La langue française

Exemple

Définitions du mot « exemple »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXEMPLE, subst. masc.

A.− Personne, action, activité qui peut être proposée comme modèle à imiter. Citer, donner en exemple; imiter l'exemple de, un exemple. L'Académie a protesté contre le projet de loi, ce qui a fait une assez grande sensation dans le public et a entraîné toutes les Académies de province à imiter cet exemple (Delécluze, Journal,1827, p. 403).Les générations reçoivent ici les leçons et les exemples de la civilisation (Barrès, Cahiers,t. 9, 1911, p. 63).Si les conseils et l'exemple d'une sœur intransigeante doivent un jour l'enfiévrer (Bremond, Hist. sent. relig.,1920, p. 212):
1. Je ne décréterais ni en quatre lignes ni en cinq cents pages ce qu'est le romantisme, mais je l'aborderais en lui demandant des réponses à ces questions qui étaient celles de notre inquiétude, et en me conformant aux méthodes d'enquête qui me paraissaient imposées en exemple par les romantiques eux-mêmes. Béguin, Âme romant.,1939, Introd., p. XII.
2. Le bruit de ses mérites était parvenu jusqu'aux oreilles de nos mères qui s'en agaçaient un peu mais ne se lassaient pas de nous le donner en exemple sans parvenir à nous dégoûter de lui. Sartre, Mots,1964, p. 187.
Fam. Donner l'exemple.
Loc. prépositive, à l'exemple de. À l'exemple de notre aïeul Henri IV, j'ai pardonné à ceux qui avaient pu être égarés, dans des temps difficiles (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 217).M. Debas gâchait du plâtre dans une auge débordante et dégouttante. Visiblement il se réjouissait de travailler à l'exemple du dieu qui tira l'univers des abîmes du chaos (France, Pt Pierre,1918, p. 164).
[Dans des prop. à caractère exclam. et avec une valeur parfois iron.] Au monde en tutèle, dieux tout-puissants, quel exemple offrez-vous! Au char des rois un prêtre vous attèle (Béranger, Chans.,t. 3, 1829, p. 141):
3. Je rentre indigné de cette éternelle manie que je trouve autour de moi, de censurer, railler, ridiculiser le prochain, à tout prix. Et les ecclésiastiques sont encore plus méchants que les autres, soupçonnant le mal quand ils ne peuvent sciemment en médire. Quel détestable exemple! et quelle ignoble habitude! comme c'est charitable, comme c'est chrétien, comme c'est juste! Amiel, Journal,1866, p. 184.
4. Les tziganes du Lusitania qui jouent quand le bateau est déjà demi-coulé, quel exemple! Barrès, Cahiers,t. 11, 1917-18, p. 304.
Spéc., domaine de l'écriture, de la calligraphie.Patron, modèle ,,sur lequel l'écolier qui apprend à écrire forme ses caractères`` (Ac. 1932). Un bel exemple d'écriture anglaise, de ronde. Un cahier, un livre d'exemples (Ac. 1932).
SYNT. a) Exemple de l'abnégation, du courage, des crimes, des vertus; exemple de piété, de sagesse. b) Exemple caractéristique, effrayant, encourageant, fameux, frappant, illustre, lyrique, mémorable, parfait, privilégié, remarquable, saisissant, salutaire, singulier, terrible, unique; bel, bon, courageux, dangereux, excellent, grand, magnifique, mauvais exemple. c) Montrer, offrir, suivre l'exemple; prendre exemple sur; prêcher* d'exemple. PARAD. Leçons et exemples; conseils et exemples; l'exemple et le modèle.
B.− Ce qui peut servir de leçon ou d'avertissement par sa rigueur. Punir pour l'exemple :
5. Je sais qu'Hadgi-Stavros a regretté ce qu'il avait fait : il croyait que la veuve était plus riche et qu'elle ne voulait pas payer. Il avait tué les deux enfants pour l'exemple. About, Roi mont.,1857, p. 32.
Faire un exemple, des exemples. Adopter une, des mesure(s), qui frappe(nt) les esprits par leur rigueur. Le marquis. − Vous rencontrerez peut-être (...) quelque don Quichotte qui regimbera, mais vous ferez un exemple, et tout sera fini. Vernouillet. − Je tire assez bien l'épée (Augier, Effrontés,1861, IV, p. 291).
C.− Ce qui, étant antérieur à l'objet du propos et lui étant semblable, peut servir à le confirmer, à l'illustrer, à en donner une idée plus claire.
