisation utilisés ici ou là pour masquer une opinion subjective d’un vernis de neutralité. Le Monde diplomatique, Illusions à la carte, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, août 2020)
  • Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Khelifa Ounissi a affirmé jeudi dernier à Alger que la promotion dont 451 policiers ont bénéficié s’est effectuée dans la transparence totale, suivant des critères de sélection déterminés, en toute objectivité et équité, avec toutefois, l'introduction de quelques modifications au barème et d’autres qualités professionnelles, dont essentiellement, l'engagement, l'opérationnalité et l'attitude pour les cadres. , Khelifa Ounissi, DGSN : Transparence dans le processus de promotion des cadres
  • Amnesty International a « failli au devoir de neutralité et d’objectivité » en se basant sur des charges infondées pour accuser le Maroc d’espionnage, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Labass.net, Bourita: Amnesty a « failli au devoir de neutralité et d'objectivité » en accusant abusivement le Maroc d'espionnage | | Labass.net
  • Pour détacher un événement du simple énoncé factuel, certains journalistes se tournent vers l'écriture fictionnelle. Affranchis de la contrainte de l’objectivité, ils peuvent librement mettre en récit l'actualité. La fiction serait-elle donc plus puissante pour rendre compte de la réalité ? France Culture, Qu'apporte la fiction au journalisme ?
  • Quand des journalistes trop pressés pour faire des vérifications élémentaires interviewent des « experts », ils ne réalisent pas qu’ils parlent à des gens dénués d’objectivité, gagnés d’avance à la cause, subventionnés pour la faire avancer, souvent liés à l’industrie.  Le Journal de Québec, Les marchands du temple | Le Journal de Québec
  • Concernant le courrier à la HATVP, consulté par l'AFP, Mme Leleux rappelle qu'en "tant que ministre de l'Intérieur, M. Darmanin a autorité" sur les services de police. "L'interférence est suffisamment forte pour soulever des doutes raisonnables quant à la capacité des policiers en charge de l'enquête d'exercer leur fonction en toute objectivité et sans subir de pression", poursuit-elle. LaLibre.be, Accusations contre Darmanin: une association saisit la justice pour relancer une affaire classée en 2018 - La Libre

Traductions du mot « objectivité »

Langue Traduction
Anglais objectivity
Espagnol objetividad
Italien obiettività
Allemand objektivität
Chinois 客观性
Arabe الموضوعية
Portugais objetividade
Russe объективность
Japonais 客観性
Basque objektibotasuna
Corse oghjettività
Source : Google Translate API

Synonymes de « objectivité »

Source : synonymes de objectivité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « objectivité »

Partager