La langue française

Policier

Sommaire

  • Définitions du mot policier
  • Étymologie de « policier »
  • Phonétique de « policier »
  • Citations contenant le mot « policier »
  • Images d'illustration du mot « policier »
  • Traductions du mot « policier »
  • Synonymes de « policier »

Définitions du mot « policier »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLICIER, -IÈRE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [Corresp. à police1]
1. Relatif à la police; qui est le fait de la police ou de certains membres de la police. Enquête, expédition policière; mesure, rafle, surveillance policière; bavures, brutalités, pressions, provocations policières. Une de ces opérations policières que le gouvernement avait plus ou moins fait prévoir dans les journaux du soir (Aragon, Beaux quart., 1936, p.356).Des histoires de prostitution dont les retombées policières et politiques furent importantes (Le Point, 10 janv. 1977, p.77, col. 2).V. infra ex. 3.
Chien policier. Chien spécialement dressé pour aider à des enquêtes de police. Chien policier (...). Les chiens de police, dans leur grande majorité sont de nos jours des bergers allemands (Triquet1981, p.217).
2. Souvent péj. Où la police (politique) joue un rôle important. L'appareil policier dont s'entourait le pouvoir (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p.64).Chez le Habsbourg, Colloredo, le Kabinetts-Minister, perfectionna les méthodes policières de Joseph II (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.617).
État, régime policier. État, régime dont l'autorité s'appuie essentiellement sur la police. C'était une Italie policière en ce temps-là (Butor, Modif., 1957, p.192).
P. anal.:
1. Cet espionnage de tous les instants finit par m'impatienter. Je voulus hâter le dénouement, et je devins, un soir, entreprenant. Elle me reçut de telle façon que je m'abstins de toute tentative nouvelle; mais un violent désir m'envahit de lui faire payer, d'une façon quelconque, le régime policier auquel j'étais soumis, et je m'avisai d'un moyen. Maupass., Contes et nouv., t.1, Fen., 1882, p.885.
B. − [En parlant d'un roman, d'une pièce de théâtre ou d'un film] Dont l'intrigue est fondée sur des activités criminelles plus ou moins mystérieuses qui sont élucidées par une enquête conduite par la police, par des détectives ou par des particuliers. Intrigue, pièce, série policière (à la télévision). Les 39 marches, de Wilcok, est un film policier original, où la puissance du cinéma éclate (Arts et litt., 1936, p.34-6):
2. ... j'ai horreur des romans policiers. Je trouve que c'est le genre le plus niais du monde. Se torturer à embrouiller artificiellement une histoire pour se donner la fausse élégance de la dénouer en trois pages, à la fin, c'est une activité de plaisantin. Anouilh, Répét., 1950, III, p.79.
P. ell., fam., subst. masc. Roman ou film policier. Synon. fam. polar (infra rem.).Dès les premières pages, on oublie qu'il s'agit d'un «policier», on se laisse éblouir par le talent époustouflant du romancier (L'Express, 13 mars 1972ds Gilb. 1980).
II. − Subst. masc. Personne qui appartient plus particulièrement à un service de police sans uniforme (v. police1). Synon. flic (fam.), poulet (pop).Les policiers qui enquêtent sur l'assassinat à Châtillon-sous-Bagneux, du gardien Paul Garnier, ont eu leur attention attirée par deux suspects (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.2, col. 4).Un policier trop zélé, comme il arrive, dénonça ce trafic au ministre Savary, et ne fut pas remercié de sa découverte (L'Hist. et ses méth., 1961, p.349):
3. Le droit de se contredire, je sais, mais enfin! À Dieu, à Poe? Poe qui, dans les revues de police, est donné aujourd'hui à si juste titre pour le maître des policiers scientifiques (de Sherlock Holmes, en effet, à Paul Valéry...) N'est-ce pas une honte de présenter sous un jour intellectuellement séduisant un type de policier, toujours de policier, de doter le monde d'une méthode policière? Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p.97.
P. anal. Personne qui se comporte comme un policier. C'est un vrai policier. Le révolutionnaire est en même temps révolté ou alors il n'est plus révolutionnaire, mais policier et fonctionnaire (Camus,Homme rév.,1951, p.306).
Rem. Au fém. on relève a) Femme-policier. Femme-policier chargée de la surveillance de Patricia Hearst pendant son procès (Le Point, 16 août 1976, p.69, col. 2). b) Except. policière. Des policiers? Et d'abord, pourquoi pas des policières? La rareté du «sexe» qui est cependant aujourd'hui en France électeur majoritaire n'est-elle pas la preuve des difficultés que fait la police du muscle à laisser la place à la police de la tête ou à la police du coeur? (Pol. 1969).
REM.
Polar, subst. masc. fam.Roman ou film policier. Lire un polar; aimer les polars; collection de polars. [Jean-Pierre Melville] construit, patiemment camouflé derrière les «polars» de la Série Noire, une espèce de geste proustienne (Le Nouvel Observateur, 12 août 1968, p.32 ds Quem. DDL t.23).Nada, de J. -P. Manchette (Série Noire). Gare aux anars! Le manifeste du nouveau polar (L'Express, 24 juill. 1981, p.89, col. 3).
Prononc. et Orth.: [pɔlisje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.A. Adj. 1. 1611 «qui concerne l'administration, le gouvernement d'une ville, d'un territoire» (Cotgr.), attest. isolée; 2. 1836 «qui concerne la police; qui est du fait de la police» (Raymond); 3. 1898 «qui appartient à la police» (Lorrain, Âmes automne, p.31: sous l'oeil policier des inspecteurs); 4. 1908 roman policier (G. Leroux, Parfum, p.56); 5. 1911 chien policier (Le Plein air, 19 sept., 807a ds Quem. DDL t.17, s.v. chien); 6. 1941 «qui s'appuie essentiellement sur la police» (L'OEuvre, 22 janv.). B. Subst. 1. 1753 «membre de la police» (Fougeret de Monbron, Le Cosmopolite, p.160 ds Quem. DDL t.10; 2. 1949 «roman policier» (Aymé, Confort, p.205). Dér. de police1*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 419. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 23; xxes.: a) 650, b) 1378. Bbg. Darm. 1877, p.108. _Lötmarker (R.). Policier, adj. de relation. St neophilol. 1978, t.50, pp.81-99.

