La langue française

Galbe

Sommaire

  • Définitions du mot galbe
  • Étymologie de « galbe »
  • Phonétique de « galbe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galbe »
  • Citations contenant le mot « galbe »
  • Traductions du mot « galbe »
  • Synonymes de « galbe »

Définitions du mot galbe

Trésor de la Langue Française informatisé

GALBE, subst. masc.

A. − ARCHIT., B.-A. Contour d'une pièce d'architecture, de sculpture, etc., plus ou moins courbe ou renflée. Le galbe d'un balustre, d'un chapiteau (Ac. 1932). La courbure extérieure de ce vase est d'un beau galbe (Ac.). Dans les [petites églises romanes], la galerie fut tracée (...) au sommet de la façade et quelquefois même jusque dans le galbe du pignon (Lenoir, Archit. monast.,1856, p. 59).Nous traversons (...) le salon (...) meublé de tables de bois dur, d'un galbe baroque (Morand, Air indien,1932, p. 191).La pomme de cèdre (...) est fort belle, tournée par un tourneur qui aime le galbe large (La Varende, Normandie en fl.,1951, p. 222) :
1. Jamais statue grecque ou romaine n'offrit un galbe plus élégant; les caractères particuliers de l'idéal égyptien donnaient même à ce beau corps si miraculeusement conservé une sveltesse et une légèreté que n'ont pas les marbres antiques. Gautier, Rom. momie,1858, p. 186.
B. − P. anal. Forme d'une chose (notamment du corps ou d'une partie du corps) considérée sous l'aspect de sa convexité, de sa ligne, de sa grâce. Le galbe d'une figure, d'une épaule, d'un bras, d'un mollet. Cette tête est d'un beau galbe (Ac.). À ses cheveux blonds, au galbe mal ébauché de sa taille, (...) je l'ai prise pour une grasse et blanche étrangère de la Westphalie (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 544).Les jeunes messieurs en gants blancs, empoignés eux aussi par le galbe de Nana, se pâmaient, applaudissaient (Zola, Nana,1880, p. 1108).Cette attitude favorise les seins, leur assure une bonne mise en place et affermit leur galbe (Arnoux, Roi,1956, p. 257) :
2. C'est prodigieux comme Millet a saisi le galbe de la paysanne, de la femme de labeur et de fatigue, penchée sur la terre et ramassant la glèbe! Il a trouvé un dessin rond, qui rend ce corps-paquet, où il n'y a plus rien des lignes de chair provocantes de la femme... Goncourt, Journal,1862, p 1130.
Vx. [Avec un compl. adj. ou subst. spécifiant la manière] Aspect extérieur (de quelqu'un, de quelque chose). Un galbe d'aristocrate. Charles IX haïssait les chats antipathiquement : alors, courtisans, valets, pas jusqu'au plus mince bourgeois qui, pour se donner un air royal, une pente, un galbe de cour, ne se trouvât mal à l'aspect d'un matou (Borel, Champavert,1833, p. 169).À quoi cela tient-il camarades? À quatre ou cinq brimborions qui donnent à l'homme l'air troupier, (...) le galbe militaire et l'œil à cinq pas devant lui! (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 177).Il est d'un galbe inquiétant! dit Maxime en admirant la tenue du sieur Denisart. En effet, cet ancien militaire se tenait droit comme un clocher (Balzac, Homme d'affaires,1845, p. 415).
Au fig., fam., vieilli. Avoir du galbe. Avoir du chic. Bonne histoire, Madame la Directrice de la poste t'appelant Loïsa. Il y manque un y, et un k au Colet! Ainsi écrit, « Loysa Kolet », ça ne manquerait pas de galbe (Flaub., Corresp.,1853, p. 340).Oh! ces artistes, mon cher, je les exècre (...). Ils cherchent si vous avez un type, du galbe, du caractère (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 272).
REM.
Galbeux,-euse, adj. pop.,vieilli. Élégant, raffiné, à la dernière mode. Façon galbeuse. Synon. chic.Quelques gentilshommes très galbeux, des barons, des vicomtes, qui lui montraient une certaine amitié, sachant qu'il possédait, de temps à autre, des tuyaux épatants (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 332).La lettre de M. de Viart est épatante.− Ce voyage! Serait-ce assez galbeux! Et cela se fera (Desaymard, Chabrier,1934, p. 59).
Prononc. et Orth. : [galb̥]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1551 de garbe « de bonne grâce » (Fr. Habert, trad. d'Horace, Satyres, II, 3, Paraphrase ds Hug.); 1578 galbe « grâce » (H. Estienne, Deux dialogues du nouveau langage françois italianizé, éd. P. Ristelhuber, t. 1, p. 38); 2. 1676 galbe « contour plus ou moins courbe d'une œuvre d'art » ici, archit. (Félibien). Empr. à l'ital.garbo (attesté dep. av. 1529, Castiglione, au sens de « forme, manière dont une chose est faite »; sens 1 dep. av. 1537, Biringuccio; sens 2 dep. av. 1574, Vasari ds Batt.), prob. déverbal de garbare « plaire, être au goût de » (dep. xves., Pulci, ibid.), issu d'un got. *garwon (v. gabarit); v. Bl.-W.5et FEW t. 16, p. 23. Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. Gall. 1955, p. 184. - Hope 1971, p. 198. - Klein (J.-R.). Le Vocab. des mœurs de la Vie Parisienne sous le Second Empire. Louvain, 1976, pp. 166-167. - Mat. Louis-Philippe 1951, p. 71, 238. - Pauli 1921, p. 26 (s.v. galbeux).

