La langue française

Étage

Sommaire

  • Définitions du mot étage
  • Étymologie de « étage »
  • Phonétique de « étage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étage »
  • Citations contenant le mot « étage »
  • Images d'illustration du mot « étage »
  • Traductions du mot « étage »
  • Synonymes de « étage »
  • Antonymes de « étage »

Définitions du mot étage

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTAGE, subst. masc.

A.− Domaine concr.
1. [Dans une construction] Espace compris entre deux planchers où sont aménagés de plain pied diverses pièces et appartements. Étage d'une maison, inférieur, supérieur; premier, second, dernier étage; garçon d'étage; monter (à) l'étage, descendre un étage. La portière de la maison voisine, à qui le notaire s'adressa pour savoir à quel étage demeurait Pons, lui désigna l'appartement (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 267):
1. On est frappé, en arrivant en Suède, de l'aspect de ces petites maisons de bois à un étage, d'une propreté remarquable, avec de beaux grands carreaux transparents, des fleurs derrière les vitres, des rideaux bien blancs, même dans des maisons de pêcheurs et de mariniers. Ampère, Corresp.,1827, p. 462.
2. P. anal.
a) Chacune des divisions d'un ensemble formé de parties superposées. D'étage en étage :
2. De colline en colline, et d'étage en étage, Les monts, dont ce miroir fait onduler l'image, Descendent jusqu'au lit des mers... Lamartine, Harm.,1830, p. 328.
P. iron. Menton à étages. Menton gras, marqué de plis. Son menton s'appuyait sur un double étage, et son teint fleuri devait appartenir à l'ordre ecclésiastique (Balzac, Chouans,1829, p. 55).
b) Spécialement
ANAT. Division de la base du crâne. Étage antérieur, frontal moyen, frontal inférieur, etc. (cf. Méd. Biol.t. 21971).
ASTRONAUT. Chacun des éléments d'un engin composite. Fusée à trois étages. L'une des caractéristiques de l'astronef est sa structure composite obtenue par l'assemblage d'éléments ou étages indépendants destinés à fonctionner successivement et à se séparer de l'appareil lorsqu'ils ne sont plus d'aucune utilité (Gilb.1971).
BIBL. ,,Chacun des plans superposés du magasin des livres d'une bibliothèque formé par l'ensemble des étagères qui le constituent`` (Rolland-Coul. 1969).
Rem. On trouve encore ds la docum. étage, synon. de étagère. Les modestes étages qui supportaient depuis cinquante ans les livres de commerce ont été remplacés par des rayons en acajou (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 199).
BOT. Bandes ou ceintures de végétation qui se succèdent suivant l'altitude dans les montagnes. Étage de végétation, climatique (Daget-Godron1974).Chacun des niveaux des cimes des arbres constituant un peuplement, une forêt. Étage de fond, dominant (Forest.1946).
GÉOL. Couche de terrains de même âge, formant la subdivision d'une période ou époque. Étage corallien.
MÉTÉOR. ,,Partie de l'atmosphère comprise entre deux niveaux et dans laquelle les nuages de certain genre se présentent normalement`` (Villen. 1974).
MINES. ,,Niveau auquel sont creusées les galeries qui réunissent les chantiers aux puits`` (Charbon, s.d.). Si l'on considère par la pensée des plans horizontaux à partir de chacune des recettes [d'un puits de mine], on divise le gîte en autant d'étages (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 16).
B.− Au fig.
1. Niveau, degré. Maintenons, messieurs, les degrés de l'art, les étages de l'esprit; encourageons toute recherche laborieuse (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 15, 1851-62, p. 376).Multiple et cosmopolite comme il est, il [l'homme d'aujourd'hui] peut s'intéresser (...) à tous les étages de la vie (Taine, Philos. art,t. 2, 1865, p. 159).
En partic., COMMUN. Les divers niveaux où parvient la communication. Communication à deux étages (Pag.1969).
2. Rang social. On voit des madame Marneffe à tous les étages de l'État social (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 140).
Expr. De bas étage
De condition médiocre et de moralité douteuse. Cette créature, fille d'un acrobate de bas étage et bercée dans la fange, n'en avait pas moins la beauté pure et fraîche d'un lys (Feuillet, Paris.,1881, pp. 141-142).
De mauvais goût ou de piètre qualité. Valère Maxime donne le premier exemple d'un écrivain de bas étage se faisant l'auxiliaire de théologiens aux abois (Renan, Apôtres,1866, pp. 341-342).
Prononc. et Orth. : [eta:ʒ]. Remarque intéressante ds Grammont Prononc. 1958, p. 31 : ,, ... chez beaucoup de sujets, tout a long est postérieur et tout a antérieur est bref. Chez ceux-là, l'a des mots en -ar comme part est postérieur, celui des mots en -age comme étage est bref.`` Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1100 a. fr. « demeure » (Roland, éd. J. Bédier, 188); b) ca 1135 « position, situation, condition » (Couronnement Louis, 431 ds T.-L.), ne subsiste que dans l'expr. de bas étage ([esprit] du plus bas étage, Trév. 1704); 2. 1155 « espace entre deux planchers formant un ou plusieurs appartements » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 4213); 3. 1418 « rayon (d'un reliquaire) » (Invent. de la Bastille St-Antoine ds Havard). Dér. de l'a. fr. ester « être debout, se trouver quelque part » (v. ester1) sans qu'il semble nécessaire de supposer un intermédiaire b. lat. *staticum. Fréq. abs. littér. : 3 951. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 712, b) 6 914; xxes. : a) 5 675, b) 6 513. Bbg. Adlerblum (A.). Vocab. de l'astronaut. Québec, 1972, p. 19. − Archit. 1972, pp. 29-30.