Wiktionnaire

Nom commun

policier \pɔ.li.sje\ masculin (pour une femme on peut dire : policière, femme policier, femme policière)

  1. Fonctionnaire employé dans la police.
    • Aussi rien n’est-il plus naturel que de voir des policiers […] prendre, pour ne pas effaroucher leur proie, l’apparence des gars qu’ils ont la mission d’appréhender. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […] ; je ris en songeant aux policiers sévères, aux suisses galonnés, à toute cette mise en scène de respectabilité étalée à cinquante mètres de là. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. — (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, page 41)
  2. (Par ellipse) Roman policier.
    • Je détestais qu’on appelât les romans policiers des policiers. Cette abréviation témoignait d’une veulerie de langage. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 94)
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. — (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
    • Première constatation, l'auteur de polar doit avoir du souffle. […]. L'éditeur de policiers préférera toujours un auteur productif à un auteur de qualité. — (Lire, nos 112-117, 1985, page 40)

Adjectif

policier \pɔ.li.sje\

  1. Qui est relatif à la police.
    • A. Comte avait fabriqué une caricature du catholicisme, dans laquelle il n’avait conservé que la défroque administrative, policière et hiérarchique de cette Église ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.194)
    • Agrégé d'histoire du droit et de droit romain, autoritaire et un rien coléreux, il est fasciné par les méthodes policières. — (Thierry Pfister, Les socialistes, Albin Michel, 1977)
  2. (Par extension) Qualifie une histoire fictive dans laquelle on représente des policiers ou des détectives privés en action.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLICIER. n. m.
Agent employé dans certains services de la police. Un policier amateur. Il s'emploie aussi adjectivement. Mesures policières. Chien policier. Par extension, Un roman policier.

