Expédition : définition de expédition


Expédition : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXPÉDITION, subst. fém.

A.− Action de traiter, d'accomplir promptement, efficacement (une affaire). Les dernières journées, dites consacrées à l'expédition des affaires courantes, furent en réalité employées au règlement des affaires de chacun (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 22):
1. En outre un gouvernement qui a été l'objet d'une motion de censure garde seulement compétence, jusqu'à ce que le Président de la République ait pourvu par une décision officielle à son remplacement, pour procéder à l'expédition des affaires courantes... Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 178.
En partic.
1. Vx. (Quasi-)synon. diligence, promptitude.Homme d'expédition (Ac.1798-1878).Le gouvernement a quelquefois besoin d'expédition, et (...) son activité ne saurait se concilier avec la prudente lenteur des tribunaux (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 308).(...) Un démon redoutable te donne la chasse. Le nom de ce démon? − Le vent (...) ou, si tu préfères, mon élan vital (...) Je suis un homme d'une expédition prompte, comme dirait ta Sévigné. En un mot, un précurseur : « je cours devant », c'est l'étymologie (Morand, Homme pressé,1941, p. 49).
2. Action de se débarrasser hâtivement, avec désinvolture (de quelque chose ou de quelqu'un). Les cierges brillent mieux, les prières résonnent avec plus d'ampleur aux funérailles d'un anticlérical récupéré pour l'éternité qu'à l'expédition machinale, sans victoire particulière, d'une brebis docile (Arnoux, Algorithme,1948, p. 90).
B.− DR. Copie littérale d'un acte, d'un jugement. Délivrer, signer des expéditions. [Godeschal :] − (...) Pour première affaire, il [le patron] donne à votre fils [Oscar] à enlever l'expédition d'un jugement (...) et Oscar s'est laissé dindonner (Balzac, Début vie,1842, p. 454).Pendant un mois, dans son bureau, il [Patissot] garda (...) autour du front, sa serviette mouillée (...), tandis que des gouttes d'eau, sans cesse, tombaient sur ses expéditions, qu'il lui fallait recommencer (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 286).Celui-ci était fort bien fait pour être clerc d'étude, grossoyant la minute et l'expédition (Claudel, Cinq gdes odes,1910, p. 268).
C.− Action d'envoyer (des objets, des personnes); son résultat.
1. Action d'envoyer (un objet, une marchandise), acheminement vers une certaine destination, par un moyen de transport quelconque. Feuille d'expédition. Expédition en grande, en petite vitesse, par avion (Ac.1932).M. Berteaux partit faire ses expéditions à différentes marques de Champagne, dont la principale à la maison Hartmann, de Reims, à qui M. Brizet fournissait chaque année cinq cent mille bouteilles (Hamp, Champagne,1909, p. 109):
2. Qu'était-il venu faire? Signer les papiers couleur de paille des expéditions de bestiaux? (...) L'homme s'arrêta devant de nouveaux emballages à claires-voies pleins de porcelets roses. Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 235.
Ensemble du service d'expédition, du matériel, du personnel d'expédition. Tu commenceras par balayer la fabrique... de haut en bas... jusqu'à ce que je te mette aux expéditions; je verrai après si tu es bon à quelque chose (Becque, Corbeaux,1882, I, 1, p. 69).Je suis sorti un peu tard, à midi et demi, avec Emmanuel, qui travaille à l'expédition. Le bureau donne sur la mer et nous avons perdu un moment à regarder les cargos dans le port brûlant de soleil (Camus, Étranger,1942, p. 1141):
3. Un petit vol − quarante francs − a été commis hier soir au service de l'expédition. C'est dans la caisse particulière du chef emballeur que le filou, cette fois, a puisé. Duhamel, Journal Salav.,1927, p. 41.
2. [Le compl. désigne une ou des pers.]
a) Opération militaire nécessitant un déplacement de troupes. Expédition de reconnaissance, de représailles; expédition coloniale, maritime; les chefs d'une expédition. Napoléon (...) prit part à cette expédition et s'éleva violemment ensuite contre la manière dont elle avait été conduite (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Page hist. inéd., 1880, p. 1209).La décision fut prise à Londres d'organiser contre le détroit de Gallipoli une expédition navale dont Constantinople serait l'objectif final (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 100).La thèse allemande − nécessité d'une expédition punitive contre la Serbie et stricte localisation du conflit − n'impliquait nullement la volonté d'une guerre européenne (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 523).
