Fameux : définition de fameux


Fameux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FAMEUX, EUSE, adj.

A.− Qui a une grande réputation, un grand renom.
1. [En parlant d'une pers.] M. de Vaudreuil est toujours plus occupé que jamais de Mme Le Brun, fameux peintre de ce pays-ci (Staël, Lettres jeun.,1786, p. 105).Ah! si vous le connaissiez, notre Lénine, si vous l'aviez écouté quand il commente son article qui l'a rendu fameux (Bourget, Actes suivent,1926, p. 103):
1. Quelques pas plus loin, c'est un fameux sellier et ses selles en peau de daim, ses éperons dorés, ses casaques de jockey, cerise ou vert amande, en face du marchand de pipes par excellence, dont la célébrité ne date, en France, que de la guerre... Morand, Londres,1933, p. 207.
2. [En parlant d'une chose] Une région fameuse pour ses crus. La fameuse colonne Nelson fut édifiée en 1847 (Morand, Londres,1933p. 230).Les fameuses bouteilles de Clos-Vougeot, de Musigny et de Chambertin n'étaient-elles donc qu'une légende? (Billy, Introïbo,1939, p. 129):
2. Les fameuses chroniques italiennes qui firent tant de plaisir à Stendhal et qu'il a copiées en partie, sait-on que Walter Scott, à Rome, les a maniées, qu'elles l'excitèrent au plus haut point... Barrès, Cahiers,t. 14, 1922, p. 76.
B.− Remarquable en son genre.
1. [En parlant d'une pers.] Les petits pains viennent du boulanger le plus fameux (Balzac, Ptes mis.,1846, p. 196).Ah! je suis un fameux original et il n'y a en a pas deux comme moi (Claudel, Protée,1927, I, 5, p. 324).
2. [En parlant d'une chose] J'allais donc connaître ce fameux phénomène auquel Rouletabille faisait allusion depuis une demi-heure sans me l'expliquer (G. Leroux, Mystère ch. jaune,1907, p. 79).
C.− [En parlant d'une pers. ou d'une chose; le subst. qualifié de fameux est lui-même suivi d'une détermination] Dont on connaît trop l'existence; de célèbre ou de triste mémoire. La fameuse dépêche d'Ems; Hiéron, le fameux tyran de Syracuse; le fameux hiver de 1914. Tout près de ce pont [d'Irun] se trouve la fameuse île des Faisans où fut célébré par procuration le mariage de Louis XIV (Gautier, Tra los montes,1843, p. 16):
3. Je me demande si j'ai jamais lu de livre plus exquis ni plus exaspérant que l'Oraison du cœur du père Piny, dominicain tué par le fameux hiver de 1709... Green, Journal,1946, p. 66.
Rem. 1. Le choix du subst. que fameux détermine ou simplement le ton employé indiquent le registre, laudatif ou péj., dans lequel se place le locuteur. C'est une fameuse idée (à laquelle on donne son assentiment). Fameuse idée (que l'on rejette et condamne avec ironie). 2. Fameux finit par n'avoir qu'une valeur intensive. Il joue le même rôle que les adj. du type fier, sacré... Ainsi dans l'expr. devoir une fameuse chandelle à qqn (cf. France, Bergeret, 1901, p. 152). Veuillez me raconter tout cela, afin que je comprenne ce qui m'est arrivé et que je puisse me vanter d'avoir couru un fameux danger (Sand, Corresp., 1829, 70). Celle-là [MmeRobert], par exemple, avait un fameux toupet, de faire la femme distinguée (Zola, Nana, 1880, p. 1303). 3. La négation donne à fameux une nuance défavorable. Pas fameux. Pas très bon, médiocre. Un devoir pas fameux. Le cidre n'avait pas été fameux, l'an dernier (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Fermier, 1886, p. 655). 4. On rencontre ds la docum. famosité, subst. fém. Renom favorable ou défavorable dont jouit une personne ou une chose. Il lui prit une soif, également immense, sinon de réputation, du moins de famosité (Gautier, Jeunes-Fr., 1872, p. 93). En quelque lieu qu'il passât, toujours suivi de son odieuse et sanglante famosité (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 255).
Prononc. et Orth. : [famø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Début xives. famose cité (Aimé de Mont Cassin, Histoire des Normands, éd. V. de Bartholomæis, p. 92). Empr. au lat. class. famosus « connu, fameux ». Fréq. abs. littér. : 3 937. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 099, b) 5 255; xxes. : a) 5 838, b) 5 211.
DÉR.
Fameusement, adv.[Actuell. ne renvoie plus qu'à la valeur intensive de l'adj.] D'une manière fameuse; extrêmement, très. Voilà une jeune fille qui danse fameusement bien (Balzac, Mais. Nucingen,1838, p. 613).Tu as l'air de t'ennuyer fameusement (Zola, Ventre Paris,1873, p. 818).J'ai très faim. J'ai fameusement faim (Bernanos, Joie,1929, p. 534).[famøzmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1642 (Oudin, Seconde part. des Recherches ital. et françoises, Paris); de fameux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 25.
BBG. − Arveiller (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 276. − Quem. DDL t. 4 (s.v. famosité).

