La langue française

Fabriquer

Sommaire

  • Définitions du mot fabriquer
  • Étymologie de « fabriquer »
  • Phonétique de « fabriquer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fabriquer »
  • Citations contenant le mot « fabriquer »
  • Traductions du mot « fabriquer »
  • Synonymes de « fabriquer »
  • Antonymes de « fabriquer »

Définitions du mot fabriquer

Trésor de la Langue Française informatisé

FABRIQUER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne un objet matériel]
1. Faire, réaliser (un objet), une chose applicable à un usage déterminé, à partir d'une ou plusieurs matières données, par un travail manuel ou artisanal. Il raccommodait ses joujoux, lui fabriquait des pantins avec du carton (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 201).Reverrai-je sa petite silhouette de gargouille, coiffée jusqu'aux sourcils d'un de ces calots « à la mode », qu'elle fabriquait elle-même? (Colette, Vagab.,1910, p. 21).Je veux fabriquer une fleur (...). Les autres se contentent de changer la couleur. Moi, je veux en créer une (Achard, J. de la Lune,1929, p. 8).
Emploi pronom. passif. Vous avez été élevé à mettre vos pieds dans la peau avec laquelle se fabriquent les portefeuilles où nous serrons les billets de commerce (Balzac, E. Grandet,1834, p. 106).
réfl. indir. Lesueur, avec une vieille enveloppe, se fabriqua un cornet acoustique (Romains, Copains,1913, p. 202).
Au fig. Tout cela c'étaient (...) des plaisanteries de beaux parleurs qui fabriquaient des mots et qui s'amusaient ensuite à croire que ces mots étaient des choses (Rolland, J.-Chr.,Adolesc., 1905, p. 247).Nous fabriquerons le nom « ambipropriété » pour désigner cet ensemble (Jolley, Trait. inform.,1968, p. 16):
À notre âge, on ne fabrique plus ce vocabulaire, mots, signes, intonations, que crée, à son origine, la communion des corps et des âmes encore plastiques et adaptables, ce langage qui manquera toujours à notre routine conjugale, sclérosée. Arnoux, Algorithme,1948, p. 13.
2.
a) Domaine de l'industr.Transformer des matières premières ou semi-traitées en produits finis ou en objets manufacturés destinés à être livrés en grande quantité au commerce. Fabriquer de la porcelaine; fabriquer industriellement. (Quasi-)synon. manufacturer, produire, usiner.Les obus explosifs sont fabriqués avec des disques en acier (Alvin, Artill.,Matér., 1908, p. 209).Le lait est (...) ramassé par des laiteries industrielles qui fabriquent du beurre, du fromage, du lait en poudre (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 180).Abraham Darby (...) aurait vers 1709 employé le premier du coke dans un haut fourneau, essentiellement pour fabriquer de la fonte. Le nouveau procédé ne serait devenu vraiment industriel qu'en 1735-1740 (Hist. des techn.,1978, p. 710 [Encyclop. de la Pléiade]).
Emploi pronom. passif. Les papeteries d'Angoulême, les dernières où se fabriqueront des papiers avec du chiffon de fil (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 116).
Absol. Tout manquait, et on ne fabriquait plus (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 197).
Avec une valeur factitive. Faire exécuter un travail par quelqu'un, par des ouvriers dans une fabrique. Le beau-père (...) avait gagné près de quatre millions en trente ans à fabriquer des uniformes pour les armées du grand Empereur (Goncourt, Journal,1886, p. 603).
b) P. anal. [Le compl. désigne une pers. considérée en tant que produit]