P. ext. Entreprise hostile contre quelqu'un ou quelque chose :
4. Le soulèvement contre la condition s'ordonne en une expédition démesurée contre le ciel pour en ramener un roi prisonnier dont on prononcera la déchéance d'abord, la condamnation à mort ensuite. La rébellion humaine finit en révolution métaphysique. Camus, Homme rév.,1951, p. 41.
b) Voyage, randonnée de caractère scientifique ou touristique. Expédition polaire, scientifique. Aller séjourner à l'étranger, prendre part à une expédition lointaine, (...) je peux ne pas faire ces actes : j'ai besoin de sentir que rien ne m'empêche de les faire (Montherl., Démon bien,1937, p. 1235).Je téléphone à Wild que je me tiens à sa disposition pour faire avec lui l'expédition dont nous parlions avant-hier. La vallée des singes m'a été vivement recommandée (Gide, Carnets Égypte,1939, p. 1066):
5. Dernièrement (...) on a organisé une grande excursion avec des amis (...); j'avais un tel besoin de solitude que je me suis donné un bon coup de hache sur le pied pour échapper à cette expédition. J'en ai eu pour huit jours de chaise longue... Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 250.
P. méton. L'ensemble du personnel, et du matériel, nécessité par ce voyage. Les garçons téméraires que la malchance atteint dans la forêt et qui se trouvent écartés − perdus − ne reviennent guère. Parfois une expédition trouve et rapporte leurs corps, au printemps, après la fonte des neiges (Hémon, M. Chapdelaine,1916, p. 142).Une patrouille de la police argentine a retrouvé le corps de Jacques Poincenot, membre de l'expédition française du mont Fitzroy (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 1, col. 1).
P. anal. Sortie, excursion exigeant certains préparatifs :
6. Ce matin, j'ai pris, place Masséna, un tramway qui m'a mené, par la rue de France, jusqu'à la route de la Lanterne. J'avais préparé mon expédition sur la carte. J'ai monté cette route (...). L'on passe entre des villas qui la dominent de leurs murs de jardins, (...) de leurs fleurs. Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 73.
Fam. Équipée, court déplacement. Une femme descend de son brillant équipage (...) devant un de ces somptueux magasins où l'on vend des châles, elle est accompagnée d'une autre femme. Les femmes sont presque toujours deux pour ces sortes d'expéditions (Balzac, Gaudissart II,1844, p. 285).Un soir, les jeunes gens complotèrent de faire visite à une fille du village. (...) Un beau clair de lune favorisait l'expédition. Le cœur battant, Gilbert affectait une assurance tapageuse (Arland, Ordre,1929, p. 97):
7. Elle partit en expédition dans ces mystérieux « magasins » où les personnes prédestinées parviennent, à travers mille tentations, à dénicher exactement ce qu'elles souhaitent, et à des prix plus avantageux qu'on n'oserait l'espérer. Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 61.
Rem. On rencontre ds la docum. expéditionner, verbe. a) Dresser la copie d'un acte. Expéditionne un peu plus lisiblement tes minutes (Verlaine, Corresp., t. 1, 1872, p. 75). b) Faire une expédition militaire. Blida est de nouveau bloquée; il est urgent d'expéditionner contre la ville aux oranges (D'Esparbès, Folie épée, 1927, p. 46).
Prononc. et Orth. : [εkspedisjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Début xiiies. « action d'exécuter ce qu'on a à faire » (Frère Angier, Vie St Grégoire, éd. P. Meyer, 686 ds Romania t. 12, p. 161); b) 1680 « copie d'un acte » (Rich.); 2. 1587 « opération militaire exécutée au loin » (Lanoue, 398 ds Littré); av. 1696 lang. cour. « voyage, équipée » (Sév. 592, ibid.); 3. 1741 « ce qui est expédié » (Savary). Empr. au lat. class. expeditio « préparatifs de guerre, campagne »; le sens 3 propre au fr. est un dér. sém. de expédier*. Fréq. abs. littér. : 1 245. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 651, b) 1 944; xxes. : a) 1 053, b) 1 357.