Wiktionnaire

Nom commun

galbe \ɡalb\ masculin

  1. (Architecture) Ligne de profil, contour d’un morceau d’architecture.
    • Le galbe d’un balustre, d’un chapiteau.
    • Le galbe d’un fût de colonne, d’une feuille d’ornement, d’un vase.
    • La courbure extérieure de ce vase est d’un beau galbe.
  2. (Par extension) Contour rond d’une figure, d’une partie du corps.
    • Jamais artiste n’a rêvé un galbe aussi pur que celui des jambes de Cecily — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Puis, changeant tout à coup de divertissement, la jambe gauche tendue, le genou droit plié, elle mesurait des yeux le galbe d’une hanche très jeune et qui, chaque jour, s’arrondissait. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
  3. (Sports d’hiver) Forme générale d’un ski caractérisée par les largeurs comparées de la spatule, du patin et du talon.

Forme de verbe

galbe \ɡalb\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de galber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de galber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de galber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de galber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de galber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALBE. n. m.
T. d'Architecture. Ligne de profil, contour d'un morceau d'architecture. Le galbe d'un balustre, d'un chapiteau. Le galbe d'un fût de colonne, d'une feuille d'ornement, d'un vase. La courbure extérieure de ce vase est d'un beau galbe. Il se dit aussi, par extension, du Contour d'une figure. Le galbe d'une figure. Cette tête est d'un beau galbe.

Littré (1872-1877)

GALBE (gal-b') s. m.
  • 1 Terme d'architecture. Grâce du contour d'une colonne, d'un vase, du feuillage d'ornement, de la courbure extérieure d'une coupe.

    On dit rarement : un mauvais galbe.

  • 2 Par extension, caractère d'une figure. La régularité du galbe grec.
  • 3 Terme de menuiserie. Chantournement que l'on donne à une pièce, sur la face ou sur l'épaisseur du bois.
  • 4 Terme de métallurgie. Masse totale d'un haut fourneau.