1. [L'accent est mis sur la valeur typique à l'intérieur d'une espèce donnée] Nous espérions trouver là le type espagnol féminin, dont nous n'avions encore eu que peu d'exemples (Gautier, Tra los montes,1843, p. 29).Qu'importe, pour un Barrès, le décor de son « pensoir »? − Il plairait d'être entouré de beaux exemples de l'art, ayant ce caractère impersonnel, si satisfaisant pour l'esprit, qui ne détourne pas le cours de nos méditations (Blanche, Modèles,1928, p. 33):
6. ... parmi les œuvres de l'âge de fer, il convient de mettre à part les armes à main et certains outils, qui tiennent à la fois de l'ornement et du meuble par leur rapport à la forme humaine et aux mouvements disciplinés du corps humain. L'épée, le poignard et surtout la faux en sont des exemples. Alain, Beaux-arts,1920, p. 199.
Loc. et expr.
Les exemples abondent de... Les exemples abondent des vieillesses déshonorantes (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1178).
Pour ne citer qu'un exemple. Pour n'en citer qu'un exemple, n'a-t-il pas fait un livre pour justifier la politique de Louis XIV par la Bible? (Renan, Avenir sc.,1890, p. 517).
Sans précédent et sans exemple. Le présent nous apparaît un état sans précédent et sans exemple (Valéry, Variété III,1936, p. 254).
Il est sans exemple que + subj. Il n'arrive jamais que. Il est sans exemple qu'on ait déclaré qu'on entrerait dans un pays où la nature du terrain a rendu, depuis les Romains jusqu'à nous, les entreprises militaires d'une difficulté insurmontable (Chateaubr., Mém.,t. 3, 1848, p. 247).
2. [L'accent est mis sur la valeur démonstrative] Fait qu'on cite à l'appui d'une assertion. On trouvera là des exemples et des preuves. Je pourrais en fournir bien d'autres, si ce livre paraissait à quelqu'un valoir la peine de les demander (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 54):
7. On comprend par là que la poésie est anarchique dans la mesure où elle remet en cause toutes les relations d'objet à objet et des formes avec leurs significations. (...) Je n'en donnerai pas de nouveaux exemples. On pourrait les multiplier à l'infini et pas seulement avec des exemples humoristiques comme ceux dont je viens de me servir. Artaud, Théâtre double,1938, p. 52.
L'exemple prouve, ne prouve pas (que). Je répondrai que cet exemple ne prouve rien (Destutt de Tr., Comment. sur Esprit des lois,1807, p. 207):
8. − Alors vous ne croyez pas ce que je vous raconte?! − Mais si! mais si! vous ne me comprenez pas. Je dis simplement que cet exemple prouve que quelquefois un homme peut commettre un crime isolé et ne pas s'enfoncer ensuite dans de nouveaux crimes. Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 674.
3. [L'accent est mis sur la qualité du témoignage donné] L'âme acquiert non seulement par l'œuvre, mais encore par l'exemple (Boucher de P., Création,t. 1, 1838-41, p. 30).
Joindre l'exemple au précepte. Et, joignant l'exemple au précepte, il rampa sur les genoux et sur les coudes jusqu'à un buisson épineux (Verne, 500 millions,1879, p. 229).
Donner l'exemple et le précepte. Chenavard me dit, à propos de mes idées sur la peinture, que je donne l'exemple et le précepte, et admirablement, dit-il (Delacroix, Journal,1856, p. 279).
Faire succéder le précepte à l'exemple. Quintilien, faisant succéder le précepte à l'exemple, ne se lasse pas de répéter que l'histoire doit se garder de toutes les formes et de tous les procédés de l'orateur (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 1, 1821-24, p. 25).
4. Spéc. Énoncé forgé ou tiré d'un auteur, qui sert à montrer le fonctionnement d'une règle de grammaire correctement appliquée ou, dans un article de dictionnaire, la justesse d'une définition proposée. Et nous voilà, moi dictant, lui, écrivant de sa grosse écriture, d'abord des exemples de grammaire (Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, Mes prisons, 1893, p. 407):
9. De par sa dynamique interne, la définition est orientée vers la langue, en tant que celle-ci est le réceptacle de ce que les énoncés, une fois réalisés, reversent à la mémoire à l'état de formes virtuelles, disponibles (...) En face d'elles les exemples sont des formes pleines, réalisées, selon la mesure des référés (ou référents) (...) : ils sont l'exact contrepoids de la définition, qu'ils illustrent à titre d'énoncés effectifs et donc réellement possibles et qu'ils cautionnent quant à son exactitude linguistique. P. Imbs, TLF,t. 1, 1971, préf., p. XXXIX.
