La langue française

Linéament

Sommaire

  • Définitions du mot linéament
  • Étymologie de « linéament »
  • Phonétique de « linéament »
  • Citations contenant le mot « linéament »
  • Images d'illustration du mot « linéament »
  • Traductions du mot « linéament »
  • Synonymes de « linéament »

Définitions du mot linéament

Trésor de la Langue Française informatisé

LINÉAMENT, subst. masc.

A. − Vx, CHIROM. ,,Lignes de la main`` (Lar. 19e-20e).
B. − Mod. Ensemble des lignes essentielles caractérisant l'aspect général d'un être, d'un objet. Premier linéament; linéaments primordiaux. L'art florentin, qui fut aussi une sorte d'Église, conserva quelques-uns des linéamens de l'art antique (Quinet, All. et Ital.,1836, p. 165).Toutes les variétés de nefs se succèdent en quelques minutes [dans le Canal de Suez] : voici un yacht candide aux longs linéaments élégants et périmés habité par deux jeunes ménages égyptiens (Morand, Route Indes,1936, p. 87):
1. Mais un portrait authentique est mis en tête du volume et ce portrait me dévaste. Toutes les marques, tous les contours et linéaments de bête féroce ou de brute apocalyptique, accumulés sur ce huguenot, par mon imagination, depuis quarante ans, sont effacés. Bloy, Journal,1905, p. 268.
En partic. au plur. Traits particuliers d'un visage. La pointe du menton et l'os du nez soulèvent et tendent la peau en émergeant des chairs. Ce sont les seuls linéaments sensibles dans ce visage (Duhamel, Maîtres,1937, p. 14).
En partic. Premières traces d'organisation de l'embryon chez tout être vivant. Depuis l'apparition des premiers linéaments dans le fœtus jusqu'à son développement, tous les phénomènes témoignent de l'existence d'une force (Jouffroy, Nouv. Mél. philos.,1842, p. 142):
2. Mais les premiers linéamens de l'organisation; les premières aptitudes à recevoir des développemens internes, c'est-à-dire, par intus-susception; enfin, les premières ébauches de l'ordre de choses et du mouvement intérieur qui constituent la vie, se forment tous les jours sous nos yeux... Lamarck, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 84.
Au fig. Les lignes qui forment une esquisse ou une ébauche d'une œuvre. Dessiner les linéaments. Néanmoins nous devons tracer les premiers linéaments et poser les premiers jalons de cette classification (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 287).Je demeurais un adolescent à travers ces troubles, c'est-à-dire un être encore incertain, inachevé, en qui s'ébauchaient les linéaments de son âme à venir (Bourget, Disciple,1889, p. 94).Ma mère, plus juste et mieux avisée, reconnaissait qu'au chaos des premiers jours succédaient, en cette intelligence servile, les premiers linéaments de l'ordre et les premiers accords de l'harmonie (France, Vie fleur,1922, p. 310).
Prononc. et Orth. : [lineamɑ ̃]. Ac. 1694, 1718 lineament, dep. 1740 -né-. Étymol. et Hist. 1532 ung homme ... élégant en tous lineamens du corps (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, IX, p. 48); 1642 fig. « ébauche, esquisse » (La Mothe Le Vayer, De la Vertu des payens, II, Socrate, p. 73). Empr. au lat.lineamentum « ligne, contours, traits ». Fréq. abs. littér. : 113.
DÉR. 1.
Linéamentaire, adj.Qui se résume à des linéaments. Successivement évincé de toutes les industries et de tous les trucs suggérés par l'ambition de subsister, il se vit réduit à condescendre aux plus linéamentaires expédients (Bloy, Désesp.,1886, p. 51).[lineamɑ ̃tε:ʀ]. 1reattest. 1886 id.; de linéament, suff. -aire*.
2.
Linéamenter, verbe trans.,,Souligner d'un trait les contours et les formes principales d'un objet`` (Rheims 1969). La mer, sertie entre les montants de fer de ma croisée comme dans les plombs d'un vitrail, effilochait sur toute la profonde bordure rocheuse de la baie des triangles empennés d'une immobile écume linéamentée avec la délicatesse d'une plume ou d'un duvet dessinés par Pisanello (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 803).[lineamɑ ̃te], (il) linéamente [lineamɑ ̃:t]. 1resattest. 1918 part. passé id., 1969 linéamenter (Rheims); de linéament, dés. -er.