HISTORIQUE

XVIe s. …Et monstroit à son port quel sang le concevoit, Tant la garbe de prince au visage il avoit, Ronsard, 677. …Tous deux de garbe et de courage grans, Ronsard, 619. Certes sa conduite [de l'amour] a plus de garbe [d'agrément] quand elle est meslée d'inadvertance et de trouble, Montaigne, III, 386. En assez brave equippage ; mais approchant plus de la grossiere mode de la Germanie que du garbe françois, Carloix, VI, 6. Il fauldra qu'il nous viennent apprendre nostre garbe à faire une course de droict fil, sans bransler, ny chocquer des genouilleres la barriere, Carloix, VII, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALBE, s. m. (Architecture.) c’est le contour des feuilles d’un chapiteau ébauche, prêtes à être refendues. Ce mot se dit aussi du contour d’un dôme, d’un vase, d’un balustre, & de tout ornement dont le galbe est l’ame. C’est pour parvenir à donner à tous morceaux d’architecture de forme réguliere ou irréguliere un beau galbe, qu’il faut savoir dessiner l’ornement, la figure, &c. afin que par ce secours on puisse éviter les jarrets, & donner à chaque forme le caractere & l’expression qui lui convient. Voyez Dessinateur. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galbe »

Ital. garbo, qui est aussi en espagnol et en portugais ; du germanique : anc. haut-allem. garawi, garwî, ornement ; garawan, orner ; allem. mod. gerben ; flamand, gaerwen, préparer, disposer. Dès le temps de H. Estienne (Du nouv. lang. fr. p. 1, 2 et 3) on tend à prononcer galbe et non garbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien garbo (« forme, manière dont une chose est faite ») apparenté à gabarit. Attesté en 1551 sous la forme de garbe (« de bonne grâce ») puis quelques années plus tard sous la forme moderne de galbe et le sens de « grâce » ; un siècle plus tard, en 1676, on trouve galbe avec le sens de « contour plus ou moins courbe ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « galbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galbe galb

Évolution historique de l’usage du mot « galbe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galbe »

  • Un mascara 2-en-1 noir mat à double embout Une extrémité spécialement conçue pour recourber avec finesse et apporter une longueur remarquable… et une autre extrémité pour apporter du volume et un galbe spectaculaire. Un nouveau bijou signé Huda Beauty.Mascara Legit Lashes - HUDA BEAUTY - 26,50€ (en exclusivité chez Sephora)  Public.fr, Maquillage : Mascara bio, mascara double embout, mascara brosse fine… zoom sur les nouveautés de 2020
  • D’abord le bateau est plus long de près de 1 mètre et plus large de 30 centimètres, un accroissement conséquent avec comme résultat beaucoup plus de volume. Esthétiquement, l’étrave a perdu un peu de verticalité, les bordés se parent de grandes vitres en longueur, les superstructures entièrement vitrées ont pris du galbe et du volume, et l’ensemble du bateau a gagné en souplesse. , Essai Bénéteau MC 52 - Une remplaçante au top niveau - Voile & Moteur
  • Tout commence par une douleur modérée dans le muscle deltoïde, qui forme le galbe de l'épaule. La banalité de ce symp-tôme peut évoquer une tendinite. « Mais, au fil des semaines, la douleur survient au moindre mouvement de l'épaule. De plus en plus vive, à l'effort comme au repos, elle persiste la nuit, ce qui empêche de dormir », note le Dr Eric Noël*, rhumatologue et secrétaire général du Grep (Groupe rhumatologique français de l'épaule). L'articulation finit par se bloquer et il devient plus diffcile de bouger l'épaule. C'est la phase dite « chaude » de la maladie, signe que l'enveloppe de l'arti-culation est enflammée. Après trois à six mois, la douleur disparaît pour laisser place à une raideur omniprésente et très gênante. Durant cette phase « froide », il devient impossible de lever entièrement le bras, d'effectuer des rotations de l'épaule ou de mettre la main dans le dos. Enfin, la rigidité disparaît et l'épaule redevient peu à peu mobile. « La capsulite finit par guérir toute seule, mais il faut être patient, car la maladie dure entre dix-huit mois et deux ans », explique le spécialiste. , Capsulite de l’épaule : les symptômes et traitements pour soigner la douleur

Traductions du mot « galbe »

Langue Traduction
Anglais curved
Espagnol curvo
Italien curvo
Allemand gebogen
Chinois 弯曲
Arabe منحن
Portugais curvado
Russe изогнутый
Japonais 曲がった
Basque kurbatu
Corse curvatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « galbe »

Source : synonymes de galbe sur lebonsynonyme.fr
Partager