Créer. Au commencement des commencements (...) le N'Gakoura des blancs prit ce qu'il avait de mieux sous la main et en tira les blancs. Ensuite, il ramassa leurs déchets pour en fabriquer les sales nègres (Maran, Batouala,1921, p. 69).
P. plaisant. Enfanter. Toutes ces filles, éreintées de fatigue, qui étaient encore assez bêtes, le soir, pour fabriquer des petits, de la chair à travail et à souffrance (Zola, Germinal,1885, p. 1242).Elle fabriqua ensuite, presque coup sur coup, deux enfants (Camus, Exil et Roy.,1958, p. 1630).
Former. Des professeurs dont l'enseignement consiste dans un dressage mental. Ils fabriquent des gagneurs de prix, comme des saltimbanques fabriquent des acrobates (Bourget, Crit. et doctr.,1912, p. 13).L'expérience avait pour but de « fabriquer » des champions de tennis (Gilb.1971).
3. [Le suj. désigne un organisme] Produire naturellement. Synon. générer.La moelle des os se met à fabriquer les éléments cellulaires qui achèvent la régénération du sang (Carrel, L'Homme,1935, p. 237).
Emploi pronom. réfl. Le protoplasme (...) substance capable de se fabriquer elle-même aux dépens des aliments que lui fournit le milieu extérieur (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 24).
4. Fam. [Implique un jugement défavorable sur l'activité de qqn] Synon. de faire (cf. ce mot II A 2b).On ignorait ce que le ménage pouvait fabriquer là-dedans (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 109).Dites-moi, vous, ce que vous fabriquiez sur cette route à cette heure-là? (Queneau, Pierrot,1942, p. 183).
[Dans une prop. interr., notamment pour marquer l'impatience] Qu'est-ce qu'il fabrique? Qu'est-ce qu'il fabrique? Vlà près d'dix minutes que j'attends (Courteline, Gaîtés esc.,1886, III, 1, p. 37).
Rem. La docum. atteste fabricoter, verbe trans. Faire quelque chose de difficilement identifiable. La salle de café était déserte. Presque : la patronne fabricotait quelque chose derrière la caisse (Queneau, op. cit., p. 175).
B.− P. anal. et au fig.
1. [P. oppos. à la création originale ou spontanée]
a) [Le compl. désigne une œuvre d'art, des écrits, etc.] Péj. Composer au moyen de procédés, de techniques. Fabriquer un roman, un tableau, une tragédie. La recette plaisante que de Maistre indique pour fabriquer un livre de Port-Royal rappelle la méthode que donne Pascal (...) pour confectionner une nouvelle opinion probable (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 178).
Emploi pronom. passif. Il serait facile de savoir comment la Comédie-Française se procure le petit acte ou la petite pièce de vers d'usage (...). Cela se fabrique sur mesure et doit être livré à jour fixe (Zola, Nos aut. dram.,1881, p. 34).
Absol. Il [Corneille] ne créait plus; il fabriquait (Taine, Philos, art,t. 1, 1865, p. 18).
Rem. La docum. atteste un ex. où le compl. désigne le comportement d'une pers. Leur seul souci [des écrivains mondains], c'était le personnage qu'ils se fabriquaient et la réussite de leur carrière (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 267).
b) [Le compl. désigne un discours, un événement relaté, un affect] Créer, inventer (de toutes pièces) par un travail d'imagination. Fabriquer un sentiment, un souvenir. Les évêques fabriquaient des légendes (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 325).Je ne peux pas fabriquer du bonheur avec cette heure trop belle, parce que mon amour est mort et que je lui survivrai (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 536).
Rem. La docum. atteste un ex. avec un compl. datif. C'est lui Victor qui a imaginé de vous fabriquer cette soi-disant cousine (Kock, Compagn. Truffe, 1861, p. 76).