Expédition : définition du Wiktionnaire

Nom commun

expédition \ɛk.spe.di.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’expédier, de hâter.
    • Pour la plus prompte expédition des affaires, on lui adjoignit deux employés.
  2. (Logistique) Action d’expédier par la poste, par le chemin de fer, par avion, etc.
    • La dépression du trafic de juillet à septembre semble être la conséquence du chômage sur le canal du Centre qui a interrompu les expéditions en provenance du Bassin minier de Blanzy à destination de la vallée du Doubs. — (Revue de la navigation intérieure et rhénane, vol. 27, 1955, page 122)
    • L’expédition de ces marchandises n’aura lieu qu’à la fin du mois.
  3. (Militaire) Entreprise de guerre qui exige un trajet plus ou moins long.
    • Une expédition punitive.
    • Le département du Doubs était occupé, pendant la période celtique, par les Séquanes, qui formaient une des plus puissantes confédérations de la Gaule et qui prirent part aux expéditions des Gaulois en Italie et dans la vallée du Danube. — (Adolphe Joanne, Géographie du département du Doubs, Hachette, 1878, p.16)
    • Les complots policiers montraient leur trame ourdie chez Bonaparte : la république romaine égorgée, les expéditions de la Chine et du Mexique découvrant leurs hideux dessous ; […]. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.6)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
  4. Tout voyage, surtout maritime, entrepris dans un dessein scientifique, commercial, industriel ou sportif.
    • Cette banquise, qui couvrait plusieurs milliers de lieues carrées, stationna pendant quatre cents ans à la même place, suivant la tradition, et se rompit tout à coup en 1817; ce fut cette rupture qui détermina la fameuse expédition du capitaine Ross pour la découverte du passage du Nord-Ouest. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 73)
    • Le « Pourquoi pas », succéda au « Français » qui conduisit dans l'Antarctique en 1903-1905 la première expédition polaire française de longue haleine. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pour rien au monde nous ne nous serions lancés dans une expédition aventureuse. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  5. (Marine) Documents officiels propres au navire ou à sa cargaison.
    • Le navire appareilla du Havre, muni de ses expéditions.
  6. (Droit) Copie littérale d’un acte, délivrée en bonne forme par l’officier public, dépositaire de l’original.
    • L’expédition d’un arrêt, d’un acte de vente, d’un brevet, d’une commission.
    • On appelle grosses les expéditions délivrées en forme exécutoire.
    • Je n’ai pas besoin de la grosse de ce contrat, je n’en veux qu’une expédition, qu’une simple expédition.
    • Délivrer un acte en double, en triple expédition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Expédition : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPÉDITION. n. f.
Action d'expédier, de hâter. Pour la plus prompte expédition des affaires, on lui adjoignit deux employés. Il se dit aussi de l'Action d'expédier par la poste, par le chemin de fer, par avion, etc. L'expédition de ces marchandises n'aura lieu qu'à la fin du mois. Expédition en grande, en petite vitesse, par avion. Il se dit encore d'une Entreprise de guerre qui exige un trajet plus ou moins long. Expédition lointaine, maritime, navale. Faire de grands préparatifs pour une expédition. Les expéditions de Charlemagne contre les Saxons. L'expédition d'Égypte. Le succès, le résultat d'une expédition. On dit dans un sens analogue Une expédition de police. Il se dit, d'une façon générale, de Tout voyage, surtout maritime, entrepris dans un dessein scientifique, commercial, industriel. L'expédition de Christophe Colomb, de Vasco de Gama. Les expéditions aux pôles. Les expéditions dans l'Himalaya, les Andes, le Sahara. Il se dit en outre de la Copie littérale d'un acte, délivrée en bonne forme par l'officier public, dépositaire de l'original. L'expédition d'un arrêt, d'un acte de vente, d'un brevet, d'une commission. On appelle Grosses les expéditions délivrées en forme exécutoire. Je n'ai pas besoin de la grosse de ce contrat, je n'en veux qu'une expédition, qu'une simple expédition. Délivrer un acte en double, en triple expédition.