SYNT. a) Exemple classique, connu, précédent, récent. b) À titre d'exemple. c) Choisir, emprunter, fournir, trouver un exemple; les exemples montrent que. PARAD. Exemples et preuves.
D.− Loc. adv., par exemple.
1. [En incise ou en début de phrase, avec valeur démonstrative, pour illustrer un cas particulier ou pour introduire une citation, une énonciation rapportée] − « Peut-être... oui... j'ai peut-être tort de vous raconter tout ça... je ne sais comment me faire comprendre... tenez, par exemple : maman dit « nos poilus »... maman dit « les Boches »... » (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 847).Il est des gens qui manifestent leur désir avec circonspection, avec timidité, des gens qui murmurent, par exemple : « je serais heureux s'il vous était possible de m'accorder un moment d'entretien... » (Duhamel, Suzanne,1941, p. 248):
10. « ... − Eh bien! tu ne crois plus ce que je te dis. » Il haussa les épaules et elle ajouta vivement : « je peux te citer vingt cas où tu ne m'as pas crue. − Par exemple? Par exemple je t'ai dit en septembre que tu peux coucher dans ton hôtel quand tu veux... » Beauvoir, Mandarins,1954, p. 261.
Rem. En début de phrase, peut être remplacé par Exemple suivi de deux points.
2. Fam. et avec une nuance iron. [Marque une opposition et est synonyme d'en revanche, seulement] Il y en a [du vin, dans l'Inde], de toutes les couleurs, du Malaga, du Bordeaux, du Champagne, etc. Par exemple, vous ne devez pas vous attendre à rencontrer souvent du Bourgogne; je ne veux pas vous tromper, il ne supporte pas la mer (Vidocq, Mém.,t. 2, 1828-29, p. 57).
3. [Pour exprimer la surprise, l'indignation ou pour infirmer un propos] Tiens! Ah!/Oh! Ça par exemple! − Oh! par exemple! firent plusieurs voix, oh! ce n'est pas possible (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 13).− Moi? ... Ah! par exemple! ... en voilà des idées! ... où vas-tu chercher tout cela, mignonne?... (Mirbeau, Journal femme,1900, p. 109).Eh bien, il ne manquait plus que ça, par exemple! (Bourdet, Sexe faible,1931, I, p. 287):
11. brotonneau. − Comment, c'est toi qui oses... thérèse. − Et pour comble de cynisme, tu me trompais le jour même où tu m'as surprise entre les bras d'un autre, et où tu aurais dû avoir le plus grand chagrin de ta vie... et tu dis avoir du cœur! brotonneau.Ah! par exemple! ça, par exemple... Flers, Caillavet, M. Brotonneau,1923, I, 16, p. 10.
Prononc. et Orth. : [εgzɑ ̃:pl̥], [e-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Mil xies. « bruit, nouvelle » (Vie de St Alexis, éd. Storey, 182 : est vus l'esample par trestut le païs); b) ca 1100 « récit (en vue de tirer des faits un enseignement moral) » (Chanson de Roland, éd. Bédier, 1016); 2. ca 1119 « fait servant à appuyer une assertion » (Ph. de Thaon, Bestiaire, 2014 ds T.-L.); 1580 pour exemple « pour illustrer par un exemple » (Montaigne, Essais, éd. Thibaudet, II, 10, p. 459); 1690 par exemple (Fur.); 3. a) ca 1160 « modèle, leçon que l'on peut tirer d'une situation » (Eneas, 3928 ds T.-L.); b) 1180 « récit didactique » (Marie de France, Fables, prol. 14 : par exemple cunter vus vueil que); fin xiies. en parlant d'une pers. (Sermons de St Bernard, éd. W. Foerster, l. 11, p. 160 : ainsi qu'il soit forme et examples de vie a ses sozgeiz); 1381 en parlant d'un châtiment (J. Froissart, Chroniques, éd. S. Luce et G. Raynaud, t. X, p. 141). Empr. au lat. exemplum, i-, « échantillon; reproduction; modèle original; chose exemplaire ». Fréq. abs. littér. : 15 054. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 22 056, b) 16 726; xxes. : a) 18 193, b) 25 300. Bbg. Barth (A.). Beiträge zur französischen Lexikographie. In : [Mél. Gauchat (L.)]. Aarau, 1926, pp. 221-253. − Clédat (L.). Loc. diverses : avec ça que... R. Philol. fr. et de Litt. 1929, t. 41, pp. 182-186. − Jeanjaquet (J.). Le Probl. de par exemple. In : [Mél. Bally (Ch.)]. 1939, pp. 439-459. − Mylne (V.). Par exemple. Archivum linguisticum. 1956, t. 8, pp. 38-50.

