La langue française

Silhouette

Sommaire

  • Définitions du mot silhouette
  • Étymologie de « silhouette »
  • Phonétique de « silhouette »
  • Citations contenant le mot « silhouette »
  • Images d'illustration du mot « silhouette »
  • Traductions du mot « silhouette »
  • Synonymes de « silhouette »

Définitions du mot silhouette

Trésor de la Langue Française informatisé

SILHOUETTE, subst. fém.

A. − ARTS (dessin, peint.)
1.
a) ,,Dessin de profil, exécuté selon la forme de l'ombre projetée d'un visage`` (Bég. Dessin 1978).
Dessiner à la silhouette. ,,Dessiner d'après la projection de l'ombre d'un objet`` (Bég. Dessin 1978).
b) ,,Contour d'un objet vu de côté`` (Bég. Dessin 1978).
Portrait, profil à la silhouette ou absol. silhouette. Portrait, profil exécuté en suivant simplement le contour du visage (d'apr. Bég. Dessin 1978).
2. ,,Portrait de profil découpé dans un papier noir appliqué sur un fond clair`` (Nér. Hist. Art 1985).
P. anal. Silhouette peinte. Figure peinte sur une mince planche de bois et découpée (d'apr. Nér. Hist. Art 1985). Aujourd'hui ces silhouettes peintes subsistent dans le domaine publicitaire (silhouettes de cuisiniers portant le menu à la porte des restaurants) ou dans les mises en scène théâtrales (Nér.Hist. Art1985).
P. anal. Toute forme découpée. Ce procédé [la mosaïque] (...) consiste à découper dans un morceau de cuir trés exactement, une silhouette, et à remplacer par une autre silhouette, découpée tout aussi exactement dans un autre morceau de cuir (Closset, Trav. artist. cuir, 1930, p. 35).Une méthode couramment employée en organisation rationnelle consiste à découper dans du carton un peu fort des silhouettes de chaque machine ou appareil à une échelle donnée (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 151).
3. Figure schématique ou stylisée (en particulier dessin) d'une personne, d'une chose. Synon. croquis, esquisse.Dessinateur, il [Kôrin] couvrit ses albums de ces puissantes silhouettes dont chacune renferme, en un trait jeté d'un coup, sans relever la main, toute la signification spécifique de l'objet synthétisé, et par delà l'objet tous les échos qu'il éveille dans l'univers deviné (Faure, Hist. art, 1912, p. 216).
B. − P. méton.
1.
a) Ombre projetée dessinant nettement un contour. Ma silhouette sur le mur blanc en plâtre d'une maison en face (Flaub., Champs et grèves, 1848, p. 396).Lorsque son balancement se rapprochait du fanal, la silhouette de sa tête se perdait au plafond (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 411).
b) Forme aux contours plus ou moins nets qui se détache en noir sur fond clair. Pendant un moment nous suivîmes la silhouette brune des deux cavaliers, dont la tête encapuchonnée se dessinait à trente pas de nous, sur un ciel encore éclairé de rouge; puis la silhouette elle-même devint plus vague, le ciel en s'assombrissant la fit évanouir (Fromentin, Été Sahara, 1857, p. 223).Les silhouettes des arbres sombres qui se découpaient sur la bande lumineuse de l'horizon (Gracq, Syrtes, 1951, p. 58).
Loc. verb. Faire silhouette. Se détacher en sombre sur fond clair. Un chariot avec un homme et des chevaux, faisant presque silhouette sur la clarté équivoque d'un crépuscule (Baudel., Salon, 1845, p. 44).
c) Forme dont les contours se détachent sans qu'on puisse distinguer les détails. La silhouette d'un clocher. Ils regardaient, en silence, les vagues silhouettes des voitures, des ombres, des promeneurs (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 187).Il vit très loin, minuscule déjà, une silhouette qui fuyait, disparaissait (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 368).
Loc. adj. En silhouette. Qui se détache par ses formes schématiques mais sans qu'on puisse en discerner les détails. Dans le miroir du rétroviseur, je vois tout le groupe, en silhouette, qui salue de la main (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p. 328).
2. Aspect, allure générale d'un corps humain, d'un objet considéré sur le plan esthétique. Silhouette élégante, légère, lourde, mince, séduisante; affiner sa silhouette; la silhouette d'une voiture de sport. C'est rare, une belle silhouette. C'est avec les silhouettes que les Japonais ont fait ce qu'ils ont de mieux, les ombres chinoises (Giraudoux, Apollon, 1942, 3, p. 39).Des mannequins comme Jean Shrimpton étaient là, avec le visage et la silhouette de l'emploi (Réalités, oct. 1966, p. 95, col. 2).
