La langue française

Contour

Sommaire

  • Définitions du mot contour
  • Étymologie de « contour »
  • Phonétique de « contour »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contour »
  • Citations contenant le mot « contour »
  • Images d'illustration du mot « contour »
  • Traductions du mot « contour »
  • Synonymes de « contour »
  • Antonymes de « contour »

Définitions du mot contour

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTOUR, subst. masc.

I.− [L'idée dominante est celle de délimitation]
A.− Ensemble des lignes ou surfaces qui bordent et délimitent extérieurement (un objet, un corps, une figure, une construction). Le contour, les contours d'une côte, d'un lac; un contour adouci par la brume; l'érosion des contours :
1. On était aux premiers jours d'octobre (...). Des vapeurs s'allongeaient à l'horizon, entre le contour des collines; et d'autres, se déchirant, montaient, se perdaient. Flaubert, MmeBovary,t. 1, 1857, p. 181.
SYNT. Contour d'un bâtiment; un contour estompé, noyé, net, rectiligne, arrondi, délicat; les contours extravagants d'une ombre.
P. métaph. Configuration globale (d'une chose abstraite). Les contours de la vie, d'une idée; un contour vague, incertain. Votre gauche (...), un absolu sans contour et sans visage (Mauriac, Le Nouveau Bloc-notes,1961, p. 219):
2. Mais les êtres humains s'échappent toujours et nous leur échappons aussi; ils sont sans contours fermes. La vie de ce point de vue est sans style. Elle n'est qu'un mouvement qui court après sa forme sans la trouver jamais. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 323.
B.− En partic.
1. Formes extérieures, ligne de la silhouette (du corps ou de l'une de ses parties arrondies). Contours de hanches, de joues, d'un sein; contour du visage; des contours exquis, fins, purs. La vivacité des contours de l'œil (Balzac, Pierrette,1840, p. 11).Les contours juvéniles de son corps élégant et frêle (T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 198):
3. Flore avait ces beaux bras ronds, éclatants, cette plénitude de formes, cette pulpe satinée, ces contours attrayants, mais moins sévères que ceux de l'actrice [mademoiselle Georges]. Balzac, La Rabouilleuse,1842, p. 411.
B.-A. Ce qui termine et délimite (une figure) et donne une forme déterminée (souvent, une certaine rondeur). Un contour plus ou moins appuyé, ferme, tremblé, vigoureux, très accusé; tracer, dessiner des contours, estomper des contours par la couleur. Synon. dessin, trait :
4. La proportion s'applique à la sculpture comme à la peinture; la perspective détermine le contour. E. Delacroix, Journal,1851, p. 69.
P. métaph. [Dans une création littér. etc.] Les contours d'un caractère, d'un personnage. Les contours parfaits d'un sonnet. Synon. forme.
2. Frontière, limite, ligne qui délimite entièrement (un espace). Contour d'une forêt, d'une cité. Synon. enceinte, pourtour :
5. Enfin un tournant de la route nous laissa voir le fort Galifet (...) un feu bien nourri couronnait le contour de ses murs. Hugo, Bug-Jargal,1826, p. 81.
Vx. Les contours. Les environs.
Rem. Encore attesté ds les dict. du xxes. comme ,,vx`` ou ,,langue classique``.
a) GÉOM. Contour apparent. ,,Ligne extrême d'une figure vue en perspective ou en projection cylindrique`` (Uv.-Chapman 1956).
b) ARPENT. Courbe de niveau.
c) SYLVIC. Périmètre (d'un tronc). Mesurer le contour (Forest.1946).
d) INFORMAT. ,,Tracé extérieur d'un caractère`` (Informat. 1972).
e) OPT. Champ de contour. Limites du champ d'un instrument d'optique, où la luminosité est la plus faible.
3. P. méton.
a) MÉD. Contour d'oreille. Amplificateur auditif qui se place autour du pavillon de l'oreille. Synon. tour d'oreille.
b) ART MILIT. Garniture que l'on met au drapeau et à l'épaulette.
II.− [L'idée dominante est celle d'une ligne courbe; souvent au plur.]
A.− Courbe complexe, détour, méandre (d'une ligne ou d'une chose linéaire). Les contours d'un fleuve, d'un chemin, d'un ravin; un contour qui serpente; un contour en zigzag :
6. Les hautes roches (...) s'abaissent en pente douce dans la grande vallée, où elles décrivent un brusque contour vers le nord. Balzac, Les Chouans,1829, p. 208.
Les contours d'une draperie. Les courbes qu'elle prend aux endroits où elle est relevée (Ac. 1835, Besch. 1845, etc.).
P. métaph. Complications, sinuosités (d'une chose abstraite). S'embarrasser dans les contours de phrases ambiguës (cf. contourné II A 4).
B.− Spécialement
1. MUS. Contour (mélodique). Dessin, ligne (mélodique). Synon. dessin, mélodie.Une autre phrase musicale qui ait cette pureté dans le contour (P. Lalo, La Mus.,1899, p. 119).Une suite ininterrompue de contours mélodiques (Lavignac, Le Voyage artistique à Bayreuth,1897, p. 262).
Emploi littér. Une harpe dessine dans l'air Le contour secret du silence (Toulet, Les Contrerimes,1920, p. 101).
2. LING. Contour d'intonation, contour tonal. Courbe d'intonation ou mélodie de la phrase, constituée par l'ensemble des caractéristiques mélodiques qui font l'unité de cette phrase.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tu:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « enceinte » (Vie de St Jehan Bouche d'Or, éd. H. Dirickx-Van der Straeten, 417); 2. 1291 as contours « aux alentours » (Trésor des chartes du Comté de Rethel, t. I, p. 414, 19 ds Runk., p. 151); 3. 1548 « détour » (ici, en parlant des mots d'un vers; cf. contourner B) (Th. Sebillet, Art poétique françoys, éd. F. Gaiffe, p. 17); 4. 1651 B.-A. « ligne délimitant la surface d'un corps, d'un objet, d'une figure » (R. F. [réart] de Chambray, trad. fr. du Trattato di Pittura de Léonard de Vinci, p. 1 d'apr. Brunot t. 6, 1, 2, p. 695). Déverbal de contourner*. Le sens 4 est prob. dû à l'infl. de l'ital. contorno. Fréq. abs. littér. : 1 127. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 784, b) 1 230; xxes. : a) 1 512, b) 1 701. Bbg. Kohlm. 1901, p. 17. − Sar. 1920, p. 17. − Wind 1928, p. 73, 192.

