Palier : définition de palier


Palier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PALIER, subst. masc.

A. − MÉCAN. Organe fixe servant à supporter, à guider un arbre de transmission, un axe mobile. De forts paliers, calés solidement pour recevoir un arbre coudé destiné à donner le mouvement à la presse au moyen d'une bielle (Barnerias,Aciéries,1934, p.53).La généralité des moteurs est équipée en vilebrequin à 3 paliers: 1 central et 2 extrêmes (Chapelain,Techn. automob.,1956, p.51):
1. [Les] rouleaux-compresseurs (...) ont tous pour organe principal un cylindre en fonte ou en forte tôle dont l'axe tourne sur des paliers fixés à un brancard. Bourde,Trav. publ.,1929, p.51.
SYNT. Palier horizontal, vertical; palier graisseur; palier à graissage continu; palier à rotule, à roulement; palier de butée; palier de moteur d'automobile, de machine à vapeur; chapeau, collet, corps, coussinets, patin, semelle d'un palier; graissage, lubrification d'un palier.
B. −
1. Plate-forme située au sommet d'un escalier ou entre deux volées. Synon. vieilli carré.Un escalier étroit et obscur, au sommet duquel un palier donnait entrée, à gauche, au logement des soldats, à droite, à des habitations de religieux (Lenoir,Archit. monast.,1852, p.64).L'escalier monumental de la ville, qui part du Gers et aboutit au chevet de la cathédrale par une double révolution de 370 marches coupées de paliers plantés d'arbres, spacieux comme des places, où souffler en chemin (Pesquidoux,Livre raison,1925, p.216):
2. L'un se souvient avec nostalgie de la maison ouvrière, de sa tiédeur fade, de sa fraternité, (...) du palier commun sur lequel s'ouvraient toutes les portes et où les ménagères échangeaient leurs biens. Guéhenno,Journal «Révol.»,1938, p.175.
SYNT. Palier du premier, du deuxième... étage; porte du palier; porte donnant sur le palier; voisin de palier; balayer le palier; habiter sur le même palier; s'arrêter à chaque palier; s'arrêter, arriver, attendre, bavarder, rester, sortir sur le palier.
Palier circulaire. Palier situé dans la cage d'un escalier à vis ou en colimaçon. (Dict. xixeet xxes.).
Palier de communication. Palier sur lequel donnent plusieurs pièces ou plusieurs appartements. (Dict. xixeet xxes.).
Palier de repos. Palier intermédiaire situé entre deux volées d'escalier, qui ne donne pas accès à des appartements. (Dict. xixeet xxes.).
2.
a) Espace plan d'une montée. Le rempart contourne l'île et s'élève par des paliers successifs (Flaub.,Champs et grèves,1848, p.392).Le gazon [d'un jardin] dont les grands paliers verts descendaient jusqu'à un berceau de tilleuls jaunissants (Morand,P. de Saligny,1947, p.129).
b) En partic.
Section horizontale d'une voie de communication. Le palier du chemin est à 5, à 10 mètres au-dessus de l'étiage de telle rivière (Chesn.t.21858).
En palier Loc. adj. [Détermine une voie ou une partie de voie de communication ou un déplacement] Horizontal. Les gares et stations doivent être en palier dans toute leur étendue (Bricka,Cours ch. de fer, t.2, 1894, p.314).Sur la large route en palier de Dombreville à Trévières, elle lançait sa voiture (Bernanos,Joie,1929, p.669):
3. ... dans les parties où la chaussée est en palier ou n'a qu'une très faible pente, on fait un fossé de profondeur variable, de façon à lui donner une pente de 0,002 par mètre, nécessaire pour assurer l'écoulement des eaux. BourdeTrav. publ.,, 1929, p.16.
Vol en palier. Vol à une altitude constante.
Loc. adv. En se déplaçant sur une section horizontale d'une voie de communication, en se déplaçant horizontalement. Faire x km/h en palier; vitesse de x km/h en palier. J'ai perdu beaucoup d'altitude. Les commandes et les manettes se sont dégelées. J'ai repris, en palier, ma vitesse normale (Saint-Exup.,Pilote guerre,1942, p.333).La locomotive de grande vitesse, qui donnait, déjà, le 120 en palier et à toute chauffe (La Varende,Gentilh.,1948, p.91).
Partie horizontale de la courbe d'un graphique. Avec des excitations plus rapprochées encore, le muscle atteint son raccourcissement maximum et le maintient d'une façon permanente, si bien que le palier du myogramme est rectiligne (Camefort, Gama,Sc. nat.,1960, p.191).
3. Au fig. [Dans une évolution, un processus] Période intermédiaire de stabilité, de répit. Un de ces courts paliers que comporte toute souffrance (Malègue,Augustin, t.1, 1933, p.351).Le palier où la peste se maintint (...) à partir du mois d'août (Camus,Peste,1947, p.1361).V. avant-dîner ex. 3:
4. ... la SNCF avait développé ses frais généraux en fonction d'un trafic maximum dont elle n'avait pas envisagé la diminution possible. Aussi ceux-ci se sont-ils révélés trop importants pour le palier atteint au début de 1950. Pineau,S.N.C.F. et transp.,1950, p.11.
P. ext. Étape, degré. La théologie, premier palier de la mystique (L. Daudet, Vers le roi,1920, p.231).Suppression en deux paliers de la franchise de 220 francs relative à l'assurance maladie-chirurgie (Debatisse,Révol. silenc.,1963, p.195):
5. M. Piaget (...) distingue trois paliers de l'évolution intellectuelle, celui où dominent les fonctions sensori-motrices, celui où domine la pensée représentative, celui enfin où dominent les opérations mentales... Traité sociol.,1967, p.74.
Loc. adv. Par paliers. Par étapes, progressivement. L'homme exerce toujours ses plus hautes puissances d'emblée sous une forme enveloppée au lieu d'y accéder fragmentairement par paliers (Mounier,Traité caract.,1946, p.616).Un corps sans mouvement autre que celui d'une respiration oppressée, qui faiblissait dangereusement, par paliers (Arnoux,Seigneur,1955, p.124).
Prononc. et Orth.: [palje]. Homon. pallier. Ac. 1694 et 1718: paillier, -ill = mouillure de l; dep. 1740: palier. Étymol. et Hist. 1. 1287 mécan paelier. (Documents relatifs au comté de Champagne et de Brie, éd. A. Longnon, t.3, p.67 F d'apr. Bevans, The Old french vocabulary of Champagne, p.109); 2. 1528 archit. pallier (Les Comptes des bâtiments du roi, éd. L. de Laborde, t.1, p.47); 1845-46 ch. de fer (Besch.); 1923 loc. adv. par palier (Lar. univ.). Dér. de l'a. fr. paele, anc. forme de poêle «ustensile de cuisine» prob. en raison de la forme plate de l'objet; suff. -ier*, cf. le lat. médiév. paalerium au sens 1, 1283 (ds Cartulaire de l'église Notre-Dame de Paris, éd. Guérard, t.2, p.485). Fréq. abs. littér.: 919. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 398, b) 1047; xxes.: a) 1745, b) 1956. Bbg. Quem. DDL t.27.

