La langue française

Perclus

Sommaire

  • Définitions du mot perclus
  • Étymologie de « perclus »
  • Phonétique de « perclus »
  • Citations contenant le mot « perclus »
  • Images d'illustration du mot « perclus »
  • Traductions du mot « perclus »
  • Synonymes de « perclus »

Définitions du mot « perclus »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERCLUS, -USE, adj.

A.− [En parlant d'une pers.] Qui est partiellement ou entièrement privé de la faculté de se mouvoir par l'effet d'une maladie, d'une infirmité. Synon. impotent, paralysé.Il faillit en mourir, et en a conservé toujours depuis de cruelles infirmités : il demeure à peu près perclus de tout un côté (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 123).M. Dubois-Fontanelle était presque perclus de goutte, ses doigts n'avaient plus de forme (Stendhal, H. Brulard,t. 1, 1836, p. 330).Vieille et percluse au point de ne marcher qu'avec deux cannes (...), elle visite les malades et surtout veille les morts (Bernanos, Mouchette,1937, p. 1327).
Empl. subst. C'était un perclus, à la fois boiteux et manchot, et si manchot et si boiteux que le système compliqué de béquilles et de jambes de bois qui le soutenait lui donnait l'air d'un échafaudage de maçons en marche (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 94).Ils le poussèrent à demander la mort de celui qui l'avoit nourri dans le désert avec sept pains, qui rendoit aux infirmes la santé, la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, et aux perclus l'usage de leurs membres (Lamennais, Paroles croyant,1834, p. 203).
P. ext. [En parlant d'un animal] Paralysé. L'animal [un cheval], presque perclus, levait avec peine ses jambes lourdes, grosses des genoux et enflées au-dessus des sabots (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Coco, 1884, p. 429).
P. anal. [En parlant d'un objet] Qui ne sert plus, qui ne fonctionne plus, hors d'usage. La plaine, hélas! Elle est finie! Et ses clochers sont morts et ses moulins perclus (Verhaeren, Villes tentac.,1895, p. 109).Il avait (...) forcé la porte percluse qui se trouvait dans un angle de la muraille et devant laquelle on poussait d'ordinaire une provision de fagots (Duhamel, Terre promise,1934, p. 133).
B.− P. ext.
1. Qui est entièrement ou partiellement paralysé par l'effet d'une cause passagère. Perclus de fatigue, de froid, de douleur. Les pauvres gars qui soufflent, qui enfoncent les touches de leurs doigts gourds, perclus d'onglée, jouent sans cartons (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 17).Il était tout perclus. Il lui semblait qu'on lui avait retiré les os pour mettre de la bouillie à la place, il lui semblait qu'on avait cherché à le transformer en statue (Queffélec, Recteur,1944, p. 134):
... il y a dans ces terres, brûlées du soleil pendant tout le jour, des glacières qui rafraîchissent ces vents nocturnes; car ils sont si froids, que ceux qui couchent à l'air, sans se couvrir au moins la poitrine, deviennent quelquefois perclus de tous leurs membres. Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 219.
2. Qui se trouve momentanément frappé d'immobilité par l'effet d'une émotion, d'un sentiment. Perclus de saisissement, de stupéfaction. Folantin, perclus d'ennui, (...) avait exhalé à demi-voix, dans un accès de rage lucide, sa préférence d'une lecture silencieuse des Fleurs du mal au coin de son feu (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 149).Ça n'était pas une femme, Tournefier, mais un gaillard de bon jugement, un homme solide (...). De l'avoir vu ainsi troublé, Raboliot demeurait perclus (Genevoix, Raboliot,1925, p. 164).J'avais pris ce grand jeune homme noir et myope, perclus de timidité, pour un être insignifiant (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 115).
REM. 1.
Perclue, adj. fém.,var. pop. Ce soir-là, il était tout endormi, l'œil vague, les jambes perclues de rhumatismes (Zola, Dr Pascal,1893, p. 47).Elle en restait après ça des journées entières toute gémissante et perclue... ça le souciait lui de plus en plus (Céline, Mort à crédit,1936, p. 351).
2.
Perclure, verbe trans.Rendre perclus, paralyser une personne, une partie du corps. La vieillesse avait brisé sa vigueur, affaibli sa vue et perclu ses membres (Du Camp, Nil,1854, p. 107).P. métaph. Rien à dire, rien à écrire, rien à penser; le froid perclut même l'âme (E. de Guérin, Journal,1834, p. 27).
Prononc. et Orth. : [pε ʀkly], fém. [-y:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Perclu, -ue p. anal. avec perçu, -ue, etc. V. ex. supra rem. 1 et 2. Étymol. et Hist. 1. Ca 1240 « qui ne peut plus se mouvoir » (Saint François, 4144 ds T.-L.); 2. fig. 1536 « qui est frappé d'immobilité » (Roger de Collerye, 170 ds IGLF : je suis perclus par leurs voulloirs iniques). Empr. au lat. méd. du Moy. Âge perclusus (iiies. d'apr. FEW t. 8, p. 219b) part. passé de percludere « fermer entièrement » (Forc. t. 3), dér. de claudere « former », préf. per- à valeur intensive. Fréq. abs. littér. : 142.