Wiktionnaire

Nom commun

exemple \ɛɡ.zɑ̃pl\ masculin

  1. Ce qui peut servir de modèle, ce qui peut être imité.
    • Il est de fait que le Tartuffe est sans contredit la meilleure comédie de Molière, un de ces chefs-d’œuvre dont on n’avait pas encore eu d’exemple à la scène. — (Albert du Casse, Histoire anecdotique de l’ancien théâtre en France, vol. 2, E. Dentu éditeur, 1864, p. 72)
    • Sur leur trente et un et la cigarette aux lèvres, les jeunes gens partirent pour le lieu du rendez-vous […] tous deux donnant l’exemple de la façon dont une indomptable crânerie peut triompher d’une réputation d’insolvabilité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 52 de l’éd. de 1921)
    • Convenons-en, les exemples de bombance qui lui sont ici donnés ne sont pas faits pour lui inspirer des idées de modération. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] le bon sens ne serait pas le bon sens s’il ne reconnaissait pas la valeur de l’exemple.
      Encore faut-il que cet exemple serve à quelque chose et n’obéisse pas ici au seul aiguillon du stupide orgueil, ennemi-né du bon sens.
      — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • En 1910, Ehrlich avait réussi à obtenir le premier exemple d'un médicament antimicrobien purement synthétique. Il s'agissait du salvarsan, en l'occurrence un composé contenant de l'arsenic (…). — (Graham L. Patrick, Chimie pharmaceutique, traduit par Paul Depovere, De Boeck, 2002, p.376)
  2. Châtiment, peine infligée à quelqu’un et qui est un avertissement pour les autres.
    • Faire un exemple.
    • Que cela te serve d’exemple  !
  3. Chose qui est pareille à celle dont il s’agit et qui sert pour l’autoriser, pour la confirmer, ou seulement pour la faire bien connaître, pour en donner une idée plus exacte.
    • Héritier en ligne directe du muralisme mexicain, le muralisme chicano est aujourd'hui l'un des multiples exemples de peinture murale aux États-Unis. — (Annick Treguier, « La peinture murale Chicana », dans La Peinture mexicaine de l'époque précolombienne à nos jours, textes rassemblés par Madeleine Cucuel, Les Cahiers du CRIAR n° 12/Publications de l'Université de Rouen n° 180, 1992, p. 75)
    • Ce que vous dites là est sans exemple.
    • Il n’y en a point d’exemple.
    • Donnez-m’en un exemple.
    • Je vous en trouverai cent exemples dans l’histoire.
    • Vous dites que cette façon de parler est correcte, apportez-m’en des exemples tirés des bons auteurs.
    • Dans cette grammaire, chaque règle est accompagnée de nombreux exemples.
    • Citer un exemple.
    • Ceci est un exemple que les plus grands esprits peuvent se tromper.
  4. (Mathématiques) Étude d’une situation sur laquelle s’appliquent des résultats plus généraux énoncés avant.
  5. (Calligraphie) Patron, modèle sur lequel l’écolier qui apprend à écrire forme ses caractères.
    • Un bel exemple d’écriture anglaise, de ronde.
    • Un cahier, un livre d’exemples.
  6. (Par ellipse) Par exemple.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXEMPLE. n. m.
Ce qui peut servir de modèle, ce qui peut être imité. Bon exemple. Mauvais, dangereux exemple. Exemple de vertu. Proposer un exemple. Proposer en exemple. Donner l'exemple. Prêcher d'exemple. Les exemples conduisent plus efficacement à la vertu que les préceptes. Ne vous réglez pas sur son exemple. Suivez son exemple. Vous en avez un bel exemple devant les yeux. Il a laissé l'exemple de sa vie à ses enfants. Prendre exemple sur quelqu'un. Cela est d'un bon exemple. Ne donner que de bons exemples. Un écolier qui est l'exemple de toute sa classe. Il signifie spécialement Châtiment, peine infligée à quelqu'un et qui est un avertissement pour les autres. Faire un exemple. Faire des exemples. Il se dit aussi d'une Chose qui est pareille à celle dont il s'agit et qui sert pour l'autoriser, pour la confirmer, ou seulement pour la faire bien connaître, pour en donner une idée plus exacte. Ce que vous dites là est sans exemple. Il n'y en a point d'exemple. Donnez-m'en un exemple. Je vous en trouverai cent exemples dans l'histoire. Vous dites que cette façon de parler est correcte, apportez-m'en des exemples tirés des bons auteurs. Dans cette grammaire, chaque règle est accompagnée de nombreux exemples. Alléguer un exemple. Citer un exemple. Cela ne fait point exemple. Ceci est un exemple que les plus grands esprits peuvent se tromper. En termes de Calligraphie, il désigne le Patron, le modèle sur lequel l'écolier qui apprend à écrire forme ses caractères. Un bel exemple d'écriture anglaise, de ronde. Un cahier, un livre d'exemples.

PAR EXEMPLE, loc. adv. dont on se sert lorsqu'on va éclaircir, expliquer ou confirmer par un exemple ce qu'on a dit. On supprime quelquefois le par, et on dit simplement Exemple. Il s'emploie quelquefois, dans le langage familier, pour exprimer de l'étonnement, ou de l'incrédulité. Par exemple, voilà qui est fort! Il le fera, dites-vous : ah! par exemple, c'est ce que nous verrons.

À L'EXEMPLE DE, loc. prép. En se conformant à l'exemple donné par. À l'exemple de ses ancêtres. Il voulut, à leur exemple, se montrer généreux.

Littré (1872-1877)

EXEMPLE (è-gzan-pl') s. m.
  • 1Ce qui peut être imité en tant que modèle. C'est un exemple à fuir que celui des forfaits, Corneille, Cinna, III, 1. L'exemple touche plus que ne fait la menace, Corneille, Poly. III, 3. Rien n'est si contagieux que l'exemple, et nous ne faisons jamais de grands biens ni de grands maux qui n'en produisent de semblables, La Rochefoucauld, Max. 230. Vous avez notre mère en exemple à vos yeux, Molière, F. sav. I, 1. M. de Grignan est l'exemple de la tranquillité, Sévigné, 440. Elle fondait sa grandeur sur les exemples plutôt que sur les titres de ses ancêtres, Fléchier, Dauphine. Ils ont appris à notre service et par nos exemples à faire la guerre, Vertot, Révol. rom. I, p. 103. Ils se faisaient honneur de suivre son avis dans le sénat et ses exemples à la guerre, Vertot, ib. II, p. 142. Récompensez ses soins en vous conformant à ses exemples, Massillon, Car. Mot de conv. Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes, Montesquieu, Rom. 8. Leurs usages, leurs droits, ne sont point mon exemple, Voltaire, Zaïre, I, 2. Ciel ! tandis que Louis, l'exemple de la terre…, Voltaire, ib. III, 3.