Wiktionnaire

Nom commun

étage \e.taʒ\ masculin

  1. (Architecture) Espace entre deux planchers au-dessus du rez-de-chaussée dans un bâtiment.
    • Un seul escalier à vis dessert les quatre étages et toutes les issues étaient garnies de portes fortement ferrées. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • […] ; les maisons en bois étaient toiturées de tôle ondulée ; les plus importantes s’enorgueillissaient d'un étage surmontant l’entresol ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • D’un étage à l’autre, c’était un remue-ménage incessant de paras, qui montaient et descendaient, […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Elle descendit avec lenteur, en se balançant ainsi, au niveau de la fenêtre du premier étage, puis elle s’efforça de gagner une mince cimaise de briques vernies qui partait de l’extrémité de la marquise. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  2. (Par extension) Choses disposées par rangs les unes au-dessus des autres.
    • Une coiffure à double, à triple étage. — Des coteaux en étages.
  3. (Spécialement) (Géographie) (Écologie) Quelqu’une des parties climaciques d’une cliserie montagnarde.
    • Ainsi l’étage du Pin à crochets, la forêt de cet arbre n’est pas le climax pour tous les points. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.141)
  4. (Géologie) Division de période géologique.
    • Enfin le calcaire de cet étage contient çà et là des veines de lumachelle non gélive et très-recherchée pour les constructions. — (A. Leymerie, Statistique géologique et minéralogique du département de l'Aube, Troyes : chez Laloy, Paris : chez J.B. Baillière, etc., Londres : chez H. Baillière, 1846, p. 462)
  5. (Astronautique) (Véhicules aérospatiaux) Partie d’un véhicule aérospatial destinée à en assurer la propulsion de façon autonome et se séparant généralement à l’issue de sa phase de fonctionnement.
  6. (Électronique) Partie d’un circuit électronique réalisant une fonction précise en électronique.
    • Un circuit électronique constitué de trois amplificateurs en séries a trois étages d’amplification.
    • Les amplificateurs sont parfois classés par leur méthode de couplage entre l’entrée et la sortie ou entre les différents étages de l’amplificateur. — (Amplificateur électronique sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
  7. (Foresterie) Ensemble de végétaux de hauteurs similaires.
    • Le souhait d’aller vers des peuplements plus mélangés, par des martelages appropriés et des dégagements en phase juvénile plus légers, devrait permettre au hêtre d’être plus abondant dans l’étage principal des peuplements. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Forme de verbe