Palier : définition du Wiktionnaire

Nom commun

palier \pa.lje\ masculin

  1. (Mécanique) Organe utilisé en construction mécanique pour supporter et guider, en rotation, des arbres de transmission.
    • L’ajustage des parties frottantes demande des précautions, notamment celui des coussinets sur les arbres et essieux. On doit leur donner un peu de jeu, surtout à l’entrée, afin d’éviter le pincement qui se produirait si l’axe venait à chauffer et à se dilater. Ils doivent, par contre, être très-exactement retenus dans leur chape ou palier. — (Jules Gaudry, Traité élémentaire et pratique de la direction, de l’entretien et de l’installation des machines à vapeur fixes, locomotives, locomobiles et marines, première partie (tome I), Victor Dalmont, Éditeur, Paris, 1856)
  2. (Architecture) Plate-forme aménagée dans un escalier ou dans une rampe au niveau des étages.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Il n'est cependant pas fréquent de rencontrer plus de deux cabinets d’aisances pour un même corps de logis ; lorsque c'est le cas, ils sont posés les uns au-dessus des autres, ouvrant sur les paliers de repos des escaliers ou formant saillie au-dessus de la cour. — (Youri Carbonnier, Maisons parisiennes des lumières, Presses universitaires Paris Sorbonne, 2006, p. 405)
  3. (Architecture) Parvis d’une demeure modeste.
  4. (Figuré) Étape, degré.
    • Impôt qui progresse par paliers, par échelons.
  5. (Par analogie) Partie d’une route, d’une voie de chemin de fer qui est horizontale, qui n’offre pas de pente.
  6. (Cartographie) Degré intermédiaire, de valeur déterminée, dans l’échelle d’un système de représentation ou de reproduction[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Palier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALIER. n. m.
Sorte de plate-forme aménagée dans un escalier, dans un perron, dans une rampe douce, ou dans les gradins d'un théâtre. Il y a un palier à chaque étage d'une maison. Palier de communication, Celui qui est entre des appartements de plain-pied et qui leur est commun. C'est dans ce sens qu'on dit Demeurer sur le même palier. Fig., Impôt qui progresse par paliers, Par échelons.

PALIER se dit, par analogie, de la Partie d'une route, d'une voie de chemin de fer qui est horizontale, qui n'offre pas de pente. En termes d'Arts, il désigne une Pièce fixe supportant un arbre de transmission.

Palier : définition du Littré (1872-1877)

PALIER (pa-lié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les pa-lié-z et les marches) s. m.
  • 1Plate-forme où se termine un étage. Du sol au premier palier et d'un palier à l'autre il ne peut y avoir que des marches interrompues par des repos.