Emploi pronom. réfl. indir. Je me forge des peines. Il en est tant de réel [sic]! Faut-il encore s'en fabriquer!!! (Napoléon Ier, Lettres Joséph.,1796, p. 26).
[Le suj. désigne un sentiment] Et l'amour, comment fabrique-t-il cette jalousie qui, en retour, lui ajoutera le désir d'enlever Odette à tout autre? Et comment, délivré de ce désir, va-t-il de nouveau fabriquer de la tendresse? (Sartre, Être et Néant,1943, p. 217).
2. [Le compl. désigne des choses destinées à tromper, à faire illusion] Créer, inventer; produire. Fabriquer un faux. Après avoir tué sa fille la prostituée, il descend jusqu'à fabriquer de fausses lettres pour la faire supposer vivante (Musset, Revue des Deux-Mondes,1833, p. 495).
3. Pop. Voler, tromper. Synon. faire, refaire.Mais il [M. de Mariolles] n'a pas beaucoup perdu, et j'ai veillé aussi à ce qu'on ne le fabriquât pas jusqu'à l'os (Toulet, Tendres mén.,1904, p. 186).J'ai vu des copains. Ils sont tous d'avis qu'on est fabriqué (...). Il y a cent rois. Dès qu'on parle de république, il en sort de tous les côtés (Giono, Bonh. fou,1957, p. 457).
Rem. La docum. atteste a) Fabriqué, ée, part. passé en emploi adj. Qui est faux, qui manque de naturel. Écriture fabriquée; papiers fabriqués; sourire fabriqué. Elle [Élisabeth] est tellement fabriquée; sa cravate, sa voix, la manière dont elle tape sa cigarette contre la table, tout est fait exprès (Beauvoir, Invitée, 1943, p. 57). Son allure [de Proust] n'était pas fabriquée, comme celle de Montesquiou, véritable automate de Vaucanson (Morand, Eau sous ponts, 1954, p. 44). Emploi subst. à valeur de neutre. Je me fous de la Bible, dit-il encore (...). Ce ton direct, agressif mais mesuré, indifférent au scandale des mots, portait sa marque. Impossible d'y séparer la part du spontané et du fabriqué (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 323). b) Fabricable, adj. La machine Callioppe (...) réglée sur des normes de construction mécanique et non plus sur des règles de grammaire, fournirait des modèles dialectiques de machines fabricables (Couffignal, Mach. penser, 1964, p. 120). c) Fabricative, adj. Méthode qui a (...) l'avantage de rejoindre les techniques fabricatives (Gds cour. pensée math., 1948, p. 395).
Prononc. et Orth. : [fabʀike], (je) fabrique [fabʀik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. favricherent li peccheur « élaborer de manière à tromper, ourdir » (Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, Psaume 128, 3 [« fabricaverunt peccatores »]); 2. fin xiies. fabricher « faire, confectionner quelque chose à partir d'une matière première, par un travail manuel ou artisanal » (Cantique des Cantiques, éd. C. E. Pickford, 480); 3. a) 1604 fabricant subst. « personne qui fabrique des produits commerciaux » (Documents hist. inédits, III, 165 ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 693); b) 1690 fabriquer « transformer les matières premières en objets manufacturés destinés au commerce » (Fur.); 4. 1828 « faire par des procédés, par l'imitation, une œuvre qui devrait être créée, sentie » (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., p. 157). Empr. au lat. class. fabricare « façonner, confectionner, fabriquer » (cf. forger). Fréq. abs. littér. Fabriquer 1 410. Fabriqué : 653. Fréq. rel. littér. Fabriquer : xixes. a) 1 384, b) 1 777; xxes. : a) 2 607, b) 2 288. Fabriqué : xixes. : a) 563, b) 809; xxes. : a) 1 731, b) 821. Bbg. Chautard (É). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 515, − Pauli 1921, p. 97 (s.v. fabriqué). − Sain. Lang. par. 1920, p. 215, 415.

