La langue française

Factice

Sommaire

  • Définitions du mot factice
  • Étymologie de « factice »
  • Phonétique de « factice »
  • Évolution historique de l’usage du mot « factice »
  • Citations contenant le mot « factice »
  • Traductions du mot « factice »
  • Synonymes de « factice »
  • Antonymes de « factice »

Définitions du mot factice

Trésor de la Langue Française informatisé

FACTICE, adj.

A.− Qui est fabriqué, produit par l'homme à l'imitation de choses naturelles. Synon. artificiel, faux; anton. réel, vrai.Les fleurs factices singeant les véritables fleurs (Huysmans, À rebours,1884, p. 118).On coule en pierre factice des façades entières que l'on ravale ensuite comme de la pierre naturelle (Arts et litt.,1935, p. 2010):
1. Les hommes de notre âge doivent, dans cette saison, se prescrire une nuit de convention pour dormir paisiblement, comme ils doivent se faire un jour factice en hiver pour favoriser le travail. J. de Maistre, Soirées St-Pétersb.,t. 1, 1821, p. 65.
Spécialement
1. BIBLIOGR. Recueil factice. Recueil composé de pièces diverses, traitant généralement du même sujet et présentées sous la même reliure. Plusieurs manuscrits ou fragments de provenances et d'époques diverses ont été reliés ensemble pour constituer ce que l'on nomme aujourd'hui des recueils factices (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 1086).
2. COMM. Qui n'est qu'une reproduction de produits naturels ou fabriqués. Les boutiques vides et privées de lumière, les chocolats factices ou les boîtes vides dans les vitrines (Camus, Peste,1947, p. 1430).
B.− Au fig. Qui procède de l'habitude, de la volonté, de l'artifice, par opposition aux tendances naturelles; qui manque de naturel. Il avait fini par prendre l'existence factice qu'il se procurait au moyen de l'opium (...) pour sa vie « vraie, réelle » (Sue, Atar Gull,1831, p. 18):
2. J'ai côtoyé, frôlé sans cesse cette société que peint Colette et que je reconnais ici, factice, frelatée, hideuse, et contre laquelle, fort heureusement, un reste inconscient de puritanisme me mettait en garde. Gide, Journal,1936, p. 1245.
Besoin factice. Qui n'est pas d'une nécessité vitale. L'imitation de classe va assez loin pour que les classes inférieures ne sachent plus toujours distinguer les besoins et satisfactions factices, résultant de l'imitation, des besoins réels (Traité sociol.,1968, p. 379).
1. Spécialement
a) PHILOS. Idées factices. Idées qui résultent du travail de l'intelligence. Anton. idées adventices, innées.Il [Descartes] donne encore le nom d'idées non-seulement aux prétendues représentations des objets extérieurs, mais encore aux jugements, car ce sont ses idées factices (Broussais, Phrénol.,Leçon 1, 1836, p. 19).
b) DIDACT., vieilli. ,,Mot, terme factice. Mot, terme qui n'est pas reçu dans une langue, mais que l'on fait selon les règles de l'analogie. Ce mot là n'est pas en usage, c'est un mot factice`` (Ac. 1835, 1878).
2. [En parlant du comportement humain] Qui est simulé, qui n'est pas réellement éprouvé. Gaieté factice. Synon. feint, forcé, anton. naturel, sincère.Il faut se méfier de tout ce qui ressemble à de l'inspiration et qui n'est souvent que du parti pris et une exaltation factice que l'on s'est donnée volontairement et qui n'est pas venue d'elle-même (Flaub., Corresp.,1846, p. 420).Oh! là! là! maman! gémit Olivier en essuyant une larme factice (Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 155).
En partic. [En parlant d'une œuvre d'art] Qui manque de vraisemblance, de naturel, de vérité. Rien qui ne soit voulu, arbitraire, forcé, et les moyens les plus épais sont mis en œuvre pour nous prendre aux tripes. Ce n'est plus humain, c'est « énorme », Hugo lui-même n'a rien imaginé de plus gigantesquement factice, de plus faux (Gide, Journal,1946, p. 303).
3. Emploi subst. à valeur de neutre. Ce qui est factice. Comme le factice pourtant se constitue d'après les règles, qu'il se moule sur un type, il est plus simple que le naturel, lequel varie suivant les individualités (Flaub., Corresp.,1852, p. 37).Après tout ce factice, son rire strident, enfin, sonna franc (Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1314).
Rem. La docum. atteste facticement, adv. D'une manière factice. Synon. artificiellement. C'était affaiblir l'Europe centrale, lui créer facticement une sorte de maladie chronique (Hugo, Rhin, 1842, p. 458). Ce n'était pas facticement, par un artifice de fabrication humaine, qu'était traduite l'intention de festivité dans les fleurs, mais (...) c'était la nature qui, spontanément, l'avait exprimée (Proust, Swann, 1913, p. 140).
Prononc. et Orth. : [faktis]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1534 factice « qui est fait artificiellement à l'imitation de la nature » (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder [Des chevaulx factices de Gargantua], p. 83). B. Subst. 1. 1766 « id. (en parlant d'un corps, d'une substance) » (J. M. Papillon, Traité historique et pratique de la gravure sur bois, t. II, p. 68); 2. 1801 « ce qui a pour caractère d'être artificiel » (S. Mercier, Néol., t. 1, p. 254). Empr. au lat. impérial facticius « artificiel, imitatif ». A évincé l'a. fr. faitis, de formation pop. : fin du xes. faitis « fait, façonné » (Passion de Clermont, éd. D'Arco Silvio Avalle, p. 111, 268). On trouve les équivalents de facticius : fin xives. facticiz (Roques t. 2, 1938, no3798); xves. factif (in BN lat. 7679 ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 725. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 300, b) 809; xxes. : a) 982, b) 948. Bbg. Gohin 1903, p. 344.