Fameux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fameux \fa.mø\

  1. Dont la réputation est très grande.
    • C'est sur la limite des communes de Poule et de Propières qu'est située la fameuse roche d’Ajoux, dont on fait dériver le nom d’Ara Jovis, autel de Jupiter. — (Annuaire départemental, administratif, historique, industriel et statistique, année 1847, Lyon : chez Mougin-Rusand, 1847, p. 155)
    • Un médecin fameux. — Porter un nom fameux.
  2. (Par extension) Qui est remarquable en son genre.
    • Un fameux vin.
    • De fameuses réjouissances.
    • Cet homme est un fameux gredin.

Adjectif

fameux \Prononciation ?\ (graphie inconnue)

  1. Corpulent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fameux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAMEUX, EUSE. adj.
Dont la réputation est très grande. Fameux conquérant. Fameux écrivain. Médecin fameux. Porter un nom fameux. Fameuse université. Ville fameuse. Il signifie par extension Qui est remarquable en son genre. Un fameux vin. De fameuses réjouissances. Cet homme est un fameux gredin. C'est un fameux imbécile. Voilà une fameuse bêtise.

Fameux : définition du Littré (1872-1877)

FAMEUX (fa-meû, meû-z') adj.
  • 1Qui a une grande réputation, bonne ou mauvaise. La fameuse Macette, à la cour si connue, Régnier, Sat. XII. Le fameux Scipion le fut bien [lieutenant] de son frère, Corneille, Nicom. II, 3. Et vous serez fameux chez la postérité, Corneille, Cinna, II, 1. C'est ce roi si fameux dans la paix, dans la guerre, Boileau, Poésies div. XVIII. La fameuse Cornélie, fille du grand Scipion et mère des Gracques, est connue de tout le monde ; il n'y avait point à Rome de noblesse plus illustre ni de maison plus riche que la sienne, Rollin, Traité des Études, V, 1re part. § 3. L'histoire des empereurs romains fait plus souvent mention des pantomimes fameux que des orateurs célèbres, Rollin, dans LAFAYE, Synon. Ce brillant escadron fameux par cent batailles, Voltaire, Fontency. Le renard est fameux par ses ruses, et mérite en partie sa réputation, Buffon, Renard. Les remarques de l'abbé d'Olivet déplurent surtout à un satirique [l'abbé Desfontaines] plus fameux que célèbre, et plus caustique que juste, D'Alembert, dans LAFAYE, Synon. À celle-ci succéda Messaline, fameuse par ses débauches, et à Messaline Agrippine, non moins fameuse par son ambition, Diderot, Claude et Nér. I, § 19.

    Il se dit aussi des choses. Il fréquentait au logis de l'intimé, qui, pour laquais et autres semblables gens, tient le cabaret le plus fameux de la ville, Patru, Plaidoyer 11, dans RICHELET. Ce grand courage Qui m'a fait entreprendre un si fameux ouvrage, Corneille, Cinna, IV, 5. Ne vous exposez plus à ces fameux revers, Corneille, ib. III, 1. La fameuse journée Où sur le mont Sina la loi nous fut donnée, Racine, Athal. I, 1. Peut-être on t'a conté la fameuse disgrâce, Racine, Esth. I, 1.

  • 2Il se dit aussi dans le langage familier, en mauvaise part pour désigner un excès. Un fameux ivrogne. Samson est représenté comme un fameux paillard, Voltaire, Phil. II, 60.

    Voilà une fameuse bêtise ! Un fameux imbécile.

  • 3Dans le langage populaire, excellent, admirable. C'est fameux ! Hé ! je me connais bien aussi, et je n'ai pas là une fameuse connaissance, Marivaux, Jeux de l'am. et du has. III, 6.

SYNONYME

FAMEUX, RENOMMÉ, CÉLÈBRE. Renommé est celui dont le nom est connu ; célèbre, celui dont on parle beaucoup et souvent, en bien ; fameux, celui dont la réputation, en bien ou en mal, s'étend au loin. Renommé dit moins que célèbre ou fameux ; le renom fait seulement que la personne ou la chose est citée avec éloge parmi celles de son espèce. Quant à fameux et célèbre, on remarquera que le genre de célébrité marqué par le premier est plus relatif à ce que dit la voix commune, et celui qui est marqué par le second plus relatif à ce que disent les livres.