Wiktionnaire

Nom commun

linéament \li.nea.mɑ̃\ masculin

  1. Premiers traits caractéristiques d’une chose, d’un processus en développement. — Note : Sens le plus courant aujourd’hui. Note : Ce terme est généralement utilisé au pluriel.
    • Chez d’autres, on a saisi les premiers linéaments de la civilisation qui apparaît plus développée chez les Mexicains: par exemple, le commencement d’un système idéographique qui est comme l’embryon des hiéroglyphes nahuatles. — (Louis Ferdinand Alfred Maury, La terre et l’homme ; ou, Aperçu historique de géologie, de géographie et d’ethnologie générales, Paris : L. Hachette, 1857, p. 391)
    • Empêtré dans sa quasi-stagnation économique, inquiet de l’évolution de sa minorité kurde, déstabilisé par l’effondrement du régime de Saddam Hussein et les linéaments d’un Irak démocratique, Damas a accusé le coup des pressions américaines, augmentées du tardif renfort français. — (Gérard Dupuy, « Nouveau départ », éditorial Proche-orient, Libération, mardi 26 avril 2005)
    • Ni vous, ni aucun des vôtres n’aviez pris la peine ou n’aviez été à même de tracer en une proposition de loi les linéaments — rien que les linéaments — d’une refonte fiscale. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • La pataphysique est la science des solutions imaginaires, qui accorde symboliquement aux linéaments les propriétés des objets décrits par leur virtualité. — (Alfred Jarry, Gestes et opinions du docteur Fautroll, pataphysicien, 1911)
  2. Contour caractéristique d’un objet, lignes essentielles d’un dessin, d’un graphisme. — Note : Utilisé en particulier au sujet des traits particuliers d’un visage.
    • Le plein-nimbe de la Madone en habits de ciel, brillait, rosacé de la croix byzantine dont les fins et rouges linéaments, fondus dans le reflet, ombraient d’une teinte de sang l’orient ainsi allumé des perles. — (Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, Véra, dans les Contes cruels, 1883, p. 18)
    • Et bien non ! nous ne décrirons pas les linéaments de l’édifice de demain parce que nous ne le connaissons pas plus que les anciens ne connaissaient ceux de l’édifice actuel. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • Les physionomistes prétendent juger du caractère par les linéaments du visage.
    • Ce qui est pierre brute et ce qui a été pierre travaillée, tout cela se confond aisément. De loin, même couleur, mêmes linéaments, mêmes déviations des lignes dans la perspective, même uniformité de teinte sous la patine grisâtre des siècles. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 17-27)
  3. (Figuré) Détail caractéristique, aspect distinctif.
    • Essayez donc de rester inconnues, pauvres femmes de France, de filer le moindre petit roman au milieu d’une civilisation […], qui va bientôt posséder tout son territoire représenté dans ses dernières parcelles, avec ses plus menus linéaments, sur les vastes feuilles du Cadastre. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Les trous noirs sont ceux qui vont pousser nos théories dans leurs retranchements ; ils sont ceux qui vont nous obliger à faire face aux linéaments de notre savoir et donc vraisemblablement à inventer des passes ou des sentes inédites. — (Aurélien Barrau Trous noirs et gravitation quantique. Conférence Cité des sciences et de l’industrie (11e édition des Rencontres du ciel et de l’espace), 2/11/2018)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LINÉAMENT. n. m.
Ligne délicate qui indique la forme générale ou le premier rudiment d'un être, d'un objet. Les physionomistes prétendent juger du caractère par les linéaments du visage. On aperçoit dans l'œuf les premiers linéaments du poulet. Fig., Il n'a encore tracé que les premiers linéaments de son ouvrage.

Littré (1872-1877)

LINÉAMENT (li-né-a-man) s. m.
  • 1Trait linéaire. On voit [dans la résurrection magique d'un mort] d'un sang caillé les flammes rallumées ; L'artère avec le cœur reprend ses mouvements, Le visage retourne à ses linéaments, Brébeuf, Pharsale, VI. De même qu'une peinture, bien qu'elle représente tous les linéaments de l'original, ne saurait exprimer sa vigueur, étant destituée de vie et de mouvement, Bossuet, 1er sermon, Démons, I. Voyez le plus beau corps du monde : sitôt que l'âme s'est retirée, bien que les linéaments soient presque les mêmes, cette fleur de beauté s'efface, et cette bonne grâce s'évanouit, Bossuet, Panég. St Bernard, 1. Depuis plusieurs années, il m'a paru nécessaire d'ajouter aux trois linéaments fondamentaux de M. Élie de Beaumont [dans les soulèvements des montagnes] deux ruptures dont l'une court nord-est-sud-ouest comme le mont Pilat, Fournet, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 858.
  • 2 Par extension, ce qui dessine. Les premiers linéaments du poulet dans l'œuf.
  • 3 Fig. Ébauche, esquisse. Le plus beau linéament, à mon gré, de tout leur ouvrage [de Xénophon et de Platon] est celui par lequel ils nous expriment la fin de Socrate, La Mothe le Vayer, Vertu des païens, II, Socrate. Avant de chercher l'ordre dans lequel on présentera ses pensées, il faut s'en être fait un autre plus général et plus fixe… c'est en se rappelant sans cesse ces premiers linéaments, qu'on déterminera les justes intervalles qui séparent les idées principales…, Buffon, Disc. sur le style.