Wiktionnaire

Adjectif

factice \fak.tis\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est fait artificiellement ou imité de la nature.
    • Point de raillerie! « L'Europe est dans un état tel, que la moindre effervescence peut mettre en péril son repos, son équilibre factice. » — (Émile de Girardin, Paix et liberté: questions de l'année 1863, p.190)
    • Ces pierres factices ont beaucoup mieux résisté aux agents atmosphériques que les pierres de grès ; elles sont composées d’un mortier parfaitement dur, mêlé de cailloux concassés de la grosseur d’un œuf, et ont dû être façonnées dans des caisses de bois. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Nul n'oserait contester que, depuis 1918, les spéculations sur les denrées alimentaires ont été générales et sans frein. Le public se doute bien un peu qu'on l’affame et que les hauts prix maintenus malgré toutes les tentatives sont factices. Mais qui accuser ? — (Albert Noret, Les Féodaux du Blé, E. Figuière, 1930, p.110)
  2. Qualifie la reproduction d’un objet ne conservant que son apparence sans aucune de ses fonctionnalités.
    • Certains particuliers désirent surfer sur la vague de popularité des caméras en installant des caméras factices sur leur propriété. Est-ce véritablement efficace ? — (7 Questions sur les caméras factices, prix-pose.com, 14 juin 2018)
    • Samedi, un homme a été abattu à Chinon en brandissant une arme factice vers les gendarmes. — (Julien Coquet, Armes factices : pourquoi elles ont pignon sur rue, lanouvellerepublique.fr, 26 juin 2018)
  3. (Courant) (Figuré) Qualifie des sentiments feints, forcés, contraires à ceux qu’on éprouve réellement.
    • Ses douleurs secrètes planèrent toujours sur sa gaieté factice comme un léger nuage qui dérobe imparfaitement le soleil. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […], seule la volonté farouche de vivre encore pour le revoir lui avaient donné une force factice pour lutter contre la phtisie dévorante, rapide. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Patrick multipliait les calembours mais sa gaieté semblait un peu factice. — (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 23)
  4. (Par extension) (Péjoratif) Qualifie un besoin, une envie, qu’on s’est créé à soi-même, qui est l’effet d’une habitude, d’un caprice.
  5. (Librairie) Qualifie un recueil fait de pièces diverses reliées ensemble.
  6. (Linguistique) Qualifie un mot qui est dérivé d’un autre mot suivant l’analogie ordinaire, mais dont l’usage n’est pas établi.