    Le commun exemple, ce que chacun fait. En voyant que l'exemple commun dément l'évidence secrète de leur conscience, Massillon, Prof. rel. Serm. 1.

    Un homme de mauvais exemple, un homme dont la conduite est déréglée.

    Un lieu de mauvais exemple, un mauvais lieu. Je me trouve en un lieu de fort mauvais exemple, Régnier, Sat. X.

    De grand exemple, qui donne des exemples éclatants de vertu. C'était un prélat d'un grand exemple, d'une rare piété, Saint-Simon, t. XVIII, p. 51, édit. CHÉRUEL.

    Prendre exemple de, sur, se conformer à. Va, cruel citoyen, Mon cœur désespéré prend l'exemple du tien, Voltaire, M. de C. II, 5.

    Passer en exemple, devenir objet d'imitation. Mais de peur qu'en exemple un tel combat ne passe, Corneille, Cid, IV, 5.

    Exemple de bonté, de charité, acte de bonté, de charité. Qu'en un siècle où les exemples de bon naturel sont si rares, vous soyez affligé d'une perte [la mort de son père] qui vous rend un des plus riches hommes de France ; cela, sans mentir, est admirable et au-dessus de tous vos exploits, Voiture, Lett. 157. On voyait plusieurs de ces chefs blessés… soutenir les meilleurs, retenir les plus ébranlés… étonner à la fois les ennemis et leurs fuyards, et combattre l'exemple du mal par un plus noble exemple, Ségur, Hist. de Napol. IX, 10.

    Donner un exemple de, faire un acte de. Il donne un exemple de témérité, Fénelon, Tél. XI.

    Donner l'exemple, faire le premier. Je veux vous donner l'exemple, Sévigné, 355. Les Mèdes donnèrent à tous les sujets de ce prince efféminé [Sardanapale] l'exemple de le mépriser, Bossuet, Hist. I, 7.

  • 2Chose dont on peut tirer enseignement. Les exemples vivants sont d'un autre pouvoir, Un prince dans un livre apprend mal son devoir, Corneille, Cid, I, 3. Apprends sur mon exemple à vaincre ta colère, Corneille, Cinna, v, 3. Ces exemples récents suffiraient pour m'instruire, Corneille, ib. II, 1. Vous devez un exemple à la postérité, Corneille, ib. v, 1. Mes exemples un jour ayant fait place aux vôtres, Corneille, Sertor. III, 2. Je dois un autre exemple et je viens le donner, Voltaire, Alz. v, 7. On n'a droit de faire mourir, même pour l'exemple, que celui qu'on ne peut conserver sans danger, Rousseau, Contrat, II, 5.

    Personne du sort ou des actions de laquelle on peut tirer enseignement. Ce déplorable chef du parti le meilleur… Devient un grand exemple, et laisse à la mémoire Des changements du sort une éclatante histoire, Corneille, Pomp. I, 1. Quel exemple terrible ne suis-je pas pour les rois ? Fénelon, Tél. IX.

    Il est l'exemple de ses condisciples, de sa famille, il se conduit de manière à servir d'exemple à ses condisciples, à sa famille.

    Faire un exemple de quelqu'un, le faire servir d'exemple, le punir pour apprendre aux autres les peines auxquelles ils s'exposeraient s'ils commettaient les mêmes fautes. Soit qu'il [Clotaire II] fût mal habile, ou qu'il fût forcé par les circonstances, il se rendit accusateur de Brunehault et fit faire de cette reine un exemple terrible, Montesquieu, Esp. XXXI, 1.

    Absolument. Faire des exemples, punir exemplairement. C'est une clémence que de faire des exemples, Fénelon, Tél. XI.

  • 3Exemple d'une chose, celui, celle qui a éprouvé, subi une certaine chose et qui en sert aux autres d'avertissement. Rome a été un exemple de la justice de Dieu, Bossuet, Hist. III, 1. Il servit d'exemple à la sévère jalousie de Dieu, Bossuet, ib. II, 3. Exemple infortuné d'une longue constance, Racine, Bérén. I, 2. Adieu ; servons tous trois d'exemple à l'univers De l'amour la plus tendre et la plus malheureuse, Racine, ib. v, 7. [Ô ciel] J'étais né pour servir d'exemple à ta colère, Racine, Andr. V, 5.
  • 4Chose pareille à la chose dont il s'agit. Ô vertu sans exemple ! ô clémence qui rend Votre pouvoir plus juste et mon crime plus grand ! Corneille, Cinna, v, 3. C'est une impiété qui n'eut jamais d'exemple, Corneille, Poly. III, 2. L'une et l'autre a pour moi des malheurs sans exemple, Corneille, Rodog. V, 5. Où il s'est passé tant de choses si hors d'exemple, Pascal, Prov. 1. Il s'en trouve des exemples [de la moquerie] dans les discours de Jésus-Christ même, Pascal, ib. 11. Vengeance dont le monde n'avait vu encore aucun exemple, Bossuet, Hist. II, 8. Votre exemple n'est pas une règle pour moi, Racine, Mithr. I, 3. J'ajouterai encore que, si un exemple est nécessaire pour faire entendre une pensée, ce n'est pas par la pensée qu'il faut commencer comme on fait communément, c'est par l'exemple, Condillac, Art d'écr. IV, 2.