Littré (1872-1877)

POLICIER (po-li-sié, siè-r') adj.
  • Qui appartient à la police d'une ville. Pour qui considère nos habitudes de licence, nos goûts de calomnie, notre régime policier…, Proudhon, la Justice, I, p. 98.

    S. m. Terme familier et de dénigrement. Policier, homme attaché à la police.

HISTORIQUE

XVIe s. Policier, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « policier »

(Siècle à préciser) Dérivé de police avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « policier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
policier pɔlisje

Citations contenant le mot « policier »

  • Si je préfère les chats aux chiens, c’est parce qu’il n’y a pas de chat policier. De Jean Cocteau
  • L’attachement de la femme pour l’homme, c’est l’attachement du policier pour son prisonnier. De George Bernard Shaw
  • La psychanalyse ressemble parfois à un roman policier. De Patrick Modiano / Magazine Télérama - 02/02/2014
  • Le cinéma policier, tout comme le roman policier, est le meilleur reflet de l'époque à laquelle il est tourné. De François Guérif / Du polar
  • Un arabe inculpé de corruption de fonctionnaire ! Il avait donné un sucre à un chien policier ! De Coluche / Revue de presse - 1980
  • Rétrospectivement, il me semble que des épisodes de mon enfance ont ressemblé à un roman policier. De Patrick Modiano / Magazine Télérama - 02/02/2014
  • Dans un mauvais roman policier, le coupable n'est jamais loin, c'est l'auteur. De Robert Sabatier / Le Livre de la déraison souriante
  • Le roman policier est-il un genre dans la littérature ou une façon d'écrire hors littérature ? De Alain Demouzon / Entretien avec Jacques Jaubert - Mai 1980
  • La caméra est un scalpel extraordinaire pour pénétrer dans la tête d’un meurtrier ou d’un policier. De Didier Decoin / interview du Figaro du 6 janvier 2015
  • L'âge mûr, c'est quand on vous conseille d'aller vous coucher et que c'est, non pas un policier, mais un toubib. De Sydney Brody
  • L'enfer est un endroit où le cuisinier serait anglais ; le policier, allemand ; le garagiste, arabe et l'amant, suisse. De Anonyme
  • Tout ce qu’il faut pour faire une comédie c’est un parc, un policier et une jolie fille. De Charlie Chaplin
  • Un policier en voie de faire une arrestation est toujours exaspéré. Il ressent l'émotion du chasseur devant le gibier ou l'aigreur du persécuteur. De Jean-Jules Richard / Ville rouge
  • Dans un bon roman policier rien n’est perdu, il n’y a pas de phrase ni de mot qui ne soient pas significatifs. De Paul Auster / Cité de verre
  • En bon policier, il était capable de camoufler sa personnalité à volonté, de devenir aussi inoffensif et banal qu'un meuble. De P.D. James / Sans les mains
  • Selon les informations du Parisien, elle vient de déposer plainte auprès de l'IGPN. Elle affirme que plusieurs policiers du commissariat du XVIIe arrondissement de Paris ont tenté de « travestir » voire « dissimuler » les coups portés à son encontre par l'un d'eux à l'été 2019. « Je suis passée en un instant du statut de témoin à celui de victime », se lamentait dès cet hiver cette dame de 43 ans. leparisien.fr, Molestée par un policier après avoir appelé le 17, elle porte plainte auprès de l’IGPN - Le Parisien
  • Le policier a déposé plainte contre X pour « harcèlement », lundi 27 juillet, auprès du procureur de la République de Paris. L’homme, également syndiqué Unité SGP Police-FO, a saisi, ce même jour, le Défenseur des droits, et réclame, par la voix de son avocat, Me Arié Alimi, le statut de lanceur d’alerte. « Le sujet du racisme est très difficile à exprimer au sein des forces de l’ordre. Quand on dénonce un problème dans la police, on devient le problème », lance le brigadier-chef, peu rompu à l’exercice médiatique, d’une voix chancelante. Le Monde.fr, Un policier accuse des collègues de violences contre des personnes déférées au dépôt du tribunal de Paris