HISTORIQUE

XVIe s. Université fameuse, Anc. cout. de Normandie, f° 45, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fameux »

Étymologie de fameux - Littré

Provenç. famos ; espagn. et ital. famoso ; du latin famosus, de fama (voy. FÂME). Fameux n'a pas d'accent parce que l'a n'y est pas long (voy. FAMÉ). Dans certaines provinces on dit fâmeux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fameux - Wiktionnaire

Du latin famosus, de fama (« on-dit, ouï-dire, réputation, renom »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fameux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fameux famø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fameux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fameux »

  • Situé au bout du chemin de randonnée Stampede Trail, le bus avait fini par attirer de plus en plus de curieux, pas toujours bien préparés. Entre 2009 et 2017, quinze opérations de secours en lien avec le fameux véhicule ont dû être organisées, selon les autorités locales. Certains ont même trouvé la mort, comme des voyageurs venus de Suisse et de Biélorussie, en 2010 et 2019, noyés lors d'expéditions pour aller voir le "Magic bus". ladepeche.fr, Trop dangereux, le fameux bus d'"Into the Wild" en Alaska déplacé - ladepeche.fr
  • Toujours est-il que malgré le fameux « cap » qu’Édouard Philippe se targue de garder contre vents et marées depuis qu’il est à la tête du gouvernement (ici, ici, ici), on se perd dans les zigzags de ses décisions et convictions. Contrepoints, Mais où est donc passé le fameux « cap » du Premier ministre ? | Contrepoints
  • Il avait créé le fameux logo prisé des touristes "I love NY" : le graphiste américain Milton Glaser est mort vendredi 26 juin 2020, jour de son anniversaire, à l'âge de 91 ans. C'est sa femme, Shirley Glaser, qui a annoncé son décès au New York Times. Né le 26 juin 1929 dans le Bronx de parents immigrés de Hongrie, Milton Glaser était connu pour son style rétro et joyeux, qui a aidé à façonner l'identité visuelle de la culture populaire américaine des années 1960 et 1970. Co-fondateur de New York Magazine en 1968, il a travaillé pour de nombreuses affiches publicitaires, pour des couvertures de livres et de magazines, imposant sa patte singulière.  Il se disait influencé notamment par l'Art nouveau, les dessins à l'encre de Chine, le courant de la Sécession viennoise et les dessins animés des années 30."Ce que Milton Glaser a donné à New York restera bien longtemps après lui. "I ♥ NY" était le logo parfait à l'époque et le reste aujourd'hui. Nous avons perdu un designer brillant et un grand New-Yorkais" a réagi samedi matin le gouverneur de New York Andrew Cuomo. Voici quelques unes de ses réalisations. Franceinfo, Le créateur du fameux logo "I ♥ NY" Milton Glaser, figure de la pop culture, est mort à 91 ans
  • George Sand est un coeur lumineux, une belle âme, un généreux combattant du progrès, une flamme dans notre temps. C’est un bien plus vrai et bien plus puissant philosophe que certains bonshommes plus ou moins fameux du quart d’heure que nous traversons. De Victor Hugo / Actes et paroles
  • Au fond, ce fameux coup de foudre dont on fait si grand cas n'est sans doute qu'un choc de cymbales. La simple percussion de deux disponibilités urgentes. De Alexandre Millon / Mer calme à peu agitée
  • Une boîte à conserve + un noyé + cinq fausses pièces + Karaboudjan + un Japonais + une lettre + un enlèvement = un fameux casse-tête chinois… De Hergé / Tintin dans Le Crabe aux pinces d'or
  • Lièvres je vous en prie souvenez-vous du jour du fameux jour où la tortue est arrivée avant vous. De Jacques Prévert / Paroles
  • Zut ! : pauvre injure libératrice des culs-bénits et autres indécrottables bourgeois qui n'ont jamais osé lancer le fameux MERDE libérateur ! De Pierre Perret
  • Vois comme Dieu fait bien les choses quelquefois ! Le pigeon n'est fameux qu'au temps des petits pois. De Raoul Ponchon
  • Peut-être même dans le fameux amour maternel y a-t-il une bonne part de curiosité. De Friedrich Nietzsche / Humain, trop humain
  • Chez tous les philosophes, voire les plus fameux, on retrouve ce même point faible : leur croyance à la philosophie. De Fernand Vandérem / Gens de qualité
  • Confrontés au fameux vertige de la page blanche, certains auteurs sont manifestement tombés dans le vide ! De Bruno Masure / Le petit livre de Bruno Masure
  • Le langage est un fameux véhicule et, contrairement aux autres, il ne coûte rien. De Claude Duneton
  • C’est un poids bien pesant qu’un nom trop tôt fameux. De Voltaire / La Henriade

Traductions du mot « fameux »

Langue Traduction
Corse famosu
Basque ospetsua
Japonais 有名な
Russe известный
Portugais famoso
Arabe مشهور
Chinois 著名
Allemand berühmt
Italien famoso
Espagnol famoso
Anglais famous
Source : Google Translate API

Synonymes de « fameux »

Source : synonymes de fameux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fameux »



mots du mois

Mots similaires