    Exemple que… fait qui prouve que… J'avoue que J'ai vu dans nos histoires des exemples qu'on a payé de son bien une erreur, qu'on a cédé sa maîtresse, Voltaire, Zadig, 5.

  • 5Passage d'auteur qui sert à prouver quelque fait de langue. Vous avez vu dans son projet qu'elle [l'Académie] se proposait de donner non-seulement des règles, mais encore des exemples, et d'examiner très sévèrement ses propres ouvrages, Pellisson, Hist. Acad. III. Il faut d'abord, dans un dictionnaire, déterminer le sens général qui est commun à tous ces mots ; et c'est là souvent le plus difficile : il faut ensuite déterminer avec précision le sens, l'idée que chaque mot ajoute au sens général, et rendre le tout sensible par des exemples courts, clairs et choisis, D'Alembert, Mél. litt. Œuvres, t. III, p. 193, dans POUGENS.
  • 6Modèle d'écriture. Un bel exemple d'anglaise. C'est une belle main qui trace des choses insignifiantes dans les plus beaux caractères ; un bel exemple de Rossignol ou de Rocellet, Diderot, Salon de 1767, Œuvres, t. XIV, p. 96, dans POUGENS.

    Il se dit aussi des lignes que l'écolier forme sur ce modèle. Faites votre exemple.

  • 7Par exemple, loc. adv. Il s'emploie pour expliquer ou confirmer ce qu'on veut dire. Par exemple, il est certain que… Il n'y a rien, par exemple, que l'on puisse comparer à saint Augustin que Platon et Cicéron, La Bruyère, XVI.

    Sorte d'exclamation familière qui exprime l'étonnement, la surprise, avec une idée de négation. Par exemple ! voilà qui est fort. Vous avez l'air furieux ? - Moi, par exemple ! pas le moins du monde. Restez-vous à Paris ? - Certainement. - Retournez-vous à Senlis ? - Par exemple !

  • 8À l'exemple de, loc. prépos. Par imitation, pour se conformer à. À l'exemple de ses ancêtres. Je devais, à l'exemple d'Apollon, enseigner…, Fénelon, Tél. II. Je crois qu'à mon exemple, impuissant à trahir, Il hait à cœur ouvert ou cesse de haïr, Racine, Brit. v, 1.

REMARQUE

Exemple a été fait plus d'une fois féminin. Dire que cette exemple est fort mal assortie, Régnier, Sat. X. . Aujourd'hui il est constamment masculin ; cependant le féminin s'est conservé longtemps dans le sens d'exemple d'écriture, et l'Académie dit encore aujourd'hui que plusieurs personnes font, en ce sens, exemple du féminin. Mais il n'y a aucune raison pour conserver cette anomalie.

HISTORIQUE

XIe s. Mauvaise essample nen serat jà de mei, Ch. de Rol. LXXVII.

XIIe s. Cil qui par son essample attrait les altres à laissor et à perece, Saint Bernard, 557. Toute la cour, qui moult est ample, Prent à l'empereür exemple De lui honorer et servir, Gautier D'Arras, Eracles, 1887. Où li autre puissent aprendre Et auchun [aucun] biel example prendre, Lai d'Ignaurès.

XIIIe s. Pource que vous et vostre frere et les autres qui l'orront y puissent prendre bon exemple, Joinville, 193. Segnor et dames, prendons garde as apostoles, et, à lor exemple, plorons nos peciés en cest siecle, Maurice de Sully, Sermons, dans Arch. des missions scient. t. v, p. 152.

XIVe s. Or povés vous bien tuit et savoir et entendre, Dist li dus, à quel fin cis exemples puet tendre, Girart de Ross. v. 2927.

XVe s. Et les fit tantost et sans delai pendre, afin que les autres y prissent exemple, Froissart, I, I, 274. Et fut tout le premier qui, par son bien faire, bon exemple donna aux autres, Boucic. II, 22.

XVIe s. Notable exemple de la forcenée curiosité de nostre nature, Montaigne, I, 43.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXEMPLE. - REM. Ajoutez :

2. Exemple que… qui est dans Voltaire (voy. dans l'article, le n° 4), est aussi dans J. J. Rousseau : Il y a des exemples, et même assez récents, que la république a refusé de…, Lett. à Dupont, 25 juill. 1743. Cette locution est bonne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXEMPLE, s. m. (Morale.) action vicieuse ou vertueuse qu’on se propose d’éviter ou d’imiter.