HISTORIQUE

XVIe s. Non que je me vante d'avoir en cest endroit contrefait au naturel les vrais lineamens de Virgile, Du Bellay, J. IV, 3, verso. Ce traict et façon de visage, et ces lineaments par lesquels on augmente aulcunes complexions internes, Montaigne, IV, 224.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LINÉAMENT, s. m. (Divin.) trait fini ou petits signes qu’on observe dans le visage, & qui en font la délicatesse. C’est ce qui fait qu’on conserve toûjours le même air, & qu’un visage ressemble à un autre.

C’est par-là que les Physionomistes prétendent juger du tempérament & des inclinations. Voyez Physionomie & Visage.

Les Astrologues, Devins & autres charlatans, s’imaginent aussi connoître par ce moyen quelle doit être la bonne ou mauvaise fortune d’une personne.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « linéament »

(XVe siècle) Du latin lineamentum, dérivé de linea (« fil, ligne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lineamentum, de lineare, tracer des lignes, de linea, ligne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « linéament »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
linéament lɛ̃eamɑ̃

Citations contenant le mot « linéament »

  • Le pari dont parle le Pr Mukala Kadima-Nzuji dans son discours préfaciel, trouve bel et bien son sens dans cette sorte de transfrontalité générique, selon qu’ici, l’auteur nourrit son imaginaire d’un genre littéraire nouveau, à savoir, la poésie. Cependant, il convient d’affirmer d’emblée, qu’à travers les linéaments du texte, nous assistons à une simple mue de l’écriture, par rapport aux canons esthétiques, car, sur le plan fonctionnel, il s’agit  d’une simple confluence idéologique.     Pagesafrik.info, Poésie congolaise. Ainsi faite, la vie de Jean-Pierre Heyko Lekoba : Quête des origines et ancrage nationalitaire
  • Les taches de couleur vive à la surface de la lune différencient des caractéristiques différentes. Chaque type de caractéristique unique — crêtes de bord de cratère, crêtes de bord de cratère enterrées, fissures, grabens, escarpements, failles, creux, crevasses et linéaments — est étiqueté avec son nom officiel. Les couleurs représentent l'âge approximatif : Business Insider France, Cette carte hyper détaillée de la géologie de la Lune pourrait aider à prévoir les futurs alunissages
  • Nombreux sont les musiciens à puiser leur inspiration dans les linéaments de la nature. Nombreux aussi ceux qui ont fait le choix de vivre loin des grandes villes, au milieu de la verdure. Et le confinement offre aux chanceux qui ont un petit lopin de terre tout le loisir de s’en occuper... France Musique, France Musique au jardin
  • Ce livre rassemble des articles dont la rédaction s’étend sur plus de trois décennies. Il esquisse les linéaments d’une philosophie de la démocratie radicale, centrée sur la figure du penseur hongrois Georg Lukács (1885-1971).À travers une critique rigoureuse des tendances antihumanistes du XXe siècle — et notamment des systèmes conceptuels développés par Martin Heidegger et Carl Schmitt —, Lukács a rappelé dès les années 1930 les exigences d’une pensée européenne responsable, désireuse à la fois d’assumer ses origines révolutionnaires et de tirer les conséquences des grandes catastrophes politiques du XXe siècle. Dans son oeuvre propre, Lukács pose les fondements philosophiques d’une pensée de l’égalité et de l’inclusion qui, sans rien perdre du mordant critique de sa matrice marxiste, s’efforce d’articuler les différents niveaux de manifestation d’une rationalité plurielle. La tâche ultime de la philosophie ne doit pas être de séparer, d’opposer et de discriminer, mais de retrouver dans la théorie de la connaissance, l’expérience quotidienne, la création artistique, l’instauration institutionnelle, l’unité d’un projet humain. Lukács revient ainsi au premier plan du combat pour une modernité ouverte et sans mépris, pour une véritable culture de l’égalité dans la démocratie. , N. Tertulian, Modernité et Antihumanisme. Les combats philosophiques de Georg Lukács
  • Pierre Bergounioux, plutôt que d'écrire l'histoire de sa vie, en trace seulement les linéaments. Sans doute à cause d'une "persistante sensation d'étrangeté". S'il évoque les êtres aimés, les écrivains qu'il fréquente, comme Pierre Michon, ou encore son métier de professeur de français qui le désole, il semble n'être plus vraiment là. Ecrire, c'est vivre cette expérience déroutante d'être dehors et dedans au même instant. "Tout mon bonheur était dans l'espérance et il n'était plus temps", écrit-il. Mais tout reste cependant possible, suspendu au regard d'après. Aucune noirceur définitive ne vient jamais empâter l'écriture - sinon cette mélancolie alerte qui aide à garder les yeux ouverts et la pensée active. Le Monde.fr, "Carnet de notes. 2001-2010", de Pierre Bergounioux : les linéaments d'une vie

Images d'illustration du mot « linéament »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « linéament »

Langue Traduction
Anglais lineament
Espagnol lineamiento
Italien lineamento
Allemand lineament
Chinois 线条
Arabe الخط
Portugais lineamento
Russe отличительная черта
Japonais リニアメント
Basque lineament
Corse filamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « linéament »

Source : synonymes de linéament sur lebonsynonyme.fr
Partager