Au fig., le plus souvent dans le vocab. pol. Image, personnalité que l'on s'efforce de donner de soi. Synon. profil.Parfaire sa silhouette. Il lui faut [à François Mitterrand] apparaître comme « l'homme de l'unité », essayer de reprendre la silhouette politique qu'il s'était façonnée pendant la campagne présidentielle (Le Nouvel Observateur, 21 déc. 1966, p. 8, col. 2).
3. TECHNOLOGIE
a) Silhouette de tir. Cible découpée en forme de silhouette humaine mobile ou fixe, représentant une personne couchée, debout ou à genoux. Les silhouettes apparaissent pendant une durée de huit, six ou quatre secondes. À chaque apparition, le tireur doit placer une balle dans chaque silhouette (Jeux et sports, 1967, p. 1460).
b) SERR. ,,Forme caractéristique de la section du panneton de la clé, perpendiculairement à la tige`` (Barb.-Cad. 1971).
C. − Au fig.
1.
a) Vieilli. Portrait sommaire fait d'un personnage. Des silhouettes sociales, des aperçus sur l'espèce française et sur l'espèce anglaise, tout nouveaux et qui n'ont pas moisi dans les livres (...) des satires de deux minutes, des pamphlets d'un mot (Goncourt, Journal, 1858, p. 463).Six personnes qu'il venait d'introduire. Celles-là méritent (...) quelques lignes de silhouette (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 31).
Faire la silhouette de qqn. En faire le portrait sommaire. [Tourguéneff] nous fait la silhouette bizarre de son éditeur de Moscou (Goncourt, Journal, 1878, p. 884).
b) Personnage dépeint et analysé sommairement. La silhouette conductrice (ce n'est pas un personnage puisque il n'a strictement aucune épaisseur et que d'ailleurs M. Le Clézio aurait honte de créer un personnage) est baptisée Hogan (Le Figaro littér., 18 août 1969, p. 19, col. 1):
... voyant sur le théâtre cette silhouette, faite de rengaines et de grossissements bêtes, sans originalité et qui ne vit pas, je songe, encore une fois, combien le théâtre est un moyen de peinture grossier, sans possibilité d'observation vraie et fine, d'intime histoire d'une société. Goncourt, Journal, 1863, p. 873.
2. SPECTACLES. ,,Petit rôle; figurant ayant à dire quelques phrases`` (Giteau 1970). M. Philippe Hériat a consenti à jouer dans ce film ce qu'en terme de métier on appelle silhouette, c'est-à-dire un tout petit rôle épisodique, non dépourvu cependant d'interêt, car généralement la « silhouette » demande un certain effort de composition (Mon Ciné, 7 mai 1925ds Giraud 1956).Être figurant, c'est se lever tôt et attendre toute une journée pour passer devant la caméra. Parfois, consécration suprême, vous prononcez quelques mots: vous voilà « silhouette » (Télérama, 1ersept. 1982, p. 24).
Prononc. et Orth.: [silwεt]. Ds Martinet-Walter 1973 qq. prononc. [-lu-]. Ac. 1835, 1878: silhouette, silouette; 1935: silhouette. Prop. Catach-Golf. Orth. lexicogr. 1971, p. 217: silouette. Étymol. et Hist. 1. 1763 portraits à la silhouette « dessins au trait de profil exécutés en suivant l'ombre projetée par un visage ou un corps » (Du Laurens, L'Arétin moderne, 61 ds Quem. DDL t. 12); 1781 à la silhouette « d'une façon incomplète, éphémère » (Mercier, Tableau de Paris ds Havard t. 4); 1788 subst. fém. (Journal de Paris, 28 janv., ibid.); 2. 1840 « forme aux contours plus ou moins nets qui se profile en noir sur un fond clair » (Hugo, Rayons et ombres, pp. 515-516); 3. 1888 « allure ou ligne générale d'un corps humain » (Maupass., Pierre et Jean, p. 382); 4. 1904 silhouettes de tir (Nouv. Lar. ill.); 5. 1925 cin. et théâtre « petit rôle épisodique mais plus important que ceux de la figuration » (Mon ciné, loc. cit.). Du n. de l'homme politique français Étienne de Silhouette [1709-1767], contrôleur général des finances en mars 1759 qui voulut promouvoir de grandes réformes, mais échoua complètement laissant le souvenir d'actions mal conduites et incomplètes; ce serait donc pour le ridiculiser que l'on dénomma à la silhouette (supra 1781), ce qui présentait un aspect mesquin ou inachevé. À cette explication, il faut ajouter que M. de Silhouette avait l'habitude de tracer dans son château ces sortes de profils (cf. J.O. du 29 août 1869, p. 1154, 3ecol. ds Littré). Fréq. abs. liitér.: 1 202. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 214, b) 1 714; xxes.: a) 2 247, b) 2 658. Bbg. Migl. Nome propr. 1968 [1927], p. 92, 183, 332, 334.