étage \e.taʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de étager.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de étager.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de étager.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de étager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de étager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTAGE. n. m.
Espace entre deux planchers dans un bâtiment. Premier, second, troisième, quatrième étage, ou elliptiquement Le premier, le second, le troisième, etc. Ordinairement, quand on parle des étages séparément, on appelle Premier étage Celui qui est au-dessus du rez-de-chaussée et de l'entresol. Les étages supérieurs, inférieurs. Il a loué le premier étage. Il occupe le second étage. Loger au quatrième étage. Étage en mansarde. Étage bas, Étage peu exhaussé. Il se dit quelquefois en parlant des Maisons où il n'y a que le rez-de-chaussée. Dans ce pays-là, les bâtiments ne sont qu'à un étage, que d'un étage, n'ont qu'un étage. Il se dit, par analogie, en parlant de Choses disposées par rangs les unes au-dessus des autres. Une coiffure à double, à triple étage. Disposer par étage. Les étages d'une chaîne de collines. Des coteaux en étages. Fig. et fam., Avoir un menton à double étage, à triple étage, se dit d'une Personne qui a le dessous du menton fort gras. Fig., Des gens de bas étage, Des gens d'une condition inférieure.

Littré (1872-1877)

ÉTAGE (é-ta-j') s. m.
  • 1Proprement séjour, station.

    Terme de droit féodal. Lige étage, ou, simplement, étage, obligation des vassaux liges de résider un certain temps chez le seigneur, afin de le défendre.

  • 2 Par extension de l'idée de demeure, espace entre deux planchers, formant un ou plusieurs appartements de plain-pied. Je me brisai hier d'une chute sur l'escalier, je roulai tout un étage, Marivaux, le Legs, sc. 14.

    Maison à un étage, maison qui n'a que le rez-de-chaussée.

    Le premier se dit de celui qui est au-dessus du rez-de-chaussée, et ainsi des autres. Elle fuit, et, de pleurs inondant son visage, Seule pour s'enfermer vole au cinquième étage, Boileau, Lutr. II. Le cardinal Dubois, arrivé comme lui [le cardinal de Fleury] au ministère suprême, et parti de bien plus loin, s'écriait souvent dans l'amertume de ses dégoûts : Je voudrais être à un cinquième étage avec une vieille servante et quinze cents livres de revenu, D'Alembert, Art. du cardinal Dubois, Œuvres, t. X, p. 97, dans POUGENS. Leste et joyeux je montais six étages ; Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans ! Béranger, Gren.

    Communément on sous-entend le mot étage, et l'on dit le premier, le second, le troisième, etc.

    Étage souterrain, les pièces en contre-bas du sol.

    Étage carré, celui où il ne paraît aucune pente de comble, comme un attique.

    Étage en galetas, étage pratiqué dans le comble.

  • 3 Par analogie, il se dit des choses disposées par rang les unes au-dessus des autres. Deux étages de redoutes. Il suffit que cet arbre ait un seul étage de bonnes racines, c'est-à-dire qu'il y ait des racines sortant tout autour du pied, de sorte qu'il n'y en ait point de beaucoup plus hautes ni de beaucoup plus basses que les autres, La Quintinye, t. I, dans RICHELET. Je coupais les cheveux du jeune homme par étages, et tout allait le mieux du monde, Lesage, Estev. Gonzales, ch. 1.

    À double étage, à triple étage, se dit de ce qui présente deux, trois dispositions en étage. Une coiffure à triple étage. Il avait pris pour ce voyage Sa calotte de maroquin ; Et cette loupe à double étage Dont il ne vit jamais la fin, Ornait le haut de son visage, Chaulieu, Épît. de M. d'Hamilton.

    Par extension, à triple étage, de haute taille. Sur l'animal à triple étage [un éléphant] Une sultane de renom, Son chien, son chat et sa guenon, Son perroquet, sa vieille et toute sa maison, S'en allait en pèlerinage, La Fontaine, Fabl. VIII, 15.

    Fig. C'est un fou, un sot à triple étage, il est fou, sot au dernier point.