Expédition : définition du Littré (1872-1877)

EXPÉDITION (èk-spé-di-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'expédier, d'envoyer par une voie quelconque de transport. L'expédition des marchandises.

    Commerce d'expédition, genre de commerce qui se borne à l'envoi, vers une destination ultérieure, de marchandises arrivant de l'étranger et pour le compte de l'étranger.

    Au plur. Dépêches, lettres, actes. Ce courrier attend ses expéditions.

    Expéditions en cour de Rome, se disait des affaires dont les banquiers se chargeaient pour cette cour, et qui se faisaient aussi promptement qu'il se peut par la voie des courriers.

  • 2Action d'expédier, de hâter ; diligence. De l'unité d'une même volonté dépendent l'expédition, le secret, l'obéissance, l'ordre et l'union, Fénelon, t. XXII, p. 439. L'expédition des affaires devient plus lente à mesure que plus de gens en sont chargés, Rousseau, Contr soc. III, 2.

    Homme d'expédition, homme qui termine promptement les affaires.

    Chose de prompte expédition, chose qui se fait vite. Il faut attendre que la première édition [du Dictionnaire de Bayle], dont on a tiré plus de deux mille exemplaires, soit vendue ; et ce n'est pas une chose de prompte expédition, Bayle, Lett. à la Monnoye, 19 août 1697.

  • 3 Terme de guerre. Entreprise à main armée et en corps de troupes contre un pays. L'expédition de Xercès contre la Grèce. L'expédition d'Égypte. Marcellus employa une bonne partie de la seconde année du siége à diverses expéditions qu'il fit en Sicile, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. x, p. 81, dans POUGENS. Clovis n'avait pas été le seul des princes chez les Francs qui eût entrepris des expéditions dans les Gaules, Montesquieu, Esp. XVIII, 29. Cimon, par des voies légitimes, avait acquis dans ses expéditions une fortune immense, Barthélemy, Anach. introd. part. II, sect. 3. Ainsi les grandes expéditions s'écrasent sous leur propre poids ; le génie de Napoléon, en voulant s'élever au-dessus du temps, du climat et des distances, s'était comme perdu dans l'espace, Ségur, Hist. de Nap. IX, 14.

    Expédition maritime, ou, simplement, expédition, entreprise pour des découvertes, pour le commerce ou pour la guerre de mer.

  • 4 Fig. Visite, voyage qui se fait à l'improviste. Le lendemain de ma dernière lettre écrite, je vois revenir à l'heure que j'y pensais le moins ma belle-fille… cela me surprit et m'aurait inquiétée, si je ne voyais clairement qu'elle en est fort aise et que c'est d'aussi bon cœur que de bonne grâce qu'elle a fait cette expédition, Sévigné, 592.

    Ironiquement, équipée, chose faite mal à propos. Vous êtes allé à telle assemblée ; vous avez fait là une belle expédition.

  • 5 Terme de pratique. Action de copier. Pressez l'expédition de cet acte.

    Copie légale, non revêtue de la forme exécutoire, d'actes notariés ou de jugements. L'expédition d'un acte de vente, d'un brevet.

  • 6Figure de rhétorique par laquelle on écarte tout, excepté un seul chef, sur lequel on réunit toute la force de son raisonnement ; c'est une sorte de paralipse.

