La langue française

Flancher

Sommaire

  • Définitions du mot flancher
  • Étymologie de « flancher »
  • Phonétique de « flancher »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flancher »
  • Citations contenant le mot « flancher »
  • Traductions du mot « flancher »
  • Synonymes de « flancher »
  • Antonymes de « flancher »

Définitions du mot flancher

Trésor de la Langue Française informatisé

FLANCHER, verbe intrans.

A.− [Le suj. désigne une pers.] Perdre courage, ne plus persévérer dans son effort, dans ses résolutions, au moment décisif. Il nous reste six kilomètres ce soir. Je compte que personne ne flanchera (Benjamin, Gaspard,1915, p. 444):
1. Il [Hopkins] est resté fidèle jusqu'à la fin, mais en admettant qu'il ait jamais nourri des doutes sur la sagesse des décisions prises, il n'eût pas reculé, il n'eût pas avoué une défaite, car flancher dans une aventure qui engage tout le caractère de l'homme, cela ne ressemblerait pas à un Anglais de cette trempe. Green, Journal,1944, p. 180.
B.− [Le suj. désigne une chose] Faiblir, céder, cesser de fonctionner. Elle n'est pas morte de son infection, la pauvre. C'est le cœur qui a flanché (Mauriac, Génitrix,1923, p. 343):
2. Il s'imagine qu'il croit, parce qu'il continue à agir comme s'il croyait. Il n'est plus libre de ne pas croire. Si sa foi flanchait, mon vieux, mais ce serait la catastrophe! Un effondrement! Et songe que, du coup, ma famille n'aurait plus de quoi vivre. Gide, Faux-monn.,1925, p. 1230.
REM.
Flanchage, subst. masc.Action de flancher. Le flanchage du communisme restitue au christianisme sa portée révolutionnaire (Gide, Journal,1938, p. 1327).Hier, flanchage du cœur, à la suite d'une injection de novocaïne pour procéder à l'extraction assez pénible d'une racine de molaire (Gide, Journal,1942, p. 128).
Prononc. et Orth. : [flɑ ̃ ʃe], (je) flanche [flɑ ̃:ʃ]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1835 arg. « jouer » (Raspail ds Le Réformateur, 20 sept.); 2. 1846 arg. « plaisanter » (L'Intérieur des prisons, p. 242); 3. 1862 « céder, faiblir » (Larch., p. 154). Mot d'orig. incertaine. D'apr. le FEW t. 16, pp. 213-214, il serait issu, par changement de conjugaison, de l'a. fr. flenchir « faiblir » (xiiies. ds T.-L.) [de l'a. b. frq. *hlankjan « plier, fléchir », cf. le m. h. all. lenken « id. » (Lexer)]. L'écart chronol. entre flenchir et flancher paraît difficilement surmontable. On a également avancé pour flancher une altération de flacher « mollir, céder », de flache* (Dauzat). Fréq. abs. littér. : 60. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 237. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 64, 217.

Wiktionnaire

Verbe

flancher \flɑ̃.ʃe\ 1er groupe (voir la conjugaison) intransitif

  1. (Argot) Jouer.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Argot) Badiner, plaisanter.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Familier) Faiblir et ne pas continuer dans l’effort lors d’un moment décisif difficile.
    • Vous qui ne flanchez pas devant l’ennemi, vous n'allez pas avoir peur, j'imagine ! — (René Boylesve, Le Bonheur à cinq sous, 1917, Calmann-Lévy, p. 204)
    • Vous flanchez. S’il n’y a pas au-dessus de vous une autorité qui décide, vous tremblez ? — (Jean Genet, Le Balcon, M. Barbezat, 1960, p. 168)
    • Il ne devait guère penser que j’étais attentif à ce festival quotidien, repris chaque fois avec des variantes, mais la voix flanchant toujours sur la même note. En passant aujourd’hui devant la porte de ce qui fut sa chambre, il m’arrive d’écouter. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 89.)
    • Au voleur ! Au voleur ! A l'assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste ciel... qu'il hurlait... et de flancher du genou, et de pétrir son menton à main que veux-tu, et de piauler, les yeux au blanc. — (Gérard-Fernand Bianchi, Brune intestine, Éditions Éphémère/Lulu.com, 2015, chap. 12)
  4. (Figuré) Produire un bruit désagréable semblable à ces cris et gémissements.
  5. (Familier) Faiblir, ne plus fonctionner.
    • A mesure que je deviens vieux
      Je m’en aperçois mieux
      J’ai le cerveau qui flanche
      Soyons sérieux disons le mot
      C’est même plus un cerveau
      C'est comme de la sauce blanche.
      — (Boris Vian, La Java des bombes atomiques, 1955)
    • J’ai la mémoire qui flanche
      J’me souviens plus très bien.
      — (Serge Rezvani, J’ai la mémoire qui flanche, 1963)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLANCHER. v. intr.
Lâcher pied, abandonner la partie au moment décisif. Il est familier.

Étymologie de « flancher »

(Siècle à préciser) (1835)[1] Origine incertaine :
  1. De l’ancien français flenchir[1], variante de flechir, flechier, flangier[2] (« fléchir »). Mais l’écart temporel entre flenchir et flancher paraît difficilement surmontable ;
  2. Forme collatérale de flanquer, flaquer (« mettre à bas, jeter à terre ») ;
  3. On a également avancé[1] pour étymon flacher (« mollir, céder »), de flache.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flancher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flancher flɑ̃ʃe

Évolution historique de l’usage du mot « flancher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flancher »

  • Si le président conteste l’élection, plusieurs remparts institutionnels devraient flancher pour lui donner raison. Le Journal de Montréal, Et si Trump refusait de concéder la défaite? | JDM
  • Il faudra patienter encore un petit peu pour le Real Madrid. Le Barça ayant obtenu la victoire hier soir face à l'Espanyol, il s'agit encore de ne pas flancher pour les hommes de Zinédine Zidane. Tout proches de leur but, les Madrilènes doivent encore gagner pour conforter leur avance, face à Alavés à domicile ce vendredi soir. Onze Mondial, Real Madrid : le groupe de Zidane dévoilé pour Alavés
  • Du côté des marchés boursiers, cette annonce a fait flancher l'action de quelques points, mais pas de quoi inverser la tendance actuelle. La valorisation de l'entreprise a retrouvé des couleurs avec une hausse de 29,4% entre juin 2019 et 2020. CNET France, Nintendo met la pédale douce du côté des jeux mobiles après des résultats décevants - CNET France

Traductions du mot « flancher »

Langue Traduction
Anglais flinch
Espagnol retroceder
Italien indietreggiare
Allemand zucken zusammen
Chinois 退缩
Arabe الجفل
Portugais vacilar
Russe вздрагивают
Japonais フリンチ
Basque kuzkurtu
Corse stintu
Source : Google Translate API

Synonymes de « flancher »

Source : synonymes de flancher sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flancher »

Partager