Nom commun

factice \fak.tis\ masculin

  1. Ce qui est artificiel, superficiel, feint. (Ne s’emploie qu’au singulier)
    • On peut, de fait, être sincère dans le factice (c’est ce qu’écrit, du reste, Gide) ; mais le factice empêche la sincérité de tenir, de se maintenir, de durer et de pouvoir être reprise par la suite : c’est que les deux termes ne recouvrent pas le même domaine. — (Éric Marty, L’écriture du jour - Le Journal d’André Gide, éditions du Seuil, 1985)
    • Si les questions du masque et de la scène convoquent la notion d’imposture, la question du factice aussi. Le factice et le fétiche, comme nous l’avons souligné au sujet de l’image et des représentations, sont deux noms qui proviennent du même mot latin facticius, « artificiel». — (Alice Massat, Le succès de l’imposture, Odile Jacob, 2013)
    • Singapour fait cet effet de luxe, de gratuité, de factice éblouissant, d’apparat et de culte de la facilité. — (Kamel Daoud, Cette île est un smartphone géant, Le Point n° 2464, 14 novembre 2019)
  2. (Marketing) Reproduction, utilisée à des fins d’étalage publicitaire, d’un objet proposé à la vente.
    • Un factice géant est une reproduction géante généralement en matière plastique d’un article à promouvoir. — (Définition : Factice géant, definitions-marketing.com)
    • Il existe plusieurs tailles de factices de celui correspondant à la taille du flacon en vente jusqu’au géant, que l’on pouvait présenter dans une vitrine et visible de loin. — (Marie-Claire Richard-Multeau, Qu'est qu'un factice, mon expérience... , factice-parfum.over-blog.com, 11 novembre 2013)
  3. Additif d’origine végétale, utilisé dans l’élaboration de caoutchoucs.
    • Le factice est un pur produit de chimie du végétal obtenu par vulcanisation des huiles végétales, par exemple des huiles de colza, de ricin, de soja ou de lin, pour obtenir une gomme qui est le plus souvent broyée pour faciliter son introduction dans des formulations de caoutchouc où il joue un rôle de dispersant. — (Sylvie Latieule, Lefrant-Rubco se partage entre chimie verte et biosourcé, revue Formule Verte, n°19, septembre 2014)
    • Le factice est un additif pour caoutchouc biosourcé et le seul ingrédient non extractible. Sa formidable compatibilité avec tous les élastomères le rend indispensable. — (Plastiques / Composites / Caoutchouc, site agrobiobase.com, consulté le 1er décembre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FACTICE. adj. des deux genres
. Qui est fait artificiellement ou imité de la nature. Ce rubis n'est point naturel, il est factice. Besoin factice, Qu'on s'est créé à soi-même, qui est l'effet d'une habitude, d'un caprice. Recueil factice, en termes de Librairie, Recueil fait de pièces diverses reliées ensemble. Il se dit surtout figurément pour désigner des Sentiments feints, forcés, contraires à ceux qu'on éprouve réellement. Gaieté factice.

Littré (1872-1877)

FACTICE (fa-kti-s') adj.
  • 1Qui est fait ou imité par l'art. Plusieurs compositions de pierres factices qui imitent la dureté et le brillant des pierres précieuses autant que le permet la différence des moyens employés à les produire, Condorcet, Margraaf.
  • 2 Fig. Qui n'est pas naturel. Un goût factice. Une sensibilité factice. On remet cet être factice [un enfant] entre les mains d'un précepteur, Rousseau, Ém. I. On parle beaucoup de ma gaieté ; je crois, moi, qu'elle est factice, malgré le naturel dont on me loue, Genlis, Ad. et Théod. t. I, lett. 6, p. 24, dans POUGENS.

    Besoin factice, besoin qui résulte non de la nature, mais du caprice ou de l'habitude. À leurs besoins ils bornent leurs désirs, Mais sans chercher, au gré de vains caprices, à se créer mille besoins factices, Malfilâtre, Narcisse, ch. I.

  • 3 Terme de grammaire. Mot factice, mot qui n'est pas reçu, mais qui est formé selon l'analogie, et aussi mot formé par imitation d'un son, par exemple glouglou.
  • 4 Terme de logique. Idée factice, idée qui dérive d'un travail de l'intelligence, par opposition à idée innée, qui s'y forme spontanément, et à idée adventice, qui y vient du dehors, par exemple celle d'un centaure, d'un hippogriffe, etc.
  • 5 Terme de bibliographie. Recueil factice, recueil fait de morceaux qui ne sont associés que par la reliure.

HISTORIQUE

XIIIe s. Faitisse [bien faite] estoit et avenant, Je ne sais fame plus plaisant, la Rose, 1249.

