La langue française

Flic

Définitions du mot « flic »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLIC, subst. masc.

Pop. et fam. Policier. Flic en uniforme; aller chercher, appeler les flics; car, ronde de flics. Synon. cogne (pop.), gardien de la paix, poulet (pop.), sergent de ville (vieilli), agent de police.Peut-être deux, trois jours plus tard, on a demandé Courtial au Commissariat... un flic est venu tout exprès... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 476).Alors, je prendrais un pétard et j'irais descendre un flic sur la place Royale ou avec un peu de chance un milicien (Sartre, Mains sales,1948, 2etabl., 4, p. 30):
Alors, Roch a dit qu'il connaissait M. Lépine et qu'il allait téléphoner. Les choses ont changé de tournure. On nous a donné deux agents et un flic en civil. Duhamel, Maîtres,1937, p. 262.
Loc. Vingt-deux, voilà les flics! [Expression par laquelle quelqu'un prévient quelqu'un d'autre de l'arrivée de la police].
P. ext., dépréc. Personne chargée d'exercer des tâches de surveillance et de répression à l'intérieur d'un organisme. Les flics d'une usine. Et lui aussi quand il va passer le seuil de la maison des syndicats, que surveillent les flics patronaux, il pourra dire : Alors la France finit là... (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 501).
Rem. La docum. atteste la forme vieillie flique. Sale quartier! (...) on ne peut pas faire un pas sans rencontrer des fliques! (O. Méténier, Lutte amour, 1891, p. 188). V'là qu'y casse ma boutique, maintenant! il la paiera! il la paiera! ... Maxime, vous allez faire le compte, et s'il ne casque pas les fliques! (Courteline, Ronds-de-cuir, 1893, 6etabl., 3, p. 261).
REM. 1.
Flicage, subst. masc.Action de fliquer. Reste que tous les appelés inculpés, grâce à la justice militaire ont été mutés et aussitôt mis au trou pour 45 à 60 jours, sans parler du flicage systématique sur les bases (Libération,30 déc. 1975, p. 3, col. 4-5).
2.
Flicaille, subst. masc.,pop. La police; l'ensemble des flics. Tout de même, un major de l'X dans la police, dit Michel, on aura tout vu. Il avait gardé sa vieille hargne communiste contre la flicaille (Abellio, Pacifiques,1946, p. 385).
3.
Flicard, subst. masc.,synon. dépréc. de flic.La mouquère se mit à brailler et un flicard trissa derrière le truand en déclarant à haute voix qu'il serait infiniment heureux d'avoir la collaboration bénévole de quelques contribuables en vue de la capture de ce dangereux malfaiteur (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 64).
4.
Fliquer, verbe trans.Exercer une surveillance policière. Il nous a proposé d'aller faire un bombage pour je ne sais quel truc de travelos débiles, je l'ai sacqué l'affreux, ce pompe-nœud. Je me demande même s'il n'était pas là pour fliquer (Monde,22 févr. 1976, p. 11, col. 2).P. ext. Contrôler et réprimer. Si, comme le chauffeur du Camion, le spectateur « flique » cette femme, et réclame d'elle une identité reconnaissable (Monde,16 juin 1977, p. 21, col. 4).
Prononc. : [flik]. Étymol. et Hist. [1828 « agent de police » ds Esn.]; 1836 flique (Parent-Duchâtelet, De la prostitution dans la ville de Paris, I, 137 ds Fr. mod. t. 15, p. 199); 1856 flic (Michel). Prob. empr. à l'arg. des malfaiteurs all. où flick est attesté dès 1510 au sens de « jeune homme, garçon » (cf. FEW t. 15, 2, p. 143a et F. Kluge, Rotwelsch; Quellen und Wortschatz der Gaunersprache und der verwandten Geheimsprachen p. 53, 76, 79 et passim). Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, pp. 239-240. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 10. − Monsarrat (C.). Le Lang. pop. et arg. dans deux rom. de R. Sabatier. Vie Lang. 1974, p. 231. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 44, 87; Sources t. 3 1972 [1930], p. 59.