Wiktionnaire

Verbe

fabriquer \fa.bʁi.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Exécuter ou faire exécuter certains ouvrages suivant les procédés d’un art mécanique, en atelier ou en usine.
    • A Arles, l'archevêque, qui avait le monopole de l'exploitation de la graine d'écarlate, avec laquelle on fabriquait le teinture rouge, ne traitait, pour la vente de ses récoltes, qu'avec les juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Banassac, qui avait fabriqué des poteries sous les Romains, frappa alors des monnaies et ce village peut « revendiquer la dixième partie des monnaies mérovingiennes éparses dans tous les cabinets du monde ». — (J.-B. Delon, Histoire de Gévaudan-Lozère, Mende : Imprimerie Saint-Privat, 1941, page 37)
    • Il sait aussi fabriquer une flûte douce dans l’entre-nœud d’une grosse tige de berce. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Cependant, vers 1973, l’usine fabrique quelque temps des lave-vaisselle et un peu plus tard des sèche-linge [Saglio et Bonamy, 1978]. — (Marnix Dressen, Les établis, la chaîne et le syndicat: Évolution des pratiques, mythes et croyances d'une population d'établis maoïstes 1968-1982) - Monographie d'une usine lyonnaise, Editions L'Harmattan, 2000, p. 15)
    • (Péjoratif)Fabriquer de la fausse monnaie. — Fabriquer une pièce, fabriquer un testament, une donation.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Inventer
    • A. Comte avait fabriqué une caricature du catholicisme, dans laquelle il n’avait conservé que la défroque administrative, policière et hiérarchique de cette Église ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, page 194)
    • Fabriquer de toutes pièces une histoire. — Fabriquer un mensonge, une calomnie.
  3. (Familier) Foutre, faire, dans un sens moins emporté et plus poli.
    • Le cornet à l'oreille, Aïssa, debout près du guéridon où le téléphone communiquant avec la ferme était posé, tapa du pied :
      — Mais qu'est-ce qu'elle fabrique !...
      — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921, page 147)
    • Mon père, un jour, m’entendit : « Qu’est-ce que tu fabriques là-haut ? » me cria-t-il. – « Je lis Les Femmes savantes de Molière avec l’intonation !… » — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 177)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FABRIQUER. v. tr.
Exécuter ou faire exécuter certains ouvrages suivant les procédés d'un art mécanique. Fabriquer de la monnaie. Fabriquer des draps, des chapeaux, des bas, etc. Il fabrique de la porcelaine. Il s'emploie aussi en mauvaise part. Fabriquer de la fausse monnaie. Fabriquer une pièce, fabriquer un testament, une donation. Fig., Fabriquer un mensonge, une calomnie. Fabriquer de toutes pièces une histoire.

Littré (1872-1877)

FABRIQUER (fa-bri-ké), je fabriquais, nous fabriquions, vous fabriquiez ; que je fabrique, que nous fabriquions, que vous fabriquiez ; fabriquant v. a.
  • 1Faire certains ouvrages par des procédés mécaniques. Fabriquer des draps, des chapeaux. Ils [les Anglais] ne savaient pas quand ils gagnaient les batailles d'Azincourt, de Crécy et de Poitiers, qu'ils pouvaient vendre beaucoup de blé et fabriquer de beaux draps qui leur vaudraient bien davantage, Voltaire, Dict. philos. Commerce. Quelques marchandises d'Europe que la colonie ne fabriquait pas, Raynal, Hist. phil. VIII, 16.
  • 2Tenir une fabrique, faire fabriquer. Il fabrique de la porcelaine.

    Absolument. Il a cessé de fabriquer. Ce pays, cette ville fabrique beaucoup.

  • 3En mauvaise part. Fabriquer de la fausse monnaie.

    Fig. Fabriquer de fausses nouvelles, une calomnie. Des passages que vous fabriquez à plaisir, Pascal, Prov. 15. Que la doctrine si ancienne de saint Augustin est une nouveauté insupportable, et que les inventions nouvelles qu'on fabrique tous les jours à notre vue passent pour l'ancienne foi de l'Église, Pascal, ib. 3.

  • 4Il se dit de ce qui est comparé au produit d'une fabrique… Et fabriquons nos jours ou fâcheux ou plaisants, Régnier, Sat. XI. Le ciel, dont nous voyons que l'ordre est tout-puissant, Pour différents emplois nous fabrique en naissant, Molière, Femm. sav. I, 1.
  • 5Se fabriquer, v. réfl. Être fabriqué. Ce drap se fabrique en Angleterre.

