La langue française

Éreinté

Sommaire

  • Définitions du mot éreinté
  • Phonétique de « éreinté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éreinté »
  • Citations contenant le mot « éreinté »
  • Images d'illustration du mot « éreinté »
  • Traductions du mot « éreinté »
  • Synonymes de « éreinté »
  • Antonymes de « éreinté »

Définitions du mot éreinté

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉREINTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de éreinter*.
II.− Emploi adj. [Corresp. à éreinter B] Fatigué, épuisé. (Quasi-)synon. exténué.Tu comprends que je suis dans l'impossible jusqu'au cou. Souffrant, éreinté, écartelé, épuisé (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1927, p. 506).Chez l'homme éreinté, l'œil lâche le premier, avant la jambe (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 23):
Puis un beau soir, il disparaissait, revenait quatre, cinq jours après, gluant, plein de poux, éreinté, hébété. Il passait la nuit à se laver, se décrasser, s'épucer. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 330.
Emploi subst. Personne fatiguée. Ce jeune homme qui sort de la finance, un milieu bien positif, et qui appartient à la génération des éreintés modernes (Sand, MlleMerquem,1868, p. 218).
Fréq. abs. littér. : 329. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 54, b) 1 166; xxes. : a) 770, b) 263. Bbg. Thomas (A.). Nouv. Essais 1904, p. 255.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉREINTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de éreinter*.
II.− Emploi adj. [Corresp. à éreinter B] Fatigué, épuisé. (Quasi-)synon. exténué.Tu comprends que je suis dans l'impossible jusqu'au cou. Souffrant, éreinté, écartelé, épuisé (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1927, p. 506).Chez l'homme éreinté, l'œil lâche le premier, avant la jambe (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 23):
Puis un beau soir, il disparaissait, revenait quatre, cinq jours après, gluant, plein de poux, éreinté, hébété. Il passait la nuit à se laver, se décrasser, s'épucer. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 330.
Emploi subst. Personne fatiguée. Ce jeune homme qui sort de la finance, un milieu bien positif, et qui appartient à la génération des éreintés modernes (Sand, MlleMerquem,1868, p. 218).
Fréq. abs. littér. : 329. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 54, b) 1 166; xxes. : a) 770, b) 263. Bbg. Thomas (A.). Nouv. Essais 1904, p. 255.

Wiktionnaire

Forme de verbe

éreinté \e.ʁɛ̃.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe éreinter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉREINTER. v. tr.
Il signifiait autrefois Déformer, blesser en rompant les reins. Si vous lui mettez un fardeau si pesant sur le dos, vous l'éreinterez. Il signifie plus ordinairement Fatiguer à l'excès. Il éreinte tous ses employés. Il s'éreinte à travailler. Il signifie figurément Critiquer avec violence une œuvre d'esprit, une personne. Éreinter une pièce de théâtre. Il est familier.

Littré (1872-1877)

ÉREINTÉ (é-rin-té, tée) part. passé.
  • Assommé de coups.

    Par extension, très fatigué. Je suis éreinté. Le lévrier tout éreinté qu'il était, Sévigné, 338.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éreinté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éreinté erɛ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « éreinté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éreinté »

  • Révolution : c’était le titre du manifeste publié par un certain Macron en marche pour le pouvoir. Arrivé au sommet, et quelque peu éreinté par ce parcours, il fait un tout autre choix, à deux ans de se présenter à sa propre succession. Une simple évolution, ça a aussi du bon. , Politique | Objectif 2022
  • Pendant ce temps, le Liban, petit pays avec des frontières et des alliances enchevêtrés avec les autres pays de la région a préféré rester en sourdine par rapport à la stratégie régionale et aux dangers de sa multi-confessionnalité structurelle en déployant des efforts énormes pour reconstruire un pays éreinté par plus d’une décennie de guerre civile. L’assassinat de Rafik Hariri en février 2005 est venu sonner le glas à ces efforts et à cet espoir. Kapitalis, Détruire le Liban pour détruire le Hezbollah ou vice versa ? - Kapitalis
  • Le Service de santé des armées (SSA), surengagé auprès des militaires français en opérations malgré des "moyens éreintés", est "dans une situation critique", souligne le rapport sénatorial "Suivi de l'action du service de santé des armées pendant la crise sanitaire", rapport qui réclame un renforcement de son budget. , Le Service de santé des Armées: il est temps de "redonner du souffle à un service éreinté" : Lignes de défense
  • Joe Biden, candidat démocrate à l'élection présidentielle de novembre, a éreinté la gestion de la crise par Donald Trump dans un discours mardi. , Anthony Fauci met en garde les Etats-Unis: "Si on ne renverse pas la tendance, l'épidémie pourrait empirer" - La Libre
  • Depuis quatre semaines, les acteurs de la santé discutent d’une vaste réforme. Et ils s’impatientent désormais, car le gouvernement ne s’est toujours pas engagé financièrement. Sans revalorisations salariales rapides, l’hôpital public éreinté pourrait vaciller. Mediapart, Au Ségur de la santé, des idées, mais pas «d’argent magique» - Page 1 | Mediapart

Images d'illustration du mot « éreinté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « éreinté »

Langue Traduction
Anglais exhausted
Espagnol agotado
Italien esausto
Allemand erschöpft
Chinois
Arabe أرهق
Portugais exausta
Russe истощен
Japonais 疲れた
Basque agortu
Corse stancu
Source : Google Translate API

Synonymes de « éreinté »

Source : synonymes de éreinté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éreinté »

Partager