    Palier circulaire, celui qui se trouve dans la cage d'un escalier en limace.

    Demi-palier, celui qui est carré, de la longueur des marches.

  • 2Palier de communication, celui qui est entre des appartements de plain-pied et qui leur est commun. Demeurer sur le même palier.
  • 3Portion du parcours d'un chemin de fer dans laquelle il est horizontal ou à faible pente.
  • 4 Terme de mécanique. Segment de sphère en cuivre, qui facilite le mouvement horizontal de deux parties l'une sur l'autre, à une distance uniforme, pièce servant à faciliter le mouvement horizontal de l'arbre d'une machine.

    PROVERBE

    Un homme est bien fort sur son palier ou sur son paillier (voy. à l'ÉTYM.), c'est-à-dire on est bien fort chez soi.

    On dit dans un sens analogue : se battre sur son palier. C'est alors qu'on se battait sur son palier, Diderot, Mém. t. III, p. 445, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « palier »

Étymologie de palier - Littré

Scheler le tire de pale, au sens de chose plate ; mais, en 1696, l'Académie écrivait paillier, et le proverbe dit aussi bien : fort sur son palier et sur son paillier ; Cotgrave ne distingue pas palier et paillier. Il devient alors probable que palier est une altération de paillier, et aura été ainsi nommé à cause de la paille, du paillasson, qui se trouve d'ordinaire au palier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de palier - Wiktionnaire

(1694) Faisait paillier [1] dans la première édition du Dictionnaire de l’Académie française (avec mouillure du \l\) ; de l’ancien français paelier (« poêle »), poaillier (« instrument qui soutient le mouvement »), probablement en raison de la forme plate de l’objet [2] ou parce que c’est une plateforme suspendue (voir l’étymologie de poêle en tant qu’instrument de chauffage) entre deux étages.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palier palje play_arrow

Citations contenant le mot « palier »

  • Les forfaits mobiles de Prixtel ont tous en commun de fonctionner par paliers de facturation. Autrement dit, le prix à payer chaque mois varie en fonction de la consommation réelle de l’abonné. La meilleure façon d’expliquer ce système est encore de l’illustrer par l’exemple. MonPetitForfait, Le Complet de Prixtel : un forfait 4G à partir de 4,99€/mois
  • Un homme est décédé ce mardi 7 juillet sur le palier du premier étage d’un immeuble situé au 7 rue Aristide-Briand, à Belfort. , Faits-divers - Justice | Retrouvé mort sur un palier après des bruits de bagarre
  • « Très content » d’avoir validé sa deuxième année de contrat (1) chez les Béliers, Paul-Lou Duwiquet espère franchir un palier en 2020-21 pour sa sixième saison en Pro B. « J’ai envie de faire mieux qu’en 2019-20 où j’étais en manque de rythme au début, sans doute en raison de ma blessure la saison précédente à Caen. Comme Charly (Pontens), je commence à avoir quelques années au compteur et je pense qu’on peut avoir un rôle à jouer auprès des jeunes Français qui nous ont rejoints comme on l’avait un peu fait l’an passé avec Kenny Baptiste. À titre collectif, j’aimerais qu’on continue à jouer le haut de tableau en effaçant ce petit regret de n’avoir pas pu disputer les play-offs. Avec notre invincibilité à domicile et l’avantage du terrain, on aurait bien aimé voir ce que ça aurait pu donner… À titre individuel, je vais essayer d’en montrer encore davantage ». Le Telegramme, Basket. Paul-Lou Duwiquet veut passer un palier avec les Béliers de Kemper - Basket - Le Télégramme
  • "Par rapport à notre situation du début de saison, finir troisième est fantastique. Nous avons connu des hauts et des bas, et cela se résout lors du dernier match, c'est une formidable réussite. (...) Nous sommes un peu fatigués, tout le monde peut voir que nous ne sommes pas comme avant, mais nous avons dû en passer par là pour prendre autant de points, et marquer autant de buts. L'équipe doit se préparer à de plus fortes oppositions l'an prochain, avec de plus gros matchs. Elle doit franchir un palier", a assuré le technicien norvégien. , Man Utd : Solskjaer veut franchir un palier - Football MAXIFOOT
  • Il y a toutes sortes d'amours et, à l'intérieur de chacun d'entre eux, une infinité de degrés et de paliers, qui s'appellent affection, adoration, attachement, inclination, tendresse, passion et le reste. De Jean Simard / La séparation
  • Il est plus facile de professer en paroles un humanisme de bon aloi, que de rendre service à son voisin de palier. De Henri Laborit

Images d'illustration du mot « palier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « palier »

Langue Traduction
Corse cuscinetto
Basque eragin
Japonais ベアリング
Russe подшипник
Portugais rolamento
Arabe تحمل
Chinois 轴承
Allemand lager
Italien cuscinetto
Espagnol llevando
Anglais bearing
Source : Google Translate API

Synonymes de « palier »

Source : synonymes de palier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « palier »



mots du mois

Mots similaires