Wiktionnaire

Nom commun

contour \kɔ̃.tuʁ\ masculin

  1. Limite externe de la surface d’un corps, surtout en parlant des objets arrondis.
    • […] le ciel était à peine éclairci et la même vapeur sombre enveloppait tout et effaçait les contours des objets. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Ces montagnes, en raison de leur constitution géologique, sont plus que n'importe quelles autres soumises à l'influence de l'érosion. Les Basses-Alpes s'usent, s'écroulent lentement, modifient leurs contours, tendent à s'aplanir. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Silhouette, profil, périmètre, ligne de délinéation.
    • À contre-lumière, elle était difficilement identifiable. Sa silhouette montrait les contours d'une longue robe descendant jusqu'aux chevilles, une écharpe autour du cou et une épaisse tignasse tombant sur les épaules. — (Patrick Sant-Anna, Les naufragés du destin, ‎Publibook, 2011, page 109)
    • Des contours dessinés avec précision.
    • Tracer des contours.
  3. Enceinte.
    • Le contour d’une forêt.
    • Un vaste contour.
  4. (Suisse) Virage.
  5. (Cartographie) Trait délimitant une surface[1].
  6. (Cartographie) Trait ou ligne de changement de couleur ou de valeur d'un graphisme, qui en délimite l'ensemble ou des éléments[1].