XVe s. …hanches charnues, Elevées, propres, faictisses, à tenir amoureuses lysses, Villon, les Regrets de la belle heaulmiere. Pain blanc, fectis et bis, Ordonn. avril 1485.

XVIe s. [Un maistre des monnoies jugea] une image d'or, après plusieurs examens, estre bon or, mais factis et non naturel, Contes d'Eutrapel, p. 134, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FACTICE, adject. (Gramm.) qui est fait par art, qui n’est point naturel.

Les eaux distillées sont des liqueurs factices.

On distingue le cinnabre en naturel & en factice. Voyez Cinnabre & Mercure.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « factice »

(1534) Du latin facticius (« artificiel »), dérivé de facere « faire ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. factitius, de facere, faire (le radical fact, et le suffixe titius, voy. ICE, suffixe). L'ancien français faitis, le provençal faitis en dérivent, il est vrai, mais ont le sens de beau, bien fait.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « factice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
factice faktis

Évolution historique de l’usage du mot « factice »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « factice »

  • Interpréter, c’est appauvrir, diminuer l’image du monde, lui substituer un monde factice de significations. De Susan Sontag / L’oeuvre parle
  • La mort est le prolongement horizontal d'un rêve factice, la vie n'étant pas vérifiable. De Francis Picabia / Thalassa dans le désert
  • Le vrai bonheur est un mythe. Mieux vaut alors se leurrer en se jouant à soi-même et aux autres un bonheur factice. De Madeleine Gérôme / Jouer sa vie
  • Déjà se fracture l’unanimisme factice né de la secousse morale qu’a subie notre pays le 7 janvier 2015. De Edouard Balladur / Le Figaro, 9 février 2015
  • Il est facile de voir que le moral de l’amour est un sentiment factice ; né de l’usage de la société. De Jean-Jacques Rousseau / Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, 1755
  • La femme est un produit de l'homme. Dieu a créé la femelle, et l'homme a fait la femme ; elle est le résultat de la civilisation, une oeuvre factice. De Gustave Flaubert / Lettre à Louise Colet
  • Jargon. Langue factice dont les gens d'une même cabale conviennent afin qu'on ne les entende pas tandis qu'ils l'entendent entre eux. De Antoine Furetière / Dictionnaire universel
  • On est souvent trompé en amour, souvent blessé, souvent malheureux, mais c’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice, créé par mon orgueil. De Alfred de Musset / Lettre
  • Le grand problème de la production capitaliste n'est plus de trouver des producteurs et de décupler leurs forces mais de découvrir des consommateurs, d'exciter leurs appétits et de leurs créer des besoins factices. De Paul Lafargue / Le Droit à la paresse
  • Vérifications faites, il ne s’agissait que d’une arme factice, type bombe lacrymogène. Le Phare Dunkerquois, Dunkerque : l’arme retrouvée à l’hôtel Le Transat bleu était factice
  • La police a confirmé que le chanteur El Mastoche avait bien appelé le « 17 » le 26 juin dernier. Il a demandé à l’opérateur les démarches à faire pour utiliser une arme factice dans un décor pour fêter la sortie d’un clip de rap.Les enquêteurs vont devoir étudier les nombreuses vidéos de la soirée postées sur les réseaux sociaux, quantifier le nombre et la teneur des appels d’alerte au « 17 ». , Faits-divers - Justice | Armes factices et clip de rap sur l’Ill : enquête en cours
  • Dans l’après-midi du samedi 30 mai, deux jeunes de 15 et 16 ans ont menacé trois personnes qu’ils connaissaient avec des pistolets factices pour leur extirper dix euros. Un « dû », selon l’un d’eux. La Voix du Nord, À Caudry, deux mineurs exhibent deux pistolets factices pour un «dû» de dix euros
  • Sur place, en fouillant le domicile du suspect, ils ont trouvé, outre 20 kg de cannabis conditionnés, une somme d'argent en espèces mais aussi un fusil d'assaut et un pistolet, factices tous les deux. leparisien.fr, Pantin : 20 kg de drogue et des armes factices saisies par la police - Le Parisien

Traductions du mot « factice »

Langue Traduction
Anglais dummy
Espagnol tonto
Italien manichino
Allemand dummy
Chinois
Arabe غبي
Portugais manequim
Russe фиктивный
Japonais ダミー
Basque gezurrezko
Corse manicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « factice »

Source : synonymes de factice sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « factice »

Partager