Wiktionnaire

Adjectif

perclus \pɛʁ.kly\

  1. Qui est impotent de tout le corps ou d’une partie du corps.
    • Pourquoi restes-tu couché comme un paysan perclus, tandis que le Saxon emporte d’assaut ta forteresse ? — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXX, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Puis il rentra dans le salon, en quittant le notaire sans le saluer. Celui-ci resta pendant un moment tout ébaubi, perclus, sans savoir où il en était. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ansch. IV, Paris, 1832 ; p. 108)
    • Nous tuons les Boches par le ridicule ; on rit cent fois de suite, sans se lasser, de cette étudiante qui vient d’écrire dans un thème français : « Charlotte était percluse de douleurs sur la tombe de Werther ». — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 35-36.)

Forme de verbe

perclus \pɛʁ.kly\

  1. Participe passé masculin pluriel de perclure.
  2. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de perclure.
  3. Deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif de perclure.
  4. Première personne du singulier du passé simple de perclure.
  5. Deuxième personne du singulier du passé simple de perclure.
  6. Deuxième personne du singulier de l’impératif de perclure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERCLUS, USE. adj.
Qui est impotent de tout le corps ou d'une partie du corps. Il est perclus de tous ses membres. Cette femme est percluse d'un bras, d'une jambe, de la moitié du corps. Il en est demeuré perclus. Il est tout perclus, à moitié perclus.

Littré (1872-1877)

PERCLUS (pèr-klû, klû-z') adj.
  • 1Qui ne peut exécuter aucun mouvement soit d'un membre, soit de tout le corps. Et croyez à frapper que je n'étais perclus, Régnier, Sat. X. Depuis le temps que, perclus de mes membres, Pour moi Paris est réduit à deux chambres, Scarron, Poés. div. Œuv. t. VII, p. 168, dans POUGENS. Il allait continuer, mais sa langue devint percluse, quand il vit…, Voltaire, Candide, 16.
  • 2 Fig. Dont l'esprit est dans le même état qu'un membre perclus. De moi, déjà deux fois d'une pareille foudre Je me suis vu perclus, Et deux fois la raison m'a si bien fait résoudre, Qu'il ne m'en souvient plus, Malherbe, VI, 18. Aussi perclus d'esprit comme Pierre Dupuis, Régnier, Sat. VI. L'énormité du fait le rendit si confus, Que d'abord tous ses sens demeurèrent perclus, La Fontaine, Joc. Et qu'enfin tout dévot a le cerveau perclus, Boileau, Sat. IV.

HISTORIQUE

XVe s. Corps perclus sans plaisance lye, Orléans, Bal. 88.

XVIe s. Tout perclus et ravi en la volupté, Montaigne, II, 126.