Nom commun

contour

  1. (Gallicisme) Contour.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTOUR. n. m.
Ce qui limite la surface ou les parties d'un corps. Il se dit surtout en parlant des Objets dont les formes sont arrondies. Les contours d'un beau corps. De beaux, de charmants, de gracieux contours. Le contour d'une colonne. Des contours hardis, moelleux, élégants, purs. Des contours dessinés avec art. Tracer des contours. Il se dit encore de Toute sorte d'enceinte. Le contour d'une forêt. Un vaste contour.

Littré (1872-1877)

CONTOUR (kon-tour) s. m.
  • 1Ce qui marque le tour de quelque chose. Le contour d'une colonne. Le contour de Paris. Ces matelas, ces amas de plumes, ces rideaux à double contour, Voltaire, Mœurs, 3. Quatre rideaux pompeux par un double contour En défendent l'entrée à la clarté du jour, Boileau, Lutr. I. Le ciel reçut, en son vaste contour, Les feux brillants de la nuit et du jour, Rousseau J.-B. Allég. liv. III. C'est là que la nature, dans une étendue de trente lieues de contour, étale toute sa richesse avec toute sa simplicité, Raynal, Hist. phil. III, 32. Ces contours d'un beau sein, ces bras voluptueux, Delille, Homme des champs, IV. Là, deux ruisseaux, cachés sous des ponts de verdure, Tracent en serpentant les contours du vallon, Lamartine, Médit. I, 6.

    Fig. Action de circonvenir, de solliciter. Lauzun ne pardonnait pas au maréchal de Lorge d'avoir résisté à tous ses contours et de ne l'avoir mis à portée de rien, Saint-Simon, 37, 169.

    Terme de peinture et de sculpture. Je dessine à merveille Les contours de cet Apollon, Béranger, Éduc. Une jeune fille, apercevant l'ombre de son amant sur un mur, dessina les contours de cette ombre, Chateaubriand, Génie, III, I, 3.

    Les contours d'une draperie, les tours qu'elle fait aux endroits où elle est relevée.

    Garniture que l'on met au drapeau ou à l'épaulette.

  • 2Les contours, les environs. Le roi, ayant envoyé le marquis de Brezé son ambassadeur vers le roi de Suède, s'en revint aux contours de Paris achever l'année 1631, Bassompierre, Mém. t. IV, p. 156, dans LACURNE.

    Vieilli en ce sens.

HISTORIQUE

XVe s. Et plusieurs autres villages qui sont là en ce contour, Froissart, I, I, 128.

XVIe s. Le contour [changement] en est si brusque qu'il nous eschappe, Montaigne, I, 272. Et doibt en oultre leur course [de nos désirs] se manier, non en ligne droicte qui face bout ailleurs, mais en rond duquel les deux poinctes se tiennent et terminent en nous par un brief contour, Montaigne, IV, 157.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTOUR, (Peint.) on appelle ainsi les extrémités d’un corps ou d’une figure, ou les traits qui la terminent & qui la renferment en tous sens. Dufresnoy recommande que les contours soient polis, grands, coulans, sans cavités, ondoyans, semblables à la flamme ou au serpent.

Il est bon de se souvenir de ces préceptes ; mais lorsqu’on veut que ce qu’on fait ait un certain degré de perfection, il est infiniment plus sûr de mettre devant soi un bon modele dans l’attitude dont on a besoin. Dictionn. de Peint. (R)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contour »

Voy. CONTOURNER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de tour avec le préfixe con-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français contour.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contour »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contour kɔ̃tur

Évolution historique de l’usage du mot « contour »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contour »

