La langue française

Gradation

Sommaire

  • Définitions du mot gradation
  • Étymologie de « gradation »
  • Phonétique de « gradation »
  • Citations contenant le mot « gradation »
  • Images d'illustration du mot « gradation »
  • Traductions du mot « gradation »
  • Synonymes de « gradation »
  • Antonymes de « gradation »

Définitions du mot gradation

Trésor de la Langue Française informatisé

GRADATION, subst. fém.

A. − Progression d'un état vers un autre par paliers insensibles et généralement ascendants. Gradation croissante, décroissante; gradation de la chaleur, des effets, des efforts, de la vitesse. Voir par quelle gradation d'événements elle a été entraînée à fuir de la maison paternelle (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1680).Il ménageait une gradation savante, il arrachait un à un les voiles des suppositions (Gracq, Beau tén.,1945, p. 100) :
Si, par exemple, il arrivait que les mêmes caractères qui ont servi à établir la gradation des espèces et la prééminence incontestable de l'espèce humaine sur les autres espèces animales, pussent encore servir à établir dans l'espèce humaine une gradation entre les races, il faudrait bien admettre (...) la supériorité de la race qui réunit ces caractères distinctifs au degré le plus éminent. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 129.
Par gradation. Graduellement. Elle ne procéda pas par gradation (...) elle alla droit au but (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 289).
B. − Spécialement
1. MUSIQUE
a) Passage progressif d'un son à un autre, d'une tonalité à une autre. L'exemple suivant, qu'il [l'élève] transposera par gradation de demi-tons, jusqu'au ton de mi bémol (Holtzem, Bases art chant,1865, p. 130).
b) Variation graduelle de l'intensité ou du mouvement. Les deux gradations progressives en sens divergent, f-ff-fff et p-pp-ppp, se comprennent et s'exécutent sans difficulté (Gevaert, Orchestr.,1885, p. 328).
2. PEINT. Passage insensible d'un ton à un autre; en partic., procédé par lequel on met en valeur un sujet en affaiblissant progressivement la lumière autour de lui. Vous connaissez la gradation délicate qui, chez Vinci, fait insensiblement émerger la forme du milieu de l'ombre, la gradation délicieuse qui, chez Corrège, fait sortir la clarté plus forte de la clarté universelle (Taine, Philos. art, t. 2, 1865, p. 335).
3. RHÉT. Succession de plusieurs mots de force croissante ou décroissante dont le dernier est souvent hyperbolique. Quelle insuffisante préoccupation de l'hygiène, du confort, du bien-être, de la gaieté! (Savante gradation dans le choix des mots.) (Gide, Journal,1930, p. 1 000).
Prononc. et Orth. : [gʀadasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1464 rhét. (J. Lagadeuc, Catholicon ds Gdf. Compl.); 2. 1595 « passage successif d'un état à un autre » (Montaigne, Essais, livre III, ch. V, éd. A. Thibaudet, p. 990); 3. 1676 peint. (Félibien, p. 420). Empr. au lat.gradatio, terme de rhét. (TLL s.v., 2136, 56). Fréq. abs. littér. : 176.

Wiktionnaire

Nom commun

gradation \ɡʁa.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Augmentation successive et par degrés.
    • Mais leurs dépenses soutiennent le prix des productions de la meilleure qualité, ce qui entretient par gradation le bon prix des autres productions, à l'avantage des revenus du territoire. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d'une nation agricole, 1766)
    • Dans les mêmes locaux, s’ils ont accès à l’éclairage naturel, l’installation d’éclairage comporte des sources à gradation de puissance, régulées en fonction d’une détection du niveau d’éclairement pour tenir compte de l’apport de lumière naturelle. Ces dispositifs couvrent chacun une surface de 25 m² au maximum. — (Pascal Poggi, « A quoi sert la RT Existant par élément ? », batirama.com, article du 20 février 2020, consulté le 21 février 2020)
  2. (Rhétorique) Figure de rhétorique par laquelle on assemble plusieurs idées, plusieurs expressions qui enchérissent les unes sur les autres.
    • Va, cours, vole est une gradation.
  3. (Peinture) Passage insensible d’une couleur à une autre.
  4. (Plus courant) (Peinture) (Sculpture) Artifice de composition qui consiste à faire saillir le personnage ou le groupe principal, en affaiblissant graduellement l’expression, la lumière, etc., dans les autres figures à mesure qu’elles s’éloignent du centre de l’action.
    • Une gradation savante.
  5. (Architecture) Disposition de plusieurs parties qui sont rangées par degrés ou les unes au-dessus des autres et dont les formes et les ornements sont symétriques.
  6. (Couture) Déclinaison d’un patron en plusieurs tailles.
    • Je reçois les dessins techniques des vêtements par mail et ensuite, j’utilise mon logiciel de gradation, ma table de digitalisation et mon mannequin en bois pour effectuer les patrons qui me sont demandés. Puis j’adresse les fichiers informatiques à mes clients. — (parcoursfrance.com)

