Godiche : définition de godiche


Godiche : définition du Wiktionnaire

Adjectif

godiche \ɡo.diʃ\ ou \ɡɔ.diʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Benêt, maladroit.
    • Mon cher, ça ne vaut rien d’avoir l’air godiche devant sa femme, le premier soir. — (Émile Zola, Nana, 1880)
    • Enfin, il était godiche. Il ne parlait pas — on m’entend.— Il ouvrait la bouche malencontreusement, pour livrer à ses contemporains des réflexions marquées au coin de la naïveté, …. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 38)
    • Nous sommes trop souvent patauds en français, malhabiles, godiches, déboussolés. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 373)
    • C’est là qu’on mesure soudain l’étendue du désastre… Oui, même si l’on avait très envie d’être coiffé plus court, chaque fois on avait oublié combien la coupe fraîche donne un air godiche. — (Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, page 24.)
    • En passant à la hâte devant le Sincère, je bute sur ses pieds et je me rattrape à la main de Caleb. Mon pantalon est trop long, et j’ai toujours été un peu godiche. — (Veronica Roth, Divergente I, 2011 ; traduit de l’anglais américain par Anne Delcourt, 2014, p. 10)

Nom commun

godiche \ɡo.diʃ\ ou \ɡɔ.diʃ\ masculin ou féminin

  1. Celui ou celle qui est d’une gaucherie ridicule.
    • Cette godiche a fait des erreurs.
    • Dans un coin, des jeunes gens qu’elle avait éconduits, ricanaient : dame ! si ce godiche ne tenait pas à ce qu’elle en eût, elle avait raison de le garder, car on en connaissait d’autres qui, malgré son argent, auraient bien sûr attendu qu’il lui en poussât, pour voir à l’épouser. — (Émile Zola, La Terre, Charpentier, Paris, 1887)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Godiche : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GODICHE. n. des deux genres
. Celui, celle qui est d'une gaucherie ridicule. Adjectivement. Il est assez godiche. Il est familier.

Godiche : définition du Littré (1872-1877)

GODICHE (go-di-ch') adj.
  • Terme populaire. Gauche, maladroit, niais. Qu'il est godiche !

    Substantivement. Quel godiche !

    Au fém. Une grande godiche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Godiche : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « godiche » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « godiche »

Étymologie de godiche - Littré

Godiche est une altération populaire de Claude, qui se dit aussi pour nigaud.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de godiche - Wiktionnaire

(1743) Attestation sous la forme du prénom Godiche diminutif de Claude ; (1809) prend le sens de « niais » avec, pour la motivation sémantique, un rapprochement avec godet ; voir cruche ou potiche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « godiche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
godiche gɔdiʃ play_arrow

Citations contenant le mot « godiche »

  • On croise la longue silhouette de Sandrine Kiberlain - ce cou élancé souvent ceint d'un foulard - depuis le début des années 1990, depuis qu'elle a reçu le prix Romy Schneider, en 1993, pour le film d'Éric Rochant Les Patriotes. Suivirent, dans le désordre, Rien sur Robert, de Pascal Bonitzer, Quadrille, de Valérie Lemercier, C'est le Bouquet, de Jeanne ­Labrune, Après vous, de Pierre Salvadori, ou encore Beaumarchais l'insolent, d'Édouard ­Molinaro. En une vingtaine de films et deux albums - où elle fit très bien sa Carla et sa Vanessa -, cette fausse godiche est devenue cette héroïne d'aujourd'hui, l'image liminaire du jeune cinéma français. Le Figaro.fr, Sandrine Kiberlain, fausse godiche
  • Mais quelle godiche !!! elle a tout encaissé de la part de bruel, s'est essayée avec d'autres dont Sinclair qui a tout de suite compris... Closermag.fr, Amanda Sthers : ces lettres qu'elle écrit à ses enfants pour qu'ils les lisent après sa mort - Closer
  • « Un ranger au regard louche, un barbare borné, un ogre vorace, une magicienne approximative, une elfe godiche, un voleur trouillard et un nain… un nain comme les autres ! » Voilà comment les habitants de ce donjon un peu spécial perçoivent cette bande hétéroclite qui nous sert de héros. Chacun a ses propres qualités (et défauts) qui correspondent aux compétences classiques présentes dans les jeux de rôle et plus largement, dans la fantasy. La magicienne use de sortilèges mais a une faible défense physique. Le nain au contraire résiste bien mais n’est pas très rapide. Chacun trouve sa place dans cette aventure loufoque. Cette diversité offre la possibilité de toucher un peu à toutes les classes et les races dans les combats mais aussi dans l’exploration. Certains ont des aptitudes qui servent à faire avancer la partie. Par exemple, le voleur peut déjouer des pièges. Choisir le bon meneur au bon moment permet de profiter de ses talents. Sélectionner n’importe quel leader à n’importe quel moment vous appartient. Jeuxvideo.com, Preview Le Donjon de Naheulbeuk : un RPG tactique intéressant et nostalgique sur PC - jeuxvideo.com
  • 21h15 sur TMC. Le roi est mort. Qui va lui succéder ? Contre toute attente, c'est à son fils cadet, le prince Arnaud (Lambert Wilson), play-boy paresseux porté sur la fumette, qu'échoit la charge. Du coup, son épouse, la princesse Armelle (Valérie Lemercier), orthophoniste du genre godiche, se voit bien malgré elle contrainte d'abandonner son métier et de se comporter comme une reine… Sous les yeux de sa belle-mère, Eugénia (Catherine Deneuve), qui ne lui laisse rien passer. leparisien.fr, Programme TV du jeudi 25 juin : notre sélection - Le Parisien
  • Hé bien, la charité, c’est exactement pareil. Dans la vie quotidienne, faire attention à l’autre est parfois extrêmement coûteux : respecter le besoin de silence de son colocataire alors que l’on brûle de lui raconter sa dernière aventure à force de gestes épiques et de grandes envolées lyriques, se lever dans le métro pour laisser sa place à une vieille dame – mais est-elle vraiment âgée, à la réflexion ? – quand on se sent épuisé par sa journée de travail, sourire sans trop d’arrière-pensées au conducteur qui vous coupe la route sans broncher, dire bonjour joyeusement en arrivant au bureau alors qu’un enfant maladroit – mais qu’il est godiche, celui-là ! – a renversé son chocolat chaud sur vos mocassins en nubuck tout neufs  qui vous ont coûté un bras… Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, La charité, c’est comme la salade de fruits

Traductions du mot « godiche »

Langue Traduction
Corse godiche
Basque godiche
Japonais ゴディッシュ
Russe godiche
Portugais godiche
Arabe جوديتشي
Chinois godiche
Allemand godiche
Italien godiche
Espagnol godiche
Anglais godiche
Source : Google Translate API

Synonymes de « godiche »

Source : synonymes de godiche sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « godiche »


Mots similaires