Wiktionnaire

Nom commun

silhouette \si.lwɛt\ ou \si.lu.ɛt\ féminin

  1. Sorte de dessin fait par un trait tracé autour de l’ombre du visage ou du corps.
    • Dessiner à la silhouette.
  2. (Par extension) Apparence d’un corps, voire d’un objet, laissée par son contour.
    • Rafaël […] suivit des yeux, aussi longtemps qu’il put la distinguer, la fatale silhouette qui se détachait en noir aux rayons de la lune… — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […],: je fis environ cent mètres à plat ventre, […], pour arriver à une charrue dont la silhouette m'avait fait grand'peur. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.175-176)
    • Occupés à nos cuvettes et serviettes nous regardions vers Verdun, c'est-à-dire en arrière et à droite, où l'on voyait une silhouette de cathédrale ébréchée. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.209, Hartmann, 1937)
    • La porte ouverte un moment laissa passer un rayon de lumière. J'entrevis sa silhouette : il était jeune, correctement habillé : […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Après un trajet de vingt minutes se dessina devant lui la silhouette de la petite ville de Saint-Laurent-Nouan, inhabituellement sombre en cette nuit, sans lumière aux fenêtres ni éclairage public. — (Marc Elsberg, Black-out: Demain il sera trop tard, traduit de l'allemand, Piranha, 2015)
  3. (Par analogie) Ligne qui dessine la forme du corps.
    • Les silhouettes des buissons frangeaient son chemin et il allait, tête levée, respirant large. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Figuré)Depuis plusieurs années, il s'était accoutumé à cette silhouette calme qui glissait sans bruit, autour de lui, à ce visage toujours paisible et souriant qui se penchait sur son fils. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  4. (Urbanisme) Profil caractéristique d’une ville ou d’un paysage, tel qu’il se découpe sur le ciel.

Forme de verbe

silhouette \si.lwɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de silhouetter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de silhouetter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de silhouetter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de silhouetter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de silhouetter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SILHOUETTE. n. f.
Sorte de dessin fait par un trait tracé autour de l'ombre du visage ou du corps. Dessiner à la silhouette. Un portrait à la silhouette ou simplement Une silhouette. Par extension, La silhouette du clocher se dessinait au haut de la colline. Il se dit, par analogie, de la Ligne qui dessine la forme du corps. Cette femme a une silhouette élégante.

Littré (1872-1877)

SILHOUETTE (si-lou-è-t') s. f.
  • 1Dessin qui représente un profil tracé autour de l'ombre d'un visage. Un portrait à la silhouette, ou, simplement, une silhouette. Il [le château de Bry-sur-Marne] fut construit en 1759 par Étienne de Silhouette… une des principales distractions de ce seigneur consistait à tracer une ligne autour de l'ombre d'un visage, afin d'en voir le profil dessiné sur le mur ; plusieurs salles de son château avaient les murailles couvertes de ces sortes de dessins que l'on appelle des silhouettes, du nom de leur auteur, dénomination qui est toujours restée, Journ officiel, 29 août 1869, p. 1154, 3e col.
  • 2Une silhouette, un des côtés par lesquels on voit une statue. Une statue pouvant occuper une place qui permettra de la voir de tous côtés, les maîtres l'ont toujours conçue et exécutée de manière que toutes les silhouettes fussent aussi favorables que possible, Ottin, Presse scientif. 1864, t. I, p. 396.
  • 3Découper en silhouette. Depuis plus d'un siècle on laisse traîner sur les quais, dans les boutiques nomades de pauvres antiquaires, les pièces les plus intéressantes des peintres, ou bien, et ce n'est pas la moindre cause de destruction, on les destine à ce barbare amusement qui a déjà tant coûté à l'art, j'entends ce passe-temps qui consiste à découper en silhouette, pour coller, sur un fond blanc, des figures que l'artiste s'était donné bien de la peine à harmoniser avec le fond ; toutes les anciennes collections, surtout celles des anciennes cours, portent des traces de ces ravages, De Laborde, Hist. gravure en manière noire, p. 108.
  • 4 Fig. À la silhouette, d'une manière incomplète. Silhouette, nom d'un contrôleur général du XVIIIe siècle ; il fit, quoique doué de beaucoup d'esprit, plusieurs sottises ; dès lors tout parut à la silhouette, et son nom ne tarda pas à devenir ridicule ; les modes portèrent à dessein une empreinte de sécheresse et de mesquinerie… les tabatières étaient de bois brut ; les portraits furent des visages tirés de profil sur du papier noir d'après l'ombre de la chandelle sur une feuille de papier blanc, Mercier, Tableau de Paris, 147. En mai, la paix s'est faite ; et, le 9 juin, il a été déporté ; vous voyez qu'il a paru chez nous à la silhouette, Papiers saisis à Bareuth, Paris, vent. an X, p. 298.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « silhouette »