  • Le Canard Enchaîné révèle l'affaire ce mercredi. Le policier corrézien, Grégory Hugue, élu à la mairie de Tulle en mars dernier, est mis en cause dans une affaire de détournement de fonds, 20 000 euros, dans une association sociale de la Police Nationale. Une plainte est déposée. France Bleu, Le syndicaliste policier, Grégory Hugue, maire adjoint de Tulle, mis en cause pour détournement de fonds
  • Les policiers ont alors décidé de le contrôler. L’individu a accepté de donner les papiers du véhicule mais pas ses papiers d’identité. Il a également refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie, les gardiens de la paix ayant remarqué une « forte haleine alcoolisée ». , Val-de-Reuil : une interpellation dérape, un policier blessé écope de 21 jours d'ITT | La Dépêche Louviers
  • Depuis 2018, Sophie-Anne L. a déposé plusieurs plaintes pour violences conjugales contre son ex-compagnon policier. Mais elle s'est retrouvée elle-même convoquée pour violences sur conjoint devant le tribunal correctionnel de Versailles. Elle a finalement été relaxée. Mediapart, Violences conjugales: la galère d’une ex-femme de policier convoquée au tribunal - Page 1 | Mediapart
  • Ils agressent un policier devant son domicile à Grasse et décident de porter plainte contre lui Nice-Matin, Ils agressent un policier devant son domicile à Grasse et décident de porter plainte contre lui - Nice-Matin
  • Devenir premier magistrat, cela a vraiment un sens quand on est policier. C'est le cas de Farid Mebarki (sans étiquette), 49 ans, le nouveau maire de La Chapelle-Gauthier. leparisien.fr, Le nouveau maire de la Chapelle-Gauthier est également policier - Le Parisien
  • "Nous, ce que nous demandions, c'était que le chef de l'État se prononce pour savoir si oui ou non il soutenait ses policiers notamment avec la campagne de bashing qui a eu lieu avec l'affaire George Floyd et l'agitation du comité Adama Traoré, ajoute Patrice Ribeiro. Aujourd'hui, le président de la République s'est clairement positionné en faveur des policiers et des forces de l'ordre". RTL.fr, Visite de Macron dans un commissariat : "Un message positif", réagit un policier
  • Un policier municipal a été légèrement blessé dans la nuit de lundi à mardi à Vieux-Boucau. Avec ses collègues, il intervenait pour une altercation entre deux groupes de jeunes, quand une voiture a foncé sur eux. Un jeune est également légèrement blessé. France Bleu, Landes : un chauffard fonce sur des policiers venus calmer une bagarre à Vieux-Boucau
  • L'indemnité "vise notamment à accompagner une pénibilité plus forte liée au travail de nuit et le passage à des cycles de travail augmentant la présence des policiers sur le terrain", précise par ailleurs le communiqué de presse du ministère de l'Intérieur. Son coût "sera prévu dans le projet de loi de finances pour 2021", est-il également indiqué. midilibre.fr, Police nationale : Macron annonce une prime spécifique pour les policiers travaillant la nuit - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « policier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « policier »

Langue Traduction
Anglais policeman
Espagnol policía
Italien poliziotto
Allemand polizist
Chinois 警察
Arabe الشرطي
Portugais policial
Russe полицейский
Japonais 警官
Basque udaltzain
Corse pulizzeru
Source : Google Translate API

Synonymes de « policier »

Source : synonymes de policier sur lebonsynonyme.fr
Partager