Nom commun

gradation

  1. Gradation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRADATION. n. f.
Augmentation successive et par degrés. La gradation de la lumière est sensible depuis le point du jour jusqu'au lever du soleil. Gradation lente. Gradation insensible. Cette méthode conduit par gradation aux vérités les plus abstraites. Il se dit aussi d'une Figure de Rhétorique par laquelle on assemble plusieurs idées, plusieurs expressions qui enchérissent les unes sur les autres. Va, cours, vole est une gradation. En termes de Peinture, il se dit du Passage insensible d'une couleur à une autre. Il se dit plus ordinairement, en termes de Peinture et de Sculpture de cet Artifice de composition qui consiste à faire saillir le personnage ou le groupe principal, en affaiblissant graduellement l'expression, la lumière, etc., dans les autres figures à mesure qu'elles s'éloignent du centre de l'action. Une gradation savante. Il se dit aussi, en termes d'Architecture, de la Disposition de plusieurs parties qui sont rangées par degrés ou les unes au-dessus des autres et dont les formes et les ornements sont symétriques.

Littré (1872-1877)

GRADATION (gra-da-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Passage successif d'un état à un autre. Sans aucune de ces gradations insensibles qui amènent les saisons, Voltaire, Charles XII, 1. Cette gradation d'êtres qui s'élèvent depuis le plus léger atome jusqu'à l'être suprême, cette échelle de l'infini frappe d'admiration, Voltaire, Dict. phil. Chaîne des êtres. Celui-là [Mars] fait son tour en deux ans, Jupiter son voisin en douze, Saturne en trente, et encore Saturne, le plus éloigné de tous, n'est pas si gros que Jupiter ; où est la gradation prétendue ? Voltaire, ib. Nous voyons partout des gradations entre les êtres ; mais l'ordre de ces gradations ne nous est encore connu que très imparfaitement, Bonnet, Contempl. nat. III, 26.
  • 2Particulièrement, accroissement progressif. La gradation de la lumière est sensible depuis la pointe du jour jusqu'au lever du soleil. Ils se prirent de paroles, et, après quelque gradation d'injures, Charpentier reprocha à l'abbé Tallemant qu'il était fils d'un marchand banqueroutier de la Rochelle, Furetière, Factums, t. I, p. 197.
  • 3 Terme de rhétorique. Figure par laquelle on accumule plusieurs termes ou plusieurs idées qui enchérissent l'une sur l'autre. Il fallait dire [dans l'ode de Boileau sur la prise de Namur] : Je vois nos cohortes s'ouvrir un large chemin à travers les débris des rochers, au milieu des armes brisées et sur des morts entassés ; alors il y aurait eu de la gradation, de la vérité et une image terrible, Voltaire, Dict. phil. Enthousiasme.
  • 4 Terme de peinture. Passage insensible d'un ton à un autre.
  • 5Plus particulièrement, en peinture et en sculpture, artifice de composition par lequel on fait saillir le personnage ou le groupe principal, en affaiblissant graduellement la lumière, l'expression dans les autres figures.
  • 6En architecture, disposition de plusieurs parties qui, rangées par degrés ou les unes au-dessus des autres, symétrisent par leurs formes et leurs ornements,
  • 7En musique, mélodie dans laquelle l'expression monte, pour ainsi dire, au moyen d'une progression de figures qui se ressemblent.