SYNONYME

PERCLUS, PARALYTIQUE. Le perclus est privé de l'usage des mouvements par quelque lésion qui siége dans le membre même : un rhumatisme rend perclus. Le paralytique est privé du mouvement par quelque lésion qui siége dans les centres nerveux : une lésion du cerveau ou de la moelle épinière rend paralytique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perclus »

Du latin perclusus (« obstrué »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. perclusus (voy. PERCLURE) ; génev. perclue, au féminin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perclus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perclus pɛrkly

Citations contenant le mot « perclus »

  • Le cricket, inventé par les dieux lorsqu'ils en eurent marre d'être perclus de stress par le rythme endiablé du base-ball. De Jean Dion / Le Devoir - 23 Août 1997
  • Les jardins du marchais Rue des Gâtines et impasse du perclus, les Sables d’Olonne Les Sables-d’Olonne Les Sables-d’Olonne Vendée Unidivers, Les Jardins du Marchais Les jardins du marchais Les Sables-d'Olonne dimanche 20 septembre 2020
  • Il y a de toute manière la publicité! Depuis une vingtaine d’années, le nombre d’expositions a augmenté de manière exponentielle, alors que les médias se rabougrissaient comme des petits vieux perclus de rhumatismes. Arriver à faire parler de soi devient de plus en plus difficile. Plus assez de presse écrite ou d’émissions de radio ou de TV. Il y a des jours où je me demande avec qui les chargées de communication communiquent encore. Bénéficier d’une mise en vedette tient donc du cadeau. Parfois empoisonné. D’un coup, on existe. On rencontre une caisse de résonance dans le désert. L’Elysée lausannois n’en est certes pas là. N’empêche que son aura nationale et internationale a diminué depuis les années 1990. Ce n’est plus l’unique musée dédié au8e art, mais seulement l’un d’eux. Il n’offre du coup plus rien d’incontournable. Alors, toute littérature devient bonne à prendre. Une mauvaise publicité reste de la publicité! Bilan, La critique d'humeur se justifie-t-elle aujourd'hui? Pour moi, bien sûr que oui! - Bilan
  • Trial and Error est avant tout une galerie de personnages déjantés, le moins atteint étant l’avocat Josh (Nick D’Agosto) qui finit par voir dépérir sa normalité au contact de grands malades que sont en particulier ses deux assistants. Le premier, Dwayne, un péquenot simplet au naturel et à la bêtise confondants ; le second, Anne, une secrétaire perclus de maladies étranges (amnésie faciale, dyslexie, syndrome de Stendhal, et tant d’autres…). On passera encore sur l’adjointe au procureur érotomane et les deux accusés au profil improbable (un pour chaque saison). Journal L'Union, Cinq bonnes raisons de regarder la série Trial and Error
  • Dans le tableau masculin (16 participants), Ismail Yilmazer (15, Sausheim), tête de série N° 1, sorti par Loïc Demange (15/1, ASCAP), la voie était libre pour les 15/1, recensés au nombre de sept en quarts de finale. C’est Mathis Verguet (15/1, BRC), 16 ans, qui a finalement tiré son épingle du jeu. D’abord en écartant Cédric Myotte-Duquet (15/1, Nancray) puis en se débarrassant de l’ancien 5/6 Nathanaël Saehr (15/1, TGB), toujours en deux sets. En finale, Robin Michel (15/1, TGB) lui a posé davantage de problèmes mais ce dernier, après le gain du premier set au jeu décisif, dut ensuite abandonner au cœur de la deuxième manche, perclus de crampes. , Sport franc-comtois | Mathis Verguet par K.-O., Marine Nelaton en maîtrise

Images d'illustration du mot « perclus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « perclus »

Langue Traduction
Anglais crippled
Espagnol lisiado
Italien paralizzato
Allemand verkrüppelt
Chinois 残废
Arabe مشلول
Portugais aleijado
Russe калека
Japonais 不自由
Basque elbarri
Corse criptu
Source : Google Translate API

Synonymes de « perclus »

Source : synonymes de perclus sur lebonsynonyme.fr
Partager