La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « furibond »

Furibond

Variantes Singulier Pluriel
Masculin furibond furibonds
Féminin furibonde furibondes

Définitions de « furibond »

Trésor de la Langue Française informatisé

FURIBOND, ONDE, adj.

A.− [En parlant d'une pers., p. méton. d'un trait physique, de son comportement] Qui manifeste une fureur, une colère excessive. Air, visage furibond; paroles furibondes; regards, yeux furibonds. Synon. enragé, furieux.Les députés, debout à leur banc, furibonds, les bras tendus, menaçant un orateur impassible à la tribune (Zola, E. Rougon,1876, p. 357).Il ne pouvait abolir l'image de sa sœur haineuse et folle, la bouche furibonde, jusqu'où des larmes de rage rebondissaient au long des joues en feu (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 410).Sa face se chiffonne, furibonde, ses petits poings se serrent, se serrent, comme des nœuds de ficelle. Il les brandit (Barbusse, Feu,1916, p. 15):
... puis sa rancune impuissante se tourna en frénésie, il tint des propos furibonds, et n'eut plus à la bouche que des menaces de mort. Thierry, Récits mérov.,t. 2, 1840, p. 291.
Emploi subst. C'est un furibond (Ac.1798-1878).Il s'est jeté sur moi comme un furibond (Ac.1932).Des prêtres qui sont des furibonds, des guerriers qui feraient mieux de paître les brebis, des poètes inspirés comme des mécaniciens (Gobineau, Pléiades,1874, p. 41).
Littér. [En parlant d'un phénomène naturel] Qui se caractérise par une extrême impétuosité. La mer, soulevant ses lames furibondes, Ébranlait l'escalier crevassé de ses bords (Leconte de Lisle, Poèmes barb.,1878, p. 109).Ces étoiles qui se moquaient de nous, éclairaient l'eau furibonde (Mille, Barnavaux,1908, p. 104).
B.− P. ext. [En parlant d'un sentiment de colère; p. méton. d'une manifestation de ce sentiment] Qui est d'une virulence exagérée. On comble de bienfaits et de toute la confiance du gouvernement ceux en qui l'on connaît une haine furibonde contre le nom français (Las Cases, Mém. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 702).Conan vivait dans une indignation furibonde, et détruisait, par ses imprécations et ses commentaires, le peu d'esprit militaire qui pouvait subsister entre les murs de sa chambrée (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 90).
REM. 1.
Furibard, arde, adj.Synon. pop. de furibond.Vous arrangez drôlement ça, dit Pradonet qui se mit à regarder Pierrot d'un air furibard (Queneau, Pierrot,1942, p. 154).
2.
Furibarder, verbe intrans.,rare. Synon. de furibonder.Le marquis furibardait cinq minutes (La Varende, Centaure de Dieu,1938, p. 39).
3.
Furibondement, adv.D'une manière furibonde. Rare. Dans un corridor, un soldat engueule furibondement son officier (Goncourt, Journal,1871, p. 788).
4.
Furibonder, verbe intrans.Manifester une fureur excessive. Synon. fulminer, pester.Il admit immédiatement (...) mon point de vue, en furibondant contre l'excès de sentimentalisme des Germains (La Varende, Am. Bonneville,1955, p. 129).
5.
Furibonderie, subst. fém.Caractère d'une personne furibonde, de ce qui est furibond. J'aurais ri de vos soupçons, si vous ne m'aviez pas accusé le déplaisir que vous en conceviez par les trois pages furibondes dont j'adore la furibonderie (Balzac, Lettres Étr.,t. 1, 1836, p. 298).P. méton., au plur. Il y a aussi, pour l'animer, les furidonderies du ridicule Soulié (Goncourt, Journal,1871p. 832).
Prononc. et Orth. : [fyʀibɔ ̃], fém. [-ɔ ̃:d]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1250 « qui est en colère » omme furibondes (Brunet Latin, Trésor, éd. F.-J. Carmody, livre II, § 30, p. 207); 1540 furibond (Deroziers, trad. de Dion Cassius, Hist. rom., L. LVI, ch. 118 ds Hug.); 2. 1532 [éd.] « qui témoigne de la fureur » douleur furibunde (J. Marot, Voy. de Venise, Har. de Montjoye, fo44 rods Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. furibundus « délirant, égaré ». Fréq. abs. littér. : 182.