    Il signifie aussi la progression du piano ou dolce au forte et au fortissimo.

HISTORIQUE

XVIe s. Je loue [chez les femmes] la gradation et la longueur en la dispensation de leurs faveurs, Montaigne, III, 369.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRADATION, s. f. (Gramm.) il se dit en général d’une disposition où les choses sont considérées, comme s’élevant les unes au-dessus des autres. Ce corps s’est formé par une gradation insensible.

Gradation, en termes de Logique, signifie une argumentation qui consiste en plusieurs propositions arrangées, de façon que l’attribut de la premiere soit le sujet de la seconde, & que l’attribut de la seconde soit le sujet de la troisieme, & ainsi des autres, jusqu’à ce que le dernier attribut vienne à être affirmé du sujet de la premiere, comme dans l’arbre de porphyre. L’homme est un animal : un animal est une chose vivante : une chose vivante est un corps, un corps est une substance, donc l’homme est une substance.

Un argument de cette espece est susceptible d’une infinité d’erreurs qui peuvent naître de l’ambiguité des termes, dont un sophiste abuse ; comme dans celui-ci : Pierre est un homme, un homme est un animal, un animal est un genre, un genre est un des universaux, donc Pierre est un des universaux. Chambers.

Gradation, (Poésie.) tableau gradué d’images & de sentimens, qui enchérissent les uns sur les autres ; c’est ainsi que l’on doit présenter les passions, en peignant avec art leurs commencemens, leurs progrès, leur force, & leur étendue ; je n’en citerai pour exemple que le fragment de Sapho sur l’amour ; il est si beau que trois grands poëtes, Catulle, Despréaux, & l’auteur anglois de l’hymne à Vénus, se sont disputé la gloire de le rendre de leur mieux, chacun dans leur langue. Me permettra-t-on d’insérer ici les trois traductions en faveur de leur élégance, & pour la satisfaction d’un grand nombre de lecteurs qui seront bien-aises de les comparer & de les juger ?

Ecoutons d’abord Catulle, il dit à Lesbie sa maîtresse :

Ille mi par esse Deo videtur,
Ille, si fas est superare divos,
Qui sedens adversûs identidem te

Spectat, & audit
Dulce ridentem ; misero quod omnes
Eripit sensus mihi ! nam simul te
Lesbia aspexi, nihil est super me

Quod loquar amens ;
Lingua sed torpet, tenuis sub artus
Flamma dimanat, sonitu suopte
Tinniunt aures, geminâ teguntur

Lumina nocte.

Voici maintenant la traduction de Despréaux.

Heureux qui près de toi, pour toi seule soupire,
Qui joüit du plaisir de t’entendre parler,
Qui te voit quelquefois doucement lui sourire,
Les Dieux dans leur bonheur peuvent-ils l’égaler ?

Je sens de veine en veine une subtile flamme,
Courir par tout mon corps sitôt que je te vois ;
Et dans les doux transports où s’égare mon ame,
Je ne saurois trouver de langue, ni de voix.


Un nuage confus se répand sur ma vûe,
Je n’entends plus, je tombe en de douces langueurs ;
Et pâle, sans haleine, interdite, éperdue,
Un frisson me saisit, je tremble, je me meurs.

Enfin voici la traduction angloise.

Blest as th’ immortal god is he
The jouth who fondly sets by thee,
And hears, and fees thee all the while,
Softly speak, and sweetly smile,

My bozom glowed, the subtle flame
Ran quick through all my vital frame,
O’er my dim eyes a darkness hung,
My ears with kollow murmurs rung.

In dewy damps my limbs were chill’d,
My blood with gentle horrors thrill’d,
My feeble pulze forgot to play,
I faint’d, sunk, and dy’d away.
(D. J.)

Gradation, en terme d’Architecture, signifie la disposition de plusieurs parties rangées avec symmétrie & par degrés, de sorte qu’elles forment une espece d’amphitéatre, & que celles de devant ne nuisent point à celles de derriere.