L’exemple est d’une grande efficace, parce qu’il frappe plus promptement & plus vivement que toutes les raisons & les préceptes ; car la regle ne s’exprime qu’en termes vagues, au lieu que l’exemple fait naître des idées déterminées, & met la chose sous les yeux, que les hommes croyent beaucoup plus que leurs oreilles.

Bien des gens regardent comme un instinct de la seule nature, ou comme l’effet de la constitution des organes, la force des exemples, & le penchant de l’homme à imiter ; mais ce ne sont pas là les seules causes de la pente qui nous porte à nous modeler sur les autres, l’éducation y a sans doute la plus grande part.

Il est difficile que les mauvais exemples n’entraînent l’homme, s’ils sont fréquens à sa vûe, & s’ils lui deviennent familiers. Un des plus grands secours pour l’innocence, c’est de ne pas connoître le vice par les exemples de ceux que nous fréquentons. M. de Bussy répétoit souvent, qu’à force de ne trouver rien qui vaille dans son chemin, on ne devient rien qui vaille soi-même. Il faut un grand courage pour se soûtenir seul dans les sentiers de la vertu, quand on est entouré de gens qui ne les suivent point. D’ailleurs dans les états où les mœurs sont corrompues, la plûpart des hommes ne tirent point de fruit du petit nombre de bons exemples qu’ils voyent ; & dans l’éloignement ils se contentent de rendre avec froideur quelque justice au mérite.

Dans les divers gouvernemens, les principes de leur constitution étant entierement différens, non seulement les exemples de bien & de mal ne sont pas les mêmes, mais les souverains ne sauroient se modeler les uns sur les autres d’une maniere utile, fixe & durable ; c’est ce que Corneille fait si bien dire à Auguste :

Les exemples d’autrui suffiroient pour m’instruire,
Si par l’exemple seul on pouvoit se conduire ;
Mais souvent l’un se perd où l’autre s’est sauvé,
Et par où l’un périt, un autre est conservé.

Enfin dans toutes les conjonctures de la vie, avant que de prendre les exemples pour modeles, il faut toûjours les examiner sur la loi, c’est-à-dire sur la droite raison : c’est aux actions à se former sur elle, & non pas à elle à se plier pour être conforme aux actions. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Exemple, (Belles-Lettr.) argument propre à la Rhétorique, par lequel on montre qu’une chose arrivera ou se fera d’une telle maniere, en apportant pour preuve un ou plusieurs évenemens semblables arrivés en pareille occasion.

Si je voulois montrer, dit Aristote, livre II. de la Rhétorique, que Denis de Syracuse ne demande des gardes que pour devenir le tyran de sa patrie, je dirois que Pisistrate demanda des gardes ; & que dès qu’on lui en eut accordé, il s’empara du gouvernement d’Athenes ; j’ajoûterois que Théagene fit la même chose à Mégare : j’alléguerois ensuite les autres exemples de ceux qui sont parvenus à la tyrannie par cette voie, & j’en conclurois que quiconque demande des gardes, en veut à la liberté de sa patrie.

On résout cet argument en montrant la disparité qui se rencontre entre les exemples & la chose à laquelle on veut les appliquer. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « exemple »

Du latin exemplum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1080) Vient du latin exemplum (sens identique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. exemple, eixample, eyssample, essemple, ishample ; espagn. exemplo ; ital. esempio ; du latin exemplum, d'origine incertaine. On a proposé eximere, tirer hors, de sorte que exemplum serait proprement un échantillon ; mais la dérivation a fait difficulté ; cependant on a cité des exemples d'un suffixe lum, lo, en latin et en grec, suffixe qui, réuni au p de exemptum, donnerait le mot. Palsgrave, p. 9, au XVIe siècle, dit qu'on prononce euzemple.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exemple »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exemple ɛgzɑ̃pl

Évolution historique de l’usage du mot « exemple »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exemple »