HISTORIQUE

XVe s. Il avoit mis sus une audience publique… et si faisoit de bonnes expeditions, et [je] i'y vey, huit jours avant son trespas, deux bonnes heures, Commines, VIII, 18.

XVIe s. En ces lointaines expeditions [les croisades], Lanoue, 398. Nul des dits bourgeois ne peut estre tenu aller en expedition ou voyage pour le dit seigneur, si bon luy semble, qu'il ne puisse revenir coucher en sa maison, La Thaum. Cout. de Berry, p. 168, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXPÉDITION. Ajoutez : - REM. Vaugelas (Remarques, p. 364, éd. in-4°) déconseille d'employer, au sens d'opération de guerre le mot expédition, seul et sans y joindre militaire, au moins dans les ouvrages qui doivent voir la cour. Sa raison est que les dames et les courtisans qui n'auront point étudié ne l'entendront pas et prendront toujours expédition au sens ordinaire. Vaugelas n'avait sans doute pas tort de consulter le parler de la cour ; mais il avait tort de lui accorder une autorité prépondérante.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Expédition : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXPÉDITION ROMAINE, (Hist.) Autrefois, lorsque les électeurs avoient élû un empereur, il étoit tenu, après avoir reçû la couronne impériale en Allemagne, d’aller encore se faire couronner à Rome des mains du pape, & les états de l’Empire lui accordoient des subsides pour ce voyage, qu’on appelloit expeditio romana ; les empereurs étoient par-là censés aller prendre possession de la ville de Rome : mais depuis Charles-Quint, aucun empereur ne s’est soûmis à cette inutile cérémonie. Voyez l’article Empereur & Mois romains. (—)

Expédition d’un Acte, (Jurisprud.) se prend quelquefois pour la rédaction qui en est faite ; quelquefois pour la grosse, ou autre copie qui est tirée sur la minute. Les greffiers & notaires distinguent la grosse d’une simple expédition ; la grosse est en forme exécutoire ; l’expédition est de même tirée sur la minute, mais elle a de moins la forme exécutoire. On distingue l’expédition qui est tirée sur la minute, de celle qui est faite sur la grosse. La premiere fait une foi plus pleine du contenu en la minute : l’autre ne fait foi que du contenu en la grosse, & n’est proprement qu’une copie collationnée sur la grosse.

On peut lever plusieurs expéditions d’un même acte, soit pour la même personne, ou pour les différentes parties qui en ont besoin.

Il y a eu un tems où l’on faisoit une différence entre une copie collationnée à la minute, d’avec une expédition tirée sur la minute ; parce que les expéditions proprement dites, se faisoient sur un papier différent de celui qui servoit aux copies collationnées. Mais depuis que les notaires sont obligés de se servir du même papier pour tous leurs actes, l’expédition & la copie tirée sur la minute sont la même chose.

Dans les pays où il n’y a point de grosse en forme, la premiere expédition en tient lieu ; & dans ces mêmes pays, il faut rapporter la premiere expédition pour être colloquée dans un ordre : comme ailleurs il faut rapporter la grosse. On distingue en ce cas la premiere expédition de la seconde, ou autres subséquentes.

Expédition de cour de Rome, voyez ci-après Expéditionnaires. (A)

Expédition, s. f. (Art milit.) est la marche que fait une armée pour aller vers quelque lieu éloigné commettre des hostilités. (Q)

Expédition maritime, (Marine.) se dit d’une campagne des vaisseaux de guerre ou marchands, soit pour quelque entreprise, soit pour le commerce, soit pour des découvertes. (Z)

Expédition, (Comm.) s’entend souvent chez les marchands, & sur-tout chez les banquiers, des lettres qu’ils écrivent chaque ordinaire à leurs correspondans. D’autres se servent du mot dépêches. Voyez Dépêches. Dict. de Comm.