  • La plume du poète dessine le contour des choses, et donne à ce qui n'est qu'un rien un nom. De William Shakespeare / Le songe d'une nuit d'été, 1594
  • Il faut vider son esprit, être informe, sans contours - comme de l’eau. De Bruce Lee
  • Les souvenirs sont façonnés par l'oubli comme les contours du rivage sur la mer. De Marc Augé
  • L'habitude est une forme de l'usure, elle efface les contours de nos plus chères amours, les recouvre d'une poussière sous laquelle nous ne les voyons plus. De Marcelle Auclair / La Pratique du bonheur
  • Le contour absenté d’une hanche est parfois plus tangible que toute présence. De Yann Apperry / Diabolus in musica
  • L'inconvénient des mots, c'est d'avoir plus de contour que les idées. De Victor Hugo / L'Homme qui rit
  • Où s’arrête la personne, ses contours, ses limites, où commence ce qui en elle est bien plus qu’elle, la douleur dans sa voix, l’innocence dans ses yeux ? De Christian Bobin / L’Inespérée
  • La mémoire elle-même est rongée par un acide et il ne reste plus de tous les cris de souffrance et de tous les visages horrifiés du passé que des appels de plus en plus sourds, et des contours vagues. De Patrick Modiano / Livret de famille
  • Les illettrés, parce qu'ils ne peuvent voir la vérité à travers l'écriture, la contemplent à travers les contours d'une certaine image. De Bernard de Claivaux
  • Après avoir arrimé à leurs montures le minimum vital (en gros : un matelas, un duvet, une veste de pluie, des jambières, un bonnet, un maillot de rechange, une savonnette et un pot de beurre de cacahuètes), les compères s'élanceront donc ce jeudi 11 juin depuis Honfleur, sur les contours de l'Hexagone parcourus dans le sens des aiguilles d'une montre. Un périple de 4 885 km, ponctué d'une soixantaine de points de contrôle, qu'ils prévoient de boucler « en moins de 18 jours de toute façon », mais avec, évidemment, une idée derrière le casque : « le record est de 14 jours. Mais cela dépend beaucoup des conditions météo, notamment du vent. » L'Équipe, Vélo Mag : la France par le contour - Vélo Mag - L'Équipe
  • Le rapport d’étude de marché 2019-2024 sur le marché Rugosité et contour machine de mesure est une étude et une analyse approfondies du marché par nos experts de l’industrie avec une connaissance inégalée du domaine. Le rapport mettra en lumière de nombreux points critiques et tendances de l’industrie qui sont utiles pour nos clients estimés. , Marché Rugosité et contour machine de mesure d’ici 2024 par fabricants, régions, revenus, prix et application – The Fordactu
  • Soins visage : 5 produits pour garder un contour de l'oeil lissé et hydraté Public.fr, Soins visage : 5 produits pour garder un contour de l'oeil lissé et hydraté
  • Rapport sur le marché Rugosité et contour machine de mesure préparé sur la base d’une analyse de marché complète avec la participation des meilleurs experts de l’industrie, ce qui aide à prendre des décisions commerciales à jour en ayant des informations complètes sur le marché et en effectuant une analyse approfondie des segments de marché Rugosité et contour machine de mesure (types, applications, régions ). , Marché Rugosité et contour machine de mesure 2019-2024 Fabricants, régions, consommation, capacité, production, processus de fabrication – La Tribune de Tours
  • « Le marché Machine de mesure de contour et de surface mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Machine de mesure de contour et de surface devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Impact du marché Machine de mesure de contour et de surface mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | KLA-Tencor, Mitutoyo, ACCRETECH, Mahr, Carl Zeiss – Thesneaklife
  • L’analyse du marché Machine de mesure de rugosité et de contour mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Machine de mesure de rugosité et de contour.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Machine de mesure de rugosité et de contour de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs Mitutoyo, KLA Tencor, ACCRETECH, Mahr, Carl Zeiss – Instant Interview

Images d'illustration du mot « contour »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contour »

Langue Traduction
Anglais contour
Espagnol contorno
Italien contorno
Allemand kontur
Chinois 轮廓
Arabe محيط شكل
Portugais contorno
Russe контур
Japonais 輪郭
Basque ingurunea
Corse contorno
Source : Google Translate API

Synonymes de « contour »

Source : synonymes de contour sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contour »

Partager