Wiktionnaire

Nom commun - français

furibond \fy.ʁi.bɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : furibonde)

  1. Personne furieuse, hors d’elle-même sous l’emprise de la colère.
    • Il s’est jeté sur moi comme un furibond.
    • Mais en voyant marcher sur elle ce furibond, prêt à la frapper, la petite créature retrouve tous ses moyens. — (Adrienne Lautère, Madame d’Aulnoy et sa mère, 1946)

Adjectif - français

furibond \fy.ʁi.bɔ̃\

  1. Qui annonce ou exprime la fureur.
    • […] Campe toi sur un pied. Mets la main au côté. Fais les yeux furibonds. Marche un peu en roi de théâtre. […] — (Molière, Scapin à Silvestre dans Les Fourberies de Scapin, 1671, acte II, scène 5)
    • […], je passe une nuit excellente dans mon lit de camp, et mon long sommeil réparateur n’est interrompu que pendant quelques instants par des aboiements furibonds répondant aux glapissements lointains d’un chacal. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 40)
    • Des envies folles lui venaient de rosser Blanchette à coups de trique ; mais cela ne changerait rien à la situation, et, furibond il sacrait comme un païen pour se soulager un peu. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […], mais prenez un livre d’histoire et considérez les contemporains de Montaigne ou même ceux de Descartes et vous verrez que la haine religieuse qui a opposé les chrétiens catholiques et les Chrétiens protestants était plus furibonde, plus sanguinaire, plus fanatique, plus intrinsèquement sauvage que celle qui peut exister aujourd’hui entre les communautés musulmanes et chrétiennes d’Afrique. — (Germaine Tillon, L’Algérie en 1957, 1957)
    • C’est le genre de subtilité que la Chine voit venir des kilomètres d’avance et méprise totalement, comme l’a montré la réaction furibonde de l’ambassadeur chinois à Ottawa. — (Joseph Facal, Les trois erreurs de Justin Trudeau, Le Journal de Québec, 25 février 2021)

Nom commun - français

furibonde \fy.ʁi.bɔ̃d\ féminin (pour un homme, on dit : furibond)

  1. Personne furieuse, hors d’elle-même sous l’emprise de la colère.
    • Avant que cette idée ne fasse germer dans leur corps un début d’action, une furibonde sauta par-dessus le reste du bastingage avec un monstre de la taille d’un lion à ses côtés. — (Éric Van Hooland, Les combattants du royaume de Jade: volume 2, 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FURIBOND, ONDE. adj.
Dont les traits, les gestes, etc., annoncent une fureur en disproportion avec le sujet qui en est l'occasion ou le prétexte. Il vint à nous tout furibond. Par extension, Des yeux furibonds. Un regard furibond. Un visage furibond. Il avait un air furibond. Substantivement, Il s'est jeté sur moi comme un furibond.

Littré (1872-1877)

FURIBOND (fu-ri-bon, bon-d') adj.
  • 1Sujet à de grands emportements de colère. S'il y avait eu quelques reproches à faire à Sénèque et à Burrhus, la jalouse, ambitieuse et furibonde Agrippine les aurait-elle épargnés ? Diderot, Claude et Nér. I, 120.

    Dont les traits, les gestes, etc. annoncent une grande colère. Il vint à nous tout furibond.

    Substantivement. Un furibond. C'est une petite furibonde.

  • 2Qui annonce la fureur. Des gestes furibonds. Enfonce ton bonnet en méchant garçon, campe-toi sur un pied, mets la main au côté, fais les yeux furibonds, Molière, Scapin, I, 7.

    Qui a le caractère de la fureur. Oh ! monsieur, évitez sa rage furibonde, Regnard, Fol. amour. III, 10.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li hom furibondes tient à sentence tot ce que à lui plaist, et ne lui chaut si ce est contre les autres gens, Latini, Trésor, p. 307.

XIVe s. Si vint une leue [louve] furibunde des montagnes pour boire au fleuve, et trouva les enfants exposés à la rive, Bercheure, f° 8, verso.

XVIe s. La malheureuse ardente et furibonde [Didon] Court par la ville errante et vagabonde, Du Bellay, J. IV, 8, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « furibond »

Lat. furibundus, de furere, être furieux, du même radical que furor, fureur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin furibundus (« délirant, égaré »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « furibond »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
furibond fyribɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « furibond »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « furibond »