Wiktionnaire

Nom commun

flic \flik\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) (Péjoratif) (Familier) Policier.
    • Il s'déplace avec sa camionnette, en pépère, et son commerce aux yeux des flics c'est d'trimballer des peaux d'lapin. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu'une brigade de flics avait cernés. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 79)
    • Voici Scorsese dans son élément : la rue, les fonds de cour, les bouis-bouis ensanglantés, les parrains sanguinaires et les flics pas tous nets. — (Odile Tremblay, Le Devoir, 7-8 octobre 2006)
    • Une bonne femme pas mal du tout l'accompagnait. Une flic, sans doute, ou sa nouvelle copine, ou les deux. Aucun ne voulait répondre aux journalistes. — (Maud Tabachnik, Ne vous retournez pas, Albin Michel, 2010)
    • Flic et journaliste, c'est comme chien et chat, c'est comme flic et avocat aussi. Ça s'attire, ça se respecte, ça se cajole ; jusqu'au coup de griffe qui laisse des cicatrices. — (Hervé Jourdain, Le Sang de la trahison, éd. Fayard, 2013, chap. 20)
  2. (Par extension) (Péjoratif) N’importe quel représentant des forces de l'ordre.
    • Et lui aussi quand il va passer le seuil de la maison des syndicats, que surveillent les flics patronaux, il pourra dire : Alors la France finit là. — (Aragon, Les Beaux quartiers, 1936, p. 501)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « flic »

(1828) Peut-être de l’allemand Flick attesté dès 1510 au sens de « jeune homme », « garçon ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flic flik

Évolution historique de l’usage du mot « flic »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flic »