HISTORIQUE

XVIe s. La meschanceté fabrique des torments contre soy, Montaigne, II, 45.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FABRIQUER. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Uns fevre de la vile qui voloit favrekier [forger] Sajaites et quarriaus, por vo gent damagier, li Romans d'Alixandre, p. 77.

XIVe s. Cudere, faurechier, Escallier, Vocabulaire latin-français 582.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fabriquer »

Provenç. fabregar ; espagn. fabricar ; ital. fabricare ; du lat. fabricare, fabriquer (voy. FABRIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Réfection savante du latin fabricare qui donne, via le bas-latin forger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fabriquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fabriquer fabrike

Évolution historique de l’usage du mot « fabriquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fabriquer »

  • Se fabriquer des ennemis est une occupation d'aristocrate. De Jacques Chancel / Le temps d'un regard
  • Abeille : Petit insecte capable de fabriquer du ciel. De Pef / Dictionnaire des mots tordus
  • La vraie vie pour un romancier, c'est d'en fabriquer de fausses. De Christine Orban / Libération - 15 Septembre 2001
  • Pour qu’un suicide en vaille la peine, il faut le fabriquer sur mesure. De Laurent Lemire / Alan Turing
  • Mais il doit tremper dans votre tasse : Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • Le système français d'éducation constitue en fait une remarquable machine à fabriquer des crétins. De Alexandre Minkowski / Un juif pas très catholique
  • C’est pendant que le vieux seau est encore là qu’il faut en fabriquer un neuf. De Proverbe touareg
  • Lire c’est recréer l’âme des choses, écrire c’est fabriquer un nid pour les oeufs de la mémoire... De Ernest Pépin / Page blanche
  • Combien faut-il abattre d'arbres pour fabriquer le papier de la campagne électorale du parti écologique ? De Patrick Sébastien / Carnet de notes
  • Une mauvaise critique, c'est comme fabriquer un gâteau avec les meilleurs ingrédients et voir quelqu'un s'asseoir dessus. De Danielle Steel
  • La dictature n'est rien d'autre qu'une machine à fabriquer du passé avec de l'avenir. De Pierre Mertens / Terre d'asile
  • Les mines sont des engins triplement créateurs d’emplois puisqu’il faut d’abord les fabriquer, ensuite les poser et enfin les enlever. De Philippe Bouvard
  • Le réel nous sert à fabriquer tant bien que mal un peu d'idéal. C'est peut-être sa plus grande utilité. De Anatole France / Le Jardin d’Epicure
  • Faut-il que les hommes soient bêtes de fabriquer des machines pour se tuer... comme si on ne claquait pas assez vite tout seul ! De Alphonse Allais / A se tordre
  • En annonçant qu’elle fabriquera l’intégralité du portefeuille de ses montres intelligentes en Inde, Samsung Inde a lancé jeudi la première Galaxy Watch Active 2 4G «  Make in India  » (édition en aluminium) pour Rs 28,490. La smartWatch sera disponible en trois couleurs – Cloud Silver, Aqua Black et Pink Gold – et sera disponible à partir du 11 juillet dans les magasins de détail et les principaux portails en ligne. News 24, Samsung va fabriquer des montres intelligentes en Inde à partir de la Galaxy Watch Active 2 Aluminium Edition - News 24
  • Nous vous donnons quelques astuces pour fabriquer un piège à moustiques tigres. Une bouteille en plastique, un peu de sucre roux, de la levure et de l'eau suffisent. Nous avons trouvé pour vous un tuto sur internet qui explique tout.  France 3 Occitanie, VIDEO. Comment fabriquer un piège maison en quelques minutes pour tuer les moustiques tigres

Traductions du mot « fabriquer »

Langue Traduction
Anglais fabricate
Espagnol fabricar
Italien fabbricare
Allemand fabrizieren
Chinois 制造
Arabe اختلق
Portugais fabricar
Russe сфабриковать
Japonais 作る
Basque fabricate
Corse fabricate
Source : Google Translate API

Synonymes de « fabriquer »

Source : synonymes de fabriquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fabriquer »

Partager