  • La tempête ne cesse d’enfler jusque vers 2 heures du matin. Alors, une rafale m’écrase la tête au sol. Ma joue est compressée contre la glace, sous la tente. La montagne tremble tel un volcan sur le point d’exploser. Un hurlement furibond nous cloue au sol pendant vingt ou trente secondes. Le temps de me demander si c’est ce que l’on ressent juste avant de mourir. National Geographic, Le grand mystère de l'Everest | National Geographic
  • Quand les livres d’histoires évoqueront ce jour [de l’acquittement de Trump], ils le présenteront sans doute comme le point culminant d’une bataille politique monumentale de trois ans qui a mis la démocratie à l’épreuve et accordé la victoire à un président furibond et enragé contre des ennemis très remontés. Courrier international, Impeachment : Trump acquitté, que la vraie bataille commence
  • Elon Musk est furibond. Le bras de fer entre le milliardaire et les autorités du comté d’Alameda continue encore et toujours. Lundi 11 mai, le patron de Tesla a annoncé sur Twitter la reprise de l’activité de son usine californienne, qui emploie 10.000 personnes. "Tesla reprend la production aujourd'hui, contre les règles du comté d'Alameda. Je serai dans les rangs avec tout le monde. Si quelqu'un est arrêté, je demande que ce soit moi, et moi seul", a lancé le patron du constructeur automobile, un brin provocateur, comme à son habitude . LCI, Elon Musk brave l'interdiction de rouvrir son usine Tesla en Californie, Donald Trump le soutient | LCI
  • Chez les Madiot, on porte fièrement l’étendard français, et le jeune Marc n’a pas échappé à la tradition familiale. Arrière-petit-fils de l’un de ces millions de poilus décédés, auxquels la patrie est reconnaissante, petit-fils d’un prisonnier de la Seconde Guerre Mondiale, le mayennais a vu son père entrer à son tour dans une violente guerre, celle de l’agriculture. Cette fois, l’ennemi ne se situe plus sur l’autre rive du Rhin, mais partout, tout autour de l’Hexagone, et en particulier dans ses contrées lointaines où la main d’œuvre à bas-coût met en péril la santé financière des petits agriculteurs français. Bref, il ne s’agit plus d’un conflit par les armes et par le sang, mais d’une guerre plus vicieuse, qui tue les plus faibles en les cuisant à petit-feu, jusqu’à ce qu’ils ne cèdent. Dans cette existence faite de sacrifices, de levers avant le chant du coq et d’un perpétuel travail acharné, jusqu’à ce que les corps ne craquent, la bicyclette offre un formidable échappatoire au natif de Renazé, quittant la ferme et ses soucis le temps d’une sortie, avant de retrouver les champs et les moissons. Dans une famille vivant toujours à la limite, où le moindre effort financier requiert des mois d’économie, le vélo ne peut pas être une passion comme une autre. Sur sa machine, faute d’être systématiquement en mesure de gagner, le jeune Marc a une consigne du paternel : il ne doit jamais renoncer. Et à chaque course, après avoir sillonné avec son père les routes de la région pour rejoindre le départ des épreuves, le mayennais met cet ordre en exécution, avec tant de rage, tant de dévouement, tant d’abnégation, qu’il finit bien souvent par lever les bras à l’arrivée. Il faut dire qu’avec son caractère furibond et sa force de fermier, le ligérien a tout d’un petit champion, dans des années où un jeune Bernard Hinault détonne également sur les terres bretonnes. Dans Parlons Vélo, un entretien à caractère biographique, le mayennais explique d’ailleurs rétrospectivement "J'ai embrassé la carrière cycliste comme on entre dans les ordres, explique-t-il. C'était une obsession, une obsession constructive. Et puis je n'ai jamais eu envie de rentrer dans le moule, si moule il y a.". Et pour survivre dans la jungle du peloton, plaçant déjà l’honneur comme vertu fondamentale d’une carrière qui n’en était encore qu’à ses balbutiements, Marc Madiot comprend vite qu’il faut se faire mal pour faire mal aux autres. , Les 101 qui font le cyclisme français : Marc Madiot, actualité vélo les101
  • L’homme, furibond, s’en est violemment pris aux différents membres de sa famille. Un trentenaire résidant à Vaulx-en-Velin dans la banlieue de Lyon, a été arrêté samedi soir par un équipage de police secours alors qu’il venait de menacer ses sœurs avec un scalpel. Et de les frapper également, indique ce mardi la Sûreté du Rhône. , Faits divers : un Lyonnais arrêté après avoir frappé et menacé ses sœurs avec un scalpel

Traductions du mot « furibond »

Langue Traduction
Anglais furious
Espagnol furioso
Italien furioso
Allemand wütend
Chinois 狂怒
Arabe غاضب
Portugais furioso
Russe яростный
Japonais 激怒
Basque haserre
Corse furiosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « furibond »

Source : synonymes de furibond sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « furibond »

Furibond

Retour au sommaire ➦

Partager