  • 4Il se dit des différents plans d'un terrain qui monte. Un étage de collines conduisait à la montagne. De colline en colline et d'étage en étage Les monts, dont le miroir fait onduler l'image, Descendent jusqu'au lit des mers, Lamartine, Harm. I, 10.
  • 5Dans le style badin, sillon qui partage le menton chez les personnes très grasses. Son menton sur son sein descend à double étage, Boileau, Lutr. I. Et ton menton, l'honneur de ton chapitre, Aura bientôt deux étages de moins, Voltaire, Ép. VI.
  • 6 Fig. Rang, condition. Ils [les dieux] descendent bien moins dans de si bas étages [le vulgaire], Que dans l'âme des rois, leurs vivantes images, Corneille, Hor. III, 3. Il tutoie en parlant ceux du plus haut étage, Molière, Mis. II, 5. [Nature] que sa mortalité avait reléguée au plus bas étage de l'univers, Bossuet, III, Annonc. 2. Et [de mauvais poëtes], fiers du haut étage où La Serre les loge, Avalent sans dégoût le plus grossier éloge, Boileau, Épît. IX. Le duc de Biron, le marquis de Castries, et quelques autres du même étage composaient sa société, Marmontel, Mém. IV.
  • 7Degré, espèce, genre. Il y a des esprits de tout étage. Piller maison, brûler villages, Faire serments de tous étages, Scarron, Virg. v. Monsieur, dans la faiblesse duquel il y avait bien des étages, Retz, III, 153. Mon Dieu ! que votre esprit est d'un étage bas ! Molière, Femm. sav. I, 1. C'est un haut étage de vertu que cette pleine insensibilité où ils veulent faire monter notre âme, Molière, Préf. de Tart.

HISTORIQUE

XIe s. Il me suirat ad Ais à mon estage, Ch. de Rol. XII. En un emplain [plaine] il ont pris lur estage [poste], ib. CCXXVI.

XIIe s. Lorsque [je] la vi, lui laissai en hostage Mon cuer, qui puis i a fait lonc estage, Couci, XI. Demain les ferai pendre par dessus cest rivage, Ou saillir de la tour du plus hautain estage, Sax. XXVI. Si, come li murs monta et ces treis estages par trible entravure devisa, si que l'entravure le temple traversa, Rois, 246. Une vis [escalier] par unt l'un muntat à l'estage meien et d'iluc al suverain [au plus haut], ib. p. 247. E se tu vols parler de mun povre lignage, Des citehains de Lundres fui nés en cel estage, Th. le mart. 87.

XIIIe s. Et n'i avoit si haute tour qu'il n'i feissent deus estages ou trois de fust pour plus haucier, Villehardouin, CI. Par dessus monte une fontaine De ci qu'amont al tierc estage, Fl. et Bl. 1849.

XVe s. Un hault siege de l'estage [taille] d'un homme, Perceforest, t. II, f° 39.

XVIe s. Quiconque a le sol appellé l'estage du rez de chaussée d'aucun heritage, il peut et doit avoir le dessus et dessouz de son sol, Coust. génér. t. I, p. 1009. Une vertu du plus haut estage, Montaigne, I, 245.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étage »

(XIe siècle) De l’ancien français estage (« demeure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. étaige ; wallon, ostège ; provenç. estatge, estage ; anc. catal. estatge ; ital. staggio ; d'une forme fictive staticum (ce que prouvent le tg du provençal et le gg de l'italien, qui répondent au latin aticus), de stare, être debout, être fixe (voy. ESTER). Estage signifiait étage, station debout, résidence, position, rang (voy. STAGE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étage etaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « étage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étage »