  • Je te signale que les flics ont une fâcheuse tendance à remarquer les véhicules pleins de sang ! De Samuel L. Jackson / Pulp Fiction
  • Les flics, c'est un peu comme les champignons. Quand t'en cherches, t'en trouves pas ! Quand t'en cherches pas, t'en as sous les bras ! De Les Vamps
  • Les flics à l’école : il était temps, ça va leur faire du bien, certains en avaient vraiment besoin... De Laurent Ruquier / Vu à la radio
  • Le provocateur c’est un allié des flics. C’est quelqu’un qui dénonce, qui suscite la réaction pour en profiter. De Ylipe / Zone littéraire.com - 2001
  • Etre prof, c'est être un peu flic. De Catherine Rihoit / Entretien avec Bernard Pivot - Avril 1980
  • Quand vous voyez un flic dans la rue, c’est qu’y a pas de danger. S’il y avait du danger, le flic serait pas là. De Coluche / Y s’foutent bien de notre gueule
  • Pour coucher avec un flic, on éteint la lumière, on ferme les yeux et on pense à autre chose. De Michel Audiard / On ne meurt que deux fois
  • Le scepticisme commence quand, assis dans une église entre un flic et une bonne soeur, vous constatez que votre portefeuille a disparu. De Colin Bowles
  • Si on fait le compte de ce qu’un flic ne peut pas comprendre, ce serait l’addition la plus longue de monde. De Daniel Pennac / Messieurs les enfants
  • Personne ne peut comprendre un flic. Encore moins le juger. Nous évoluons dans un monde brutal, incohérent, fermé. Vous êtes en dehors, et vous ne pouvez plus le comprendre. Vous êtes en dedans, et vous perdez toute objectivité. De Jean-Christophe Grangé / Les Rivières pourpres
  • Tout innocent est présumé tutoyable par les flics tant qu'il n'a pas été relâché avec des excuses. De Alain Schifres
  • Les flics ont une fâcheuse tendance à repérer les bagnoles pleines de sang. De Quentin Tarantino / Pulp Fiction
  • Diriger un casino, c’est comme voler une banque mais sans qu’il y ait de flics. De Martin Scorsese / Casino
  • Le mouvement américain Black Lives Matter banalise l’idée selon laquelle la police serait raciste. Cela ne révolte-t-il pas le flic expérimenté que vous êtes ? Si la police était raciste, ça se saurait. Je ne vais pas hurler avec les loups comme cela a été le cas les dernières semaines. Je trouve cette joute entre anti-flics primaires et pro-flics complètement ridicule. L’enjeu est tout autre. La police est républicaine dans notre pays. Quand vous avez des millions d’interpellations et que les incidents en recouvrent moins d’un pourcent, il ne faut pas en déduire que toute la police est raciste. La police doit être irréprochable, mais les policiers considèrent à juste titre que les décisions de justice ne sont parfois pas suffisamment sévères vis-à-vis de ceux qui les agressent. Valeurs actuelles, “Management inhumain”, “culture du chiffre”, “technostructure” : l’appel d’un grand flic à la refondation de la police | Valeurs actuelles
  • Le placide commissaire Mattei traque sans relâche un prisonnier évadé, Vogel, dont il avait la garde. Celui-ci croise par hasard la route de Corey, un truand qui vient de sortir de prison. Les deux gangsters projettent alors le casse d'une bijouterie avec la complicité d'un ex-flic alcoolique... myCANAL, Collection Flic à l'ancienne en Juillet sur CINE+
  • Un matin de mai, une unité des forces spéciales lance l'assaut contre un appartement de Moscou. Leur cible: un ex-flic devenu dénonciateur populaire et dérangeant des dérives au sein de la police russe. Pendant cinq heures, les enquêteurs passent au peigne fin le logement de Vladimir Vorontsov, un ancien du département de lutte contre «l'extrémisme», qui vise tout autant islamisme et opposition. Le Figaro.fr, Russie: l'arrestation d'un ex-flic révèle une grogne policière
  • D'autant que, selon Juliette Alpha, ces critiques récurrentes torpillent le travail des forces de l'ordre. "Le contexte actuel fait que les personnes qu'on contrôle ont l'impression d'avoir une totale légitimité et une totale impunité à pouvoir contester le moindre contrôle et la moindre parole du policier", pointe la policière. Aujourd'hui, "la police n’a plus d’autorité", insiste-t-elle. "Quand un policier donne un ordre à quelqu'un, il est systématiquement contesté, ou presque", développe Juliette Alpha. Rappelant que la police représente avant tout le maintien de l'ordre et la vocation de protéger et servir, la gardienne de la paix, l'assure : "Moi, je n'ai pas été flic pour être combattante, j'ai été flic pour aider !" Europe 1, Violences policières : "Je n'ai pas été flic pour être combattante, j'ai été flic pour aider"
  • "C'est de plus en plus dur d'être femme de flic, aujourd'hui on est de plus en plus épiés notamment via les réseaux sociaux ou via différents individus qui se sentent aujourd'hui libres de diffuser nos adresses et nos noms. Être femme ou enfant de flic c'est presque devenu une honte mais c'est surtout une vraie peur", explique Perrine Sallé, porte-parole de Femmes forces de l'ordre en colère.   RTL.fr, Les infos de 6h - "Être femme de flic est devenu une vraie peur", dénonce Perrine Sallé
  • Roger Borniche, flic de l'après-guerre qui s'était reconverti dans l'écriture de polars dont certains ont inspiré le cinéma, est mort mardi à Cannes à l'âge de 101 ans, a appris l'AFP auprès de sa femme Michèle. Roger Borniche s'était illustré comme policier dans les années 50 quand il avait traqué des figures du banditisme comme Pierrot le fou, Jo Attia, Emile Buisson ou René la Canne.  LExpress.fr, Mort du flic et romancier à succès, Roger Borniche, à l'âge de 101 ans - L'Express
  • Coline Lafleur est flic. Elle n'en a pas le physique - du moins pas celui que l'on voit dans les films - et a encore du mal à se faire respecter dans sa nouvelle brigade, celle de Philippe Lelouedec. Recrue récente, elle a encore beaucoup à apprendre, même si elle apprend vite. En ce moment, son groupe traque une bande qui écume les beaux quartiers parisiens en se faisant passer pour des policiers. Il cherche le « flag »… Mission difficile et plus dangereuse qu'on ne le croit. Les Echos, Rayon polar : Un flic, entre chien et loup | Les Echos
  • La victime ne serait elle pas l’agresseur du départ. Il n’y a pas de Fumée sans feux . Si , ce flic fait du mal en se cachant derrière son uniforme comme beaucoup, alors c’est peut-être compréhensible. Lyonmag.com, “Je vais t’enculer sale flic !” : un policier roué de coups en bas de chez lui à Lyon

Images d'illustration du mot « flic »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « flic »

Langue Traduction
Anglais cop
Espagnol policía
Italien poliziotto
Allemand polizist
Chinois 警察
Arabe شرطي
Portugais policial
Russe полицейский
Japonais 警官
Basque polizia
Corse pulizzeru
Source : Google Translate API

Synonymes de « flic »

Source : synonymes de flic sur lebonsynonyme.fr

Flic

Retour au sommaire ➦

Partager