Par antonomase, du patronyme d’Étienne de Silhouette (1709-1767), contrôleur général des finances sous Louis XV. À cause de ses projets inaboutis de réformes, son nom fut attaché à ce qui était mesquin ou inachevé. Furent appelées « à la Silhouette » [1], les culottes sans gousset [2], ainsi que les portraits tracés puis découpés d’après l’ombre du visage, à la mode à l’époque. Cette mode des « découpeurs de silhouette » dura quelques décennies [3] et le nom commun silhouette, reconnu en 1833 par l’Académie française, devint un nom d’envergure internationale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Silhouette, traducteur de Pope, et financier (voy. VOLT. Lett. en vers et en prose, 123).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « silhouette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
silhouette silwɛt

Citations contenant le mot « silhouette »

  • Une silhouette est un mouvement, non une forme. Raoul Dufy, Carnet, Éditions de la Galerie Carré
  • Ouvreuse : silhouette féminine qui éclaire votre porte-monnaie. De Chaval
  • Tout homme qui marche agonise ; la mort suit l’homme comme sa silhouette. De Proverbe baoulé
  • Pour réussir, une actrice doit avoir le visage de Vénus, le cerveau de Minerve, la silhouette de Junon et la peau d'un rhinocéros. De Ethel Barrymore
  • Après 40 ans une femme doit choisir entre sa silhouette et son visage. Choisissez le visage et restez assise ! De Barbara Cartland / The Times - 6 Octobre 1993
  • C’est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l’heure : c’est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges : c’est de la bicyclette. De Philippe Delerm / La Première Gorgée de bière
  • A 40 ans, les Parisiennes anéantissent le reste du monde. Elles ont trouvé leur coiffure, leur silhouette, leur couturier, leur ton et elles mènent la chasse à l’homme où les autres encombrent le rayon mémère. De Gilles Martin-Chauffier / Une vrai parisienne
  • Je m’aperçois soudain que je ne puis me rappeler en réalité aucun détail particulier de votre visage. Seulement votre silhouette, vos vêtements, au moment où vous êtes partie entre les tables du café : cela, oui, je me souviens… De Franz Kafka / Lettre à Milena Jesenska
  • L'idée du combat échappe à ceux qui le font. Ils sont condamnés à se battre. Ils se cherchent, ombres et silhouettes ; ils ont besoin de l'autre, pour éteindre une haine, comme le feu a besoin d'eau. De Paul Ohl / Knockout Inc.
  • Arthur Dreyfuss aimait les gros seins. Il s'était d'ailleurs demandé, si d'aventure il avait été une fille, et parce que sa mère les avait eus légers, sa grand-mère lourds, du moins dans le souvenir des étreintes asphyxiantes, s'il les aurait eus gros ou petits. Il trouvait qu'une poitrine conséquente obligeait à une démarche plus cambrée, plus féminine, et c'est la grâce de ces silhouettes en délicat équilibre qui l'enchantait ; le bouleversait parfois. De Grégoire Delacourt / La première chose qu'on regarde
  • Elles sont idéales pour harmoniser une silhouette et pour mettre en valeur les formes… Les gaines et culottes hautes ont toujours la cote ! Découvrez nos préférées du moment dans notre sélection. Femme Actuelle, Gaines et culottes amincissantes : notre sélection parfaite pour affiner la silhouette : Femme Actuelle Le MAG
  • Perchée sur ses talons hauts, Chimène Badi est apparue avec une silhouette longiligne, ce qui lui a valu de nombreux compliments de la part des internautes. Demotivateur, Méconnaissable, Chimène Badi publie des photos de sa nouvelle silhouette
  • Références à l'Enfer, épaules démesurées ou déchirées, silhouette androgyne: la vidéo de présentation de l'Américain joue sur ses codes habituels. Le Figaro.fr, Chez Rick Owens, une silhouette sombre et un peu de couleur

Images d'illustration du mot « silhouette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « silhouette »

Langue Traduction
Anglais silhouette
Espagnol silueta
Italien silhouette
Allemand silhouette
Chinois 轮廓
Arabe خيال
Portugais silhueta
Russe силуэт
Japonais シルエット
Basque silueta
Corse siluette
Source : Google Translate API

Synonymes de « silhouette »

Source : synonymes de silhouette sur lebonsynonyme.fr
Partager