Les Peintres se servent aussi du terme de gradation pour marquer le changement insensible des couleurs, qui se fait en diminuant les teintes & les nuances. Voyez Dégradation. Chambers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gradation »

(1464) Emprunté au latin gradatio (« passage successif d'une idée à une autre, gradation ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. gradatio ; ital. gradazione ; du lat. gradationem, ayant pour radical grad qui est dans gradus, degré (voy. GRADE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gradation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gradation gradasjɔ̃

Citations contenant le mot « gradation »

  • Mondiale Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial Produit de dégradation de la fibrine (FNDP) Dosages 2020 Rapports de recherche, la taille de lindustrie, en profondeur qualitatives Insights, croissance explosive opportunités, analyse régionale par les rapports de précision – JustFamous
  • Rapprochez-vous de la réalité avec le téléviseur Hisense 65U7QF 4K QLED avec Quantum Dot Colour, qui offre plus d’un milliard de couleurs réalistes. Le système de gradation locale Direct Full Array utilise des zones de gradation contrôlées indépendamment pour une précision accrue. La résolution 4K certifiée HDR offre une qualité d’image époustouflante grâce au moteur Hi-View™, qui permet une optimisation avancée des scènes en temps réel.  Betanews.fr, Hisense 65U7QF : le téléviseur raisonnable avec plusieurs avantanges - Betanews.fr
  • Son rapport évoquait notamment une dégradation importante et multifactorielle du climat de travail qualifié par certains employés de « toxique », souligne le Musée des beaux-arts de Montréal. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Le Musée des beaux-arts de Montréal met fin au contrat de Nathalie Bondil - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • En tant que psychologue, je soumets le patient à une échelle qui permet de déterminer une gradation de son bien-être. Je lui suggère de faire des choix pour essayer d’atteindre une vie saine, et trouver ce qui peut le rendre malheureux. Radio-Canada, Comment favoriser le bien-être sans en faire une obsession | Ça prend un village
  • Le succès du libre jardin anglais, avec ses chemins ondoyants, ses arbres en bouquets et ses pentes adoucies est à l’image de ce nouvel esprit. À coups de polémiques et de procès en vanité, ses défenseurs le posent en contre-modèle de l’orgueilleux géométrisme versaillais, dont l’uniformité, la symétrie antinaturelle devient même, pour le philosophe conservateur Edmund Burke, le signe d’une rigidité typiquement française. Le paysage naturel se fait alors métaphore du paysage social. E. Burke fustige la violence des niveleurs de classes de 1789, que tout oppose à la gradation paisible de la société libérale anglaise : « Les grands arbres des parcs avec leurs ombres protectrices symbolisent pour Burke un ordre aristocratique et traditionnel qui bénéficie à tous parce que fondé sur la nature (…), reformule Jacques Rancière. Le mal advient quand la violence humaine de l’artifice vient contrarier la libre expansion de la nature et lui imposer ses difformités. » Sciences Humaines, De la nature considérée comme un des beaux-arts
  • « Le mouvement prend des proportions qui sont nécessaires. Un feu ne s’embrase pas pour rien », souligne Chloé Bouchard, qui a lancé le mouvement sur Instagram. « On parle du spectre des abus. Ce sont des choses qui vont avec une gradation. Mais elles sont toutes importantes à dénoncer. Tout est valide », estime cette tatoueuse montréalaise. Le Devoir, Un autre mouvement pour briser le silence sur les inconduites | Le Devoir
  • Burkina : Kaboré investi candidat à la présidentielle malgré la dégradation de la situation sécuritaire CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Duda et Trzaskowski au coude à coude, la Pologne à pile ou face - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Une fois sur le terrain, il faut également respecter une certaine gradation et ne pas se lancer dans des services immédiatement. La Presse, Conseils pour les adeptes de la raquette

Images d'illustration du mot « gradation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gradation »

Langue Traduction
Anglais gradation
Espagnol gradación
Italien gradazione
Allemand gradation
Chinois 层次
Arabe تدرج
Portugais gradação
Russe градация
Japonais グラデーション
Basque mailaketak
Corse gradazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « gradation »

Source : synonymes de gradation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gradation »

Partager