  • L'histoire est la philosophie enseignée par l'exemple. De Denys d’Halicarnasse
  • Longue est la route par le précepte, courte et facile par l'exemple. De Sénèque
  • On tue les tigres pour leur peau et les assassins pour l’exemple. De Victor Hugo
  • L'exemple souvent n'est qu'un miroir trompeur. De Pierre Corneille / Cinna
  • Personne n'est inutile, tout le monde peut servir de mauvais exemple. De Anonyme
  • Le grand point de l'éducation, c'est de prêcher d'exemple. Jacques Turgot baron de Laulne, Correspondance, à Mme de Graffigny
  • Tout arrive à qui sait attendre. La mort, par exemple. De Bradley
  • Je ne serai pour personne une excuse, pour personne un exemple. Louis Aragon, Le Libertinage, Gallimard
  • Aucune règle n'existe, les exemples ne viennent qu'au secours des règles en peine d'exister. André Breton, Le Surréalisme et la Peinture, Gallimard
  • Les exemples vivants sont d'un autre pouvoir. Pierre Corneille, Le Cid, I, 3, le comte
  • Les vieillards aiment à donner de bons préceptes pour se consoler de n'être plus en état de donner de mauvais exemples. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • Nous devons aux règles mêmes et aux exemples l'avantage de nous pouvoir passer des exemples et des règles. Louis XIV, Mémoires
  • Rien n'est plus contagieux que l'exemple. De François de La Rochefoucauld
  • Un bon exemple vaut mieux que de le suivre. De Aurélien Scholl
  • Dans tous les âges l'exemple a un pouvoir étonnant ; dans l'enfance, l'exemple peut tout. De Fénelon
  • Ne cherchons pas à être l'exemple, soyons le devoir. De Denys Gagnon
  • Celui qui gouverne un peuple en lui donnant de bons exemples est comme l'étoile polaire, qui demeure immobile pendant que toutes les autres se meuvent autour d'elle. Confucius en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong], Entretiens, I, 2 (traduction S. Couvreur)
  • Le mauvais exemple est contagieux. De Sophocle / Electre
  • La parole entraîne, l’exemple enseigne. De Joseph Joubert
  • Un exemple n'est pas forcément un exemple à suivre. De Albert Camus / Le Mythe de Sisyphe
  • Sans exemple, on ne peut rien enseigner correctement. De Columelle
  • Rien n'est si contagieux que l'exemple. De François de La Rochefoucauld
  • Renforcer la cohésion territoriale et rapprocher l’Etat des collectivités, telle est la mission de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires dont la présidente, Caroline Cayeux, était hier à Samatan pour visiter la future Maison France Services (MSAP et la maison de santé), dans l’ancienne maison de retraite, totalement réaménagée et en phase finale de travaux. L’occasion pour Hervé Lefebvre, accompagné de Marc Tomasin (architecte), de présenter cette nouvelle structure qui sera accessible au public début octobre 2020. "Il y a ici une réalisation tout à fait remarquable, c’est notre mission de venir dans les territoires ou il n’y a pas d’ingénierie. Sur la Maison France Service, c’est un exemple exceptionnel de réalisation avec de très nombreux partenaires, ici à Samatan ils sont 17 et cela va avoir un rayonnement sur la santé en passant par la CAF, les services de l’état et les services municipaux. Alors, ce projet a pris du temps mais il était intéressant de voir aujourd’hui ce que peuvent faire des habitants et des élus locaux." C’est en ces termes que Caroline Cailleux, avec Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT, a clôturé cette visite dans la cité du foie gras. De nombreuses personnalités étaient là pour l’accueillir : Catherine Séguin, préfète du Gers ; Raymond Vall, sénateur ; Jean-René Cazeneuve, député ; Philippe Martin, président du conseil départemental ; Ronny Guardia-Mazzoleni, conseiller régional. Ce jeudi, Caroline Cayeux, après un petit-déjeuner de travail à la préfecture avec les élus et représentants des corps constitués, se rendra à la caserne Espagne et dans le centre d’Auch. "On vient dans le département du Premier ministre, c’est un peu un clin d’œil qu’on lui fait de s’intéresser à son territoire", confie la présidente de l’ANCT, ravie de l’accueil du Gers. ladepeche.fr, Samatan. Le chantier de la maison de santé devient un exemple national - ladepeche.fr
  • Alors que les députés LR manifestaient bruyamment leur opposition, Olivier Véran leur a lancé : "Messieurs les députés, je vous demanderai a minima de remettre votre masque quand vous criez. Pensez à votre groupe, ne créez pas un cluster dans l'Assemblée nationale." Avant de s'adresser directement à Damien Abad, chef de file du groupe LR, masque baissé sous le menton. "Montrez l'exemple monsieur le président." Le ministre a repris ensuite son argumentaire sur la loi bioéthique.  LExpress.fr, "Montrez l'exemple" : quand Olivier Véran demande aux députés LR de remettre leurs masques - L'Express
  • Dans sa jeune carrière, Alexis est surtout connu pour être le cousin d’Anthony Martial, l'une des stars de Manchester United. A 24 ans, le buteur d’Old Trafford pèse plus de 50 millions de francs; la valeur marchande de l’international français (18 sélections), issu lui aussi des rangs de l’OL, a même culminé à 70 millions en 2018. «Je suis bien sûr très fier d’avoir un cousin aussi illustre. Anthony est un exemple pour moi. Il me pousse à aller plus haut. Je lui demande des conseils et il me les donne. Je ne peux que rêver de marcher sur ses traces dans l’espoir de le croiser un jour.» lematin.ch/, Football: Alexis Martial: «Anthony est un exemple pour moi» - News Sports: Football - lematin.ch

Traductions du mot « exemple »

Langue Traduction
Anglais example
Espagnol ejemplo
Italien esempio
Allemand beispiel
Chinois
Arabe مثال
Portugais exemplo
Russe пример
Japonais
Basque adibidez
Corse esempiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « exemple »

Source : synonymes de exemple sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exemple »

Exemple

Retour au sommaire ➦

Partager