  • Une chute du troisième étage fait tout autant de dégâts qu'une chute du centième étage. Si je dois tomber, qu'au moins je tombe de très haut. De Paulo Coelho / Sur le bord de la rivière Piedra
  • Une terrasse de neuf étages commence par un tas de terre. De Lao-Tseu
  • Si vous voulez connaître vos vrais amis, habitez un cinquième étage sans ascenseur. De Charles Morellet
  • Sauver la vie d’un homme vaut plus que de construire une pagode de sept étages. De Proverbe chinois
  • Rien ne peut se faire simplement chez les gens qui montent d'un étage social à l'autre. De Honoré de Balzac / César Biroteau
  • Un baiser : c'est une demande adressée au deuxième étage pour savoir si le premier est libre. De Alphonse Karr
  • Un septième étage sous les toits, c’est un grenier. Il est loué trop cher, c’est un comble. De René Dorin
  • Les gens traverseront Paris pour vous emprunter un livre. Ils ne monteront pas un étage pour vous le rendre. De Georges Courteline
  • L'inventeur de l'escalier habitait sûrement au premier étage. De Philippe Geluck / L'avenir du chat
  • A côté des vrais grands hommes existent ceux qui croient l'être, innombrables, perchés à chaque étage de l'échelle des grandeurs. De François Mitterrand / Revue Montalembert - Avril 1936
  • L'être humain étant fondamentalement un gâteau à plusieurs étages, on peut très bien être triste et gai dans la même cuillerée. De José Fréchette / Le Père de Lisa
  • "Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage et qui vous disent : je vous offre ces roses." De Victor Hugo / Faits et croyances
  • L'homme qui habite le rez-de-chaussée doit être autant à la hauteur de sa tâche que le locataire du sixième étage. De Pierre Dac / Y'a du mou dans la corde à noeuds !
  • Vers 2 heures 30 du matin ce mercredi, les pompiers ont transporté en urgence absolu à l'hôpital un homme de 36 ans tombé du quatrième étage de son immeuble. On ignore les raisons de cette chute. France Bleu, Un homme de 36 ans chute du quatrième étage de son immeuble à Annemasse
  • Un bon plan estival pour les Parisiens ou ceux de passage dans la capitale ! Cet été, la terrasse du premier étage de la tour Eiffel se transforme en un plateau chill avec des DJ sets tous les jeudis et vendredi à partir du 9 juillet prochain. « L’idée est de faire jouer à des DJs de club la musique détente qu’ils aiment et qu’ils ne jouent quasi jamais avec une audience », expliquent les organisateurs. Le tout gratuitement, à condition bien sûr d’avoir une place pour monter à la Tour Eiffel. À l’initiative du projet, le collectif — et bientôt label — Friendsome, qui met en avant l’égalité des genres et le mélange des générations. Il s’agit également d’un événement solidaire puisque 20% des bénéfices seront reversés à de petites associations locales. Trax Magazine, Paris : le premier étage de la Tour Eiffel va accueillir des DJ sets tout l'été | Trax Magazine
  • Cucuron : il se tue en chutant d'un étage LaProvence.com, Faits divers - Justice | Cucuron : il se tue en chutant d'un étage | La Provence
  • Une femme, âgée de 69 ans, a mis fin à ses jours, en se défenestrant, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 5 h 20, du 3e étage de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Anne-de-Bretagne, situé au 1, rue Jean-Moulin, à Caudan (56). Ce sont des voisins, témoins de la scène, qui ont donné l’alerte. Le Telegramme, Une sexagénaire se défenestre du 3e étage d’un Ehpad à Caudan - Lorient - Le Télégramme
  • Le rapport de recherche mondial sur le marché des pompes de surpression à un étage 2020 fournit un résumé standard de l’industrie ainsi qu’une description approfondie de celui-ci. L’analyse du rapport sur le marché de la pompe de surpression à un étage est fournie pour le marché international, comme les tendances en développement récentes, l’état de la fabrication régionale, l’analyse du paysage concurrentiel et bien plus encore. Des réglementations de développement, des processus de fabrication et des plans distincts sont largement élaborés dans l’étude de marché de la pompe de surpression à un étage. En outre, le rapport sur le marché des pompes de surpression à un étage démontre également plusieurs éléments cruciaux comme le prix, l’importation / exportation, l’investissement, les revenus, les marges brutes, les chiffres de l’offre et de la demande. Thesneaklife, Revenus du marché mondial des pompes de surpression à un étage 2020: Xylem, Grundfos, KARCHER, Wilo, DAVEY, Pentair, CNP, DAB PUMPS – Thesneaklife
  • Le rapport de recherche du marché mondial Sismiques Isolateur étage 2020 est une étude professionnelle et approfondie sur l’état actuel de l’industrie mondiale Sismiques Isolateur étage. Le rapport sur le marché Sismiques Isolateur étage est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026 du marché Sismiques Isolateur étage. Ce rapport présente en outre les spécifications du produit, la méthode de production et la structure des coûts des produits. La production est séparée par régions, technologies et applications. Le rapport mondial sur le marché Sismiques Isolateur étage 2020 fournit des statistiques vitales exclusives, des données, des informations, des tendances et des détails sur le paysage concurrentiel dans ce secteur de niche. , Croissance du marché Sismiques Isolateur étage, taille, part, tendances, principaux acteurs et prévisions jusqu’en 2020-2026 – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « étage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « étage »

Langue Traduction
Anglais floor
Espagnol piso
Italien piano
Allemand fußboden
Chinois 地板
Arabe طابق
Portugais chão
Russe пол
Japonais
Basque solairu
Corse pianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « étage »

Source : synonymes de étage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étage »

Partager