Expédition, (Ecriture.) on employe ce terme pour exprimer le style le plus vif de l’écriture. Il y a cinq sortes d’expéditions ; la ronde ou grosse de procureur ; la minute des procédures ou d’affaires ; la coulée panchée, liée de pié en tête, généralement suivie de tout le monde ; la coulée mêlée de ronde ; & la bâtarde liée en tête seulement. Voyez les Planches, où vous trouverez des modeles de toutes ces sortes d’écriture.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « expédition »

Étymologie de expédition - Wiktionnaire

Du latin expeditio.  (fr à préciser ou à vérifier)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de expédition - Littré

Provenç, expeditio ; espagn. expedicion ; ital. spedizione ; du lat. expeditionem, de expedire, débarrasser (voy. EXPÉDIENT 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « expédition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
expédition ɛkspedisjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « expédition »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « expédition »

  • QYReports a ajouté de nouvelles données analytiques à son dépôt massif intitulé as, Logiciel d’expédition Market. Il met en évidence les principaux acteurs clés opérant dans les régions mondiales telles que L’Amérique du Nord, l’Amérique latine, L’Europe, L’Asie-Pacifique et L’Inde. Différentes techniques de présentation graphique telles que des diagrammes, des graphiques, des tableaux et des images ont été utilisées lors de la préparation du rapport. , Demande massive sur le marché des logiciels d’expédition 2020 avec une popularité croissante et des tendances émergentes d’ici 2026 – Pêche Alliance
  • Pour rendre le rapport de recherche exhaustif, les analystes ont inclus l’analyse des cinq forces de Porter et l’analyse SWOT. Ces deux éléments évaluent la voie que le marché est susceptible de prendre en tenant compte des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces. L’analyse des cinq forces du Porter élucide l’intensité de la rivalité concurrentielle et le pouvoir de négociation des fournisseurs et des acheteurs. En outre, le rapport de recherche présente également une explication approfondie des tendances émergentes du Marché d’inspection avant expédition mondial et des technologies perturbatrices qui pourraient être des domaines clés d’investissement. Electroziq, Analyse du marché de l’inspection avant expédition par principaux acteurs, types, applications et opportunités de croissance jusqu’en 2025 – Electroziq
  • Le KUU K2 ne sortira donc pas des frontières européennes et c’est bien entendu une bonne chose puisqu’aucuns frais de douanes ne sont à craindre. En outre, les délais de livraison seront assez courts et ils seront compris entre trois et cinq jours en moyenne. Les expéditions démarreront demain. Fredzone, Le KUU K2 à 274 € avec expédition depuis l'Espagne
  • Dans le cadre de « L’expédition temporelle », le nouveau jeu de piste de Tela Botanica, les personnes ayant réalisé l’ensemble des chapitres du jeu avaient la possibilité de s’inscrire à un tirage au sort afin de gagner l’un des trois pass pour Fiesta Botanica le festival de la botanique. Tela Botanica, Jeu de piste « L’expédition temporelle » : les résultats du tirage au sort ! – Tela Botanica
  • L'expédition est cette fois dédiée à l'observation du retour de la vie dans l'Arctique, en particulier les baleines. L'objectif est de collecter des données, et de comparer avant et après le confinement. Trois youtubeurs sont aussi du voyage, invités par l'explorateur pour témoigner du changement climatique auprès des jeunes générations. "Si on peut vraiment montrer [aux jeunes] en temps réel comment c'est, je pense que ça va clarifier les choses. On peut influencer leur manière de voir notre planète, explique-t-il à France Bleu Breizh Izel. Et je pense que le partage aujourd'hui est devenu beaucoup plus important." Franceinfo, Mike Horn se lance dans une nouvelle expédition en Arctique pour observer la faune marine après la crise du Covid-19

Images d'illustration du mot « expédition »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « expédition »

Langue Traduction
Corse spidizione
Basque espedizioan
Japonais 遠征
Russe экспедиция
Portugais expedição
Arabe البعثة
Chinois 远征
Allemand expedition
Italien spedizione
Espagnol expedición
Anglais expedition
Source : Google Translate API

Synonymes de « expédition »

Source : synonymes de expédition sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « expédition »



mots du mois

Mots similaires